La marine marchande au jour le jour...

Petits
reportages


Page précédente
Page suivante
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : Alios Artemis - Alycia - Antari - Bakengracht - BBC Venezuela - Charles Babin - CMA CGM Amazonia - Dimitra G - Domiat - Dravanteg - Fockeburg - Global Africa - Han - Hebridean Spirit - Incat 045 - Kestrel - La Paimpolaise - LNG Finima - Majestic Pescadores - MN Toucan - MSC Musica - Nanny - Palatial 1 -  Pedernales - Seaconger - Seatiger - SpeedOne - Vectis Harrier - Winner

6 juin 2006

Communiqué du Port du Havre — Démarrage d'un trafic de ferraille au centre multivrac
ANTARI
Les 30 et 31 mai, 2 700 t de ferraille ont été chargées à bord du cargo ANTARI (3 700 t de port en lourd) au poste MTV3 du centre multivrac. Il s'agissait de la première opération commerciale de chargement d'un trafic de ferraille réalisée par les équipes du centre d'activités Vracs du PAH pour le compte du gestionnaire du parc : la société Guy Dauphin Environnement (GDE). Pour opérer ce trafic d'environ 3 000 t par mois, la grue du poste MTV3 a été spécialement équipée d'un grappin électro-hydraulique de 3 m3. La mise en service d'un grappin de 12 m3, en septembre prochain, viendra accroître de manière très sensible la productivité de ces escales.

ANTARI - IMO 9171084 - 87x12,8x7,1 m - TE 5,5 m - JB 2 446 ums - JN 1 369 ums - PL 3 696 t - V 11,7 nds - Capacité 4 650 m3 - Constr. 1998 - Propr. Bensersiel (Leer, Allemagne) - Expl. Briese Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Pav. ATG

Photo Fabien Montreuil


5 juin 2006

Pierre Hebert

Cela fait au moins deux mois que l'on peut voir le DOMIAT à quai face au terminal céréalier de la presqu'ile Elie à Rouen. Le bateau est en avarie.

La structure de la coque est rongée par la rouille. Une ouverture sur coque a été effectuée et la découpe des tôles corrodées pour remplacement a commencé. Le chantier avance lentement semble-t-il. Les marins doivent commencer à trouver le temps long, bien qu'apparemment ils ne soient pas abandonnés par leur armement. J'ai trouvé sur Internet que ce navire a été classé sur la liste noire des navires dangereux par la Commission Européenne en 2002. Que fait donc ce bateau dans le port de Rouen? Cette liste noire a-t-elle une utilité en pratique ?

DOMIAT - Vraquier - IMO 8203397 - 200x26,51x15,8 m - TE 11,1 m - JB 24 105 ums - JN 14 820 ums - PL 38391 t - P 8 130 kW - V 15 nds - Capacité 49 637 m3 / 640 EVP - Constr. 1985 - Propr./Expl. Egyptian Navigation Co (Alexandrie) - Pav. EGY.

4 juin 2006

Yvon Perchoc — Trois navires ont touché Fort de France cette semaine pour des exportations de ferraille. La demande d'acier est forte et les taux probablement élevés. Le Commandant Cozanet présente, dans un de ses reportages, la manutention de la ferraille à Brest. Des grues dotées de pinces y sont utilisées pour le chargement. A FdF, un autre procédé est utilisé.
DIMITRA G
( 1 )
( 2 )
( 3 )
( 4 )
• Il s'agit d'une benne renforcée (4 t), aux dimensions légérement plus grandes que celles des camions qui viennent y déposer leur chargement (15 t) (photo 1).
• La benne est levée par une grue de bord ou de terre. Deux des élingues (celles côté fermé) sont manillées et fixes. Les deux autres sont amovibles et seulement engagées par une erse dans un croc ouvert (photo 2).
• Lorsque le grutier dépose la benne dans la cale, les élingues molissent, les erses décapèlent des crocs et il suffit de lever à nouveau la benne avec les deux élingues restantes pour qu'elle se vide (photo 3).

Cela marche bien mais la cadence reste fonction de l'habileté du grutier (elle allait du simple au double entre les deux navires présents, l'un utilisant une grue de terre et un grutier professionnel, l'autre une grue de bord et un marin moins habitué) et de la taille de la cale (chocs sur hiloires).

DIMITRA G - Cargo de divers - IMO 8216150 - 120x18,51x10,01 m - TE 8,4 m - JB 5 717 ums - JN 3 749ums - PL 9 062 t - P 3 730 kW - V 12,5 nds - Constr. 1984 - Propr. Tina World Shipping - Expl. Galatia Shipping Co (Le Pirée, Grèce) - Pav. VCT

Yannick Le Bris

Une photo du LNG FINIMA, ce matin au bassin 3 du port de Brest.

IMO 7702401 - 286x41,8x28,1 m - TE 13,5 m - JB 85 616 ums - JN 25 684 ums - PL 71 472 t - V 20 nds - Capacité 132 588 m3 - Constr. 1984 - Propr. Bonny Gas Transport (GB) - Expl. Shell Shipping - Pav. BMU.

LNG FINIMA

3 juin 2006

MSC MUSICA
MSC MUSICA

Christian Plagué

C'est la touche finale !. Le 1er juin, dans la Forme Joubert, j'ai saisi cet instant où l'on peut voir deux peintres apposer leur signature (l'ancre de marine n'est-elle pas le symbole des "Peintres de Marine") sur le paquebot MSC MUSICA bientôt en partance.

Hervé Cozanet

Parmi les navires en escale à Fort de France, dont Yvon Perchoc nous donne des nouvelles, j'observe que le VECTIS HARRIER a les grues à tribord. Nous avons déjà évoqué le sujet, tribord semble être l'exception. Par hasard j'en ai parlé avec le commandant de La Paimpolaise, et pour lui il est évident que les grues sont plutôt à bâbord pour libérer la visibilité sur tribord, coté d'où viennent les navires prioritaires. Remarque qui ne se justifie d'ailleurs pas sur LA PAIMPOLAISE dont la passerelle est tellement sur l'avant (cf. ci-dessous) que rien ne gêne la visibilité.

Autre petite question genre devinette : à quoi sert cette marque rouge et blanche sur la coque des grands navires ?

Réponse immédiate de Gwénaelle Gourdet — Cette marque rouge et blanche ne serait-elle pas une marque concernant l'échelle de pilote combinée à la coupée ? D'ailleurs, si l'on regarde bien la photo elle est juste dessous. Je m'explique. Pour les navires à forts tirants d'eau, le pilote ne doit pas monter une échelle de pilote de plus de 9 m de haut. Au-delà, elle doit être combinée avec une coupée (que l'on voit en place sur la photo). Il me semble, mais n'en suis pas sûre, que cette marque indique les 9 m.

Je viens d'avoir confirmation auprés d'un pilote que cette marque indique bien les 9 m à ne pas dépasser. Ce chiffre de 9 m est conforme à la Convention SOLAS – Chap. V (Précision Michel Bougard).
Concernant les marques pour les remorqueurs évoquées par un autre co-listier, on trouve des inscriptions "no tug" ou "do not push" où les remorqueurs ne doivent pas pousser et une flèche ou "push here" à l'endroit adéquat, comme le montrent les photos ci-dessus
Ce poster illustre clairement les règles Solas pour le gréement de l'échelle de pilote.
Si la marque rouge est apparente, il faut utiliser la combinaison coupée-échelle.
Yvon Perchoc — A propos de la position des grues à bord, je me suis amusé à compter dans le livre "European Coasters 1990", qui repertorie environ un millier de petits cargos et feeders, les navires dotés de grues en fonction de leur position. On y trouve :
- 67 navires avec les grues à bâbord
- 45 avec les grues à tribord
- 1 sur les deux côtés.
Il faut noter qu'une vingtaine de navires avec les grues à tribord sont d'une même série, construits au Japon pour l'armement hollandais Spliethoff, dont les noms se terminent tous par ...GRACHT). Affectés au tramping, on pouvait voir ces vaillants petits cargos à la coque marron dans tous les recoins maritimes de la planète. Certains naviguent encore sous différents pavillons. Ci-dessous, photo du BAKENGRACHT à Degrad des Cannes le 4 mai 1989.
Concernant l'utilisation des grues, je me suis aperçu que, finalement, elles pouvaient être mises en oeuvre qu'elles soient côté quai ou à l'extérieur. Avec peut-être quelques restrictions si la charge est lourde et que la grue doit rester très matée (exemple du BBC VENEZUELA déchargeant un colis lourd).

Gwénaëlle a entièrement raison : cette marque blanche et rouge (comme le pavillon H) correspond à l'endroit où est disposée l'échelle de pilote. Il s'agit d'une peinture phosphorescente, bien utile de nuit pour le patron de la pilotine. Même sur les petits navires, cette marque apparaît de plus en plus sur les pavois. J'ignore s'il s'agit d'une mesure réglementaire ou d'une simple aide à la diligence du navire.
BAKENGRACHT
BBC VENEZUELA
CMA CGM AMAZONIA
BAKENGRACHT
BBC VENEZUELA (06.01.06)
CMA CGM AMAZONIA (18.03.06)

NDLR
BAKENGRACHT - IMO 8014356 - 80,2x16,3x10,5 m - TE 6 m - JB 3 433 ums - JN 2 186 ums - PL 6 196 t - P 2 240 kW (Mot. Hanshin) - V 13 nds - 2 gruesx15 t - Capacité 7 170 m3 / 189 EVP - Constr. 1981 (Miho Zosensho KK, Shimizu, Japon). Devenu (en 1999) le M/V KESTREL sous pavillon maltais. Il navigue maintenant sous le nom de SEATIGER (Propr. Delouna Shipping Co, Russie - Expl. Grand Marine Vladivostok), sous pavillon KHM.

BBC VENEZUELA - Ex GLOBAL AFRICA - Ex FOCKEBURG - IMO 9192155 - 99,98x15,82x8,1 m - TE 6,28 m - JB 3 821 ums - JN 1 992 ums - PL 5 240 t - P 3 840 kW (1 mot. MaK 8 cyl. 8M32) - V 14,5 nds - Capacité 6 650 m3 / 375 EVP (45 reefers) - 2 grues de 65 t - Constr. 1999 (Marmara Tersanesi, Kocaeli, Turquie) - Propr. MS Fockeburg Schiffahrts GmbH & Co. KG (Leer, Allemagne) - Expl. Phoenix Reederei Bereederungs (Leer, Allemagne) - Pav. ATG

CMA CGM AMAZONIA - IMO 9183489 - 100x16,4x8 m - TE 6,2 m - JB 3 862 ums - JN 1 901 ums - PL 4 974 t - P 4 016 kW - V 15,5 nds - Capacité 6 368 m3 / 365 EVP (36 reefers) - Constr. 1998 - Propr. Dorado R.S.T. (Allemagne) - Expl. Rohden Bereederung (Hambourg, Allemagne) - Pav. ATG


2 juin 2006

Yvon Perchoc — Le cargo HAN (IMO 7634044) a coulé hier, 1er juin 2006, près de l'île d'Hydra en Mer Egée, à la suite d'une collision avec le pétrolier/chimiquier grec ALIOS ARTEMIS (IMO 9301653). Un marin du HAN est mort et cinq autres sont portés disparus. Aucun blessé à bord du tanker.
PEDERNALES

La photo ci-contre (à gauche) le montre alors qu'il s'appelait encore PEDERNALES sous pavillon espagnol (photo European Dry Cargo Vessels Vol 3 1992/93 - Shipping Publications AS).
Il ne faut pas le confondre avec le bolivien HAN, ex PALATIAL 1 (photo de droite), qui avait eu les panneaux soufflés par une explosion dans sa cale chargée d'aliments pour bétail, en août 2000 au large de Brest. Ce navire avait défrayé la chronique à l'époque lorsque, condamné à la démolition par l'Etat français pour cause de nombreuses déficiences, il avait été reclassifié par une socièté portugaise.

HAN, ex PALATIAL 1

Miguel

En complément du reportage de Yvon Perchoc, voici le PEDERNALES rentrant à Bayonne en 2003 sous pavillon portuguais, p.o.r Madère de la Naviera Murueta Bilbao


NANNY
NANNY

Christian Plagué

Voici la photo, prise le 30-05-2006 à Donges 4, du navire suédois NANNY, venu charger 8 000 t de fuels-oils légers.
Construit en 1993, d'un port en lourd de 9 176 t. J'avais eu l'occasion de le photographier au même endroit, sous un ciel d'orage, le 29-10-2004, mais sous une autre couleur, noire, devenue aujourd'hui rouge.

IMO 9051389 - Chimiquier/Pétrolier - 116x19x10,1 m - TE 7,8 m - JB 6 544 ums - JN 3 081 ums - PL 9 176 t - P 4 105 kW - V 14 nds - Capacité 10 495 m3 - Constr. 1993 - Propr. Nanny (Donso, Suède) - Expl. Alvtank (Donso, Suède) - Pav. SWE

Stéphane Le Roux — Voici quelques photos du navire hydrojet DRAVANTEG assurant la liaison Quiberon - Houat - Hoedic que j'ai prises lors de son carénage au port de Lorient en février 2006 et au départ de Quiberon en avril 2006.
DRAVANTEG
DRAVANTEG
DRAVANTEG

Jean-Paul Malachane

Voici, prise ce matin, une photo de l'HEBRIDEAN SPIRIT (Glasgow) en escale à Sète.
IMO
8802870 - 90x15,31x8,56 m - TE 3,6 m - JB 4 200 ums - JN 1263 ums - PL 645 t - V 15,5 nds - Capacité passagers 114 - Constr. 1991 - Pav. GBR

HEBRIDEAN SPIRIT
1er juin 2006

SPEEDONE
SPEEDONE
SPEEDONE
SPEEDONE

Bernard Torchy

En attendant une éventuelle transformation et utilisation des quais après le démantèlement de la Comilog, il n'y a hélas plus beaucoup de mouvements commerciaux à Boulogne. Voici quand même quelques vues du catamaran de la liaison Boulogne-Douvres et le NM TOUCAN en escale.

SPEEDONE
SPEEDONE
MN TOUCAN

SPEEDONE - Ex WINNER - Ex INCAT 045 - Transbordeur - IMO 9161560 - 86x26,6x4,12 m - TE 3,6 m - JB 5 007 ums - JN 2 021 ums - PL 415 t - P 28 320 kW - V 44 nds - Capacité 876 passagers / 200 voitures - Constr. 1997 - Propr. Incat Chartering (Australie) - Expl. SpeedFerries (Douvres) - Pav. GBR

 
MN TOUCAN
MN TOUCAN

MN TOUCAN - Ro/Ro - IMO 9112466 - 115x20x6,5 m - TE 5,5 m - JB  9 125 ums - JN 2 737 ums - PL 4 253 t - P 5 352 kW - V 15,5 nds - 30 reefers - Constr. 1995 - Propr./Expl. Cie Maritime Nantaise

CHARLES BABIN

Christian Plagué

Photographié ce soir à Saint-Nazaire, sous une belle lumière et un calme plat, le retour au port du baliseur CHARLES BABIN avec, en toile de fond, le paquebot MSC MUSICA dans la Forme Joubert.

31 mai 2006

Christian Plagué — Voici trois clichés pris le 28 mai
A Montoir 1, le navire ALYCIA, sous pavillon maltais, venu décharger 33 467 t de charbon
A Montoir 4, le navire panaméen MAJESTIC PESCADORES, venu charger du blé
A Donges 5, le navire allemand SEACONGER, venu charger 22 000 t de Naphta
ALYCIA
MAJESTIC PESCADORES
SEACONGER

Vraquier - IMO 7426241 - 177x27,84x15,02 m - TE 11,1 m - JB 20 352 - JN 11 562 - PL 35 164 t - P 9 400 kW - V 13,5 nds - Constr. 1978 - Propr. Alkestis Maritime - Expl. Seven Seas Maritime - Pav. MLT

Cargo de divers - IMO 9261009 - 118x19,6x11 m - TE 8,3 m - JB 6 683 - PL 11 595 t - P 3 955 kW - V 13,5 nds - Capacité 14 430 m3 - Constr. 2002 - Pav. PAN

Pétrolier - IMO 9352298 - 177,7x28,0x16,8 m - TE 11 m - JB 21 329 - JN 8 429 - PL 32 200 t - P 8 340 kW - V 16 nds - Constr. 2005 - Propr. TMS Seaconger GmbH - Expl. German Tanker Shipping - Pav. DEU

Yannick Le Bris — Le Ro/Ro LA PAIMPOLAISE vient d'accoster à Brest pour réparation.
LA PAIMPOLAISE
LA PAIMPOLAISE
LA PAIMPOLAISE
IMO 9144457 - Ex FRET MARNE - Ex PALAMOS - Ex SCAN PACIFIC - 101,3x18,6x9,7m - TE 6,6 m - JB 5 752 ums - JN 2 579 ums - PL 5 098 t - Mot. Man-B&W 12 V 32/40 (P 5 280 kW) - V 16 nds - Capacité 501 EVP (40 reefers) - 2 grues de 100 t - Constr. 1996 (Peene-Werft GmbH, Wolgast, Allemagne) - Propr. Harren & Partner Schiffahrts GmbH & Co. KG MS "PALAMOS" (Harren/Ems, Allemagne) - Expl. Agence Maritime de l'Ouest (Paimpol) - Pav. FRA
Page précédente Page suivante

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande