Navigation en Manche avec le Samuel de Champlain 
Erwan Guéguéniat
sommaire

Le 18 décembre la drague Samuel d Champlain a transité du Havre à Saint Nazaire, son Chef Mécanicien nous raconte les navires rencontrés.

Quelques navires vus en Manche dans la journée de hier, à l'occasion d'un transit Le Havre/Saint Nazaire. Sans que ce soit le Cap Horn, il y avait encore des restes de mer et de vent de la dernière tempête. Le jour a eu beaucoup de mal à pointer, ce n'est que vers 10 heures qu'il fut possible de commencer à faire des photos passables, en faisant attention de ne pas ramasser trop d'embruns sur l'appareil.

Le GRANDE MEDITERRANEA, que nous connaissons, nous a lentement dépassé, puis le très récent finlandais FINNBREEZE, arrivant derrière, a pris la tête provisoire du peloton. Certes nous n'allions pas bien vite, mais les gros navires, eux aussi, avaient réduit leur vitesse, car la mer n'était tout de même pas fameuse. Les Ro-Ros et Con-ros sont assez vite obligés de ralentir, le saisissage de matériel roulant étant parfois difficile à réaliser.
On notera que l'opérateur du FINNBREEZE est Finnlines, qui n'est autre qu'une filiale de la pieuvre Grimaldi.

En général il y a pas mal de descendants le samedi, il s'agit des navires qui appareillent les veilles de week end des ports du nord.
A l'inverse, du côté d'Ouessant on croise pas mal de montants le dimanche. Les opérations commeciales, et tous les accessoires, sont plus onéreux les week ends, alors autant les éviter

 

 

 

Puis ce fut au tour des MAERSK JENA, en route vers Alexandrie, et du HANSA REGENSBURG, en route vers Cartagena, de défiler devant nous. Ces navires aussi n'avançaient pas à plus de 12/14 noeuds. Pas simple de faire des photos, il faut éviter trop d'embruns sur l'objectif, et parfois la mise au point se fait sur l'eau qui remplit l'air. De plus il faut se méfier, car sur le pont principal, une déferlante peut arriver à tout moment.






Aussi, quand on ressent un creux ou un choc plus important que la moyenne, il faut arrêter la photo et surveiller un éventuel paquet de mer qui déferle sur le pont. Mais le spectacle vaut la peine de prendre quelques risques bien pesés.
Le EVER URSULA, en route vers Le Pirée nous dépasse aussi dans la houle. Il doit parfois donner de bons coups. Sur la photo 4, le paquet d'embruns qui le masque va dans une seconde me tomber dessus, m'obligeant à démonter imédiatement mon objectif, pour essuyage soigneux. Je savais que j'aillais me faire avoir à un moment ou un autre!
Le SOFIE N a fait un bon moment route avec nous, nous avons mis plusieurs heures à le dépasser. Le lieutenant de quart a bien voulu s'en rapprocher, pour faire des photos. Certes il s'agit d'un petit navire, et pourtant il taille tranquillement sa route malgré la mer. Peu de chocs, et on pourrait penser que par ce temps, ces petits navires sont plus confortables. Un gros navire qui tape sans arrêt, c'est usant, et pour le navire, et pour l'équipage. Lui n'est pas obligé de ralentir, puisqu'il est déjà presque à sa vitesse maximum. Par contre, un petit caboteur a vite fait de rencontrer des soucis dans le gros temps, en effet ce SOFIE N n'est autre que l'ancien ALESSIA, qui le 21 février 2009 arriva à Brest avec une très forte gîte (page 39 AJLJ) Je ne me suis pas lassé de l'observer le long de notre bord. Il fait route vers Castellon.
Vers midi, alors que le SOFIE N se traine, le joli PALABORA nous dépasse. Il fait de jolis bonds, malgré sa vitesse largement réduite. Il descend vers Gibraltar.
Nous avons récemment vu à Saint Nazaire un de ses sister ships, le PALMERTON (AJLJ 292)
La suite du dépassement, c'est l'occasion de faire quelques images intéressantes et peu courantes

 
Le FRISIA ROTTERDAM, en route vers Vera Cruz, sous de bonnes rafales, 50 noeuds sous grains.
Encore le SOFIE N, cette fois sous un gros grain, avec du vent. La mer semble s'aplatir sous la pluie
 

Plus tard dans l'après midi, le MSC JAPAN arrive assez rapidement, il est en route vers Lisbonne.

Le petit LEESWIG descend à El Ferrol se fait un peu secouer mais, comme le SOFIE N, il taille tranquillement sa route.

Moins de monde en cette fin d'après midi, le gros du peloton est passé avant. Le passage du DST d'Ouessant se fera de nuit. C'est surtout sa sortie qui est intéressante de jour, lorsqu'on croise un ou deux montants. En recherchant les caractéristiques des navires, une chose me marque, c'est que sur le petit échantillon de navires croisés ce jour, une bonne partie fut construite en Chine. Et je ne pense pas que ce soit un hasard. Il n'y a même pas 10 ans, on n'aurait jamais rencontré, en Manche, une telle quantité de navires de facture chinoise
FINNBREEZE (Helsinki) IMO 9468889 - Roulier - 188,40x26,50 m - TE 6,90 m - JB 28 002 - JN 8 400 - PL 10 372 t - Cap. 3 326 m Roll / 470 EVP - P. 20 000 kW - V. 21 nds
Constr. 2011 (Nanjing, CHN) - Gérant: Finnlines, Finlande - Pav. FIN
MAERSK JENA (Monrovia) IMO 9399739 - Porte conteneurs - 224,50x31,00x19,70 m - TE 12,20 - JB 32 901 - JN 13 452 - PL 35 471 t - Cap. 2 750 EVP - P. 22 890 kW (Mot. Dalian Marine Diesel MAN B&W 7L70MC-C) - V. 22 nds - Constr. 2007 (Yangfan Group, Zhoushan, CHN) - Gérant: Schiffahrtsgesselsschaft NSC, DEU - Pav. LBR
HANSA REGENSBURG (Monrovia)

IMO 9435258 - Porte conteneurs - 175,54x27,40x14,30 m - TE 10,90 m - JB 18 327 - JN 10 908 - PL 23 357 t - Cap. 1 740 EVP - Grues 2 x 40 t - P. 16 660 kW (Mot. Hudong MAN B&W 7S60MC-C) - V. 19 nds - Constr. 2008 (Guangzhou CHN) - Gérant: Leonhardt & Blumberg Reederei, DEU - Pav. LBR

SOFIE N (Ridderkerk) IMO 9190365 - cargo de divers - 94,99x13,17x7,15 m - TE 6,20 m - JB 2 999 - JN 1 714 - PL 5 047 t - Cap. 6 196 m3 / 224 EVP - P. 2 400 kW (Mot. MAK 8M25) - V. 12,5 nds - Constr. 1999 (Damen Hoogezand, Foxhol, NLD) - Gérant: Vaage Ship Management, NOR - Pav. NLD - Ex ALESSIA
FRISIA ROTTERDAM (Leer) iMO 9299032 - porte conteneurs - 207,54x29,80x16,40 m - TE 11,40 m - JB 25 406 - JN 12 538 - PL 33 783 t - Cap. 2 478 EVP - Grues: 3 x 45 t - P. 21 770 kW (Mot. Hityachi MAN B&W 7L70MC-C) - V. 22 nds - Constr. 2004 (Wadan Yards MTW, Wismar, DEU) - Gérant: Hartmann Schiffahrts , DEU - Pav. DEU - Ex CAP SARAY

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande