La compagnie maritime ZIM a été fondée le 7 juin 1945, sous le nom de ZIM Palestine Navigation Company Ltd, par l'Agence juive, la Ligue maritime israélienne et la Fédération générale des Travailleurs de la Terre d'Israël. Après la création de l'Etat d'Israël en 1948, la société a été rebaptisée ZIM Israël Navigation Company Ltd. Au cours de ses premières années, sa tâche principale était de transporter des centaines de milliers d'immigrants vers le nouvel état.
Dans les années 1970, ZIM s'est développé dans le secteur du transport maritime de conteneurs, il en fera progressivement son activité principale. En 2001, ZIM exploitait 85 navires dont 28 en propre, avec une commande de six porte-conteneurs de 4 800 EVP. En 2003, ZIM et l'armement italien Lloyd Triestino mettaient en place conjointement un nouveau service conteneurisé entre l'Asie et la côte est des Etats-Unis. Toujours en 2003, ZIM avec Evergreen et Lloyd Triestino créaient le service Europe-Levant Express, entre plusieurs ports européens et la Méditerranée.
En 2004, l'état israélien permettait la privatisation de ZIM dont il détenait 48,6 % des parts. L'Israël Corporation, contrôlée par le groupe Ofer Brothers, achetait ces parts pour 115 M$, devenant ainsi l'unique propriétaire de la compagnie. Suite à cette privatisation, ZIM devenait ZIM Integrated Shipping Services Ltd et faisait construire douze nouveaux porte-conteneurs.
En 2009, ZIM recevait ses premiers grands navires avec la livraison le 13 juillet du "ZIM Los Angeles" d'une capacité de 8 440 EVP. Il sera suivi fin juillet 2009 du "ZIM Djibouti" de 10 062 EVP.
Suite à la crise économique mondiale de 2008, ZIM reportait en fin 2009 ses livraisons de navires à 2014-2015. Etranglé par 29 navires à recevoir, ZIM n'en finissait pas de prendre des mesures d'économie pour sortir de la dangereuse passe qui avait failli lui risquer la faillite en été 2009. Le chantier naval Hyundai Samho acceptait de reporter de 2010 à 2015, la livraison de quatre porte-conteneurs de 10 000 EVP. Il en était de même avec le chantier naval Samsung Heavy Industries qui devait construire 9 porte-conteneurs de 12 600 EVP.
Le 3 juin 2011, Sammy Ofer propriétaire avec son frère Yuli de ZIM, décédait à Tel-Aviv à l'âge de 89 ans.
En janvier 2014, ZIM classé dix-septième au rang mondial des armateurs de porte-conteneurs avec une flotte de 85 navires, essentiellement affrétés, échappait au contrôle absolu de la famille Ofer. Suite à un accord, la compagnie lourdement endettée passait à 66 % aux mains de ses créanciers, essentiellement des banques étrangères. L'opération permettait d'effacer la moitié de la dette de l'armement. L'accord prévoyait que la famille Ofer injecte 200 millions de dollars pour garder les 34 % des parts restantes.
ZIM a signé le 6 juillet 2021 avec le groupe canadien Seaspan un accord portant sur l'affrètement à long terme (12 ans) de 15 porte-conteneurs de 7 000 EVP propulsés au GNL, pour une valeur totale de 1,8 milliard de dollars. Les navires seront livrés en 2023-2024.
ZIM, qui signifie "grands vaisseaux" en hébreu, est le onzième armement mondial de porte-conteneurs en 2021 avec 102 navires.
En octobre 2021, ZIM délaissait l'affrètement pour l'acquisition de quatre panamax, les porte-conteneurs étant moins chers à l'achat qu'à l'affrètement. ZIM, dont toute la flotte de cent-trois unités était affrétée, à l'exception d'une seule unité, allait donc acquérir quatre navires dans la catégorie des 4 200 à 4 600 EVP. Il s'agissait des "Harpy Hunter", "Heron Hunter", "ALS Fauna" et "ALS Juno".
Le 23 octobre 2021, les garde-côtes canadiens évacuaient seize personnes du porte-conteneurs "Zim Kingston", en flammes et ancré au large de la ville de Victoria, en Colombie britannique dans le détroit Juan de Fuca, qui marque la frontière maritime entre le Canada et les Etats-Unis. Le PC transportait plus de cinquante-deux tonnes de produits chimiques, notamment chargés dans deux conteneurs qui ont pris feu propageant l'incendie à dix autres. Le "Zim Kingston" s'était retrouvé en difficulté dès le 22 octobre, avec la perte de quarante conteneurs dans le Pacifique.
Le 8 août 2022, un incendie se déclarait dans une soute du "ZIM Charleston" alors que le navire, qui appartient au groupe canadien Seaspan, naviguait au large de Colombo, au Skri Lanka. Trois cent conteneurs auraient été touchés par le feu, la chaleur et la fumée. Des dégâts auraient également eu lieu lors des opérations de lutte contre l'incendie. ZIM, affréteur du navire, déclarait la situation en avarie commune. Le "ZIM Charleston" accostait à Colombo où les conteneurs sinistrés étaient débarqués le 12 août 2022.

 
 
 
 
 
 
 
 
Site Internet
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande