La marine marchande au jour le jour,
pièces jointes diverses...

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Ajax - Aleksandr Pushkin - Alican Deval - Allegretto - Alma - Amke - Anatolia - Ancerville - Angelic Glory - Antje K. - Arbatax - Assedo - Assi - BBC Karan - BBC Kelan - BBC Konan - BBC Kusan - Belbek - Biladi - Bow Hector - Bremer Uranus - Capri - Celtic Challenger - Celtic Endeavour - Charny - Chieftan - Chili - Clara K. - Cold Express - Cool Express - Daniel K. - DR 17 - Encicla - Fehn Mistral - Florence-B - Frank - Frio Vigo - Fulvia - Galilée - Green Lofoten - Green Tromso - Grissly - Hacinin Ahmet - Hampoël - Hinna - Ice Express - Indus - Iron Duke F 234 - Ivan Franko - John-Paul K. - Joséphine Le Borgne - Jupiter - Kabyle - Karl-Jakob K. - Kirklareli - Konya - Kula - La Maddalena - Liberté - Lindos - Lyautey - Marco Polo - Margarita - Marsopa - Medal - Mediteran Frigo - Mert Deval - Middle - Mikhail Lermontov - Millgate - Milos - Ming Hua - MN Eider - Monika Ehler - MSC Alexa - MSC Rafaela - No 17 - Neptune Thelisis - Nina H - Oakmere - Orfea - Orlec - Oryon - Oslofjord - Pacific Trader - Paros - Partner - Pearl - Pérou - Poitsila - Poltovia - Renes - Renaissance - Rovigo - Royal - Saga Enterprise - Scan Atlantique - Scan Hansa - Seashark - Setubal - Shota Rustaveli - Silvaplana - Silver Bergen - Silver Ocean - Snik - Stor-Joel - Stor-Viking - Sun Unity - Tamaran - Tara - Taras Shevchenko - Tinto - TK Lisbon - Tuggard - Vasi - Wahlstedt - Washington - Wihuri - Zuijin -

28 juillet 2009

Yvon Perchoc — Pas de trêve estivale pour les chalumeaux du chantier de démolition d'Aliaga (Turquie). Selim San nous présente ces vues des infortunés cargos promis au découpage. La flotte de vraquiers bulgares en a pris un sacré coup ! Aussi un beau reefer (le SUN UNITY) comme ont su en produire les chantiers "yougoslaves". Sur les photos de l'ORFEA (un habitué du port de Brest où il venait décharger des clinkers sous le nom de WASHINGTON) et du SETUBAL (vu au Havre il y a juste un an), on aperçoit le pré-découpage de portions de coque au niveau du gaillard avant.

SUN UNITY
ORFEA
SETUBAL
Vue générale du chantier
SUN UNITY
ORFEA
SETUBAL
SUN UNITY
(Kingstown)
IMO 8012322 – Cargo réfrigéré – 151,26x21,65x13,19 m – TE 8,70 m – JB 10 325 – JN 4 242 – PL 9 756 t – P 9 900 kW (mot. MAN K6SZ70/150CL) - V 20,0 nds - Cap. 114 evp (dont 57 reefers) – Constr. 1984 (Brodogradiliste Split, Split, Croatie) – Gérant Norbulk Shipping UK (Royaume-Uni) – Pav. VCT – Ex TERA (2003-2006) - Ex MEDITERAN FRIGO (1984-2003). Beaché à Aliaga pour démolition en juillet 2009.
ORFEA
(Panama)

IMO 7627417 – Vraquier – 127,01x18,67x9,91 m – TE 7,58 m – JB 6 400 – JN 3 437 – PL 9 008 t – P 4 413 kW (mot. Pielstick 12PC2-2V-400) - V 12,0 nds - Cap. 12 217 m3 – Constr. 1977 (Kagoshima Dock & I.K., Kagoshima, Japon) – Gérant Triton Shipping AB (Suède) – Pav. PAN – Ex ORLEC (1999-2006) - Ex WASHINGTON (1977-1999). Beaché à Aliaga pour démolition en juin 2009.

SETUBAL
(Panama)

IMO 7812452 – Voiturier – 138,58x26,04x11,46 m – TE 7,82 m – JB 20 248 – JN 8 340 – PL 7 351 t – P 8 532 kW (mot. Sulzer 162V40/48) - V 18,5 nds - Cap. 1 800  VL – Constr. 1978 (Oshima Shipbuilding, Oshima, Japon) – Opér. UECC (Norvège) – Pav. PAN – Ex ZUIJIN (1978-1995). Beaché à Aliaga en juillet 2009


Philippe Brebant — Lundi 27 juillet, le bien connu MARCO POLO a escalé, pour l'après-midi, dans le port d’Honfleur. En provenance de Tilbury sous le crachin normand et le vent, il est venu s’amarrer avec ses passagers majoritairement Allemands et Britanniques venant découvrir le port des impressionnistes.

Ce paquebot (initialement ALEKSANDR PUSHKIN) est le deuxième d’une série de cinq construits aux chantiers Mathias Thesen (Wismar, ex RDA) pour le compte de l’URSS. A côté de l’IVAN FRANKO (construit en 1964, rebaptisé FRANK, démoli à Alang en 1997),  les trois autres (port d'attache Odessa, affectés à la Black Sea Shipping) seront le TARAS SHEVCHENKO (construit en 1967 et ferraillé à Alang en 2005 sous le nom de TARA), le SHOTA RUSTAVELI (mis en service en 1968, rebaptisé ASSEDO en 2000, envoyé à la casse à l’automne 2003) et le MIKHAIL LERMONTOV (construit en 1972 et ayant coulé le 16 février 1986, entre l’Australie et la Nouvelle Zélande, alors qu’il effectuait une croisière pour le compte de l’agence Britannique CTC). Principalement affectés à des services réguliers autour de la Méditerranée, ils seront également affrétés par la compagnie Transtours souvent au départ de Marseille. Ils ont également participé au transport de troupes Soviétiques un peu partout.
MARCO POLO
MARCO POLO
Le MARCO POLO est donc le dernier survivant d’une ère disparue, son nouveau charter pour le compte de Transocéan semble être un succès, le programme 2010 est déjà publié.

Christian Plagué — Le 25.07 à Saint-Nazaire, quai des Charbonniers dans le bassin de Penhoët, le navire SCAN ATLANTIC est en train de charger diverses marchandises, notamment une vedette nommée Trinidad.
SCAN ATLANTIC
SCAN ATLANTIC
SCAN ATLANTIC
SCAN ATLANTIC
SCAN ATLANTIC & VB HONFLEUR
Le même jour, en fin d'après-midi, il appareillait, accompagné du remorqueur VB HONFLEUR.
SCAN ATLANTIC
SCAN ATLANTIC
VB HONFLEUR
SCAN ATLANTIC
SCAN ATLANTIC & VB HONFLEUR
SCAN ATLANTIC (Douglas) - IMO 9198226 - Cargo/Ro-Ro - 126,85x20,30x11,50 m - TE 6,65 m - JB 8 821 - JN 2 794 - PL 7 100 t - P 5 760 kW (mot. MAN-B&W 12V32/40) - V 15,9 nds - Cap. 14 158 m3 / 628 evp (dont 40 reefers) - Equipage 13 - Grues 2x150 t - Constr. 1999 (Peene-Werft, Wolgast, Allemagne) - Gérant  Scanscot Shipping Services  (Hambourg, Allemagne) - Pav. IOM. Sister ships : SCAN HANSA (IMO 9198238) - BBC KARAN (IMO 9179842) - BBC KELAN (IMO 9179854) - BBC KONAN (IMO 9220641) - BBC KUSAN (IMO 9220639).

27 juillet 2009

Erwan Guéguéniat — Le petit reefer COOL EXPRESS (sous pavillon Vanuatu) était hier matin à Brest, sous un temps de... saison. Il affiche bien ses 30 ans. Vu les grosses défenses Yokohama sur le pont, il s'agit d'un Klondiker.Toujours le long d'un quai brestois, le même jour, un autre cargo frigorifique, le GREEN LOFOTEN.
NDLR — Le cargo COOL EXPRESS fut jumboïsé en 1983 (par le chantier qui l'avait construit quatre ans plus tôt).
COOL EXPRESS
COOL EXPRESS
COOL EXPRESS
GREEN LOFOTEN
COOL EXPRESS
(Port-Vila)
IMO 7809390 - Cargo frigorifique - 95,95x13,95x7,70 m - TE 5,18 m - JB 2 768 - JN 1 433 - PL 3 443 t - P 2 059 kW (mot. Deutz-Kloeckner-Humboldt SBV6M540) - V 14,5 nds - Mâts de charge 3x5 t / 1x2,5 t - Constr. 1979 (Scheepswerf en Mfbk. Ysselwerf BV, Capelle a/d Ijssel, Pays-Bas) - Gérant Anninet-V (Tallinn, Estonie) - Pav. VUT - Ex COLD EXPRESS (1979-2002). Sister ship : MARSOPA (IMO 7809388 - Ex ICE EXPRESS, 1979-1999)
GREEN LOFOTEN
(Limassol)
IMO 9140970 - Cargo frigorifique - 97,60x15,70x10,10 m - TE 6 m - JB 3 817 - JN 1 446 - PL 4 000 t - P 3 250 kW (mot. MaK 8M32) - V 15,5 nds - Cap. 5 512 m3 / 54 evp - Grues 2x8 t - Constr. 1997 (Aarhus Flydedok A/S, Aarhus, Danemark) - Gérant Yugreftransflot (Sébastopol, Ukraine) - Pav. CYP - Ex BELBEK (2004-2006) - EX FRIO VIGO (1999-2004) - Ex ORYON (1997-1999). Sister ships : ALMA (IMO 9140968) - GREEN TROMSO (IMO 9140956) - SILVER BERGEN (IMO 9140944) - SILVER OCEAN (IMO 9140932).

Deux reportages nouvellement en ligne :...
Voyage à bord du SANDY RICKMERS
(mai 2009), par André Le Mens
La drague SAMUEL DE CHAMPLAIN
en arrêt technique - suite des travaux

par Erwan Guéguéniat

25 juillet 2009

  Photos d'archives
ANCERVILLE.

André Le Mens — Nous avons récemment reparlé de paquebots à l'occasion de la récente escale à Brest du QUEEN MARY 2. Alors, voici quelques cartes postales retrouvées dans mes archives. En tout premier lieu, l'ANCERVILLE. Il fut construit en 1962 aux Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire. Il faisait 168 m de long, 22 m de large, pour une jauge d'environ 15 000 tx et un port en lourd de 3 037 t. Il appartenait à la Compagnie de Navigation Paquet et était déployé sur la ligne du Maroc, des îles Canaries, du Sénégal. En 1973, il sera renommé MINGHUA. Il a été détruit en 1991.

Jean-Pierre Bruyas — A ma connaissance, le MINGHUA, ex ANCERVILLE n'est pas détruit, mais toujours fréquenté par de nombreux "croisiéristes"  qui ne risquent pas le mal de mer, puisque tranformé en "hôtel en terre"... cf ici.

Françoise Massard — Oui, en effet, nous avions déjà parlé de ce navire "sinisé" et le "lien" ci-dessus nous avait été envoyé, en avril 2005, par Norbert van Der Meulen. Cet ancien paquebot de la Cie de Navigation Paquet (le plus grand d'ailleurs de la CNP... et le dernier) est enserré dans les terres à Shekou (région de Shenzen) comme le montrent les photos Google Earth ci-contre (d'aujourd'hui). Il est inséré à un "complexe de loisirs" nommé "Shekou Sea World". Son nom exact, depuis son rachat par l'armement chinois China Ocean Shipping en 1973, est MING HUA (en deux mots). Il a conservé son nom après son désarmement en 1983 et sa transformation en navire-hôtel stationnaire. C'est l'occasion de revenir un peu sur l'histoire de ce paquebot lancé le 05.04.1962 et mis en serice en août de la même année

MING HUA
Il tirait son nom du village (situé dans le département de la Meuse) où naquit le fondateur de la Compagnie marseillaise, Nicolas Paquet (1831-1909). Avec une capacité de 763 passagers (répartis en trois classes : 171 / 329 / 243) et de 94 voitures (en cales), ce navire assura le service rapide Marseille-Casablanca-Dakar de 1962 à 1970. Il fut ensuite transféré (1970) à la Nouvelle Compagnie de Paquebots (NCP), mais continua d'être exploité sur la même ligne (comme navire de croisières).
On ne peut parler de l'ANCERVILLE sans mentionner l'un de ses hauts faits : l'évacuation (après s'être volontairement dérouté), le 20 juillet 1970, des 700 passagers et 20 membres d'équipage du paquebot FULVIA (ex OSLOFJORD norvégien, affrété à temps par l'armement génois Costa), suite à un incendie parti de la salle des machines alors qu'il naviguait de Las Palmas à Casablanca. Quelques heures après l'évacuation totale (sans victimes heureusment), le FULVIA coulera (29° 57' N - 16° 30' W), l'incendie n'ayant pu être maîtrisé malgré les puissantes lances du remorqueur espagnol TAMARAN arrivé de Ténérife (tug construit en 1964 - démoli en 1996)..
MING HUA (Hong Kong) - IMO 5015957 - 168,18x22,00x14,25 m - TE 6,63 m - JB 14 324 - JN 7 731 - PL 3 037 t - P 17 652 kW (deux moteurs 12 cyl. B&W-Ch. Atlantique 12-62VT2BF-90 / deux hélices à pas fixe) - Sa vitesse de croisière était de  22 nds - Constr. 1962 (Chantiers de l'Atlantique-Penhoët, Saint-Nazaire, France) - Pav. HKG - Ex ANCERVILLE (1962-1973).

GALILEE
ALM — Ci-contre, le GALILEE, de la Compagnie Française de Navigation. Ligne Méditerranée-Israël. Mon père a embarqué sur ce navire en 1965. C'est l'ex-LYAUTEY de 142  m de long et 19,5 m de large pour 10 000 tjb. Construit en 1952 pour la Compagnie Paquet. En mai 1967, il est vendu à l'Italie et rebaptisé MARGARITA. Il s'appellera ensuite LINDOS pour une compagnie grecque, avant d'être vendu à la démolition en 1974 après 23 ans de service.
FM — Il me semble que la "Compagnie Française de Navigation" était une filiale de la Cie Paquet, spécialement créée pour la ligne Marseille-Israel. Le GALILEE, sous ce nom, ne fera qu'une courte saison sur cette ligne : entre fin 1965 et mi-1966 date à laquelle il reprendra son nom d'origine LYAUTEY (en réintégrant la CNP), remplacé sur la ligne Marseille-Haïfa (et les croisières en Méditerranée) par le tout nouveau RENAISSANCE. Il ne portera le nom MARGARITA que quelques mois (mai à novembre 1967) puisqu'il est presque aussitôt revendu à l'armateur grec Eftymiadis (Le Pirée). Il naviguera donc huit ans sous le nom de LINDOS.
Deux faits à noter : sa participation active au rapatriement des Français d'Algérie en 1962, et un accident quatre ans plus tôt faisant hélas plusieurs victimes (six morts et quelques blessés) lors d'une explosion dans les cuisines, suivie d'un incendie qui sera heureusement maîtrisé en moins de deux heures.
LYAUTEY (futur GALILEE) - 142,0x19,5x11,2 m - TE 6,6 m - JB 9 931 - JN 5 532 - PL 2 694 t - Cap. 1 000 à 1 200 passagers selon le type de voyage - Ptot 17 350 kW (trois chaudières à tubes d'eau construites par les chantiers et alimentées au mazout / deux groupes de trois turbines Parsons / deux hélices) - V 22 nds - Constr. 1952 (Forges & Chantiers de la Méditerranée, La Seyne, France).

Françoise Massard — Quelques navires vus à La Rochelle hier.
VASI
SEASHARK
MN EIDER
MEDAL
AMKE
ANGELIC GLORY
VASI
SEASHARK
MN EIDER
MEDAL
AMKE
ANGELIC GLORY

Bernard Pasini — Arrivé à Port la Nouvelle dans la soirée du 23.07, pour y charger des céréales, voici le cargo PEARL (pavillon Malte).
PEARL
PEARL
PEARL
PEARL

PEARL (Valletta) - IMO 7390026 - Cargo de divers - 108,70x17,00x9,40 m - TE 7,49 m - JB 4 511 - JN 2 082 - PL 7 509 t - P 2 955 kW (moteur: MaK 8MU552AK) - V 15 nds - Cap. GRN 8 269 m3 / 168 evp - Mâts de charge 2x12,7 t - Constr. 1983 (Golcuk Tersanesi, Istanbul, Turquie) - Gérant: HM Denizcilik Tic Ve San (Istanbul, Turquie) - Pav. MLT - Ex RENES (2007-2005) - Ex TK LISBON (2003-2005) - Ex KONYA 1983-2003). Sister ships : ALICAN DEVAL (IMO 7500578) - HACININ AHMET (IMO 7500554) - KIRKLARELI (IMO 7390014) - KULA (IMO 7528790) - MERT DEVAL (IMO 7528788).


Dans la série des "K" déjà évoquée à plusieurs reprises, voici le DANIEL K. Il est arrivé le 24.07 au soir pour charger des céréales.

DANIEL K.
DANIEL K.
DANIEL K.
DANIEL K.

DANIEL K. (Delfzijl) - IMO 9198654 - Cargo de divers - 89,89x15,20x7,10 m - TE 5,64 m - JB 3 037 - JN 1 503 - PL 4 247 t - P 2 400 kW (moteur: MaK-Caterpillar 8M25) - V 13 nds - Cap. 5 567 m3 / 325 evp - Constr. 2002 (Rousse Shipyard, Rousse, Bulgarie) - Gérant: Flagship Management (Farmsum, Pays-Bas) - Pav. NLD - Sister ships : ANTJE K. (IMO 9198630) - JOHN-PAUL K. (IMO 9198642) - KARL-JAKOB K. (IMO 9344409) - CLARA K. (IMO 9373321)


24 juillet 2009

Christian Plagué — Hier, en fin d'après-midi, grosse activité dans l'estuaire de la Loire:
Appareillage du tout récent (mise en service en février de cette année) navire philippin BOW HECTOR, après avoir chargé 12 000 t d'essences spéciales à Donges 5.
 
BOW HECTOR
BOW HECTOR
BOW HECTOR (Manila) - IMO 9363493 - Chimiquier/Pétrolier - 174,38x27,70x16,00 m - TE 11 m - JB 20 145 - JN 9 154 - PL 33 694 t - P 7 980 kW (mot. MAN-B&W- Mitsui 6S50MC) - V 15 nds - Cap. 37 386 m3 - Constr. 2009 (Shin Kurushima Dockyard, Imabari, Japon) - Gérant Victoria Ship Management INC  (Manille, Philippines) - Opérat. Odfjell - Pav. PHL.
 

Au même instant, arrivée à hauteur des jetées de Saint-Nazaire du porte-conteneurs panaméen MSC RAFAELA à destination du Terminal de Montoir.
MSC RAFAELA
MSC RAFAELA
MSC RAFAELA
 
MSC RAFAELA (Panama) - IMO 9129885 - Porte-conteneurs - 233,04x32,25x19,00 m - TE 13,70 m - JB 42 307 - JN 22 638 - PL 51 210 t - P 28 350 kW (mot. Sulzer-Fincantieri 7RTA84C) - V 22,6 nds - Cap. 3 300 evp (dont 150 reefers) - Constr. 1996 (Fincantieri Cantieri Navali, Ancone, Italie) - Gérant MSC-Mediterranean Shipping Co  (Genève, Suisse) - Pav. .PAN. Sister ship : MSC ALEXA (IMO 9129873).

Enfin, sortie du Port de Saint-Nazaire d'un navire bien connu ici et sur le site, le FLORENCE-B à destination de Donges - on le voit rejoindre et passer le porte-conteneurs, ce qui nous donne une échelle précise, il paraît bien petit (pour mémoire, sa longueur est de 89,20 m). 
 
FLORENCE-B
FLORENCE-B & MSC RAFAELA
FLORENCE-B & MSC RAFAELA
 

Benoît Dehaine — Le 2 janvier 2009, nous annoncions l'arrivée du remorqueur CHIEFTAN à Fort-de-France. Le voici hier en action dans le port de Fort-de-France au profit d'un "bateau gris" de la Marine anglaise.
CHIEFTAN
CHIEFTAN & IRON DUKE F 234
CHIEFTAN & IRON DUKE F 234
CHIEFTAN & IRON DUKE F 234
Yves-Guy Bertrand — Le bâtiment britannique est la frégate IRON DUKE F 234 du type 23, de la classe 'duke' dont 16 exemplaires ont été construits pour la Royal Navy. Treize d'entre elles sont encore en service ; trois, désarmées pour raisons budgétaires, ont été achetées par le Chili.
IRON DUKE F 234 - Frégate - 133,00x16,10x7,30 m - Constr. 1993 (Yarrow Shipyards, Scotstoun, Ecosse) -  Dépl. 3 500 t - V 28 nds - Armement : huit Harpoon(IVx2) / un système Seawolf (32 silos à lancement vertical) -1/114AA-2/300AA(1x2) / six mitrailleuses 7,62(1x6) / quatre tubes lance-torpilles anti sous-marin de 324(IIx2) / un hélicoptère - Equipage 185 dont 17 officiers et 57 officiers mariniers.

Arrivé à Fort-de-France il y a quelques jours, le CAPRI (récemment vu à La Rochelle) a déchargé le reste de ses céréales au grand moulin caribéen. Puis, après un changement de quai pour passer de celui du moulin à celui de l'hydrobase, il a chargé des ferrailles multiples et diverses. Quand on vit dans une île, tout ne peut pas être recyclé ou éliminé sur place et... croyez-moi, ici des épaves de voitures il y en a ! Le cargo devrait quitter Fort-de-France demain soir, je n'en connais pas la destination.
CAPRI
CAPRI
CAPRI
CAPRI

23 juillet 2009

Françoise Massard — Quelques navires en escale à La Rochelle ces trois derniers jours. Plus d'informations ici.
SILVAPLANA
SAGA ENTERPRISE
MN EIDER
ALLEGRETTO
AMKE
SILVAPLANA
SAGA ENTERPRISE
MN EIDER
ALLEGRETTO
AMKE

Bernard Pasini — Arrivé dans la soirée du 22.07 à Port La Nouvelle, pour y charger des céréales, le petit cargo CELTIC ENDEAVOUR.
CELTIC ENDEAVOUR
CELTIC ENDEAVOUR
CELTIC ENDEAVOUR
CELTIC ENDEAVOUR

CELTIC ENDEAVOUR (Cardiff) - IMO 8504234 - Cargo de divers - 87,97x12,83x7,47 m - TE 4,29 m - JB 2 568 - JN 1 142 - PL 3 070 t - P 599 kW (mot. Deutz SBV6M628) - V 10,5 nds - Cap. GRN 4 763 m3 / 153 evp - Constr. 1985 (J.J. Sietas Schiffswerft, Hamburg, Allemagne) - Propr./Gérant Willie Shipping (Cardiff, Royaume-Uni) - Pav. GBR - Ex WAHLSTEDT (2002-2006) - Ex HAMPOEL (1997-2002) - Ex WAHLSTEDT (1995-1997) - Ex MONIKA EHLER (1994-1985). Parmi ses sister ships : le CELTIC CHALLENGER (IMO 8908507).


22 juillet 2009

Nous avons suivi, il y a peu, l'escale à Brest, le 19 juillet, du QUEEN MARY 2. Ses admirateurs n'ont point manqué, dont Philippe Menesguen qui nous envoie les photos ci-dessous. Il a pu le suivre, lors de son appareillage, du quai à conteneurs jusqu'à l'entrée du goulet, embarqué à bord de l'ALIZE, nouvelle vedette à passagers de la compagnie Azénor.

Moins médiatisé en France, les soucis d'amarrage du QM 2 hier à Zeebrugge. En effet, suite à un "coup de vent" particulièrement violent, ses amarres avant ont cassé et, du coup, l'étrave s'est éloignée du quai et le paquebot s'est mis de biais par rapport au quai, les amarres arrière restant capelées sur les bollards du quai. Deux remorqueurs ont été nécessaires pour la remise à quai. Ni blessés ni dégâts, simplement un peu de retard pour l'appareillage du soir. La photo du QM2 amarres rompues nous a été adressée par Dirk Martens (membre du club Ship-Hunters de Zeebrugge).
AL DEEBEL
Du même auteur, le gazier AL DEEBEL prêt à appareiller de Zeebrugge.

  Photos d'archives
KABYLE

Erwan Guéguéniat — Voici un navire portant le nom de KABYLE, me semble t-il, en escale à Sète. Il me pose problème quand à son "histoire". Plusieurs navires portant ce nom sont mentionnés sur le Web. Un KABYLE fut construit en 1948 au Canada pour la Compagnie Nouvelle de Navigation Busck à Marseille. Ce navire deviendra JOSEPHINE LE BORGNE en 1958, puis CHARNY en 1964. .Il se perdra le 11 février 1968 du côté de Terre Neuve. Un autre fut construit en 1943 aux USA comme MIDDLE. Il devient KABYLE en 1950 et sera démoli en 1959, mais il semble s'agir d'une frégate. De toute façon, ce ne peut être ni l'un ni l'autre, le navire que je recherche (photo ci-contre) a un "look" plus ancien. J'ai trouvé un troisième KABYLE, construit en 1917, mais hélas il semble s'agir aussi d'un navire de guerre.

Alors, qui pourrait m'aider ?

Régis Zaia — Voici (photo ci-contre) le JOSEPHINE LE BORGNE, ex KABYLE (de 1948 à 1958).
Jean-Yves Brouard — Le navire recherché ressemble à s'y méprendre au KABYLE de la compagnie Busck, lancé en 1905, qui n'a pas survécu à la guerre (la Seconde) puisque sabordé par les Allemands en 1944. J'en parle (période 39-45 bien sûr) et j'en montre une photo (prise en temps de guerre bien sûr aussi) dans mon futur livre sur la mar-mar, à paraître en septembre prochain. La photo de mon livre, où le navire porte les marques "de Vichy", est à peu près sous le même angle que ta carte postale ci-dessus (trois-quarts arrière), mais côté bâbord.
EW — Avec ces précieux renseignements (remerciements), j'ai donc pu continuer mes investigations. Construit en 1905 en Allemagne comme allemand ANATOLIA, il deviendra POLTOLIA en 1917, MILLGATE en 1921, OAKMERE en 1925, WIHURI en 1926, KABYLE en 1929, puis ROVIGO en 1942, et effectivement sabordé à Marseille le 16.08.1944.
JYB — L'ex KABYLE a bien été renfloué, mais aussitôt condamné ; il n'a donc pas re-navigué (sauf erreur).

Paul Bois — La première photo montre bien le KABYLE, premier du nom, de la compagnie Busck. Construit en 1905 à Vegesaack (Allemagne) sous le nom d'ANATOLIA pour une Compagnie allemande. Il est saisi au Pirée en 1916 et renommé par les Anglais POLTOVIA. puis en effet MILLGATE en 1921 et OAKMERE en 1925. L'année suivante, il devient le finlandais WIHURI et en 1929 il est acheté et rebaptisé par Busck. Saisi par les Italiens il deviendra le ROVIGO qui sera sabordé à Marseille. L'épave, relevée après la guerre, sera démolie en 1947 sans avoir été remise en état.


'INDUS
EW — Ici, un cargo de la Transat à La Pallice, peut-être un spécialiste verra-t-il un détail qui permettra de donner un nom à ce navire de série ?
Réponse de plusieurs lecteurs : en agrandissant la photo, on lit l'INDUS.
Françoise Massard — Nous avons récemment évoqué l'INDUS lors d'une discussion à propos des cargos CHILI et PEROU. Comme déjà signalé, l'INDUS fut commandé aux Chantiers danois Burmeister & Wain (Copenhague) par la Transat (le nom qui était alors prévu était PEROU), mais racheté sur cale par les Messageries Maritimes qui le réceptionnent le 14.04.1951 et le positonnent au début sur l'Australie, puis très rapidement, et pendant une bonne partie de sa carrière, sur la ligne desservant l'Inde, le Pakistan et Madagascar. Navire de fret, il prend également une douzaine de passagers. Vendu en mai 1973 à un armement panaméen, il ne naviguera que quelques mois sous son nouveau nom ENCICLA, puisque démoli à la fin de cette même année (à Savone, Italie).
INDUS - 145,0x18,7x11,7 m - TE 7,8 m - JB 6 650 (ou 6 919) - JN 3 650 (ou 3 899) - PL 8 300 t (ou 8 950 t) - Ptot 6 292 kW (ou 5 125 kW) - Deux moteurs B&W 662VTF115 / deux hélices - V 15,5 nds - Cap. 12 095 m3 (dont une chambre frigorifique de 1 500 m3) - Pav. FRA. Sister ship : CHILI (Transat). A noter que certaines valeurs varient selon les auteurs (seules les plus communément admises ont été retenues).

21 juillet 2009

Régis Zaia — Beau temps, belle mer et belle escale à Sète du MILOS, déchargeant sa cargaison de tourteaux ; il ne cache pas sa facture japonaise. Puis, entrant au port, le BILADI (ex:LIBERTE SNCM) ; lui aussi se reflette sur l'eau calme du matin. Enfin, visite du NEPTUNE THELISIS débarquant des Dacia venant de Roumanie.

MILOS
MILOS
MILOS
BILADI
NEPTUNE THELISI

MILOS (Limassol) - IMO 9138446 - Vraquier - 153,50x25,80x13,30 m - TE 9,553 m - JB 14 397 - JN 8 314 - PL 24 045 t - P 5 295 kW (mot. Mitsubishi-Akasaka 2SA6CY) - V 14 nds - Cap. GRN 31 101 m3 - Equipage 24 - Grues 4x30 t - Constr. 1997 (Kanda Shipbuilding, Kawajiri, Japon) - Gérant Lydia Mar Shipping (Athènes, Grèce) - Pav. CYP - Ex PACIFIC TRADER (1997-2002). Sister ship : PAROS (IMO 9138458).


Côté archives maintenant, nous avons récemment échangé à propos d'un sablier SB 1401 au port du Légué (Côtes d'Armor) ; je viens de retrouver un caboteur, le RESULT, entrant au Légué en 1962.
RESULT
NDLR — Ce vieux petit cargo a terminé sa carrière, après 32 ans de service, en 1985 sous les chalumeaux d'un démolisseur grec. Il portait alors le nom de YAMAMEH après son rachat, l'année précédente, par un armement syrien.
YAMAMEH (Lattakia) - IMO 5293432 - Cargo de divers - 45,00x8,16x4,20 m - TE 3,17 m - JB 457 - JN 232 - PL 570 t - P 276 kW (mot. Brons 6EF) - V 9 nds - Cap. GRN 880 m3 - Mâts de charge 2x3 t - Constr. 1953 (N.V. Noord Nederlandse Scheepswerven, Groningue, Pays-Bas) - Dernier propriétaire Mehjazi MA (Syrie) - Pav. SYR - Ex MANAL (1976-1984) - Ex RESULT (1953-1976). Démoli en 1985 en Grèce (au Pirée).

Françoise Massard — Voici quelques remorqueurs photographiés récemment lors d'une navigation en Baltique. Ci-dessous, le JUPITER à quai à Tallinn (Estonie).
JUPITER
JUPITER
JUPITER
JUPITER
JUPITER
JUPITER (Tallinn) - IMO 9287431 - Remorqueur - 31,80x10,20x4,80 m - TE 4,20 m - JB 355 - JN 106 - PL 121 t - Ptot 2 000 kW (deux moteurs Caterpillar 3512B / deux hélices à pas fixe) - Constr. 2003 (DAHK Chernomorskyi Sudnobudivnyi Zavod, Mykolayiv, Ukraine) - Gérant PKL AS (Tallinn, Estonie) - Pav. EST - Ex JUPITERS (2003-2008).

Ici, deux remorqueurs finlandais, les TINTO et AJAX, amarrés le long de la rivière Aura, à la sortie de Turku, cinquième ville de Finlande et célèbre pour ses chantiers navals STX que j'ai pu visiter (en construction, les deux plus grands paquebots au monde – projet Genesis : le OASIS OF THE SEAS (livrable en novembre 2009) était en essais en mer, j'y ai donc vu l'ALLURE OF THE SEAS qui sera livré courant 2010).
TINTO
TINTO
AJAX
AJAX
TINTO (Rauma) - IMO 5301265 - Remorqueur - 23,80x7,05x3,46 m - TE 3,2 m - JB 107 - P 736 kW (mot. MaK-Atlas 6M451AK) - Constr. 1953 (J. Vos & Zoon, Groningue, Pays-Bas) - Gérant Rauma Chartering (Rauma, Finlande) - Pav. FIN - Ex STOR-JOEL (1996-2003) - Ex GRISSLY (1991-1996) - Ex SNIK (1990-1991) - Ex GRISSLY (1986-1990) - Ex HINNA (1985-1986) - Ex STOR-VIKING (1967-1985) - EX ROYAL (1957-1967) - Ex ASSI (1953-1957).
AJAX (Turku) - IMO 5400267 - Remorqueur - 33,02x8,82x4,86 m - TE 4,10 m - JB 288 - JN 87 - P 1 214 kW (mot. Polar-Nydqvist & Holm MN16S) - Constr. 1963 (AB Asi-Verken, Amal, Suède) - Gérant Idantie-Osterled (Turku, Finlande) - Pav. FIN - Ex TUGGARD (1994-2000) - Ex AJAX (1963-1994).

BJÖRN
BJÖRN
POITSILA
Ci-contre, à gauche, un remorqueur dont je ne retrouve pas l'histoire : le BJÖRN à quai à Turku, toujours le long de l'Aura (qui traverse la ville).

A droite, le POITSILA accosté le long d'une des multiples îles que l'on longe en chenalant jusqu'au port d'Helsinki. Ce petit remorqueur a été construit en 1943 pour l'armée américaine. Sans doute devenu un "bateau privé" ?
POITSILA - "Small Tug" - 22,45x6,26x2,5 m - JB 106 - JN 30 - P 368 kW (mot. Atlas) - V 9 nds - Constr. 1943 (John E. Matton & Sons, Cohoes, Etats-Unis) - Transferé au gouvernement finlandais à la fin de la Seconde guerre mondiale (il devient le DR 17 en 1946 puis No 17 en 1948) - Redevient POITSILA de 1979 à 1991, puis portera les noms successifs de PARTNER (1971-1982), NINA H (1982-1988), avant de retrouver son nom d'origine.

Bernard Pasini — A quai à Port La Nouvelle, hier, le FEHN MISTRAL, pour y décharger de l'anhydrite.
FEHN MISTRAL
FEHN MISTRAL
FEHN MISTRAL
FEHN MISTRAL
FEHN MISTRAL (Gibraltar) - IMO 9050125 - Cargo de divers - 85,22x13,10x7,40 m - TE 5,76 m - JB 2 478 - JN 1 300 - PL 2 810 t - P 1 262 kW (mot. Wärtsilä Propulsion Norway 6L28B) - V 13 nds - Cap. GRN 4 496 m3 / 195 evp (dont 20 reefers) - Constr. 1993 (Elbewerft Boizenburg, Boizenburg, Allemagne) - Gérant Fehn Bereederungs (Leer, Allemagne) - Pav. GIB - Ex BREMER URANUS (1993-2006).

LA MADDALENA
Jean-Pierre Bruyas — Voici un ferry italien, non encore sur le site, retrouvé en triant des photos de vacances (cliché de juin 2006, dans le port de Casaletta, Sardaigne). Il s'agit du transbordeur LA MADDALENA qui fait la liaison Casaletta - Carloforte - Portovesme, entre la Sardaigne et les iles de San Antioco et de San Pietro.
 
LA MADDALENA (Cagliari) - IMO 6607094 - Transbordeur - 49,00x10,04x4,90 m - TE 3,124 m - JB 494 - JN 172 - PL 204 t - Ptot 1 176 kW (deux moteurs Ansaldo Q320/6RS / deux propulseurs Voith) - V 12 nds - Cap. 350 passagers / 21 voitures - Constr. 1966 (Cantiere Navale Navalmeccanica, Castellammare di Stabia, Italie) - Propr./Gérant Saremar ( Cagliari, Italie) - Pav. ITA - Sistership : ARBATAX (IMO 6601088).
 

Documents plus récents

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande