Le PIERRE LD en escale inaugurale au Havre, mai 2007
sommaire
Ce navire récent est l'un des deux minéraliers sous pavillon français, et l'un des rares au monde à double coque. Opéré par Cetragpa, filiale de Louis Dreyfus Armateurs spécialisée dans le transport de vrac sec, il charge habituellement soit du charbon, soit du minerai de fer. Ses ports de chargement habituels sont au Brésil, en Australie ou en Afrique du Sud, pour décharger soit en Europe du nord, soit en Chine. Pour cette première escale au Havre il venait de Richards Bay avec une cargaison de deux qualités de charbon, au total 163 152 tonnes. Le déchargement a pris une semaine. Ensuite le navire est reparti vers le Brésil pour y charger du minerai de fer à destination de Shangaï.
PIERRE LD
Dimensions 289,00 x 45,00 x 24,30 m
JB/JN 89 076/56 303 ums
PL 171 877 mt au TE 17,923 m
Capacité des cales 187 606 m3
Construction 2005 par Daewoo (Corée)
Moteur B&W 6S70MC-C, puissance 18 881 kW
Vitesse 16,0 nds sur ballast, 15,0 nds chargé
   
   

Tous nos remerciements à l'armateur qui a autorisé ce reportage, au Commandant et à son équipage qui nous ont accueillis très amicalement, et aussi aux pilotes du Havre qui ont bien voulu nous fournir des photos.
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
Le navire est arrivé sur rade le 25 mai au matin, le pilote du Havre l'a servi par hélicoptère et il est entré à la marée de l'après midi par très beau temps. Il s'est accosté pour décharger au poste 6 du môle central.
La passerelle : vaste, bien organisée et jouissant d'une excellente visibilité sur tout l'horizon.
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
PIERRE LD
Les blocs table à cartes et communications peuvent être entourés de rideaux, la nuit, pour que la lumière ne gêne pas la veille.
Une coursive extérieure permet de laver facilement les sabords inclinés et d'entretenir les essuie-glaces.

Le pont et les opérations commerciales :
Les minéraliers, à de rares exceptions près, ne manipulent pas la cargaison par leurs propres moyens. La cargaison est généralement chargée par tapis roulants, déchargée au crapaud, comme ici. Par contre ils ont de nombreuses capacités à ballast, qu'ils utilisent au fur et à mesure des opérations pour ajuster le bilan de poids à bord. Il faut maintenir le navire dans des conditions d'assiette et d'efforts corrects.
PIERRE LD
Le pupitre du pc cargaison regroupe un synoptique représentant les capacités et tuyautages, avec commandes des vannes et des pompes de ballastage. Un système de jaugeage donne à tout instant les tirants d'eau et les niveaux dans les ballasts. Ces données sont reportées sur le calculateur de chargement qui vérifie que les différents efforts sont dans les limites autorisées.
PIERRE LD
Le navire compte 9 cales, totalisant 187 060 m3. Le poids dans chacune ne doit pas excéder 20 000 tonnes. Quand il charge du charbon les cales sont pleines à ras-bord, tandis qu'avec du minerai de fer elles ne sont remlplies qu'au tiers environ. Le comportement à la mer, en particulier le roulis, est bien différent dans les deux cas.
Les panneaux de cale s'ouvrent au moyen d'un moteur hydraulique entraînant un pignon, embrayé sur une crémaillère. L'étanchéité des panneaux de cale, une fois fermés, est un point essentiel pour la sécurité d'un minéralier.
PIERRE LD
PIERRE LD
Tuyautage de soutage.
Ces coudes munis d'une tape, permettent de faire déborder les ballasts, pour changer l'eau conformément aux règles internationales.
La machine : le compartiment est impeccablement propre, on peut visiter en tenue de ville. Pas de "bouchons gras" ici !

La propulsion est assurée par un moteur diesel B&W à six cylindres, développant 18 881 kW.
L'électricité est fournie par trois groupes Yanmar de 800 kW chacun.

Bouteilles d'air de lancement
Le local des purificateurs de carburant et d'huile, est particulièrement bien ventilé et protégé contre l'incndie.
Les emménagements : confortables, au dessus des standards du chantier de construction, ils bénéficient en particulier de vastes sabords ouvrants.

Bureau du commandant

Le bar-fumoir des officiers.

Organisation très fonctionnelle, avec sur le même niveau, la cuisine dans l'axe et les salles à manger officiers et équipage de chaque coté.

Le bureau adminitratif, où chacun peut gérer son courrier personnel.
Les anciens PIERRE LD.
Yvon Perchoc
  Ce PIERRE LD que nous venons de visiter, est le septième du nom. Voici les portraits de ses ainés :  
1

Cargo.
Lancé à Dunkerque en 1935 (1er d’une série de quatre)
136,14 x 17,4 m, 5795grt, 3500 cv, 14 Nds
35 – PIERRE LD (Fra) – Louis Dreyfus
40 – PERSEE (Fra) – Compagnie Marseillaise de Navigation Coloniale (*)
04/1942 – Surpris à Saigon par l’invasion japonaise, il est livré à Yokohama par son équipage français.
Renommé TEIHOKU MARU (Japon)
11/08/1945 – Torpillé par le sous-marin US JALLAO, il coule à la position 38°06’N et 130°20’E (au large de la Corée).
Photo : JEAN LD, son sister-ship
2

Cargo.
Lancé à Dunkerque en 1951
143,54 x 18,32 m, 8684grt, 5250 cv, 14 Nd
IMO 5062546
51 – PIERRE LD (Fra) – Louis Dreyfus
61 – CAPO MELE (Ita)
71 – SPARTA
74 – NECTARIOS
75 – PAULINA (Grc)
28/08/1977 – Il brûle à Banjul (Gambie)
10/1977 – Arrive à Santander pour démolition.
Photo : Skyfotos
3

Minéralier
Lancé à La Seyne sur Mer en 1962
199,02 x 26,57 m, 21536grt, 10140 cv, 14 Nd
IMO 5278016
62 – PIERRE LD (Fra) – Louis Dreyfus
77 – COSMOS FAITH
79 – SUN CHON (Prk)
02/1994 – Démoli en Chine.

Photo : Skyfotos

4
Vraquier
Lancé à Gdynia en mai 1979
183,22 x 29,01 m , 26325grt, 12000 cv,
IMO 7711581
2 portiques roulants de 25 t
80 – PIERRE LD (Fra) – Louis Dreyfus
86 – WINDFIELD (Hkg)
2007 – En service
Photo : W A Court (sous de nom de WINDFIELD)
5
Vraquier
Lancé à Gdynia le 04/08/1991
281,84 x 44,90 m, 91342grt, 16300 cv, 14,1 Nd
IMO 8800391
92 – PIERRE LD (Ker) – Louis Dreyfus (intégré à Cetramar)
95 – TOCUMEN (Pan)
97 – EUTERPIA (Lbr)
00 – GREAT LADY (Mlt)
04 – HEBEI PUMA (Hkg)
06 – A DUCKLING (Pan)
2007 – En service.

Photo : Brest, en forme 3, le 16 février 1993

6

Vraquier
Lancé à Tadotsu le 22/05/1999, achevé à Tsu (Japon)
(coût : 39 Millions $)
289 x 45 m, 87522grt,
IMO 9165528
99 – PIERRE LD (Ker) – Louis Dreyfus
04 – CSK BEILUN (Sgp)

Photo : Skyfotos

7

Vraquier
Lancé à Geoje (face à Pusan, Corée du Sud) le 20/08/2005
289 x 45 m, 89070grt, TE 17,9 m, 22920 cv, 14,5 Nd
IMO 9311608
05 – PIERRE LD (Ker) – Louis Dreyfus
07 – PIERRE LD (Fis) – Louis Dreyfus

Photo : Fabien Montreuil

le PIERRE LD est nommé d'après Monsieur Pierre Louis-Dreyfus, père de Philippe Louis-Dreyfus l'actuel président de LDA. "Monsieur Pierre" comme il est de coutume de l'appeler dans la maison est Compagnon de la Libération (il avait suivi le général de Gaulle à Londres dès juin 40 et a servi au sein des Forces Aériennes de la France Libre pendant la guerre). Il est en outre le véritable refondateur du groupe à la suite de la guerre et à l'origine de la croissance importante de l'armement maritime au sein du groupe LD dans les années 60.
 

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande