La marine marchande au jour le jour

Petits
reportages


Page précédente
Page suivante
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - African Future - Agaman - Agip Sicilia - Alemania Express - Alessandro Volta - Algoma Spirit - Alida S - Al Yamamah - Amber Queen - Anangel Endeavour - Anke Ehler - Antonio Pacinotti - Apollo - Apus - Arimar - Aroa - Astor - Atlantic Coast - Atlantide - Aulne - Balcar - Basrah Breeze - Bolmar -  Bresle - Bonnie Smithwick - Caleta - Canche - Cap. F. Gaignerot - Cattle Trail One - Cavallino - Celtic Challenger - Clément Ader - Clipper Bourgogne - Clydebank - CMA CGM Cartagena - Commandant Henry - Consande -  Corabank - Couesnon - Croisine - CSAV Rahue -  Dauria - Delmas Charcot - Dives - Djebel Chrea II - Djebel el Onk II -Djebel Ksel - Djebel Refaa - Djerada - Doric Pride - Dorset - Duke of Lancaster - Duke of Llanerch-Y-Mor - Eastern Jupiter - Eleousa Trikoukiotisa - EMS Trader - Etienne Denist - Excello - Fedora - Fidelio - Flat Knot - Forthbank - General Pescadores - Global Spirit - Golden Ray II - Grand Princess - Guadeloupe - HD Saturn - Hongkong Pioneer - Hubert Prom - Hyundai No. 201 - Hyundai No. 202 - Ivybank - Izmail - Jac - Johanna Kathrina - Kamenit - Kathleen Pearcy - Kinko Maru - Kota Berani - Londa - Maersk Naantali - Maersk Seraya - Maneah - Marline Bend - Marseille - Meadowbank - Mekhanik Pyatlin - Mentor - Merkur Beach - Merry Med - Mini Lizard - Mol Sunshine - Mont Blanc - Moraybank - MSC Quito - Nissan Bluebird - Noorderkroon - Nosac Clipper - Ocean Breeze - Ocean Seraya - Ocean Spirit - Pacific Emerald - Patria - Pembina - Petka - Pointe de Morgat - Pro Atlantica - Pro Pacifica - Qadissiyat Saddam - Ramdane Abane - Rami M - Redo I - Reni - Resolute - Rhin - Rockdale - Safiye Ana - Sahara - Sainte Hélène - Sandviken - Scan Bulker - Sea Cherokee - Sea Cheetah - Searose G - Sibonata - Spirit of Grace - Taurus - Tepozteco II - Thabor - Tongala - Ultimax - Unicosta - Vectis Harrier - Vega - Vega Oil - Viscount - White River -

13 août 2008

Yvon Perchoc — Pour rebondir sur le METHAN(1) récemment photographié à Brest, voici une vue de son sister-ship à Fort de France le 2 août 2008, le AGAMAN. Les couleurs et marques de cheminée sont aussi les mêmes. Le château est à peine plus long qu'un vingt-pieds ! Les centrales de ventilation, situées sur l'avant de la cheminée, génèrent un bruit vraiment assourdissant. J'espère que les emménagements sont insonorisés... Le même jour, escalait aussi le CMA CGM CARTAGENA, porte-conteneurs de facture polonaise d'une série de 56 unités (lancé comme MERKUR BEACH en 1996). Il arrivait d'Algeciras.
(1) Nota – Le porte-conteneurs METHAN a profité de son escale brestoise pour changer de nom et de propriétaire : il s'appelle désormais MERATU-PROGRESS I pour la compagnie indonésienne Meratu's Lines.

AGAMAN
AGAMAN
CMA CGM CARTAGENA
CMA CGM CARTAGENA
AGAMAN (Monrovia) – IMO 9212448 – Feeder porte-conteneurs – 100,58x18,80x8,40 m – TE 6,65 m – JB 4 450 - JN 2 141 - PL 5 562 t - P 3 960 kW (mot. MAN-B&W 9L32/40) - V 15 nds - Cap. 7 177 m3 / 505 evp (dont 84 reefers) - Grues 2 x 40 t - Constr. 1999 (Wenzhou Dongfang Shipyard, Yueqing, Chine) – Opér. Komrowski Befrachtungskontor - Pav. LBR - Ex SEA CHEROKEE (2002) - Ex AGAMAN (1999-2002).
CMA CGM CARTAGENA (Monrovia) – IMO 9122033 – PC – 184,70x25,52x13,50m – TE 9,85 m - JB 16 800 - JN 8 672 - PL 22 900 t - P 13 320 kW (mot. Sulzer 6RTA62U) - V 19,6 nds - Cap. 1 728 evp (dont 200 reefers) - Grues 3 x 40 t - Constr. 1996 (Stocznia Szczecinska SA, Szczecin, Pologne) – Opér. CMA CGM - Pav. LBR – Ex DELMAS CHARCOT (2002-2006) - Ex MSC QUITO (1999-2002) - Ex MERKUR BEACH (1996-1999) - Ex CSAV RAHUE (1996).
DORSET

Au petit matin, c'était le DORSET, avec ses portiques remarquables, qui était entré, venant décharger du ciment vénézuélien. Sur la photo, il vient de mouiller afin de faciliter sa giration et d'amortir son approche, la manœuvre s'effectuant sans remorqueur. Comme pour tous les navires déchargeant des matières pulvérulentes, il vient tribord à quai pour que son château soit au vent.

DORSET (Majuro) – IMO 7609702 - Cargo de divers – 164,33x22,86x14,15 m – TE 10,09 m - JB 14 153 - JN 8 205 - PL 23 202 t - P 5 737 kW (mot. Pielstick 12PC2-5V-400) - V 15 nds - Cap. 30 425 m3 - Grues 2 x 22 t - Constr. 1978 (Ishikawajima Harima Heavy Industries / IHI, Aioi, Japon) – Opér.  SMT Shipmanagement & Transports Gdynia (Pologne) - Pav. MHL – Ex BOLMAR I (2000-2004) - Ex ANANGEL ENDEAVOUR (1978-2000).


Bernard Pasini — Aujourd'hui, arrivée à Port la Nouvelle du cargo ukrainien IZMAIL pour y charger des céréales.
IZMAIL
IZMAIL
IZMAIL
IZMAIL

IZMAIL (Izmail) - IMO - 8918344 - Cargo de divers - 88,45x15,50x7,10 m - TE 5,67 m - JB 2 977 - JN 1 490 - PL 4 050 t - P 1 985 kW (mot. Wärtsilä 6R32) - V 12 nds - Cap. 5 076 m3 / 199 evp - Constr. 1992 (ENVC, Viana do Castelo, Portugal) - Propr./Gérant Ukrainian Danube Shipping (Izmail, Ukraine) - Pav. UKR. Sister-ship RENI.


Jacques Draoulec — Petit écart à la Mar-Mar en cette période estivale avec ce beau yacht de 1930, l'ATLANTIDE. Il fit partie des petits navires qui évacuèrent la force d’expédition Britannique de Dunkerque en 1940.
ATLANTIDE
ATLANTIDE
ATLANTIDE
ATLANTIDE

Construit comme CALETA (Propr. Sir William P. Burton, Ipswich, Suffolk, UK), il est ensuite enregistré à Dartmouth. Il est réquisitionné par la Royal Navy de 1940 à 1945. Racheté après la guerre par un armateur grec (Pandelis B. Pandelis) qui le nomme ARIANE (pav. CRI), il est rebaptisé plus tard CONSANDE et basé à Antibes  où il fut utilisé dans le film "Douce est la nuit" avec Ingrid Bergman. Dans les années 1980, il est racheté par le Comte Nicolo delle Rose qui lui donne son nom actuel d'ATLANTIDE. Acquis en 1998 par Thomas Perkins (San Francisco), il est l'objet d'une refonte totale. La coque est reconstruite au chantier Manoel Naval de Malte. La nouvelle superstructure et l'intérieur ont été fournis par Camper & Nicholson (Gosport, Grande-Bretagne) et C & C Models (Norfolk, Grande-Bretagne). Les longerons ont été construits par Harry Spencer (Cowes, Grande-Bretagne). L’extérieur global et sa conception interne ont été réalisés par Ken Freivokh Design (Fareham, Grande-Bretagne). Relancé en août 1999, c'est un superbe exemple de préservation d’un beau vieux navire des années 1930.

ATLANTIDE (Valletta) - IMO 1007029 - Yacht - 35,20x5,48x3,20 m - TE 2,78 m - JB 137 - JN 41 - Dépl. 180 t - Ptot 338 kW (deux moteurs L. Gardner & Sons 8L3B / deux hélices) - V 10 nds - Constr. 1930 (Philip & Son Ltd., Dartmouth, Devon, Great Britain) - Propr./Gérant Swift Marine (Antibes, France) - Pav. MLT.
12 août 2008

CAP. F. GAIGNEROT

Yvon Perchoc — En marge d'une discussion sur les collections de navires et leurs collectionneurs, voici une photo d'un tanker, le CAP. F. GAIGNEROT, prise à Brest le 22 décembre 1989. Il fut démoli en Inde, en 2005, sous le nom de AMBER QUEEN.

AMBER QUEEN (Riga) - IMO 7368293 - Chimiquier - 90,76x13,49x6,61 m - TE 5,48 m - JB 1 843 - JN 955 - PL 3 128 t - P 2 133 kW (mot. MaK 6M551AK) - V 14 nds - Cap. 3 482 m3 - Constr. 1974 (de Groot & van Vliet B.V., Bolnes, Pays-Bas) - Propr./Gérant Transglobal Shipping (Bahamas) - Pav. LVA. Ex JOHANNA KATHRINA (1996-2003) - Ex MONT BLANC (1993-1996) - Ex CAP. F. GAIGNEROT (1974-1993).

Régis Zaia — Voilà, photographié à Sète en 1997, ce tanker sous son nom de JOHANNA KATHRINA. A l'époque, comme on peut le constater avec un sister-ship, le RHIN (photo de droite), les pinardiers entraient en plein cœur de ville. Je ne l'ai jamais revu depuis son changement de nom en HD SATURN.

JOHANNA KATHRINA
JOHANNA KATHRINA
RHIN
HD SATURN - IMO 7381776 - Chimiquier - 90,61x13,50x6,61 m - TE 5,48 m - JB 1 874 - JN 739 - PL 3 141 t - P 2 133 kW (mot. Mak 6M551AK) - V 14 nds - Constr. 1975 (de Groot & van Vliet B.V., Bolnes, Pays-Bas) - Propr./Gérant Saturn Shipping Indonesia (Jakarta) - Pav. IDN - Ex RHIN (1975-2002).
Yvon Perchoc — Une autre photo de navire un peu voilée qui me tient à coeur : celle du WHITE RIVER. Ce minéralier s'était retrouvé sans propulsion au large de Sein, alors qu'il remontait vers Ouessant. Il dérivait vers l'Est après avoir frôlé Tévénec. Approchant, les dangers du Cap de la Chèvre, il avait mouillé sa seule ligne de mouillage en état de fonctionner. J'étais à bord du remorqueur EFFICACE. Je crois qu'il avait pu réparer. L'ABEILLE NORMANDIE, qui au départ était sur un autre coup, était arrivée sur zone. C'était le 16 mars 1981, jour de mes 21 ans ...
WHITE RIVER
WHITE RIVER (Piraeus) - IMO 5388938 - Cargo de divers - 166,45x20,86x12,22 m - TE 9,2 m - JB 10 379 - JN 6 320 - PL 16 186 t - P 5 149 kW (mot. Fiat) - V 14,5 nds - Cap. GRN 20 769 m3 - Constr. 1958 (Ansaldo, Gênes) - Pav. GRC. Démoli en Espagne 1982.

Jacques Draoulec — MAYDAY... Je cherche à identifier ces deux navires. Ces photos d'archives datent, pour le japonais, du 25.06.1963 (KINKO MARU ?) et, pour le deuxième, de 1964 (peut-être le ALESSANDRO VOLTA ?).
KINKO MARU ?
ALESSANDRO VOLTA ?

Yvon Perchoc — Beaux documents. Les deux propositions sont recevables.
· KINKO MARU (MK²MFKM H1 P2) de chez Sanko Steamship de 1957 à 1968, dont on aperçoit le logo sur la cheminée.
· ALESSANDRO VOLTA, ex français CLEMENT ADER. Un out-sider pourrait être l'ANTONIO PACINOTTI. Le troisième, GALILEO FERRARIS, est exclu, le nom commençant par un A. Pavillon italien.


Et, dans un tout autre domaine, voici des photos impressionnantes (prises le 21 juin dernier par le Cdt Jayanti) du vraquier OCEAN SERAYA qui s'est échoué le 30 mai 2006 à proximité du port de Kerwar (Inde). Le navire avait jeté l’ancre à 3 milles des îles de Devgad, suite à une tempête sévissant sur la zone, avec des vents violents qui ont chassé le navire de son mouillage, lequel a dérivé pour finir sur les hauts fonds rocheux. Le navire s’est brisé en deux le surlendemain de cet accident. Cf. rapport des Coastguards indiens
OCEAN SERAYA (Panama) - IMO 9233375 - Vraquier - 225,00x32,20x19,30 m - TE 14,01 m - JB 38 906 - JN 25 383 - PL 73 652 t - P 10 519 kW (mot. Sulzer 6RTA62) - V 14,5 nds - Cap. GRN 89 240 m3 - Grues 4 x 30 t - Constr. 2001 (Imabari Zosen K.K, Marugame, Japon) - Pav. PAN. Ex MAERSK SERAYA (2001-2002). Une dizaine de sister-ships. Déclaré "Total loss" en juin 2006.

André Le Mens — Pour continuer avec les "car carriers" comme le GOLDEN RAY II, voici deux vues des quais d'embarquement de l'usine Hyundai, à Ulsan (Corée du Sud). Les capacités de stockage de cette usine sont de 25 000 voitures. Toutes les seize secondes, une nouvelle voiture quitte une des cinq lignes d'assemblage. Quelque six cents véhicules de quinze modèles différents quittent tous les jours ces fameuses lignes de production, dont trois cents destinés à l'export. Sur la deuxième photo, on peut voir des véhicules Hyundai en attente d'embarquement pour la Californie, sur le HYUNDAI No. 202.
HYUNDAI No. 202
Françoise Massard — Impressionnante photo (la première), mais quand on sait que la capacité de ces « voituriers » est classiquement de 6 000 véhicules, on comprend.
ALM — Le cap des 6 000 voitures embarquées à bord des "car carriers" est dépassé depuis la mise en service des PCTC (Pure Car & Truck Carrier) FEDORA et FIDELIO du groupe scandinave Wallenius Wilhemsen. Ils sont capables d'embarquer 8 000 voitures ou 3 484 voitures et 468 poids lourds. Des plus gros encore sont en commande pour 2011 et 2012, avec 10 % de capacité supérieure aux plus récentes unités actuelles.
Le coréen Eukor Car Carriers (qui appartient à Wallenius Wilhemsen) lui attend quatre PCTC de 8 100 voitures, livrables en 2010 par Hyundai.
HYUNDAI No. 202 (Panama) - IMO 8709121 - 174,00x28,01x27,36 m - TE 8 m - JB 31 367 - JN 9 410 - PL 9 694 t - P 8 871 kW (mot. B&W-Hyundai 6L60MCE) - V 18,3 nds - Cap. 3 500 voitures - Constr. 1987 (Hyundai Heavy Industries, Ulsan, Corée) - Propr. Hyundai (Corée) - Gérant Wallenius Wilhelmsen - Pav. PAN - Ex TONGALA (1997-1999) - Ex HYUNDAI No. 202 (1993-1997) - Ex NOSAC CLIPPER (1990-1993) - Ex HYUNDAI No. 202 (1987-1993). Sister-ship : HYUNDAI No. 201.
Régis Zaia — Voici trois photos du FIDELIO prises à Sète au début de cette année.
FIDELIO
FIDELIO
FIDELIO

FIDELIO - IMO 9332937 - 227,80x32,26x14,30 m - TE 11,3 m - JB 71 583 - JN 33 546 - PL 30 137 t - P 15 820 kW - V 19 nds - Cap. 8 000 véh. - Constr. 2007 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, Geoje, Corée) - Gérant Wallenius Marine (Stockholm) - Pav. SWE.


Avis de recherche
Yvon Perchoc — Voici la copie d'une carte postale ancienne, assez courante, montrant un vapeur entrant au port de commerce de Brest. J'avais noté que ce navire pourrait être le MITIDJA de 1872. La Grande digue ouest de l'Arsenal n'étant pas encore en construction, la photo est antérieure à 1895. Qui pourrait in/confirmer ce nom ? Merci par avance.

Regis Zaia — A Sète, le 10 août, le MENTOR, un chimiquier récent qui venait livrer de l'huile de colza pour la fabrication du diester. Puis le DJEBEL REFAA en attente de chargement de céréales.
MENTOR
MENTOR
DJEBEL REFAA
DJEBEL REFAA
MENTOR (Majuro) - IMO 9340374 - Chimiquier/Pétrolier 128,60x20,40x11,50 m - TE 8,71 m - JB 8 539 - JN 4 117 - PL 13 014 t - P 4 519 kW (mot. MAN-B&W-STX 6S35MC-MK7) - V 13,4 nds - Cap. 14 368 m3 - Constr. 2007 (Sekwang Heavy Industries, Ulsan, Corée) - Gérant Evalend Shipping Tankers (Athènes) - Pav. MHL. Plus d'une vingtaine de sister-ships, dont neuf en construction.
DJEBEL REFAA (Alger) - IMO 8417338 - Cargo de divers - 90,50x15,00x7,05 m - TE  5,985 m - JB 2 863 - JN 1 297 - PL 3 686 t - P 2 134 kW (mot. B&W-MAN-Hitachi 6L35MCE) - V 12 nds - Cap. GRN 4 606 m3 / 49 evp - Grues 2 x 12,5 t - Constr.1986 (Taihei Kogyo KK, Akitsu, Japon) - Gérant Sekur Holdings (Le Pirée) - Pav. DZA - Lancé comme DJEBEL CHREA II (1986). Sister-ships : DJEBEL EL ONK II - DJEBEL KSEL.

Huit à dix escales par jour en ce moment à Sète. Hier, le GOLDEN RAY II déchargeait des voitures Hyundai, tandis que le SAFIYE ANA déchargeait de l'ammonitrate.
GOLDEN RAY II
GOLDEN RAY II
SAFIYE ANA
SAFIYE ANA (Istanbul) - IMO 9319947 - Cargo de divers - 87,20x12,80x7,00 m - TE 5,73 m - JB 2 313 - JN 1 329 - PL 3 536 t - P 853 kW (mot. SKL) - Constr. 2004 (Arkadas Tersanesi, Tuzla, Turquie) - Gérant Capa Denizcilik ve Ticaret (Istanbul) - Pav. TUR.
GOLDEN RAY II (Monrovia) - IMO 8321993 - Ro-Ro - 190,02x32,20x30,60 m - TE 8,9 m - JB 47 343 - JN 14 805 - PL 16 178 t - P 12 356 kW (mot. Sulzer-Sumitomo 9RTA58) - V 19 nds - Cap. 4 981 voitures - Equipage 30 - Constr.1985 (Sumitomo Heavy Industries, Oppama-Yokosuka, Japon) - Gérant Stamco Ship Management (Le Pirée) - Pav. LBR - Ex TEPOZTECO II (1994-2002) - Ex NISSAN BLUEBIRD (1985-1994). Sister-ships : GLOBAL SPIRIT - OCEAN SPIRIT.

11 août 2008

Bernard Pasini — L'ALIDA S a touché Port La Nouvelle aujourd'hui pour y charger de la farine. Et,sur la deuxième série de photos, le KAMENIT chargeant des céréales.
ALIDA S
ALIDA S
ALIDA S
ALIDA S

ALIDA S (Napoli) - IMO 9147136 - Cargo de divers - 116,50x16,50x9,20 m - TE 6,85 m - JB 4 999 - JN 2 835 - PL 8 130 t - P 2 640 kW (mot. MaK 6M32) - V 11 nds - Cap. 10 240 m3 / 325 evp - Constr. 1997 (Koninklijke Niestern Sander BV, Delfzijl, Pays-Bas) -  Prop./Gérant Euronavi SRL (Naples, Italie) - Pav. ITA - Ex. VECTIS HARRIER (2004-2007) - Ex. VISCOUNT (1997-2004).

KAMENIT
KAMENIT
KAMENIT
KAMENIT

KAMENIT (Panama) - IMO 9437775 - Cargo de divers - 99,89x16,60x8,40 m - JB 4 109 - JN 2 332 - PL 6 064 t - P (mot. Yanmar 6N330) - V 12,5 nds - Cap. GRN 7 835 m3 - Grues 2 x 30 t - Constr. 2008 (Chang An Shipbulding, Linhai, Chine) - Propr. Kamenit Shipping (Panama) - Gérant: Moliva Denizcilik (Istanbul) - Pav. PAN.


Quelques ports et chantiers navals
en Croatie et au Monténégro
par Françoise Massard


OCEAN BREEZE
OCEAN BREEZE
Régis Zaia — La presse annonçait récemment que l'ancien yacht de Saddam Hussein, l'OCEAN BREEZE, revenait à l'Irak après un long différent judiciaire entre ce pays et la Jordanie. Je l'avais photographié à Nice en 2007, le prenant au départ pour un... petit paquebot !

NDLR — Il serait devenu, mi-juillet, le BASRAH BREEZE, mais figure encore sous son ancien nom dans les bases de données maritimes.
OCEAN BREEZE (George Town) - 82,04x12,99 m - TE 3,5 m - JB 2 494 - JN 1 564 - Ptot 4 414 kW (deux moteurs M.T.U. 12V1163TB62 / deux hélices) - Constr. 1981 (Helsingør Vaerft A/S, Danemark) - Pav. CYM - Ex AL YAMAMAH - Lancé comme QADISSIYAT SADDAM.

Hervé Cozanet — Un petit tour hier sur les quais de Brest. Beaucoup de monde au chantier de réparations Sobrena.
Le vraquier ELEFTHERIA était déjà là en janvier 2007 pour carénage, cette fois-ci il est là pour réparations.
Le méthanier RAMDANE ABANE y était en carénage en août 2006, il est revenu lui aussi réparer des problèmes de cuves.
Les ro-ro ROPAX 2 et MN PELICAN finissent leur arrêt technique à quai, après carénage.

STENA ARCTICA
ELEFTHERIA

Le STENA ARCTICA est arrivé il y a quatre jours pour arrêt technique.
Le sablier ANDRE L repart après un déchargement éclair, il vient presque chaque jour en ce moment.


Jacques Draoulec — Voici quelques photos faites en juin dernier du DUKE OF LLANERCH-Y-MOR

Lancé en 1956 pour la British Railways, le DUKE OF LANCASTER était utilisé à la fois comme navire transbordeur (ligne Belfast - Heysham) et comme navire de croisières (vers l'Ecosse, les Pays Nordiques, la Belgique, les Pays-Bas et même l'Espagne). Son activité croisières cessa début 1970 et il fut reconditionné en ferry (avec ouverture d'une porte arrière) pour pouvoir accueillir 1 200 passagers (dont 400 en cabines) et une centaine de véhicules. Il opéra ainsi sur diverses lignes régulières jusqu'en 1978. Du temps de sa splendeur (années 60), le DUKE OF LANCASTER était un petit paquebot luxueux. Dossier complet ici.
DUKE OF LANCASTER
DUKE OF LANCASTER
Il fut alors vendu à la société Empirewise (Liverpool) qui l'échoua, en août 1979, à Llanerch-y-Mor (cf. cartes), près de Mostyn(1) (Nord du Pays de Galles), dans le but d'en faire un centre de loisirs. Il devint le DUKE OF LLANERCH-Y-MOR en 1980. Un projet d'hôtel (300 chambres) n'aboutit pas et celui qui fut surnommé "the Fun Ship" fut rapidement fermé au public et laissé à l'abandon. C'est donc maintenant une épave qui, envahie par la rouille, domine l’estuaire de la Dee à l’extrémité ouest de la presqu'île de Wirral, tout à côté de Liverpool.
DUKE OF LANCASTER
DUKE OF LANCASTER
DUKE OF LANCASTER
DUKE OF LLANERCH-Y-MOR (Lancaster)
IMO 5094496 - 114,64x16,77x5,95 m - TE 4,52 m - JB 4 450 - JN 1 962 - PL 849 t - Ptot 7 722 kW (deux turbines à vapeur Pametrada - Harland & Wolff / deux hélices) - V 19 nds - Constr. 1956 (Harland & Wolff, Belfast, Irlande du Nord) - Propr. Empirewise (Royaume-Uni) - Pav. GBR. Ex DUKE OF LANCASTER (1956-1980)
.
.(1) Le port de Mostyn est aujourd'hui l'une des escales régulières du VILLE DE BORDEAUX où il charge les ailes de l'Airbus A 380.

10 août 2008

Mouvements de navires
à Port-de-Bouc / Lavera
(05.08.2008)
par Franck Delmas


Regis Zaia — Un peu de nostalgie avec les escales à Sète du JAC (ex POINTE DE MORGAT) et du RAMI M (ex SAHARA). Ces deux magnifiques navires furent construits à La Pallice (plaque de construction du Pointe de Morgat). Et, pour rester dans le passé récent, l'EDOIL aujourd'hui...
JAC & RAMI M
RAMI M
EDOIL
JAC (Panama) - IMO 7360227 - Pinardier - 90,99x13,50x6,30 m - TE 5,5 m -  JB 2 128 - JN 862 - PL 3 200 t - P 2 648 kW (mot. MaK 12M453AK) - V 13 nds - Cap. 3 164 m3 (22 cuves) - Equipage 14 - Constr. 1975 (Société Nouvelle des Ateliers et Chantiers de La Rochelle-Pallice - Groupe ACH) - Expl. Sicilnavi (Palerme) - Pav. PAN. Ex POINTE DE MORGAT (1990-2000) - Ex COMMANDANT HENRY (1975-1990).

RAMI M (Beirut) - IMO 7026663 - Transport de bétail - 100,39x14,41x6,40 m - TE 5,02 m - JB 2 917 - JN 875 - PL 3 543 t - P 2 942 kW (mot. Deutz-Kloeckner RBV12M350) - V 14 nds - Cap. 5 475 m3 -  Mâts de charge 2 x 5 t / 4 x 3 t - Constr. 1970 (Société Nouvelle des Ateliers et Chantiers de La Rochelle-Pallice) - Gérant Rami Shipping Management (Beyrouth, Liban) - Pav LBN. Ex LONDA (1997-2000) - Ex CATTLE TRAIL ONE (1994-1997) - Ex SAHARA (1975-1994) - Ex CAVALLINO (1970-1975).


SAHARA
Yvon Perchoc — Voici le RAMI M sous le nom de SAHARA, reefer à l'époque et qui longeait la grande jétée du port de Brest, direction le Goulet. C'était le 13 juin 1987. Le ciel n'était pas bleu comme à Sète, mais c'était sûrement encore cette fameuse brume de chaleur (sourire).
Question : à quoi correspond cette découpe sur la poupe de l'EDOIL (un tanker roro... je n'ai jamais vu !) ? Curieux aussi ces canots de sauvetage qui ne semblent pas avoir d'hélice, ni même de ligne d'arbre. Pourtant ils ont belle mine.

Avis de recherche...

CORABANK
Erwan Guéguéniat — Qui pourrait, en effet, m'aider à identifier ce navire, de construction antérieure à 1975, qui paraît battre pavillon GBR ?
Yvon Perchoc — Six navires peuvent postuler à la nomination : CORABANK, CLYDEBANK, FORTHBANK, IVYBANK, MEADOWBANK et MORAYBANK. Il me semble apercevoir quatre caractères avant le "BANK". Le CORABANK est donc probablement l'inconnu (démoli en 1993 comme KOTA BERANI). Source : Jane's Merchant Ships 1982.
KOTA BERANI (Singapore) - IMO 7225879 - Cargo de divers - 161,68x22,51x13,11 m - TE 9,62 m - JB 11 941 - JN 7 131 - PL 15 460 t - P 11 033 kW (mot. Doxford 76JS6C) - V 18,7 nds - Cap. GRN 22 495 m3 / 240 evp - Grues 2 x 15 t / 1 x 5 t - Mât 80 t - Constr. 1973 (Swan Hunter Shipbuilders, Readhead, Royaune-Uni) - Propr./Gérant Pacific International Lines (Singapour) - Pav. SGP. Ex UNICOSTA (1984-1987) - Ex CORABANK (1973-1984).
NDLR — Les cinq autres sister-ships ont également été démolis : le CLYDEBANK (IMO 7341362) en 2000 (en Inde), le FORTHBANK en 2002 (au Bengladesh) comme PACIFIC EMERALD (IMO 7320227), le IVYBANK en 2003 (en Chine) comme PRO PACIFICA (IMO 7341374), le MEADOWBANK en 2000 (en Chine) comme PRO ATLANTICA (IMO 7233759) et le MORAYBANK (IMO 7320239) en 1998 (en Inde)
YP — Dans le début des années 90, ces navires touchaient régulièrement Nouméa dans le cadre de grands tours du monde, comme certains CGM et CONSHIP. La conteneurisation a tué ces cargos, bien que leur capacité de levage à 80 t permette de délivrer des colis lourds dans des ports dénués d'infrastructures. Ci-dessous, trois d'entre eux.
FORTHBANK
IVYBANK
MORAYBANK
FORTHBANK
Noumea (23.08.1993)
IVYBANK
Noumea (05.11.1994)
MORAYBANK
Noumea (01.08.1993)

Christian Plagué — Quelques navires photographiés à Saint-Nazaire le 08-08 : le chimiquier libérien AFRICAN FUTURE chargeant 30 000 t de Naphta à Donges 5 et le tout récent navire CLIPPER BOURGOGNE (U.K.) venu livrer 3 000 t d'huile de palme à Montoir liquides.
AFRICAN FUTURE
AFRICAN FUTURE
CLIPPER BOURGOGNE
CLIPPER BOURGOGNE
AFRICAN FUTURE (Monrovia) - IMO 9289154 - Chimiquier/Pétrolier - 175,97x31,00x17,20 m - TE 11,12 m - JB 25 400 - JN 9 956 - PL 41 000 t - P 8 561 kW (mot. HSD-MAN-B&W 6S50MC) - V 15 nds - Cap. 45 666 m3 - Constr. 2005 (SLS Shipbuilding, Tongyeong, Corée) - Gérant Belchem Singapore Pte Ltd   (Singapore) - Pav. LBR. Une trentaine de sister-ships.
CLIPPER BOURGOGNE (Southampton) - IMO 9309215 - Chimiquier/Pétrolier - 88,10x14,60x7,60 m - TE 5,4 m - JB 2 865 - JN 1 081 - PL 3 557 t - P 1 920 kW (mot. MAN-B&W 6L23/30H) - V 11,6 nds - Cap. 4 213 m3 - Constr. 2008 (Rousse Shipyard, Bulgarie) - Gérant  Clipper Marine Services Ltd  (Southampton, Grande-Bretagne) - Pav. GBR.
ULTIMAX
ULTIMAX

Sister-ships du CLIPPER BOURGOGNE : CLIPPER BEAUNE - CLIPPER BORDEAUX - CLIPPER BURGUNDY.

Enfin, le "Wood Chips Carrier" ULTIMAX livrant 14 000 t de tourteaux de soja à Montoir 2.

ULTIMAX (Port Vila) - IMO 9343479 - Transporteur de copeaux de bois - 210,00x32,26x22,98 m - TE 11,526 m - JB 43 591 - JN 19 125 - PL 54 347 t - P 9 195 kW (mot. Mitsubishi 2SA7CY) - V 14,2 nds - Cap. GRN 109 043 m3 - Grues 3 x 14,7 t - Constr. 2006 (Oshima Shipbuilding, Japon) - Gérant Sato Steamship Co Ltd  (Japan) - Pav. VUT (Vanuatu). Huit sister-ships.


9 août 2008

Regis Zaia — En fouinant hier soir, j'ai trouvé aux puces sétoises cette carte postale d'un bananier à Dieppe. Difficile de lire son nom, mais en cherchant sur le livre de Hans Pedersen, il a une ressemblance avec le CROISINE (1936-1937) de l'armement Louis Martin de Nantes. Ce serait le GUADELOUPE de la Transat. Renommé MANEAH en 1951 (Cie de Navigation Fruitière, Nantes). Peut-on confirmer ces informations ?
322,4x50,3x23,1 ft - Moteur BetW 2 SCSA - Vitesse 15 nds

Yvan Letellier — Il s'agit bien du Guadeloupe, ancien Croisine et futur Maneah. En grossissant la photo, on devine d'ailleurs le nom Guadeloupe. Maintenant il reste à déterminer le second bananier.

Françoise Massard — Il ressemble en effet à l’ancien CROISINE (un fidèle parmi les fidèles de Dieppe), mais il est ici sous son nom de GUADELOUPE. Lancé en 1936 à Göteborg (Chantier Eriksberg Mek. Versted) pour l’armement nantais Veuve Nicolardot - Louis Martin, le CROISINE n’a gardé son nom d’origine qu’un an puisqu’il devient le GUADELOUPE dès le début 1937 après son rachat par la CGAM (Cie Générale d’Armement Maritime, qui gère les bananiers de la Transat) pour sa ligne des Antilles. Il devient d’ailleurs « Transat » en 1939. Renommé MANEAH au début des années cinquante (1951 ?), après son rachat par la Cie de Navigation Fruitière de Nantes. Déclaré « total lost » après son échouage près de l’ile de Boa Vista (archipel du Cap Vert) en 1963 alors qu’il se rendait à Hong Kong pour y être vendu.
93,57(LPP)x15,24 m – JB 2 675 – PL 4 270 t – Mot. B&W 2T-9cyl. – P 2 650 kW (3 600 ch) – V 15,5 nds.

CROISINE
Erwan Guéguéniat — Voici une photo du CROISINE, avec son nom d'origine (qu'il ne conserva qu'un an).

Cette photo provient de mon annuaire mondial de la flotte marchande (édition 1942) de chez Talbot Booth. La photo est ainsi légendée : "Guadeloupe. Built as Croisine for Louis Martin but transfered in the following year and re-named. 2-cycle, single acting, 9 cylinders Eriksberg B&W engine 3 600Hp. all electric auxiliaries.Fruit carrier."


NDLR — Pas de vacances sur mar-mar.net ! Du nouveau dans la rubrique "Petits reportages". Un dossier de Gwénaëlle Guedez sur le port du Havre (escales en juillet 2008). De son côté, Erwan Guéguéniat nous emmène, à bord de "sa" drague, dans le port de La Rochelle-La Pallice et à l'entrée du chenal de Bordeaux. Enfin, Benoit Donne, le "Captain" du CLUB MED 2, continue de nous faire rêver du haut de sa passerelle, avec trois nouvelles escales en Méditerranée : Mykonos, Paros et Santorin.
ZAMOSKVORECHYE (Le Havre, 07.07.08)
PRODROMI (Chenal de Bordeaux, 22.06.08)
D'escale en escale en mer Egée et mer de Marmara

Bernard Torchy — Voici quelques photos prises hier, entre deux averses, sur le port Est de Dunkerque. Entrée dans le sas de l'écluse Charles de Gaulle du chimiquier chypriote MAERSK NAANTALI que nous connaissons depuis sa mésaventure de mars dernier (son échouement à Saint-Nazaire suite à une avarie de machine). Côté réparation navale, côte à côte, le citernier SEAROSE G, au quai de Douvres, et le porte-conteneurs EMS TRADER en train de rentrer en forme 6.
MAERSK NAANTALI
SEAROSE G & EMS TRADER
SEAROSE G
EMS TRADER
Erwan Guéguéniat — Le SEAROSE fait partie d'un concept d'origine polonaise de navires "pas chers", où l'on recherchait un minimum de tôles formées afin de réduire les coûts de fabrication... forcément l'esthétique s'en ressent.
SEAROSE G (Nassau) - IMO 9050096 - Chimiquier/Pétrolier - 246,88x32,24x19,00 m - TE 14,7 m - JB 45 593 - JN 27 995 - PL 83 155 t - P 9 373 kW (mot. B&W-Mitsui 5S60MC) - V 14 nds - Cap. 87 911 m3 - Equipage 25 - Constr. 1994 (Burmeister & Wain, Copenhague) - Gérant B+H Equimare Singapore Pte (Singapour) - Pav. BHS. Ex SIBONATA (1994-2005). Sister-ship : BONNIE SMITHWICK.
EMS TRADER (St. John's) - IMO 9213105 - Porte-conteneurs - 199,91x29,80x16,50 m - TE 11,55 m - JB 25 535 - JN 12 454 - PL 33 917 t - P 19 810 kW (mot. Hyundai 7L70MC) - V 22 nds - Cap. 2 452 evp (dont 390 reefers) - Grues 3 x 45 t - Constr. 2000 (Thyssen Nordseewerke, Emden, Allemagne) - Gérant Buss (Allemagne) - Pav. ATG. Ex ALEMANIA EXPRESS (2002-2005) - Ex SEA CHEETAH (2000-2002). Sister-ship : MOL SUNSHINE.

Yvon Perchoc — Pour rester dans les chantiers de démolition (cf. aussi ci-dessous), "TPLM" (terminé pour la machine) pour le petit cargo bolivien BALCAR. Le 6 août 2008, ses vieux moteurs ont donné tout ce qu'ils pouvaient pour l'échouer le plus haut possible sur la plage d'Aliaga, chantier de démolition turc (photos Selim San). Ce cargo atypique fait partie d'une série d'une cinquantaine d'unités construites au Japon pour un armateur grec. Leurs noms comportaient tous le préfixe "MINI" à l'origine. Le Cdt Donne l'avait croisé dans le Bosphore le 15 juillet 2006 (deux photos de droite) comme DAURIA, son nom précédent.
BALCAR
BALCAR
DAURIA
DAURIA

BALCAR (La Paz) – IMO 7224875 - Cargo de divers – 65,49x15,32x6,61 m – TE 4,95 m - JB 1 668 - JN 1 034 - PL 2 927 t - Ptot 1 104 kW (deux mot. Daihatsu 6PSHTCM-26D) - V 10,2 nds - Cap. GRN 3 789 m3 - Constr. 1972 (Yokohama Zozen, Chiba, Japon (coque) / Hakodate Dock Co Ltd, Japon) – Opérateur Petunia Shipping Srl (Italie) - Pav. BOL – Ex DAURIA (2004-2007) - Ex REDO I (2002-2004) - Ex MARSEILLE (1992-2002) - Ex MINI LIZARD (1972-1992).


8 août 2008

Yvon Perchoc — Ces deux premières photos (de Selim San, photographe d'Aliaga) montrent le plus grand navire jamais reçu dans ce chantier de démolition turc. Qui trouvera son nom ?


VEGA OIL

Erwan Guéguéniat — Je pense qu'il s'agit de l'ex AGIP SICILIA converti en FSO dans les années 80, et devenu VEGA OIL, mouillé au large de la Sicile (photo ci-contre signée Tomasello Letterio).
349,00x52,00 m - TE 20,00 m - Env. 254 000 tpl - Il fut construit en 1972 chez Italcantieri à Monfalcone.

YP — Oui, il s'agit bien de l'ex AGIP SICILIA. Voici deux autres photos (même auteur) du VEGA OIL.

VEGA OIL (Siracusa) – IMO 7224526 – Stockeur flottant – 348,91x51,87x25,92 m – TE 20,01 m - JB 125 736 - JN 103 565 - PL 253 301 t - P 28 796 kW (mot. Fiat SGM 10 cyl.) - Cap. 315 052 m3 - Constr. 1972 (Italcantieri SA, Monfalcone, Italie) – Opérateur Edison Oil - Pav. ITA – Ex AGIP SICILIA (1972-1986). Transformé de tanker en unité de stockage flottante non motorisée en 1987. Il semblerait qu’il ait porté le nom de VEGA lors de son dernier voyage vers la démolition. Beaché à Aliaga le 5 août 2008.

FSO = Floating Storage Offloading vessel


Bernard Pasini — Le CELTIC CHALLENGER est prêt à appareiller de Port la Nouvelle, après y avoir chargé des céréales.

CELTIC CHALLENGER
CELTIC CHALLENGER
CELTIC CHALLENGER
CELTIC CHALLENGER

CELTIC CHALLENGER (Cardiff) - IMO 8908507 - Cargo de divers - 89,89x12,80x7,45 m - TE 5,55 m - JB 2 606 - JN 1 245 - PL 2 980 t - P 1 525 kW (mot. Klöckner-Humboldt-Deutz AG SBV9M628) - V 11 nds - Cap. 4 870 m3 / 198 evp - Constr. 1990 (J.J. Sietas KG Schiffswerft, Hamburg, Allemagne) - Propr./Gérant Charles M Willie & Co (Shipping), Cardiff, Royaume-Uni) - Pav. GBR. Ex ATLANTIC COAST (2003-2008) - Ex APUS (1998-2003) - Ex ANKE EHLER (1990-1998).


Christian Plagué — Quelques nouvelles nazairiennes... Le 29-07 à Montoir 4, le navire panaméen SCAN BULKER venu charger 7 000 t de blé. Puis le tout nouveau navire suédois (peut-être son voyage inaugural) EXCELLO venu charger 14 000 t d'essence de pétrole le 04-08 à Donges 5.
SCAN BULKER
SCAN BULKER
EXCELLO
EXCELLO
SCAN BULKER (Panama)
EXCELLO (Donsö)
SCAN BULKER - IMO 9105396 - Vraquier - 165,50x27,00x13,30 m - TE 9,525 m - JB 16 446 - JN 9 409 - PL 27 308 t - P 5 369 kW (mot. Mitsui Engineering 2SA5CY) - V 14 nds - Cap. GRN 34 811 m3 - Constr. 1995 (Mitsubishi Heavy Industries, Shimonoseki, Japon) - Gérant  Cosco Wallem Ship Management  (China) - Pav. PAN. Ex GENERAL PESCADORES (1995-1997)..
EXCELLO - IMO 9308558 - Chimiquier/Pétrolier - 155,46x23,71x12,80 m - TE 9,75 m - JB 13 798 - JN 6 521 - PL 19 999 t - Ptot 10 440 kW (moteurs Wärtsilä 1 x 4L20 / 3 x 6L32CR / Propulseur azimutal) - V 14,5 nds - Cap. 23 000 m3 - Constr. 05-2008 (Shanghai Edward Shipbuilding, Chine) - Gérant Rederi AB Donsotank  (Donsö, Suède) - Pav. SWE. Sister-ship : EVINCO.

Ci-dessous, le 29-07 à Montoir1, un navire russe aux couleurs "flashantes", le MEKHANIK PYATLIN venu livrer 2 200 t de gypse. Et le navire grec DORIC PRIDE venu livrer 46 463 t de coke de pétrole le 01-08 à Montoir 2.
MEKHANIK PYATLIN
DORIC PRIDE
DORIC PRIDE
MEKHANIK PYATLIN (Arkhangelsk)
DORIC PRIDE (Piraeus)
MEKHANIK PYATLIN - IMO 8904434 - Cargo de divers - 85,20x14,50x6,00 m - JB 2 489 - JN 907 - PL 2 650 t - P 2 074 kW (mot. B&W_BMZ 6S26MC) - V 12,6 nds - Cap. GRN 3 411 m3 - Constr. 1992 (Osterreichische Schiffswerften AG Linz-Korneuburg, Autriche) - Gérant   Northern Shipping Co   (Russie) - Pav. RUS. Une dizaine de sister-ships, dont le MEKHANIK MAKARIN.
DORIC PRIDE - IMO 9230751 - Vraquier - 190,00x32,26x17,00 m - TE 12,024 m - JB 30 174 - JN 17 907 - PL 52 428 t - P 8 580 kW (mot. B&W-Mitsui 6S50MC) - V 14,5 nds - Cap. GRN 67 756 m3 - Grues 4 x 30 t - Constr. 2001 (Tsuneishi Shipbuilding, Numakuma, Japon) - Gérant Chios Navigation Hellas  (Grèce) - Pav. GRC. Une vingtaine de sister-ships.

Ici, c'est l'ALGOMA SPIRIT (Bahamas) venu livrer 28 500 t de ciment le 01-08 à Montoir 4. Enfin, le même jour, le tout récent navire néerlandais NOORDERKROON venu livrer 3 471 t de tourbe à Montoir 3.
ALGOMA SPIRIT
NOORDERKROON
NOORDERKROON
ALGOMA SPIRIT (Nassau)
NOORDERKROON (Hoogezand)
ALGOMA SPIRIT - IMO 8504882 - Vraquier - 222,13x23,09x14,76 m - TE 9,79 m - JB 23 271 - JN 10 827 - PL 35 500 t - P 8 418 kW (mot. Sulzer-3 MAJ-MID D.D 6RTA62) - Cap. GRN 45 634 m3 - Grues 3 x 25 t / 1 x 12 t - Constr. 1986 (Brodogradiliste 3 MAJ, Rijeka, Croatie) - Gérant Wallem Shipmanagement Inc. (USA) - Pav. BHS. Ex SANDVIKEN (2000-2008) - Ex PETKA (1986-2000).
NOORDERKROON - IMO 9356581 - Cargo de divers - 89,95x14,40x7,35 m - TE 5,79 m - JB 2 999 - JN 1 671 - PL 4 500 t - P 1 800 kW (mot. Wärtsil¨6L26) - V 11,5 nds - Cap. GRN 6 059 m3 - Constr. 2008 (Brodogradiliste Apatin, Apatin, Serbie (coque) / Bijlsma Shipyard BV, Lemmer, Pays-Bas) - Propr./Gérant Wagenborg Shipmanagement (Pays-Bas) - Pav. NLD. Huit sister-ships dont l'ARKLOW RAMBLER.

7 août 2008

Julien Schepers

Nous connaissons déjà, mais à quai, l'ELEOUSA TRIKOUKIOTISA. Le voici en route, photographié le 22 juillet dernier entre les îles de Ré et d'Oléron.

ELEOUSA TRIKOUKIOTISA
ELEOUSA TRIKOUKIOTISA

Régis Zaia — Escale à Sète d'un spécialiste des colis lourds, le PATRIA qui, comme le BBC GREECE récemment, vient embarquer des tubes de forage de Cameron. Fret divers sur le pont : grosses cuves, conteneurs, etc.
PATRIA
PATRIA
PATRIA
MARRAKECH
       
BARIZO
BARIZO

PATRIA (St. John's) - IMO 9159921 - Ro-Ro - 101,08x18,70x10,15 m - TE 6,933 m - JB 5 825 - JN 2 545 - PL 5 795 t - P 4 500 kW (mot. MAN-B&W 9L32/40) - V 15 nds - Cap. GRN 9 937 m3 / 619 evp (dont 40 reefers) - Grues 2 x 150 t - Constr.1999 (Turkiye Gemi Sanayii A.S., Pendik, Turquie) - Gérant Harren & Partner Ship Management (Brême) - Pav. ATG. Ex FRET SAVOIE (1999).

Puis des photos de Port la Nouvelle. ci-dessus à droite, le bulbe du MARRAKECH . Ci-contre, le BARIZO en attente d'une place à quai pour charger du tourteau.


Photos d'archives... les "Pocket Liberties"

Jacques Draoulec — Voici une photo sortie de mes cartons d’Afrique. Je suis agréablement surpris de le retrouver  sur Equasis toujours sous le nom de SPIRIT OF GRACE. Au dos du cliché, je n’ai malheureusement pas de date, seulement "Libéria, Ghana, au mouillage". Il appartient à une association américaine s'occupant d'aide humanitaire.

Je connais un autre navire, qui lui aussi s’occupe d'aide humanitaire sur les côtes Africaines, le MS ANASTASIS (navire-hôpital de la Mercy-Ships Association - NDLR). Je possède des photos de ce dernier,  prises lors de son passage à Monrovia .

SPIRIT OF GRACE

SPIRIT OF GRACE (Galveston) - IMO 8037815 - 103,26x15,24x8,87 m - TE 7,138 m - JB 3 813 - JN 2 133 - PL 6 045 t - P 1 250 kW (1 700 ch) - Moteur Nordberg TSM-216 (construit à Saint Louis, Missouri) - V 10 nds - Cap. GRN 7 075 m3 - Nombreux mâts de charge (une bigue de 30 t, une de 20 t, dix mâts de 5 t et deux de 1,5 t) - Constr. 1945 (Globe Shipbuilding Co., Superior, Wisconsin, USA) - Appartient à la série des C1-M - Propr. Park West Childrens Fund Inc. (Wilmington, CA, Etats-Unis) - Gérant Friend Ships Unlimited (Lake Charles, LA, Etats-Unis) - Pav. USA. Ex PEMBINA (1992-1996) - Ex KATHLEEN PEARCY (1989-1992) - Ex RESOLUTE (1968-1989) - Ex PEMBINA / AK-200 (1945-1968).


Yvon Perchoc — Incroyable information et jolie photo. Je pensais que les "Pocket Liberties" avaient disparu, sauf peut-être quelques exemplaires remodelés en Chine. Je ne sais pas exactement combien de ces unités ont porté le pavillon français, mais en voici trois d'entre elles.
BRESLE
COUESNON
ETIENNE DENIS
BRESLE
BRESLE - 103,23x15,24x8,86 m - LPP 99,53 m - JB 3 807 - JN 2 195 - PL 5 252 t - P 1 251 kW (1 700 ch) - Moteur diesel 6 cyl-2T Hamilton - V 11,5 nds - Constr. 1946 (Tampa Shipbuilding) - Pav. FRA.
COUESNON
COUESNON - 103,23x15,24x8,86 m - TE 7,16 m - JB 3 805 - JN 2 123 - PL 5 252 t - P 1 251 kW (1 700 ch) - Moteur diesel 6 cyl-2T Hamilton - V 11,5 nds - Cap. 7 079 m3 (dont 300 m3 réfigérés 15°C) - Constr. 1946 (Tampa Shipbuilding) - Pav. FRA..
ETIENNE DENIS
ETIENNE DENIS - 103,23x15,33 m - JB 3 805 - PL 5 182 t - P 1 251 kW (1 700 ch) - Moteur diesel 6 cyl-2T Hamilton (ou Norberg ?) - V 11,5 nds - Cap. 7 174 m3 (dont 300 m3 réfigérés) - Constr. 1945 (Leathem D Smith) - Pav. FRA.

BRESLE
Cargo de type « Pocket Liberty » - Lancé à Tampa (Floride) en 1946 sous le nom de MARLINE BEND (pav. USA) - Acheté par l’Etat français et donné en remplacement des pertes de guerre 39-45 - Mis en gérance en octobre 1946, sous le nom de BRESLE (pav. FRA) à la Compagnie Générale Transatlantique, laquelle l'achète en juin 1948 - Affrété coque nue par les Messageries Maritimes en juin 1954, il devient stationnaire en Indochine - Il est restitué à la CGT en janvier 1956, puis affrété, entre juin 1956 et mars 1957, par le Ministère de la Défense pour des rotations vers l’Algérie - Vendu en septembre 1964, il devient le MERRY MED (pav. GRC) - Renommé AROA en 1969 (pav. VEN), puis ARIMAR (pav. LBN) en 1971 - C'est sous ce nom qu'il fait naufrage le 20.10.1971 à la position 25°28’N et 076°54’W (au large d'Elenthera, Bahamas), après avoir été victime d’une explosion puis d’un incendie alors qu'il faisait route avec une cargaison de phosphates.
COUESNON Cargo de type « Pocket Liberty » - Lancé en 1945 par Southeastern SB Corp. (à Savannah, Géorgie, Etats-Unis), et achevé à Tampa (Floride) en 1946, sous le nom de FLAT KNOT - Livré à la Cie Paquet en septembre 1947, il prend le nom de COUESNON (pav. FRA) - En 1960; il est affrété par la Cie Fraissinet Cyprien-Fabre qui l'affecte sur sa ligne des Grands Lacs canadiens - Vendu en 1963 à l'Eastern Shipping Co (Manille), il devient l'EASTERN JUPITER (pav. PHL) - Démoli à Osaka (Japon) en 1970.
ETIENNE DENIS
Cargo de type « Pocket Liberty » - Lancé par Leathem D Smith, à Sturgeon Bay (Wisconsin), en 1945 pour l'US Navy sous le nom de ROCKDALE (pav. USA) - Devient APOLLO en 1947 (pav. NOR), puis THABOR en 1952 (opéré par les Messageries Maritimes)- Racheté par Denis Frères en 1960, il devient l'ETIENNE DENIS (pav. FRA) affecté à la ligne de la COA - En 1962, il est renommé HONGKONG PIONEER - Démoli à Kaohsiung (Taiwan) en octobre 1970.

NDLR — Ces trois cargos faisaient partie d'une série dite CM-1-AV1 (239 exemplaires construits par les américains à partir de 1943) et furent surnommés en Europe "Liberty de poche" (ce terme de "Pocket Liberty" étant totalement ignoré aux Etats-Unis, comme le précise V.G. Havelka qui a navigué sur le DJERADA). La plupart d'entre eux furent construits pour la desserte des côtes américaines à l’exception de 65 affectés à l’US Navy pour le ravitaillement militaire des îles du Pacifique dans le cadre de la campagne du général Mac Arthur. Leur château était situé à l'arrière. Ils comportaient quatre cales (dont trois à l'avant), desservies par deux bigues (une de 20 t et une de 30 t) et douze mâts de charge (dix de 5 t et deux de 1,5 t). Ils comptaient 27 membres d'équipage (9 officiers, 7 maîtres et 11 subalternes). Ils étaient relativement en avance pour l'époque : autopilote, gyropilote, radar, climatisation, tout électrique, panneaux de cales métalliques, nombreux détecteurs, etc.
Dix de ces navires furent achetés par le gouvernement français et alloués aux compagnies maritimes en dommage de guerre : trois furent attribués à la CNP (Compagnie de Navigation Paquet) : les AULNE, DIVES et COUESNON ; deux rejoignirent la CGT (Compagnie Générale Transatlantique) : les BRESLE et CANCHE ; les MM (Messageries Maritimes) touchèrent les TAURUS et THABOR ; les trois autres sont le SAINTE HELENE (remis à Daher), l'HUBERT PROM (confié aux Etablissements Maurel & Prom) et le DJERADA (pour le compte de la Compagnie Franco-Chérifienne de Navigation.

Sources bibliographiques : "Historique de la Flotte des Messageries Maritimes", par le Cdt Lanfant - "Le grand siècle des Messageries Maritimes" et "La Transat et Marseille", par le Dr Paul Bois - "Histoire de la Compagnie de Navigation Paquet et des relations maritimes", par B. Bernadac et P. Gallocher - "Les Pocket Liberties", Jean-François Durand (Navires & Marine Marchande n°6) - Site French Lines.

Remarque : les caractéristiques varient légèrement d'un auteur à l'autre, mais se recoupent globalement très bien.

Ronan Dolain — Le 5 août, nous nous sommes focalisés sur une page qui se tournait au Havre, avec le départ du dock flottant. Déclin de la réparation navale havraise d'un côté, mais heureusement un marché croisières qui se développe. Il devient courant de voir deux paquebots en même temps au quai de Floride. Et cela fait plaisir de retrouver des navires aux belles lignes comme celles de l'ASTOR (même si sa cheminée n'est pas très esthétique). De l'autre côté du Terminal Croisières, le GRAND PRINCESS, un habitué du Havre.
ASTOR & GRAND PRINCESS
ASTOR (Nassau) - IMO 8506373 - Navire de croisières - 176,25x22,60x8,10 m - TE 6,1 m - JB 20 606 - JN 7 637 - PL 3 950 t - Ptot 15 400 kW (deux moteurs Wärtsilä 6ZAL40 de 3 300 kW chacun / deux moteurs Sulzer 8ZAL40 de 4 400 kW chacun / deux hélices à pas fixe) - V 20 nds - Cap. 656 passagers - Constr. 1987 (Howaldtswerke-Deutsche Werft, Kiel) - Gérant Passat Shipmanagement (Limassol, Chypre) - Pav. BHS - Ex FEDOR DOSTOEVSKIY (1988-1995) - Ex ASTOR (1987-1988).

Page précédente
Page suivante

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande