Une escale inattendue du HAPPY RIVER, à Brest en janvier 2009
(Hervé Cozanet)

Ce navire spécialisé dans le transport de colis lourds était en route vers Jacksonville (Floride), en provenance d'Anvers. Le 22 janvier il faisait très mauvais temps, il avait passé Ouessant et se trouvait à une centaine de milles dans l'ouest quand le commandant a jugé nécessaire de faire demi-tour pour éviter des avaries au navire ou à la cargaison. Il est donc revenu se réfugier à Brest le 24 janvier pour reprendre l'arrimage et attendre des conditions praticables.
Marine-marchande.net le connaissait déjà. Fabrice Lacroix nous l'avait montré en escale au Havre en janvier 2008. Mais surtout Roland Grard nous l'avait montré déchargeant cinq grues mobiles (RTG) à Abidjan en novembre 2007.
Son commandant était le même qu'à Abidjan, le capitaine Wiersum, qui a été interloqué de voir se présenter des indigènes pour lui porter les salutations de Roland Grard. "I am world famous !" plaisantait-il. La visite de ce navire parfaitement entretenu, a été un plaisir dans une atmosphère très cordiale.

Photo Erwan Guéguéniat



IMO 9139294 - 138,04 x 22,80 x 12,95 m - TE 9,50 m
JB 10 990 - JN 5 041 - PL 12 950 t
Capacité : grains 18 265 m3, evp 1 041
P. 8 775 kW (Moteur Wartsila 9R46) -
Une hélice à pas variable - V 16 nds
Auxiliaires : quatre Mitsubishi type S6R2MPTK
Constr. 1997 par Merwede (Hollande)
Propriétaire/gérant : Spliethoff's (Hollande)
Opérateur : BigLift Shipping (Hollande)
Pavillon : NLD

Sister ships : ENCHANTER, HAPPY RANGER, HAPPY ROVER

 


Il ne passait pas inaperçu dans le bassin.
On met de l'ordre dans les cales, un ponton pour passerelle ro-ro est saisi sur le pont.
       
 
Passerelle lumineuse, bien équipée, munie de grands sabords donnant une excellente vue sur le pont. Notons qu'en cas de colis importants, masquant la visibilité, le quart se fait dans une timonerie auxiliaire, à l'extrême avant.
 
Le baromètre garde le souvenir du mauvais temps du 22 janvier.
Pause café. Le carré sépare par une simple jardinière la partie officiers et équipage.

Le Chef mécanicien nous fait visiter le compartiment machines. On le voit ici au PC et au poste de commande locale du moteur principal.
Tout est rigoureusement propre et en ordre, on se doute que ça marche bien.
       
La turbo soufflante et le parquet des culasses du moteur principal,
les auxiliaires.
Atelier
Séparateurs
Chaudière de mouillage
Appareil à gouverner

Le 26 janvier il a repris sa route, cap sur la Floride.
       
Erwan Guéguéniat a assisté à la manœuvre de départ, et l'a même suivi jusuq'à la sortie du goulet
 
       
Hervé Cozanet 4/02/09
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande