ANDRÉ L, cargo sablier, en déchargement à Brest
Sommaire

Ce navire, construit en 2005, par le chantier hollandais Barkmeijer, a pris la suite du PERTUIS 2 (ci dessous) qui datait de 1981. Il vient régulièrement à Brest livrer du sable dragué sur un gisement au large de La Rochelle.


Techniquement c'est une drague aspiratrice en marche, munie d'une pompe et d'un tuyautage de déchargement. On le voit ci-dessous livrant une cargaison à Brest.
Voir les caractéristiques principales.

       
Accostage à l'amiral, avec l'aide d'un propulseur d'étrave. Le commandant dispose de toutes les commandes sur l'aileron de passerelle.
Le navire est chargé aux marques, le puits de 2.500 m3 est bien plein de sable.
Les apparaux de manœuvre sont électriques. A l'étrave un vérin peut ouvrir la vanne de déchargement par l'avant, qui ne sera pas utilisée ici.
La connexion au flexible de déchargement se fait en quelques minutes et le déchargement commence aussitôt.
Cet écran permet de visualiser les circuits, en position dragage ou déchargement.
Vaste et panoramique la passerelle abrite les puptires regroupant les appareils de commande et de contrôle. En particulier le dragage et le déchargement sont conduits d'ici, à partir du pupitre tribord.
       

L'élinde est à son poste de mer. , En dragage, elle est supportée par ce vérin hydraulique, commandé par le compensateur de houle.

Le déchargement prend environ une heure. En fin d'opération des buses envoient de puissants jets pour bien vider le fond. La pompe de déchargement a une puissance de 1700 kW.

Grandes vannes et tuyautages hydrauliques de commande.
 
Emménagements clairs et modernes. L'équipage au complet compte 6 personnes, deux équipages tournent au rythme 7 jours - 7 jours.

Le moteur de propulsion est un Wärtsilä 6L32 de 3000 kW, entraînant une hélice à pas variable. Le moteur auxiliaire, Wärtsilä 6L20 de 1080 kW.

       

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande.