La marine marchande au jour le jour

Petits
reportages


Page Précédente Page suivante
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Al Aziz - Alpine Girl - Apia - Apollo Lupus - Bickersgracht - Birka Princess- Bro Sincero - Calypso - Cap Victor - Crystal Amethyst - Edouard LDEships Agamid - Ever Conquest - Glori - Great Jade - Gundrun II - Jewel I - Kite Arrow - Kronviken - Leeswig - Maersk Blazer - Maria - Orion B - Reynaert - Sapphire - Sea Diamond - Serenade - Teknolog Konyukhov - Valmin

12 avril 2007

Roland Grard — Voilà une manutention exceptionnelle réalisée au terminal d'Abidjan le 10 au matin, par des grutiers ivoiriens. Le MAERSK BLAZER est venu charger et installer un portique métallique pesant 90 t.

Arrivée du « bébé », un portique Hydraflift d’une capacité de 250 t pesant 85 t.
Valeur 1 500 000 dollars.

Mise à terre du colis afin de permettre sa reprise.

Mise en position verticale du portique à l’aide de deux grues.

C’est presque debout, on va pouvoir démailler les élingues prises sous les « pieds ».

Notre grue Gottwald de 100 t l’œuvre.

Portique à poste, mais ce n’est pas encore fini

Précision au millimètre requise pour le positionnement de l’axe du vérin.

Le pont du monstre ; au sol le câble du portique, diamètre 84 mm.

Le navire a ensuite appareillé à destination du chantier Carena où aura lieu demain le test de mise en charge du portique à l’aide d’une barge remplie d’eau pour atteindre les 250 t exigées.


Quelques navires vus à Abidjan

Philippe Lauga — Grand Prix de la Ville de Bayonne !
En direct de l'hydrodrome de Bayonne, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, bonsoir, pour ce rendez-vous de fin d'après-midi du mardi 10 avril de l'an de grâce 2007, les concurrents sont aux ordres et c’est le départ, ils sont partis ! Le terrain est souple et parfaitement plat, la température est printanière, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, bonsoir... Après être restés longtemps au coude à coude, chers auditeurs, Gudrun II, casaque bleue, toque rouge, s’est légèrement détaché suivi par Leeswig, casaque bleue également mais toque blanche, attention à ne pas les confondre ! Et qui est là au cas où il y aurait photo sur la ligne d’arrivée : C’est le Juge Reynaert en personne ! Attention c’est l’arrivée et c’est Gudrun II qui l’emporte. Leeswig finit second
GUDRUN II
GUDRUN II
LEESWIG
LEESWIG
REYNAERT
REYNAERT

A déchargé 2 152 t de sulfate d'ammonium
IMO 8611958 - Constr. 1987 - 80,31x11,31m - PL 2 262 t - Pav.: ATG.

A déchargé 4 200 t de sulfate d'ammonium
IMO 9139335 - Constr. 1996 - 87,94x12,86 m - PL 3 065 t - Pav : CYP.

Dragage de l'Adour
IMO 9360726 - Constr. 2007 - 97,50x21,60 m - JB 5 500 ums - Pav. BEL.

Mais que me signale-t-on ? TEKHNOLOG KONYUKHOV, casaque rouge et toque blanche, vient à peine de quitter sa stalle de départ ! Nous avons des images... mais que se passe-t-il ? Il semble que le concurrent venu d’Arkhangelsk s'est trompé de sens... Monsieur ! Mais que faites-vous, ce n'est pas par là qu'il faut aller... Ah! le voilà enfin qui fait demi-tour, aidé par son entraîneur Baléa. Mais il est trop tard Monsieur ! Le soleil va se coucher et même Reynaert, notre juge d'arrivée, quitte sa position et ne s'intéresse plus à vous... Et puis regardez, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, ce concurrent triche ! Baléa est derrière lui, on dirait qu'il le pousse pour rattraper son retard... Non, Monsieur Tekhnolog Konyukhov, vous n'avez pas gagné cette course, mais nous vous accorderons le prix de beauté de la journée et c'est déjà pas si mal !
TEKHNOLOG KONYUKHOV
Tekhnolog Konyukhov a déchargé 5 251 t de ferraille
IMO 7942350 - Constr. 1979 - 130,31X17,95 - JB 5370 ums - PL 6 070 ums - Pav. RUS.
TEKHNOLOG KONYUKHOV
TEKHNOLOG KONYUKHOV
TEKHNOLOG KONYUKHOV

10 avril 2007

Philippe Lauga— Voici deux photos du départ, à Bayonne, du chimiquier CRYSTAL AMETHYST le 8 après-midi. Et une photo des quais de Tarnos pris depuis les quais de chargement de maïs hier matin.
Les trois navires à quai sont le TEKHNOLOG KONYUKHOV, qui doit repartir demain une fois son déchargement de ferraille achevé, il est amarré devant l'aciérie de l'ADA, le Crystal Amethyst et au fond, le caboteur LEESWIG (IMO 8509832) qui va décharger 4 200 t de sulfate d'ammonium.
CRYSTAL AMETHYST
CRYSTAL AMETHYST
 

Crystal Amethyst - Chimiquier - IMO : 9016911 - Constr. 1994 à Boelwerf (Belgique) - JB 5 677 ums - PL 8 143 t -112,0x18,2..m - TE 7,5 m - Géré par Crystal Pool Ltd, Helsinki (Finland) - Pav LUX



Christian Plagué
— Nouvelles de l'estuaire de la Loire

Le 06-04 à Saint-Nazaire, dans le bassin de Penhoët, le navire APIA (Kingstown) venu décharger 1 115 t représentés par des moteurs et matériels divers.

IMO 8324751 - Constr. 1983 - JB 3 435 ums - PL 4 495 t - 98,66x15,45x8 m - Géré par Saime K (Lituanie) - Pav VCT
Ex ROBERT - Ex CTE ISTANBUL

APIA
APIA

Le 04-04 à Montoir 3, le navire grec JEWEL I (Piraeus/Greece) venu décharger 47 278 t de tourteaux de soja

IMO 8110679 - Constr. 1983 - JB 35 712 ums - PL 20 994 t - 224,37x32,24x18 m - TE 13,02 m - Moteur B&W 7L67 - 9 600 kW - Géré par Golden Union Shipping (Grèce) - Pav GRC
Ex AL AZIZ

JEWEL I
JEWEL I

Le même jour à Montoir 1, le navire APOLLO LUPUS (St John's/Antigua & Barbuda) venu charger 3 000 t d'engrais naturels.

IMO 9282089 - Constr. 2000 - JB 2 914 ums - PL 4 294 t - 96,30x13,40x6,70 m - TE 5,56 m - Moteur Caterpillar MaK 6M25 - 1 850 kW - Géré par L&L Shipping (Allemagne) - Pav ATG

APOLLO LUPUS
APOLLO LUPUS

Roland Grard recherche des informations sur ces deux navires à Abidjan. Le petit cargo MT TRINITY à gauche, et ce cargo frigorifique en attente de démolition. Il semble que les embarcations de sauvetage portent la mention « Rana ».
MT TRINITY
Merci de répondre en cliquant ici
et nous montre des navires en escale récemment

9 avril 2007

Frederic DemoorDu monde hier à Dunkerque, par un temps digne de la côte d'Azur, le chimiquier BRO SINCERO, le transporteur de produits forestiers KITE ARROW, le cargo BICKERSGRACHT et le minéralier GREAT JADE
KITE ARROW
IMO 9077082 - Transport de bois - Constr. 1997 - JB 36 008 ums - PL 51 493 t - 199,7x32,2x19,3 m - TE 12,818 m - Géré par Kristian Gerhard Gebsen (Norvège) - Pav BHS
KITE ARROW
KITE ARROW

BICKERSGRACHT
IMO 7929645 - Constr 1981 - JB 3 433 ums - PL 3 378 t - L 74,76 m - Géré par Nordost Shipping (Russie) - Pav MLT

Ex ORION B - Ex VALMIN

BICKERSGRACHT
BICKERSGRACHT

BRO SINCERO
IMO 9254422 - Chimiquier - Constr. 2002 à Shanghaï - JB 11 855 ums - PL 18 097 t - 146,05x22,3x12,82 m - TE 9,8 m - Géré par Rederi AB Donsötank (Suède) - Pav SWE

BRO SINCERO
BRO SINCERO
  GREAT JADE
IMO 9129938 - Constr 1997 par Halla (Corée) - JB 39 005 ums - PL 73 192 t - 217x32,25x19 m - Moteur Hyundaï B&W 5S60MC - V 14 nds - Géré par Sinotrans Shipping (Hong Kong) - Pav HKG
GREAT JADE

Philippe Lauga — Voici un navire ancien et en parfait état. Le chimiquier (Chemical/Oil Product tanker) ALPINE GIRL
Construit par Orenstein Koppel à Lübeck (Allemagne) en 1975 comme QUIMICO LISBOA mais lancé en 75 en tant que CHEMIST LISBON. Il devient DINTEL en 86 puis Alpine Girl toujours en 86. N'a plus changé de nom depuis. Arrivé à Bayonne ce matin (vendredi 06/04) à 8h15 pour décharger 3 548 t d'acide phosporique.
32 ans mais celui-là non plus, on ne peut pas l'appeler Bateau Poubelle!

 

IMO 7361477 - Constr. 1975 - Pav. BHS -
Armateur : Mermaid Marine Management (UK) -
Propriétaire : Delship (Bahamas) -
Longueur 102 m - JB 3 984 ums - PL 6 418 t
ALPINE GIRL
ALPINE GIRL

Christian Plagué    

A Donges 6, le tanker ENERGY CHAMPION au soleil couchant, venu charger 65 000 t d'essences spéciales

Toujours à Montoir, au Terminal à charbons, le vraquier HANG TA venu livrer 70 294 t de charbon

A Montoir liquides, le chimiquier STOLT DIPPER venu livrer 2 159 t d'acide sulfurique

ENERGY CHAMPION
HANG TA
STOLT DIPPER

IMO 9288356.- Constr. 2005 - JB 42 011 ums - PL 70753 t - 228x32,27x20,4 m - TE 12,22 m
Géré par Golden Energy Mngmt - Pav. IOM

IMO 9149354 - Constr. .1998 - JB 38 898 ums - Géré par Fairweather Steamship (Hong Kong) - Pav PAN

IMO 8920531- Constr. 1992 - JB 3 206 ums - Stolt-Nielsen Transportation - Pav CYM


8 avril 2007

Philippe Fichet DelavaultSolution de l'énigme d'hier :
Le pavillon à tribord : oui, nous sommes bien au Chili.
Le pilotage est obligatoire à l'approche du Cap Horn ainsi que dans les passages intérieurs (canal de Beagle, canal de Magellan et autres ... )
Nous gardons deux pilotes durant toute notre navigation dans les fjords
chiliens, donc oui, il y a bien le pavillon de pilote dans la mâture.

Et le troisième ?

De nombreux navires arborent toujours le pavillon de leur compagnie ou de leur charter. Généralement, ce pavillon est hissé à bâbord. Il peut également flotter tout à l'avant sur le gaillard, ce qui est le cas chez nous (Regent Seven Seas Cruises). De nombreux Commandants arborent leur pavillon national sur l'aileron passerelle tribord. Dans le monde de la croisière au moins, il n'est pas rare de voir un pavillon Norvégien ou Italien. C'est plus un clin d'œil qu'une coutume établie. Il faut bien s'amuser un peu !
Et bien, c'est ce que je fais à chaque fois que je passe le Cap Horn : un clin d'œil, un hommage à nos prédécesseurs. Puisque la place est libre dans la mâture à bâbord, le pavillon Malouin y trouve sa place et flotte toujours au Cap Horn !

Cette année, les conditions étaient tellement exceptionnelles que des passagers se sont même plaints qu'il faisait trop beau !
Comme suggéré dans l'une des réponses, nous avons effectivement mis une embarcation à l'eau pour aller chercher l'épouse du gardien de phare qui a dûment tamponné tous les passeports des passagers et de l'équipage !
Mais les pavillons n'ont aucune relation avec cette expédition.

Quelques années auparavant, les mêmes conditions m'avaient permis d'aller me recueillir dans la chapelle située près du phare !


Stéphane Nigeon — Le 5 avril j'ai assisté à la majestueuse arrivée de l'EDOUARD LD dans l'estuaire de la Loire. Il vient décharger 56 575 t de méthane à GDF2. Il était accompagné des remorqueurs Pornichet, Abeille Pouliguen, Guerande et Belle ile.
EDOUARD LD
EDOUARD LD
EDOUARD LD

Philippe Lauga — Arrivé lundi en milieu de journée, il a attendu jusqu'au vendredi pour s'amarrer devant l'aciérie de l'ADA. Résultat, je me contentais de photos prises depuis le bord de la plage! Il était quand même loin non ?
Voici donc le TEKHNOLOG KONYUKHOV, ses 4 cales ouvertes attendant le début du déchargement des quelque 5 251 t de ferraille en provenance d'Arkhangelsk. Jugez vous-même du parfait état de ce navire de 27 ans.
Ex : RABENAU (DDR) - Construit à Vyborg en juin 1979 - Devenu Tekhnolog Konyukhov en 1993 lorsque la NSC l'a racheté après la réunification allemande - IMO : 7942350 - Longueur 130,31 m - Largeur 17,33 m - PL 6 070 t - Vitesse 15.75 nds - Mâts : 1x40 t & 3x20 t - Propriétaire et armateur : Northern Shipping Company, Arkhangelsk (Russie)
TEKHNOLOG KONYUKHOV
TEKHNOLOG KONYUKHOV
TEKHNOLOG KONYUKHOV
     

Olivier Vitré — Trois photos d'un pétrolier "Suezmax" tout neuf. Il s'agit du CAP VICTOR dont Euronav a pris possession il y a une dizaine de jours. Il est arrivé le 29 mars au matin vers 8h au port du Havre, quai CIM10, avec ce qui doit être sa toute première cargaison de brut de plus de 158 000 t, en provenance de Novorossiysk.

CAP VICTOR
CAP VICTOR
CAP VICTOR

IMO 9321720 - Constr. 2007 - JB 81 324 ums - PL 158 853 t - 274x48x17,05 m - TE 17,00 m - Géré par Euronav Ship Mngmt Hellas - Pav GRC


Communiqué du Port du Havre — Ouverture d'un nouveau service avec l'escale inaugurale de l'EVER CONQUEST.
L’Ever Conquest, navire exploité par le groupe taiwanais Evergreen Line, a réalisé hier la première escale du service CEM (China Europe Mediterranean) au port du Havre, entamant ainsi une rotation incluant une escale hebdomadaire au Havre.

EVER CONQUEST
Photo Fabien Montreuil

Cette liaison fait appel aux plus grandes unités exploitées par cet armement, soit huit navires au total, d’une capacité unitaire de 8.073 EVP qui sont, en plus de l’EVER CONQUEST, les EVER CHAMPION, EVER CHARMING, EVER CHIVARLY, HATSU COURAGE, HATSU CRYSTAL, ITAL CONTESSA et LT CORTESIA.
Le service CEM relie les ports du Havre, Hambourg, Rotterdam, Thamesport, Tarente, Tanjung-Pelepas, Kaoshiung, Ningbo, Shanghaï, Yantian puis Hong-Kong, Tanjung-Pelepas et retour au Havre qui est le premier port européen touché à l’importation.
Cette première escale, consignée par Evergreen Shipping Agency (France) S.A., a donné lieu à la remise de la médaille du port du Havre au Commandant Jörg Laudahn par Pierre-Yves Collardey, Directeur Commercial du PAH.


7 avril 2007

Philippe Fichet Delavault

Photo du Cap Horn prise de l'arrière du Seven Seas Mariner.
Enigme pour les très très très perspicaces :
Dans la mâture, il y a trois pavillons. Quels sont-ils ?
Indice : pour la cinquième fois, je me suis fait très plaisir ! ...
Gros plan en cliquant ici


Benoît Donne - Le SEA DIAMOND qui a coulé hier matin à Santorin après avoir heurté un récif avant-hier est l'ancien finlandais BIRKA PRINCESS construit en 1986 et racheté il y a juste un an par la compagnie Chypriote Louis Cruise Lines

Triste fin pour un navire récent.
A Santorin le débarquement des passagers se fait au pied du téléphérique de Thira, les navires sont en général amarrés sur les coffres et à terre, ou, pour les navires de plus de 15 000 GRT, mouillent par 40 m d'eau entre Nea Khameni et Thira.
J'ai personnellement amarré plusieurs fois sur les coffres en position 3C ou 3D avec un paquebot de 187 m, et ce n'est pas très confortable avec l'arrière à 20 m de la côte, surtout lorsque le Meltem souffle.
Les petits paquebots grecs s'amarrent souvent en 1A ou 1B, à toucher la côte. C'est ce qui a dû se passer pour le Sea Diamond, au vu des photos, et il a dû talonner près du point A.
Il a ensuite coulé tôt ce matin plus au sud, près du port des ferries, par 150 m d'eau.

 
SEA DIAMOND
SEA DIAMOND
SANTORIN
SANTORIN

IMO 8406731 - Construit en 1986 à Helsinki par Valmet Ab - Refondu en 1999 à Bremerhaven - JB 22 412 ums - 143,95x25,15x13,8 m - 584 cabines pour un total de 1 537 lits - Géré par Core Marine (Grèce) - Pav GRC

Photo collection Le Mens, sous le nom de BIRKA PRINCESS, pour la compagnie finlandaise Birka Lines

BIRKA PRINCESS

Louis Cruise Lines, spécialiste des navires de seconde main, avait déjà racheté l'ex MERMOZ qui navigue toujours sous le nom de SERENADE, ainsi que l'ex OCEAN PRINCESS de Paquet (qui avait coulé lui aussi à Belem sur l'Amazone après avoir heurté une barge immergée), exploité sous le nom de SAPPHIRE.
L'année dernière, début mai, leur navire CALYPSO avait été immobilisé au sud de l'Angleterre par un incendie machine et avait été remorqué jusqu'à Southampton

SERENADE
SAPPHIRE
CALYPSO
SERENADE
SAPPHIRE
CALYPSO

6 avril 2007

Communiqué du Port de Dunkerque : 1er Trimestre 2007 début d'année satisfaisant.
Le trafic provisoire du premier trimestre de l’année 2007 est en progression de 1% pour un tonnage de 13,96 Mt. Les hydrocarbures retrouvent un bon niveau d’activité en affichant une hausse de 3% à 3,07 Mt.

Les autres vracs liquides poursuivent sur leur lancée de 2006 et sont en augmentation de 19% pour 235 000 t.
Les importations de charbon subissent un ralentissement dû à la douceur de cet hiver et sont donc en baisse de 10% pour 2,53 Mt.
Les minerais sont en hausse de 2% à 3,45 Mt et les céréales connaissent une deuxième partie de campagne médiocre en affichant un repli de 16% pour 0,32 Mt.
Les autres vracs solides sont en baisse à 0,58 Mt.
Les marchandises diverses maintiennent leur progression à +15% pour 3,7 Mt.

Dunkerque
Photo Acomimage
Le Ro-Ro Grande Bretagne poursuit sa progression des années précédentes et se situe en hausse de 21% pour 2,84 Mt, 130 000 camions et remorques (+ 17%) et 265 000 passagers et chauffeurs (+30%).
Les conteneurs sont également en augmentation de 12 % pour 55 000 EVP.

Christian Plagué — Le 4 avril, dans le bassin de Penhoët à Saint-Nazaire, le navire GLORIA venu charger de gros colis de 400 t
GLORIA
GLORIA
MARIA
IMO 9147667 - Const 1997 - JB 8 388 ums - PL 9 531 t - L 143,32 m - 2 grues de 250 t, une de 150 t - V 20 nds - géré par SAL Shipping - Pav ATG

Yvon Perchoc : son sister ship MARIA, chargé d'une pontée extraordinaire

Le 2 avril à Donges 7, sous un ciel gris, le tanker norvégien KRONVIKEN (Bergen) venu livrer 100 209 t de pétrole brut. Il avait déjà déchargé à Donges le 28 février (page 98)
KRONVIKEN
IMO 9321677 - Const 2006 par Samsung - JB 61653 ums - PL 113450 t - 248,99x43,8x21 m - Viken Crude AS - Pav NIS
KRONVIKEN

En fin d'après-midi du 29-03, arrivée du chimiquier ESHIPS AGAMID, à destination de Donges pour y charger 13 000 t d'essence de pétrole. A noter l'efficacité du bulbe sur le second cliché. Visiteur coutumier du port, il est bien remis de ses avaries, réparées à Brest en novembre 2006, il avait "gonflé" une citerne.

ESHIPS AGAMID
ESHIPS AGAMID
ESHIPS AGAMID

IMO 9353864 - Chimiquier/Pétrolier - 127,6x20,4x11,7 m - TE 8,6 m - JB 8 473 ums - JN 3 911 ums - PL 13 130 t - Constr. 2006 (Hyundai Mipo Dockyard Co) - Propr. Eships - Expl. Northern Marine Management (Clydebank, UK) - Pav. GIB.


Page précédente Page suivante
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande