La marine marchande au jour le jour...


 
8 mars 2010
 

Christophe De Langhe - Le CAP FINISTERE, (ex SUPERFAST V), nouveau venu dans la flotte Brittany Ferries, est sorti de la forne n°6 du port de Dunkerque le 6 mars. Il a été repeint aux couleurs de sa nouvelle compagnie.
Opérationnel pour la mi-mars ce navire ralliera la Grande-Bretagne à l'Espagne.
A droite le SUPERFAST V, vu par Erwan Guéguéniat en 2001, lors de son premier voyage.

Fabien Montreuil - Le ro-ro CAROLINE RUSS a dû faire relâche au Havre le 5 mars. Victime d'une avarie de turbo-soufflantes qui le contraint à avancer au ralenti (5 nœuds maxi...), il est venu pour réparation. Cela s'est produit au large de Cherbourg alors qu'il effectuait sa rotation régulière entre Zeebrugge et Bilbao.

CAROLINE RUSS (Saint John's) - IMO 9197533 - Ro-Ro - 153,38 x 20,85 x 14,15 m - TE 7,00 m - JB 10 488  - JN 3 146 - PL 7 261 t - Cap. 303 evp/120 camions/12 chauffeurs - P 15 600 kW (mot. Wartsila 16V46B) - V 20 nds - Constr. 1999 par Sietas (Allemagne) - Propr/Gérant Russ E (Allemagne) Oper. Transfennica (Finlande) - Pav. ATG


  Le ferry à grande vitesse KING TAMATOA est arrivé à Tahiti le 21 février. Louis Laplane

Christian Plagué - Le 02-03 à Montoir liquides, accostage du gazier allemand BW HESIOD venu livrer 8 000 tonnes d'ammoniac, avec les remorqueurs VB POULIGUEN et VB SAINT MARC à la manoeuvre
BW HESIOD (Rostock) - IMO 9293430 - LPG - 204,90 x 32,20 x 20,80 m - TE 11,90 m - JB 35 853 - PL 42 937 t - Cap. 59 012 m3 - P 9 720 kW (mot. MAN-B&W 5S60MC-C) - V 16 nds - Constr. 2005 par Hyundai - Gérant  Laeisz Reederei  (Allemagne). Pav DEU
Ex PACIFIC VIKING

Pierre-Yves Chauvel - Activité relativement importante le 4 février au Havre. L'après-midi, arrivée du porte conteneurs SEPITAM. Gwénaëlle Guédez nous l'avait montré sous le nom de IRAN ILAM qu'il a porté jusqu'en décembre 2008. Départ du GOTHENBURG EXPRESS, vide ! que Gwénaëlle nous avait montré aussi en janvier. Il a une silhouette bien particulière, avec le chateau complètement sur l'avant. Hapag Lloyd opère trois de ces navires avec les COPENHAGEN EXPRESS et OSLO EXPRESS.

Question : quel est cet élément de structure vertical, derrière le bloc emménagements ? une cage d'ascenseur? On ne l'observe pas sur d'autres navires de cette série.

SEPITAM (Qeshm Island) IMO 9283033 - Porte-conteneurs - 221,58 x 29,80 x 16,40 m - TE 11,40 m - JB 27 681 - JN 14284 - PL 37 600 t - Cap. 2 724 evp dont 200 reefers - P 21 560 kW (mot. Sulzer 7 RTA 72 U-B) - V 22 nds - Constr. 2004 par Aker MTW Wismar (Allemagne) - Propr/Gérant Iran Shipping Lines - Pav IRN - ex IRAN ILAM
Sister-ships : 27 dont CAP VILANO, CAPE MANUEL, CAPE MOLLINI, COSCO MELBOURNE, KING ALFRED, LORRAINE, PONA, SEPANTA, STX MUMBAI

5 mars 2010

Pierre-Yves Chauvel- En fin d'après midi le 3 mars, un des navires de l'organisation Greenpeace, le ESPERANZA, fait son entrée dans le port du Havre. Entrée surveillée de près par la gendarmerie maritime. Il y avait également la drague DANIEL LAVAL qui appareillait au moment où j'arrivais.
Et le AIDAblu récemment présenté ici, qui est arrivé ce matin à 08h00. En regardant sur le site de AIDA Cruise, on peut observer ce qu'il se passe autour du navire grâce à des webcams
ESPERANZA (Amsterdam) IMO 84O4599 - 72,29 x 14,36 x 6,41 m - TE 4,70 m - JB 2 076 - PL 425 t - 2 mot Sulzer 16 cyl - 2 hélices. - Constr. 1984 par Stocziana Polnoçna Gdansk (Pologne) - Propr Greenpeace - Pav NDL
Ex ECO FIGHTER, ex ECHO FIGHTER, ex VIKHR-4 (gouvernement russe)
Jacques Draoulec - Le "ESPERANZA" arrive de son voyage de Haiti, il a fait escale le 24.01.2010 un des premiers dans le port pour le secours sur l'île.

Brest - Un convoi composé du remorqueur SEA CHARLIE, du pousseur COASTAL PROTECTOR et de la barge CEYHAN, a fait relâche dans le cinquième bassin, avant de poursuivre sa route vers Istanbul.
Photos François Guiganton et Jacques Carney
 
Erwan Guéguéniat - Le SEA CHARLIE serait de type Shoalbuster 2609, un bateau "catalogue" de chez Damen Shipyards
COASTAL PROTECTOR (Den Helder) IMO 9289996 - 20,12 x 8,00 x 2,70 m - TE 2,03 m - JB 102 - Ptot 882 kW (2 mot Volvo - 2 hélices) - V 9,5 nds - Constr. 2003 par Limenda Shipbuilding (Russie) - Propr/gérant Acta Marine (Pays Bas) - Pav NDL
ex SABRINA
SEA CHARLIE (Vlissingen) IMO 9475923 - 26,02 x 9,10 x 3,50 m - TE 2,65 m - JB 212 - PL 200 t - Ptot 2 23 kW (2 mot Caterpillar 3508B-TA) - V  10 nds - Constr. 2008 par Damen (Pays Bas) - Propr/Gérant Seacontractos BV (Pays Bas) - Pav NDL

Bernard Pasini - A Port la Nouvelle le cargo COSTIS est arrivé le 2 février au soir pour charger 4 950 t de céréales. Je remercie le commandant de ce cargo qui a eu la gentillesse de me consacrer un peu de temps afin de me donner ces précieux renseignements, ce qui est rare de la part des bateaux en transit dans notre port.

COSTIS (Kingstown) - IMO 7801570 - Cargo de divers - 96,04x16,21x7,22 m - TE 5,96 m - JB 2 919 - JN 1 909 - PL 5 112 t - P. 2 088 kW (moteur GSL H..641, Makita, Japon) - V. 11,75 nds - Cap. GRN 6 116 m3 / BALES 5 365 m3 - Mâts de charges 3X15 t - Constr. 1978 Uwajima Zosensho K.K. (Uwajima, Japon) - Gérant Trinto Maritime (Pirée, Grèce) - Pav. VCT -  Ex XENOULA M (2002) - Ex APOLLONIA EXPLORER (1989) - Ex SECIL ARGENTINA (1987) - Ex KENG MIN (1986) - Ex ALIOTH (1981) - Ex ALISHAN (1980)
 
Arrivé le 3 au soir pour décharger 4 240 t d'urée le cargo turc ILYAS KONAN :
 
ILYAS KONAN (Istanbul) - IMO 9106948 - Cargo de divers - 93,70x15,50x7,90 m - TE 6,25 m - JB 3 410 - JN 1 810 - PL 4 963 t - P. 2 220 kW (moteur Wärtsilä 6 R 32D) - V. 13 nds - Cap. GRN/BALES 6 312 m3 / EVP 343 - Constr. 1994 (Lyi Deniz Tuncer Denizyaranli, Tuzla, Turquie) - Gérant Temel Kum Cakil (Istanbul, Turquie) - Pav. TUR

4 mars 2010

Yvon Perchoc - Comment faire pour optimiser un voyage à vide allant d'Europe vers l'Amérique Centrale pour y charger des fruits ?
Les opérateurs du KOALA BAY ont pensé à embarquer un lot de voitures en conventionnel. D'où ce spectacle ce matin d'un cargo réfrigéré débarquant des VL.
Pour laisser la place au reefer, le COSETTE a été déhalé au bout du quai. Ce roulier est maintenant saisi à FdF pour créances impayées. Impayés aussi les salaires des marins roumains et sud-américains qui se sont mis en grève.
KOALA BAY (Monrovia) IMO 8312683 – Cargo réfrigéré – 149,03x20,62x13,01 m – TE 8,651 m – JB 9 057 – JN 4 268 – PL 9 340 t – P 7 061 kW (moteur Mitsubishi 7UEC52HA) - V 19,0 nds – Constr. 1984 (KK Uwajima Zosensho, Uwajima) – Opérateur Seatrade Reefer Chartering NV, Antillezs Néerlandaise – Pav. LBR
Ex MULUNGISI (1995-2007), Ex KOALA (1984-1995)

Emmanuel Bonici - Le 2 février au matin je suis allé faire quelques photos du golfe de Fos  et l'activité y était importante. Je voulais tirer deux PC en particulier, les CSCL KOBE et NYK TRITON dont  c'étaient le premier toucher à Fos. Le NYK TRITON faisant suite à la première escale également du NYK THESEUS dimanche dernier (21.02.10). Ces deux navires viennent s'ajouter aux NYK ANDROMEDA, SIRIUS, CASTOR et PEGASUS qui sont des déjà des habitués de Fos.
De plus ils se sont croisés à l'entrée du chenal juste pour la photo !
J'ai pu faire quelques clichés intéressants, comme ces quatre PC qui se croisent , ou encore le TRITON semblant venir percuter le pétrolier AEGEAN POWER qui venait de quitter son poste à quai. Un ballet incessant de pilotines partant servir les navires arrivant ou revenant avec leurs pilotes récupérés dès la sortie du chenal.
   
   
CSCL KOBE (Monrovia) IMO 9222974 - 277,22 x 40,00 x 24,30 m - TE 14,00 m - JB 66 058 - PL 68 196 t - Cap. 5 762 evp, dont 500 refr. - P 54 898 kW (mot B&W 12K90MC) - V 26 nds - Constr. 2001 par Samsung (Corée) - Propr/Gérant ER Schiffahrt (Allemand) - Pav LIB
Ex E.R. KOBE
NYK TRITON (Panama) IMO 9356713 - 304,06 x 40,00 x 24,80 m - TE 14,02 m - JB 76 614 - PL 80 246 t - Cap. 6 661 evp - P 62 810 kW (mot. MAN-B&W 11K98ME-C) - V 25 nds - Constr. 2008 par Hyundai (Corée) - Gérant Columbia Shipmanagement (Chypre) - Pav PAN
AEGEAN POWER (Piraeus) IMO 9338905 - Pétrolier - 248,95 x 43,80 x 21,80 m - TE 14,92 m - JB 61 473 - PL 115 838 t - P 13 560 kW (mot. MAN B&W 6S60MC-C) - V 15 nds - Constr. 2007 par Samsung (Corée) - Propr./Gérant Arcadia Shipmanagement (Grèce) - Pav GRC

Gilbert Cailler - Quelques navires vus récemment dans l' estuaire de la Loire

le 02/03 en soirée, départ de Donges du GREEN STAR. Il était arrivé le 28/02 pour charger 30 000 t de fuel

GREEN STAR
(Oslo) IMO 9217448 - Chimiquier/produits - 183,00 x 27,42 x 17,60 m  -TE 11,02 m - JB 23 682 - PL  35 858 t - P 8 106 kW (mot Sulzer 6RTA48T) - V 14,20 nds - Constr. 2001 par Daedong (Corée) - Propr. International Andromeda (Monaco) - Pav NOR
ex BRITISH ENTERPRISE

le 01/03 en soirée, départ de Montoir du HANDYTANKERS MIRACLE qui était arrivé le 28/02 pour décharger 8 400 t de mélasse.

HANDYTANKERS MIRACLE - (Majuro)  IMO 9387059 - Chimiquier/produits - 182,86 x 27,40 x 16,80 m - TE 11,60 m - JB 24 066 - PL 38 4960 t - P 9 960 kW (mot MAN B&W 6S50MC-C) - V 14 nds - Constr. 2008 à Guangzhou (Chine) - Gérant  Roxana Shipping (Grèce) - Pav MHL
   
- le 26/02 descendant de Nantes où il a chargé du blé un cargo au look original le CFL PROSPECT, que nous avions vu à quai le 11 février.
             
- le 28/02 venant aussi de Nantes avec une cargaison de 5300t de blé  le MONTE, vu à Port la Nouvelle en octobre 2009
             
- le 28/02 à Montoir pour y décharger  8 070 t de ciment le PAKSOY 1, qu'ErwanGuegueniat avait croisé dans l' estuaire.

3 mars 2010

MSC MAGNIFICA
Christian Plagué - Voici quelques clichés pris le 1er mars du départ définitif du paquebot, de son évitage à Montoir au passage derrière le Vieux Môle rempli de nazairiens venus lui dire adieu. Après son court voyage inaugural à Southampton, où il a fait ses preuves dans du très mauvais temps, le paquebot est revenu à Saint Nazaire. Il en est reparti pour Hambourg, port de départ de sa première croisière, à destination de la Méditerranée et Adriatique.
                
 
 

Régis Zaïa - Une très belle escale à Sète le 2 février, le ARADOS H qui avec ses 34 ans d'âge, magnifique de ligne et d'entretien, ne cache pas son origine japonaise. De plus il porte un pavillon vraiment pas courant, Syrien. Il décharge du phosphate, et avec les entrées maritimes cela donne une belle poussière.

ARADOS H (Lattakia) - IMO 7501871 - Cargo Divers/Vraquier - 117,92x18,10x9 m - TE 7,193 m - JB 5306 - JN 2891 - PL 8200 t - Capacité GRN 10134 m3 - 3 mâts charge 15 t - 2 mâts charge 20 t - P 4560 kW (Mot.Mitsubishi 6 UEC 52/105 D) - V 15 nds - Gérant Mejen CO Marine Services(Tartous, Syrie) - Pav.SYR -
Ex ARADOS H (2005), Ex: SAMALI S (2001 - 2005),
Ex: NORDHOLM (1976 - 2001) -

Et un cargo d'origine russe le NAKHCHIVAN pour décharger de l'urée

NAKHCHIVAN (Valletta) - IMO 9353072 - Cargo Divers - 39,60x16,70x6 m - JB 5684 - PL 6 970 t - Constr.2005 (Volgogradskiy, Volgograd) - Gérant Palmali Shipping Services (Istanbul, Turquie) - Pav.MLT

François Guiganton - Nous avons vu hier le CAROLINE THERESA arriver à Brest, il a été rejoint par le CLIPPER BOURGOGNE, qui est venu s'amarrer à couple pour faire un transfert de cargaison. Sans être exceptionnel ce genre d'opération n'est pas courant. Quand les conditions le permettent cela se pratique plutôt sur rade, sans venir à quai. Le CAROLINE THERESA qui était venu de Gibraltar, a pu ainsi compléter sa cargaison avant de poursuivre son voyage vers le Venezuela. Le CLIPPER BOURGOGNE lui, avait apporté le produit d'Angleterre, il est reparti pour Rotterdam. Ce rendez-vous pour transbordement direct, sans passer par des bacs de terre, est donc très rationnel.
CLIPPER BOURGOGNE (Valletta)

IMO 9309215 - chimiquier/produits - 88,10 x 14,60 x 7,60 m - TE 5,40 m - JB 2 865 - PL 3 557 t - Ptot 1 920 kW (2 mot MAN-B&W 6L23/3OH) - V 11,6 nds - Constr. 2008 par Rousse (Bulgarie) - Gérant Clipper Marine Services (Danemark) - Pav MLT
Sister ships : CLIPPER BEAUNE, CLIPPER BORDEAUX, CLIPPER BOURGOGNE, CLIPPER BURGUNDY. Un armateur amateur de bons vins français ??


2 mars 2010

Julien Schepers, jeune officier de la marine marchande, vient de faire un embarquement de cinq mois à bord du paquebot LE DIAMANT. Il nous le montre ici au mouillage au Groenland, à Sisimiut, le 8 août puis de l'autre bord au mouillage à Portree (Ecosse). "Remarquez la tension de la chaîne, le quart fut tendu" note-t-il.

Au cours d'une croisière sur les côtes de Norvège il a rencontré quelques ferries

 

Le Finnmarken, croisé le 7 juillet dans les Lofoten peu avant notre entrée dans le Trollfjord, très étroit mais splendide.
Le Trollfjord, en manœuvre d'arrivée le 9 juillet à Honnigsvag, port près du Cap Nord, extrême nord de l'Europe.
Et le Nordkapp, en escale à Kirkenes le 15 juillet.


FINNMARKEN

TROLLFJORD

NORDKAPP
FINNMARKEN (Narvik)
IMO 9231951 - Roulier à passagers - 138,5x21,5x7,2 m - TE 4,8 m - JB 15 690 - JN 6 113 - PL 945 t - Ptot 13 800 kW (2 mot Wartsila 6R32) - V 18 nds - Cap 366 pax, 50 voitures- Constr 2001(Kleven Verft AS) - Gérant & Prop. Hurtigruten ASA (Norvège) - Pav. NOR
TROLLFJORD (Tromso) IMO 9233258 - Roulier à passagers - 135,75x21,5x7,50 m - TE 4,9 m - JB 16 140 - JN 6 291 - PL 1 186 t - Ptot 8 280 kW (2 mot. Wartsila 9L32) - V 18,5 nds - Cap. 822 passagers, 308 cabines, 50 voitures - Constr 2002 (Bruces Shipyard-Suède) - Gérant & Prop. Hurtigruten ASA (Norvège) - Pav. NOR - Sister-ship MIDNATSOL
NORDKAPP (Narvik) IMO 9107772 - Roulier à passagers - 123,3x24,2x10,3 m - TE 4,7 m - JB 11 386 - JN 4 210 - PL 1 104 t - Ptot 9 000 kW - V 15 nds - Cap 883 pax, 50 voitures - Constr 1996 (Kværner Ulsteinvik a.s.) - Gérant & Prop. Hurtigruten ASA (Norvège) -Pav. NOR

François Guiganton - Le CAROLINE THERESA est arrivé hier à Brest. On le voit ici passer le long du terre-plein des Phares et Balises, avant d'éviter dans le cinquième bassin par ses propres moyens. Il s'est accosté près du PENTALINA B, toujours en attente de réparations. On voit qu'il reste sur le quai un beau tas de cailloux, cargaison du YEOMAN BANK, déchargée là le 27 janvier.

CAROLINE THERESA (Herning)

IMO 9428449 - 101,39 x 19,05 x 10,50 m - TE 7,60 m - JB 5 706 - PL 7 884 t - Cap 9 075 m3 (ségrégation 6 produits) - P 4 000 kW (mot Bergens B32:40L8P) - V 12 nds - Constr. 2009 par Nantong Mingde (Chine) - Propr/Gérant Herning Shipping (Danemark) - Pav DNK
Sister ships ANNELISE, CAROLINE, DITTE, KARINA, RUTH et TINA THERESA

1 mars 2010

Echouement à Clipperton - Cet atoll perdu au milieu du Pacifique, à 600 milles environ du Mexique, terre la plus proche, ne fait que 2 milles de large environ. Il faut viser soigneusement ou manquer beaucoup de chance pour s'y échouer. C'est pourtant ce qui est arrivé le 10 février au chimiquier SICHEM OSPREY. Clipperton étant français, le remorqueur ravitailleur REVI a appareillé aussitôt de Papeete pour se rendre sur place. Cela aurait représenté une traversée de 3.000 milles, et une autre solution a été adoptée. C'est la Frégate COURBET, qui se trouvait au Pérou en compagnie de la JEANNE D'ARC, qui a été dépêchée sur place.
Plusieurs remorqueurs ont déjà essayé de dégager le navire, sans succès. D'autres navires sont attendus pour procéder à des transferts de cargaison et alléger le SICHEM OSPREY.
Il s'agit d'un navire neuf à double coque, et aucune pollution n'a été constatée. La cargaison consiste en xylène, saindoux et huile végétale. Le xylène est un solvant, toxique et inflammable, mais volatil et pas salissant. Le saindoux est solide à température ambiante, flotte, et est comestible. Pour le transport et le pompage il est réchauffé. Le produit le plus polluant à bord serait le fuel lourd, dont il peut stocker 1 300 tonnes. On voit sur les photos que le navire a une assiette positive importante, indiquant qu'il est très généreusement échoué.
 
Photos Marine Nationale
SICHEM OSPREY (Valletta) IMO 9396024 - Chimiquier/Produits - 170,00 x 26,20 x 15,60 m - TE 10,00 m - JB 17 789 - PL 25 400 t - Cap. 29 130 m3 - P 7 860 kW (mot MAN-B&W 6S46MC-C) - V 15 nds - Constr. 2009 par Dae Sun (Corée) - Propr/Operateur Eitzen Chemical - Gérant V Ships UK - Pav MLT
Série de navires dont Eitzen exploite quatre unités les SICHEM EAGLE, FALCON, HAWK et OSPREY

Epilogue : Le navire a été tiré de sa fâcheuse posture le 6 mars. Il a fallu l'alléger de 6 000 tonnes d'huile de soja, et de 3 500 tonnes de xylène, soit près de 40% de la cargaison, pour que les remorqueurs puissent le tirer. L'accident n'aura donc fait aucune victime, provoqué aucune pollution, mais coûtera très cher. L'enquête dira comment une telle erreur de navigation a pu se produire.

Charlie Walter - Escales de la semaine à Lorient

Entré le 24-02-2010 pour charger 1 370 tonnes de kaolin, le cargo MARE repartira aujourd'hui 1er mars, après la tempête.

MARE (Kingstown) - IMO 8411671 - Cargo de divers - 78,79x9,95x4,20 m - TE 3,20m - JB 998 - JN 548 - PL1 494 t - P 776 kW (Deutz) - V 10,20 nds - Cap 2 047 m³ - Constr 1985(Ferus Smit, Foxhol, NLD) - Gérant Baltnautic Shipping Ltd, Klaipeda, Lituanie - Pav VCT
Ex SCOTT (2002), Ex NJORD (1995), Ex DEO JUVANTE (1987), Ex HUIBERTJE JACOBA (1985) 

Le SISU CURSA est entré le 25-02-2010 en provenance des Sables d'Olonne avec des coques et moules de coques de catamaran pour le chantier naval Alliaura. En attente de temps calme au port de commerce jusqu'à aujourd'hui, il va décharger sa cargaison au port du Rohu sur le Blavet. Départ prévu ce 01-03.

En venant d'Anvers le 20 février, ce navire avait nécessité une intervention du CROSS Gris Nez. Son comportement erratique dans le dispositif de séparation du trafic avait attiré l'attention. Un patrouilleur des douanes avait mis du monde à bord, constaté l'état d'ébriété du Capitaine et de son Second, et l'avait conduit au mouillage près de Calais, pour attendre qu'ils soient en état de reprendre leur route. Des sites Internet spécialisés rendent publics les données AIS des navires, et les errements du SISU CURSA peuvent être constatés par chacun. Mieux que les radars routiers !
 
Le GLOBAL EXPLORER entré le 26-02-2010 avec 29 000 tonnes de soja brésilien (Paranagua) à décharger .

GLOBAL EXPLORER (Georgetown) - IMO 9137973 - Vraquier (Wood chips) - 209,90x37,00x17,95 m - TE 10,72 m - JB 47 407 - JN 23 509 - PL 53 793 t - P 8 164 kW  (1D : 2 SA 6 CY) - V 15,4 nds - Grues 3x 14,7 t - Cap 120 879 m³ - Constr 1997 (Sanoyas Hishino Meisho Corporation/ Japon) - Gérant Misuga Kaiun Co Ltd Japon - Pav CYM - Ex DYNASTAR

26 février 2010

Christian Plagué - Hier après-midi vers 15H.40, le paquebot MSC MAGNIFICA a quitté la Forme Joubert pour son voyage inaugural vers Southampton, il devrait revenir Lundi pour son départ définitif le même jour vers Hambourg - voici son départ à hauteur du Vieux Môle, il était accompagné des remorqueurs Belle-Ile, Pornichet, VB Pouliguen et VB Saint-Marc - une belle éclaircie est venue saluer son départ sous un concert de sirènes assez impressionnant.
 
 

 

   
Gilbert Cailler a lui aussi saisi l'évènement.
Il y a quelques jours il avait assisté aux derniers essais de mise à l'eau des embarcations. Le navire était encore dans le bassin de Penhoët.
Le 25 février après-midi c'était l' au-revoir , vu au large de St Marc-sur-mer où il a croisé la route de la drague SAMUEL DE CHAMPLAIN, qui paraît bien petite malgré ses 117 m de long.

Régis Zaïa - Beau trafic ces derniers jours à Sète. Entré d'un cargo déja bien âgé, le ZEEBONY avec une cargaison d'urée venant d'Egypte. Départ du récent MYKOLA SLAVOV après chargement de céréale aux silos, déjà vu en plusieurs occasions. Puis entrée du MALDIVE ENTREPRISE, je me lasse pas de le shooter, avec sa cargaison de bois.
ZEEBONY (Willemstad) IMO 7712987 - Cargo Divers - 100,83x16,40x8 m - TE 6,6230 m - JB 3700 - JN 2118 - PL 5449 t - Capacité GRN 7280 m3 - 220 EVP - P 2500 kW (Mot.MAK 9 M 453 AK) - Constr.1978 (Ulstein Hatloe AS / Ulsteinvik, Norvège) - Gérant Gokalp Denizcilik Sanavi (Istanbul) - Pav.ANT
Ex ZEEBONI (2003) - Ex: BERGON (1983 - 2003) - Ex: MINI STAR (1978 - 1983)

Dernier chapitre pour les paquebots Français, le RENAISSANCE des croisières Paquet va rejoindre l’histoire

  Lors de sa mise en service le 10 mai 1966, RENAISSANCE représente le nouveau souffle de la compagnie de navigation Paquet, qui l’exploite sur une nouvelle ligne entre Marseille et Haïfa. C’est un navire moderne qui est largement inspiré par son ainé ANCERVILLE lancé également à Saint Nazaire et qui tous deux, reprennent les profils de ligne du bien plus grand paquebot FRANCE.
Conçu comme paquebot de ligne, il propose deux classes en première classe pour 416 passagers et juste 76 en classe « junior ». Il mesure 150 m de long pour 11.429 tonnes, et cette configuration unique le destine tout de suite vers la croisière. Pour Paquet il sera le précurseur des croisières du festival de la musique en mer ou du théâtre, du raffinement et de la bonne cuisine. Il sillonne les Caraïbes l’hiver et dès 1970 depuis Le Havre propose des croisières vers le Cap Nord et la Baltique. Le MERMOZ qui sera son partenaire avec une plus grande capacité passagers, lui est préféré et RENAISSANCE est vendu à l’armateur Grec Epirotiki en 1977. Rebaptisé HOMERIC RENAISSANCE, puis WORLD RENAISSANCE, il est placé sous affrètement auprès de Costa et on le retrouve à San Juan de Puerto Rico plusieurs saisons de 1978 à 1983. Il revient en Méditerranée où il remporte un franc succès sur la croisière classique de la Toison d’Or, depuis Le Pirée vers Istanbul, Kudsadasi, Patmos, Héraklion et Santorin. L’hiver il repart aux Caraïbes, puis sur l’Amazone. Il est profondément modifié en 1986 et 45 nouvelles cabines, qui lui permettent d’offrir la place à 600 passagers.
En 1995, Epirotiki Cruises fusionne avec Sun Line un autre armateur Grec pour former la Royal Olympic Cruises, et passe commande de 2 nouveaux navires en Allemagne. WORLD RENAISSANCE est alors vendu à un armateur Indonésien devenant l’AWANI DREAM.
Mais l’expérience est de courte durée pour les deux parties. Les Indonésiens désarment le navire, tandis que les 2 nouveaux navires livrés à la Royal Olympic plongent cette dernière dans de gros problèmes financiers. Revendus rapidement pour payer les lourdes dettes du chantier, la compagnie se retournera alors vers des navires de substitution et rachètent le WORLD RENAISSANCE en 1998. Il naviguera jusqu’en 2004 après être utilisé comme hôtel durant les jeux olympiques d’Athènes. « J’ai participé à cette époque à l’un de ses dernières croisières et le navire bien que très bien entretenu avec de bonnes prestations hôtelière n’était occupé que par 350 passagers »
Vendu au groupe Elysian Cruises, il devient le GRAND VICTORIA et effectue une série de croisières en Europe du nord, revenant au Havre en 2006. L’année suivante il deviendra BLUE MONARCH, mais le succès n’est plus au rendez-vous. Proposant des croisières d’une semaine en mer Egée et la Turquie il est rapidement délaissé et immobilisé entre 2008 et 2009. Non conforme aux normes Solas et en panne de destin, il va prochainement être découpé en Inde.
Philippe Brébant

Documents plus récents



Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande