La marine marchande au jour le jour,
pièces jointes diverses...
Petits
reportages
Documents plus anciens
Documents plus récents
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : Abeille n° 6 - Asia Star - Corse - Danièle Casanova - Davon - Duquesne - Ernest Brown - FS Camille - FS CharlotteIle de Beauté - Liamon - Napoléon Bonaparte - Nova Ligura - Radisson Diamond - Travailleur

22 novembre 2005

Maxime Sallé
Le DAVON, un vraquier plus tout jeune mais joli, pavillon grec, trois grues un peu etranges, à quai à Marseille depuis le 8, aucune activité. Pour la SNCM, trois navires désarmés (CORSE, ILE DE BEAUTE - mon préféré - LIAMON) - NAPOLEON BONAPARTE dans la fosse de la CMR pour 15 j, travaux : deux tôles enfoncées au niveau de la flottaison & cure de beauté. DANIELE CASANOVA lui aussi en cure de beauté mais en italie cette fois...

TID toujours
Yvon Perchoc
Ci-contre l'ERNEST BROWN, TID n° 95, accosté à Brest le 15 février 1997. Arrivé à l'occasion du rassemblement de navires de Brest 1996, il y est resté à quai de nombreuses années, à la suite d'avatars divers... Ce vétéran, qui avait à l'origine une cheminée en "tuyau de poële", a été lancé le 5 juin 1944 et aurait été utilisé lors de la construction du port artificiel d'Arromanches.

Voir un extrait (en anglais) du livre "The Empire Ships" de W.H Mitchell et L.A Sawyer. Ce chapitre décrit la genèse des remorqueurs TID, construits rapidement à la fin de la Guerre 1939-45. Les auteurs donnent TID pour "Tug, Inshore and Dock".


21 novembre 2005

Terminologie encore...

Roland Grard

The origin of the 'TID' abbreviation remains uncertain with interpretations varying from 'Tug Invasion Duty' to 'Tug in Dock' to 'Tug Intermediate Design' to 'Tiddler'...

                                Cf. http://www.users.globalnet.co.uk/~tidtug/

André Le Nay

Ces remorqueurs étaient des petits bateaux uniquement destinés au service portuaire et encore, de bassins, "Tug Inside Dock", par opposition aux célèbres "ST", les "Sea Tugs".


Un peu de terminologie technique...
Hervé Cozanet
 
André Le Nay et Bernard Torchy

Une maison-mât vue à Brest hier à bord du NOVA LIGURA.

Les maisons mâts sont des locaux sur le pont, sur lesquels sont fixés les mâts. Sur certains navires, ces locaux sont assez vastes pour abriter des magasins, des ateliers, ou même des cabines

 

Tuyère Kort (Kort nozzle)

Il s'agit d'une "virole" orientable ou d'un cylindre entourant l'hélice et capable d'osciller d'une trentaine de degrés de part et d'autre de l'axe de celle-ci. La poussée de l'hélice est ainsi canalisée en une sorte de courant orientable qui accroît son efficacité de plus de 25 % par rapport à la même hélice placée devant un simple safran.

A droite, tuyère Kort du remorqueur côtier TRAVAILLEUR (doc. Net-Marine)

   

André Le Mens

L'ex RADISSON DIAMOND, aujourd'hui ASIA STAR depuis qu'il est passé à Celtic Pacific UK, a été construit selon le concept SWATH, qui offre une meilleure stabilité.

Le principe SWATH (Small Waterplane Area Twin Hull) ou double coque à petite surface porteuse est à la fois un contact avec l'eau limité à une étroite surface de coque et l'utilisation d'ailerons stabilisateurs dont les oscillations sont contrôlées par ordinateur. Donc un roulis cinq fois moins important que sur un monocoque

Françoise Massard
Deux pages, à titre d'exemples, du "Glossaire illustré" de Henri Landier, dans l'ouvrage que lui consacre Dominique Le Brun
NDLR : cf. article de J.-F. Durand consacré à ces navires Swath dans le N° 28
(juillet 2006) de "Navires & Marine marchande".

20 novembre 2005

Hervé Cozanet

Mise à l'eau du FS CAMILLE, pétrolier chimiquier de 6 000 t
de la Sté Fouquet Sacop... en attendant le FS CHARLOTTE
(janvier 2006)


Françoise Massard

ABEILLE n° 6, construite en 1877 par la Sté de Construction Navale du Havre.
Ce remorqueur à coque métallique, de 25 m de long et 5 m de large, jaugeait 37,49 tx. Sa puissance était de 55 ch. Il subit différentes transformations au cours de sa carrière et termina sa vie sous le nom de DUQUESNE à Fécamp. Source : Les Abeilles, T. Gazengel & J;L; Déan, Marines Ed., 2005.


documents plus anciens
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande.