La marine marchande au jour le jour

Petits
reportages


Page précédente
Page suivante

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Al Rayyan 1 - Amazone - Ambassadeur - André Gendre - Ardenne Venture - Arkitionos - Armorique - Athens Sky - Berge Flanders - Bro Anton - Bro Erik - Cos Intrepid - Cotentin - Coutances - El Borrego - Ellair Taio - Explorer - Flanders Gloria - FS Pauline - Happy River - Heiko B - Kition - Kliftrans - Laplace - Meriom Pride - Pilsum - Pont l'Abbé - Provalys - Rochambeau - Saar Rotterdam - Siba Queen - Tower Bridge - Ville de Djibouti - Ville de Dunkerque (I) - Ville de Majunga (III) - Ville de Nantes - Ville de Rouen (II) -


26 novembre 2007

Fabrice Lacroix — Quand je suis arrivé le MARFRET GUYANE était déjà dans l'écluse et attendait que le MN COLIBRI embouque (vers 15h20).
Je suis allé ensuite à la Pointe du Hoc prendre en photos le CMA CGM FORT St GEORGES depuis la petite avancée en béton et l'écluse en cours de fermeture (vers 15h30).

Ronan Dolain n'était pas loin, les deux photos de droite sont de lui.

Franck Delmas — Lavéra le 24.11. Appareillage du TOWER BRIDGE (Nassau) servi par les Marseillais 6 et Mistral 8.
IMO 9000883 - LPG - 224,05x36,00x17,70 m - TE 11 m - JB 42 286 - JN 15 519 - PL 49 345 t - P 9 212 kW - V 16 nds - Cap. 75 353 m3 - Constr. 1991 (Kawasaki Heavy Industries, Sakaide Japon) - Gérant Anglo Eastern (Singapour) - Pav BHS.
Ex BERGE FLANDERS (2003 -2005) - Ex FLANDERS GLORIA (1997-2003) - Ex GLORIA (1996-1997) - Ex TSUGARU GLORIA 1991-1996)..

A quai BRO ERIK

IMO 9274666 - 185,60x31,30m - TE 10,60 m - JB 26634 - JN 10205 - PL 37082 t -
Constr. 2005 par Jinling - Mot. 7293 kW- V 15 nds - Gérant Broström - Pav IOM.

et MERIOM PRIDE

IMO 9256298 - 165,6x29x18,4 m - JB 25507 - JN 11043 - PL 38875 t - Constr. 2004 - Mot 7860 kW - Gérant Overseas Maritime Carriers - Pav MHL

Christian Plagué — Samedi 24 novembre. Il est 17h32, sur le long fleuve tranquille glisse le FS PAULINE salué par les portiques de Montoir Charbon au garde-à-vous, il augmente sa vitesse espérant ainsi accrocher les derniers rayons du soleil qui, inexorablement, disparaît derrière les haubans du Pont nazairien
Au terminal agro-alimentaire, on termine le déchargement du ELLAIR TAIO et du SAMOS SKY. A sa proue, un monstre borgne aux ombres inquiétantes, la drague ANDRE GENDRE -
Soudain le ciel s'enflamme pour saluer l'arrivée du BRO ANTON, il est 17h39, il passe en revue tout ce beau monde et tutoye un instant l'ARDENNE VENTURE juste arrimé, il est 17h41 et le spectacle est maintenant terminé, dommage j'aurais bien continué ...

24 novembre 2007

Hervé Cozanet — Le méthanier PROVALYS est arrivé à Brest pour son premier arrêt technique. Avec ses 154 500 m3 de capacité il était le plus grand méthanier du monde, à sa mise en service il y a un an. L'est-il encore ? Il va passer ici, sa visite de garantie, aux bons soins du chantier Sobrena, à coté de deux autres méthaniers déjà en réparations.

Roland Grard

Le feuilleton Happy River va bientôt se terminer, les 5 RTGs ont été déchargés. Voir les opérations ici .
Demain ils s’attaqueront à la préparation de la cale pour leur prochain chargement, 8 500 tonnes de fèves de cacao à charger à Takoradi (Ghana) pour Amsterdam. Le départ d'Abidjan est prévu pour dimanche après-midi.


La devinette de la semaine est posée par Jacques Draoulec :

Des images de navires échoués, pas d'identités. Les reconnaissez-vous?

DUNDALK
DUNDALK

?

?

?

Mac Mackay a identifié le navire ci-dessus, à gauche : c'est l'ancien citernier auxiliaire des forces canadiennes DUNDALK.

Roland Grard nous apporte les deux solutions ci-contre:

UNITED MALIKA
UNITED MALIKA
EVANGELIA, ex EMPIRE STRENGTH
EVANGELIA, ex EMPIRE STRENGTH
 
DUNDALK
DUNDALK
Mac Mackay — Voici en effet deux photos du DUNDALK (501), ancien huilier auxiliaire des forces canadiennes. Construit en 1944 à Ojibway (Winsdor) en Ontario. Vendu en 1983. Perdu en 1985 ou 1986 à Statia, aux Antilles hollandaises.
La photo de gauche a été prise le 18 avril 1983 (après sa "retraite") et celle de droite le 1er septembre 1984, toutes les deux à Halifax (Nouvelle Ecosse).

Yvon Perchoc précise que l'UNITED MALIKA s'est appelé IGLO EXPRESS. Il nous le montre quittant le port du Havre le 6 février 1990 et gisant sur la plage près de Nouadhibou.


23 novembre 2007

NDLR — Nous apprenons avec tristesse le naufrage en cours, mais heureusement sans victimes à priori, en Antarctique (à proximité de l'Ile du Roi Georges, la plus grande des Iles Shetland du Sud), du paquebot EXPLORER, suite à une collision avec un objet immergé non encore identifié à cette heure (10h20), sans doute un iceberg.
EXPLORER

Présentant une gîte de 25°, il est probable qu'il va couler, selon les informations des Falmouth Coastguards. Aussi, la centaine de passagers et les 54 membres d'équipage ont-ils évacué le navire et sont actuellement installés dans les canots de sauvetage (sauf le Commandant et son Second qui sont encore à bord de l'EXPLORER). Plusieurs navires se sont déroutés et se dirigent vers les lieux de l'accident pour récupérer les naufragés.

EXPLORER (Monrovia) - IMO 6924959 - 72,88x14,03x8,01 m - TE 4,198 m - JB 2 398 - JN 773 - PL 559 t - Ptot 2 794 kW (deux moteurs) - V 14 nds - Cap. 102 passagers (51 cabines) - Constr. 1969 (Nystads Varv Ab, Uusikaupunki, Finland) - Gérant GAP Shipping (Suède) - Constr. 1969 - Pav. LBR.

Passagers et membres d'équipage ont finalement été recueillis à bord du paquebot norvégien NORDNORGE.


Fabrice Lacroix — Quelques vues du déhalage du COS INTREPID hier après-midi, quai Joannès Couvert du PAH. Au second plan, le dock flottant remis en vente.
COS INTREPID
COS INTREPID
COS INTREPID

IMO 9216432 - Vraquier - 225x32,3x19,21 m - TE 14 m - JB 39 795 - JN 25 807 - PL 74 119 t - P 8 668 kW - V 14,4 nds - Cap. GRN 90 873 m3 - Constr. 2001 (Jiangnan Shipyard, Shanghai) - Pav. HKG.


Jacques Draoulec — Travaux à Golfe-Juan (ville dans laquelle Napoléon débarqua en 1815, à son retour de l’île d’Elbe). La barge ATTILA de 500 t et de 600 m2, en remorque depuis Marseille, est arrivée dimanche dans le port de Golfe-Juan (avant le coup de mauvais temps), accompagnée de deux remorqueurs, les PERCEVAL et MENHIR.

Ils participent à des travaux de réaménagement et de modernisation du port. Le premier objectif est d'aller retirer, à 4 -5 m sous l’eau, des milliers de tonnes de socles et potences de béton mis en place en 1964/65 et aujourd’hui enfouis dans la vase, avant d’entamer la pose de nouveaux pontons. "Un exploit technique réalisé en quelques jours par les entreprises Mare Nostrum (destruction), Spie-Trindel (remorquage), Aqua-Caren (aménagement mouillages) et Port-Alu (réalisations des pontons). Enfin, des entreprises françaises au top", précisent Michel Lallement, le.directeur du port, et François Barberis, son adjoint.


22 novembre 2007

HAPPY RIVER
HAPPY RIVER

Roland Grard — Nous annoncions, le 18 octobre dernier, l'arrivée prochaine, en provenance de Pololgne, de RTGs (Rubber Tyred Gantry) destinés au terminal d'Abidjan. Ce midi, le HAPPY RIVER (Biglift Shipping) est en effet venu livrer cinq RTGs sur les huit prévus. Deux sont déjà sur notre sol, les trois autres suivront demain.
Bien sûr, cette arrivée a été précédée par d'importants travaux sur le terminal (voies de roulement, etc.).

HAPPY RIVER
HAPPY RIVER
HAPPY RIVER
HAPPY RIVER

Vues
aériennes
du
Terminal

Cliquez
ici

HAPPY RIVER (Panama) - IMO 9139294 - 138x22,8x12,95 m - TE 9,5 m - JB 10 990 - JN 5 041 - PL 15 634 t - P 8 888 kW - P 8 775 kW (mot. Wärtsilä 9L46B) - V 16,4 nds - Cap. 20 500 m3 / 1 041 evp - Grues 2 x 400 t (à tribord) - Constr.1997 - Gérant Spliethoff's (Amsterdam) - Pav. NLD.
Pour le déchargement des portiques, cliquez ici.

21 novembre 2007

Dossier
Navires en escale à Pasajes
par Philippe Lauga
Cliquez sur la photo


ROCHAMBEAU
SIBA QUEEN
Françoise Massard — Nous parlions du ROCHAMBEAU (deuxième du nom, photo de gauche), cargo mixte de la Transat, comme étant le premier navire à avoir embarqué des officiers femmes (sorties de l'Hydro du Havre) dans les années soixante-dix. Le voici (photo de droite, de E. Scrimali) alors qu'il était en cours de transformation en "live-stock", sous le nom de SIBA QUEEN, pour le transport d'animaux vivants.
Impressionnante reconversion.
ROCHAMBEAU - IMO 6716962 - 149,61x22,08 m - TE 7,5 m - JB 6 031 - PL 7 945 t - P 9 421 kW - V 22,7 nds - Constr. 1967 (Chantier Naval de La Ciotat - Le Trait) - Gérant Compagnie Générale Transatlantique - Pav. FRA. Devient le SIBA QUEEN en 1978 (Pav. ITA), puis le EL BORREGO en 1988 et le AL RAYYAN 1 (Pav. PAN) en 1989. Le 09/06/1994, lors d’un voyage de Fujairah vers Colombo, il est abandonné par son équipage et disparaît.
Incident : le 19/12/1968, il est abordé par la barge américaine WITTE 246, à New York.


Communiqué de l'Hydro de Saint-Malo
L'Ecole de la Marine Marchande de Saint-Malo annonce la "Vente des Pilots" le jeudi 6 décembre. Toutes les personnes appartenant au monde de la marine marchande y sont conviées.

20 novembre 2007

 
Françoise Massard — Voici quelques photos, prises à Cherbourg le 17 novembre par Stephane Zunquin , du tout nouveau ferry fret de la Brittany Ferries, le COTENTIN. On le voit ici accosté au quai de France, le long de la "gare transatlantique", où il y est arrivé le 15.11 au matin. Il sera baptisé lundi prochain.
Ce Ro-Ro de nouvelle génération a été construit chez Aker Finnyards (Helsinki), pour un coût de 85 M€. La première tôle y a été posée le 14.06.2006 et son lancement a eu lieu le 12.04.2007, soit juste dix mois après.
Le navire est actuellement en armement et le personnel en entraînement. Le COTENTIN prendra son service le 26.11.2007, juste après son baptême
Ainsi, il assurera en semaine quatre rotations quotidiennes (de 4 h) entre la France et l'Angleterre, sur la ligne Cherbourg-Poole (port situé à l'ouest de Portsmouth), les deux villes de Poole et de Cherbourg étant d'ailleurs jumelées. Le week-end, il fera un aller-retour Angleterre-Espagne (26 h) entre Poole et Santander, ce qui devrait permettre aux transporteurs routiers de faire transiter leurs camions vers l'Espagne sans traverser la France, la circulation des poids-lourds y étant interdite le dimanche. Le COUTANCES, qu'il était sensé remplacer, reste en service, en tout cas pour l'instant : en semaine, il assurera une rotation quotidienne sur la ligne Caen-Ouistreham - Portsmouth et, le week-end, il remplacera le COTENTIN.

Long de 165 m, pour une largeur de 26,80 m et un TE de 5,2 m, le "plus grand fréteur de la Manche", pour reprendre les propres termes de Brittany Ferries, est capable de transporter 120 semi-remorques (roulage égal à près de deux fois et demi celui du COUTANCES, plus de 2 000 m linéaire de garage) et, fait nouveau sur ce type de navire, une cabine individuelle est prévue pour chaque chauffeur. Il est également conçu pour pouvoir assurer, sans restriction, le transport de matières dangereuses en Manche et dans le Golfe de Gascogne.
Propulsé par un moteur MAK 12V43 développant 23 920 kW, sa vitesse à la mer sera de 23-24 nds (il a atteint 26,3 nds aux essais). Sa jauge brute est de 22 000 ums. IMO  9364978. Port d'attache Cherbourg. Pavillonné en France. Equipage entièrement français. Une quarantaine de personnes (marins et personnel hôtelier) ont été récemment recrutées, ce qui représente environ 40 % de l'équipage total de ce navire pour une navigation 7j / 7.
Emménagements : 120 cabines, avec un sanitaire pour deux cabines - Self-service - Bar - Salons TV - Salle de gym - Boutique - Machines à sous, etc.

L'an prochain, les Chantiers Aker fourniront à Brittany Ferries le transbordeur ARMORIQUE qui devrait remplacer le PONT L'ABBÉ sur la ligne Roscoff-Plymouth. La Brittany Ferries est, rappelons-le, implantée en Normandie depuis 1986.
Son ancien le Coutances, qu'il devait remplacer, reste pour le moment en service

Alain Déchorgnat — Vu, le 15/11/2007 au soir, un petit caboteur hollandais, le KLIFTRANS dans l'écluse du port de Saint-Malo.

IMO 9142497 - Cargo de divers - 88x12,5x6 m - TE 4,64 m - JB 2 224 - JN 1 267 - PL 3 155 t - P 1 360 kW (mot. MAK) - V 11 nds - Cap. 4 633 m3 - Constr. 1997 (Barkmeijer Stroobos, Pays-Bas) - Gérant: Wagenborg Shipping (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NDL. Ex AMBASSADEUR (1997) .

KLIFTRANS
AMBASSASEUR
NDLR – AMBASSASEUR (Skyfotos)

Fabrice Lacroix — Le dock flottant du Havre, construit en 1980 par les Chantiers de l'Atlantique (St-Nazaire), est de nouveau en vente.
Longeur hors tout/ utile
Largeur utile
Tirant d'eau
Force de levage
Lignes de tins
Durée d'immersion
Durée d'émersion
310/290 m
54,6 m
9,7 m

50 000 t
7
2 h
3 h
Photos F. Massard (février 2006)
Infos complémentaires : cf. le PAH
Photo PAH
Equipé de deux grues de 40 t à 30 m , 20 t à 42,5 m et 5 t à 45 m - Accès aux navires jusqu'à 3° de gite et 1 % d'assiette
Michel Rodriguez — Voici l'arrivée à Tarnos, le 18.11, du PILSUM (St. John's) qui s'est amarré derrière le WALSBERG. Puis l'AMAZONE (Sliedrecht) à l'entrée du port, faisant des travaux de dragage
PILSUM
AMAZONE
AMAZONE
PILSUM - IMO 9015448 - Cargo de divers - 81,59x11,30x5,52 m - TE 4,35 m - JB 1 662 - JN 810 - PL 2 372 t - P 960 kW (mot. Deutz SBV6M628) - V 10 nds - Cap. GRN 2 888 m3 / 80 evp - Constr. 1993 (Rosslauer Schiffswerft, Allemagne) - Gérant Reederei Erwin Strahlmann (Allemagne) - Pav. ATG. Ex HEIKO B - Ex SAAR ROTTERDAM.
AMAZONE - IMO 9158630 - Drague suceuse - 75,55x14x5,7 m - TE 4,45 m - JB 2195 - JN 748 - PL 3 050 t - P 1 908 kW (mot. Caterpillar) - V 10,9 nds - Cap. 2 680 m3 - Constr. 1997 (IHC Holland NV Engineering, Kinderdijk, Pays-Bas) - Gérant Baggerbedrijf de Boer (Pays-Bas) - Pav. NLD.
Anecdote... pour continuer sur les histoires de drogue, initiées à propos du renflouement du MASTER ENDEAVOUR
Yvon Perchoc — En septembre 1994, j’étais embarqué à bord du navire hydrographique LAPLACE en Nouvelle-Calédonie. Un jour que nous travaillions dans le lagon nord-est de l’île, changement de programme subit, destination non communiquée...En fait, nous partons pour l’atoll des Chesterfield à 450 milles au nord-nord-ouest de Nouméa. Il s’agit de récupérer une dizaine de tonnes de cannabis, reposant au fond d’un lagon.
LAPLACE
Quelques mois plus tôt, un remorqueur se trouvait là-bas au mouillage lorsqu’il fût survolé par un avion de patrouille français, au cours d’un vol de routine. L’équipage prit peur et jeta par-dessus bord des dizaines de sacs contenant la drogue.
Zone très mal pavée, avec une multitude de patates de corail, mais une eau claire. Une vedette hydro ouvrait le passage au LAPLACE dans ce secteur mal (pas) cartographié. Les recherches au sondeur latéral par une vedette débutèrent dans un secteur qui grouillait de requins "pointe noire". Peut-être étaient-ils attirés par le « tic-tac » de l’émetteur ?

Les plongeurs mettront plusieurs jours à constituer des palanquées par une vingtaine de mètres de fond, sans être finalement importunés par les squales. A peine accosté à Nouméa, les sacs furent débarqués et immédiatement détruits dans les fours de l’usine à nickel de Doniambo. Je ne sais pas si les habitants des quartiers sous le vent de l’usine aperçurent des éléphants roses ce jour-là...

LAPLACE - 59x10,9 m - TE 3,6 m - Ptot.  1 840 kW (2 mot. SACM Wärtsilä UD30RVRV12M6) V 15 nds - Constr. 1989.

LAPLACE
LAPLACE

Un peu d'histoire maritime...     
VILLE DE ROUEN

Jacques Draoulec Voici trois photos du navire VILLE DE ROUEN, cargo mixte datant de 1957, appartenant à la Compagnie Havraise de Navigation.

VILLE DE ROUEN
VILLE DE ROUEN
Ces vues sont prises du port de Marseille : le navire part pour Cayenne, avec à son bord des militaires ainsi que du matériel.
Françoise Massard Construit par les Ateliers & Chantiers de la Seine Maritime (ACSM, créés au Trait en 1917 par Hippolyte Worms), le VILLE DE ROUEN (II) fut lancé en mai 1957 pour la NCHP (Nouvelle Compagnie Havraise Péninsulaire, nom donné en 1929 à la Compagnie Havraise Péninsulaire après sa prise de contrôle par la Banque Worms). Ce cargo mixte est affecté, dès sa mise en service, sur la ligne France - Golfe Persique que la NCHP a créée deux ans plus tôt. Comme ce cargo est doté, non seulement de citernes à vin ou rhum, mais aussi de trois chambres froides, dont une spécialement aménagée pour le transport des bananes (température maintenue entre 11 et 12 °C et importante ventilation), il participera, avec ses sister-ships VILLE DE DUNKERQUE (I) et VILLE DE MAJUNGA (III) à l'exportation des bananes de Madagascar.
145,34x18,28x11,50 m - TE 8,91 m - JB 8 259 - JN 4 683 - PL 11 083 t - P 7 500 ch (5 520 kW) - Mot. B&W - V 16 nds - Cap. GRN 14 541 m3 (cinq cales) - Mâts de charge 12 x 10 t - Bigues 30 t et 50 t - Equipage 9 officiers / 26 matelots. Il devient le LIU JIANG en 1976 après son rachat par China Ocean Shipping. Ferraillé en Chine en 1987.
VILLE DE NANTES

Jean-François De Bie Belles images. Les photos de navires en opération commerciale sont trop rares. Voici, ci-contre, une photo prise au Havre, en 1963, d'un pseudo sister-ship (je pense qu'il s'agit du VILLE DE NANTES). Au premier plan on voit une partie du pont d'un grand chalutier terre-neuvier de Fécamp au quai de réparations.

FM Egalement construit par les ACSM pour la NCHP, le VILLE DE NANTES fut lancé en février 1959. Egalement affecté à la ligne Europe - Golfe Persique - Océan Indien. Il devient le KITION en 1972 (pav. CYP) après son rachat par Hellespont Shipping. Il changera souvent d'armateur dans les années qui suivent et parfois de nom : ARKITIONOS, puis ATHENS SKY. Victime d'incendies à plusieurs reprises, le dernier, en 1979, lui sera fatal et il sera démoli.
138,00x 18,30x10,87 m - TE 7,89 m - JB 7 130 - JN 4 171 - PL 8 908 t - P 6 250 ch (4 600 kW) - Mot. B&W - V 15 nds - Cap. GRN 12 310 m3 (cinq cales / deux citernes à vin / une citerne à mélasse) - Mâts de charge 12 x 10 t - Bigues 30 t et 50 t. Sister-ship : VILLE DE DJIBOUTI.
Yvan Letellier Voici une autre photo (auteur inconnu) du VILLE DE NANTES.

Page précédente      Page suivante
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande