Escale du FAIRPLAYER à Fos, 30 avril 2010
(Emmanuel Bonici)

Ce beau transporteur de colis lourds a été construit en 2008 aux Pays Bas par le chantier Damen, pour Jumbo Shipping . Le FAIRPLAYER fait partie de la série des quatre plus puissants navires de la compagnie, avec les FAIRPARTNER, JUMBO JAVELIN, et JUMBO JUBILEE . Doté de deux grues de 900 tonnes de charge utile, pouvant travailler en couple, il peut donc soulever une charge de 1 800 tonnes. Il est venu à Fos le 30 avril 2010 pour livrer le bac BARCARIN 5, chargé à Saint Nazaire
Caractéristiques principales :
  IMO 9371579
  Dimensions 144,80 x 26,84 x 14,10 m
  Tirant d'eau 6,50 m
  Jauge brute / nette 15 027 / 4 508 ums
  Port en lourd 13 278 tonnes
  Motorisation 2 moteurs MaK 9M32C
  Propulsion 2 hélices à pas variable
  Puissance totale 9 000 kW
  Vitesse 16,5 nds

  Accostage et déchargement du BARCARIN 5

Le FAIRPLAYER est arrivé à Fos vendredi 30 avril 2010 pour livrer son imposant colis.
Vers 8 h 30, il a accosté en Darse 1, côté minéralier GPMM.
Christian Plagué nous avait montré au travers de magnifiques photos, l'embarquement du "Barcarin 5", Franck Delmas et moi même vous présentons son débarquement sous des angles différents (Franck est sur une pilotine et moi sur le château du navire) et en y incluant les manœuvres préparatoires à bord avec l'équipage.

 
Dès son accostage terminé, l'équipage s'est affairé à préparer le levage qui était prévu pour 14 heures. Une des monstrueuses grues HUISMAN, pilotée à distance, a été gréée avec un palonnier d'une masse de 24 tonnes muni de points d'ancrage et sur lequel viendront se prendre les élingues de fixation au bac par l'intermédiaire de quatre énormes manilles.
Il est intéressant de noter que le levage du bac a été prévu dès sa conception. Cette précaution a permis de rendre sa manutention extrêmement aisée.
J'ai été étonné de la rapidité de la manœuvre de mise à l'eau, puisque l'opération n'aura duré que 1h15, la maîtrise et la compétence de l'équipage facilitant grandement ce déchargement.
 
      Deux barres d'écartement sont insérées entre les élingues afin de faire travailler les manilles parfaitement à la verticale.
Les grues sont commandées à distance à partir d'un boitier portable.
                                 Noter que le personnel habilité est formé sur un simulateur de conduite recréant les divers cas de levage possibles.
 
 

  La manutention, vue de l'extérieur, par Franck Delmas
 
 
 

  Visite du FAIRPLAYER

Pour ma part, j'ai eu la chance de pouvoir visiter en détails le FAIRPLAYER et vous propose donc un reportage complet en images de cet extraordinaire navire. Les préparatifs de levage s'étant terminés vers 10 heures 30, c'est en compagnie de et grâce à Monsieur Francis Binder, courtier de l'opération "Barcarin 5", que nous avons pu faire une visite complète du navire. Le FAIRPLAYER compte 21 membres d'équipage, composé de 10 philippins, le restant étant hollandais. Ce navire de la compagnie JUMBO SHIPPING est spécialisé dans le levage et le transport de charges lourdes. Le FAIRPLAYER est un navire récent (2008) il est donc bien évidemment en parfait état mais ce qui est étonnant, c'est la manière dont il a été conçu, tout est fait pour être pratique à utiliser et l'ensemble de ses systèmes tournent autour de ses deux gigantesques grues.

Passerelle de navigation, et moniteur des paramètres de la grue.
Le coté du panneau de cale
Les flotteurs de stabilité, utilisés lorsque la charge des grues dépasse les 1 000 tonnes.
Embarcation de sauvetage
Le pont de manœuvre arrière avec des treuils et aussières .

Nous pouvons voir l'intérieur du fût d'une des grues avec ses câbles et treuils de levage. Les grues sont conçues pour être facilement accessibles et faciles à entretenir. Par exemple les treuils de levage, plutôt que d'être logés dans l'énorme fût des grues comme d'habitude, sont placés dans le navire à la verticale de celles-ci. L'embase des grues comporte une couronne avec ses six moteurs de rotation placés trois par trois de part et d'autre. L'ensemble des paramètres de fonctionnement et de levage sont surveillés par l'intermédiaire d'un système informatique et vidéo depuis la passerelle.
 
Soute à apparaux avec des élingues et des manilles gigantesques. Il y a à bord une piscine, comme sur de nombreux navires de commerce, et bien celle-ci est aussi un panneau de cale, qui une fois ôté, permet d'accéder à la cale à câbles se trouvant en dessous.
 
 
Le navire peut assurer des opérations de levage sous-marin, et ce jusqu'à des profondeurs atteignant les 3 000 mètres, où il peut déposer une charge de 210 tonnes. Cette charge remonte à 900 tonnes pour une profondeur de 900 mètres.
La cale du navire d'un seul tenant, avec à l'intérieur l'énorme treuil, contient le câble de levage utilisé pour les opérations sous-marines.

P.C. Machine
Répétiteur d'ordres
Gestion des fluides
Paramètres moteur
Tableau électrique
 
   
Un des deux moteurs  de propulsion à 9 cylindres
 
 
Deux groupes électrogènes Caterpillar, 16 cylindres en V.
Local batteries
Pompe circuit sprinklers
 
 
 
Pompes de ballast
Vaste atelier mécanique, bien équipé
 
 
Pompes de ballast
Local climatisation
Appareil à gouverner
Salon des officiers
Salon de l'équipage
La cuisine et le joyeux chief cook
Laverie
Vestiaire de travail
Incinérateur de déchets
Un remerciement tout particulier au Commandant Kock Kock qui nous a autorisé, Monsieur Binder et moi-même, à faire cette visite et qui a eu en plus l'extrême courtoisie de nous inviter à sa table pour le déjeuner.

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande