La marine marchande au jour le jour,
pièces jointes diverses...

Petits
reportages


Cliquez ci-dessus pour revenir au plan du site
Documents plus anciens
Documents plus récents
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : Abeille Bourbon - Alexander Kosygin - Amba Bhakti - Anna - Aras 6 - Aturri - Audace- Baltic Carrier - Baltic Merchant - Baltic Sailor - Baltic Skipper - Belle Ile - Brave - Brotonne - Cape Kennedy - Charlotte W - Chinook - Chung Ryong - Claudia B - CMA CGM Nabucco - CMA CGM Tage - CMA CGM Tosca - Croisic - Dieppe - Estia - Fort Boyard - Fort Desaix - François Lévêque - Galicia - Gascogne - Guérande - HNLMS Rotterdam - Hoko Maru 6 - Hua Kang He - Hyundai 109 - Hyundai 1001 - Ivory Tirupati - Juno Island - Kaliningrad - Ladoga 16 - Lieni - LNG Finima - Madre - Mari - Midnatsol - Mirai - MSC Iris - Mutsu - NGV Liamone - Norasia Helga - Norasia Susan - Otto Hahn - Pointe du Cormoran - Renard - René Descartes - Repubblica Argentina - S.A. Helderberg - S.A. Sederberg- S.A. Waterberg - S.A. Winterberg - Sable Cape - Saint-Denis - Savannah - Sea Salvor - Sebarok Spirit - Stena Commodore - Sumatras - Therassia - Torm Gunhild - Toronto - Transvaal - Ume Maru

30 mars 2006

Jean-Claude Cornier De retour de l'inauguration de Port 2000...
Cette photo de l'entrée du CMA CGM TOSCA dans la nouvelle installation
CMA CGM TOSCA

Hervé Cozanet L'IVORY TIRUPATI est maintenant à quai, accosté à deux radeaux pour le tenir écarté du quai à cause de la gîte.
IVORY TIRUPATI
IVORY TIRUPATI
IVORY TIRUPATI
IVORY TIRUPATI
On remarque les conteneurs fixés au pont par des twist-locks différents de ceux vus sur le CMA-CGM NABUCCO. Le saisissage n'est pas complété par des ridoirs. Les trois qui étaient sur l'arrière du pont tribord sont partis à la mer en emportant les mains courantes. Un morceau de twist-lock est resté accroché, mais a été détruit. Le navire dans le mauvais temps recevait la mer de l'arrière, et les paquets de mer faisaient en quelque sorte flotter les conteneurs qui faisaient ainsi des efforts répétés sur les twist-locks, qui ont fini par céder. En cale, la cargaison qui a ripé est constituée de pommes de terre en "big bags", sacs de 1,3 t.
Le réarrimage pose un certain nombre de problèmes techniques. Les grues ne peuvent pas être manoeuvrées à cause de la gîte, ni les panneaux ouverts. Il va donc falloir des interventions extérieures et une longue opération. Lourdes charges pour les assurances...

S.A. WINTERBERG

Gwénaëlle Gourdet Deux photos d'une "nouvelle" dans ce "carré"

Ci-contre, le porte-conteneurs S.A. WINTERBERG, entrant au Havre. Il appartient à la famille dite des "Big White".

 
A droite, la pilotine CHINOOK de la Colombia-River.
Pilotine CHINOOK

S.A. WINTERBERG - IMO 7422192 - Ex TRANSVAAL - 258,5x32,31x24,13 m - TE 13,2 m - JB 52 615 ums - JN 16 879 ums - PL 49 597 t - P 26 620 kW - V 22 nds - Capacité 3 101 EVP (1 228 prises reefers) - Constr. 1977 (Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire) - Propr. Winterberg Maritime (Cape Town, Afrique du Sud) - Expl. Safmarine Technical Org. (Cape Town, Afrique du Sud) - Pav. BEL. Ce PC et ses sisterships, les S.A. WATERBERG, S.A. SEDERBERG et S.A. HELDERBERG, naviguent actuellement entre l'Afrique du Sud et l'Extrême-Orient.

Yvon Perchoc Voici les quatre « Big White »
Ces navires étaient-ils à l'origine dotés du procédé "Conair" ? Cela pourrait peut-être expliquer la variation de la capacité EVP.

S.A. HELDERBERG
S.A. SEDERBERG
S.A. WATERBERG
S.A. WINTERBERG
S.A. HELDERBERG
au Havre le 11 août 1999

S.A. SEDERBERG,
arrivant au Havre le 21 décembre 1988

S.A. WATERBERG
au Havre le 25 juillet 1989

S.A. WINTERBERG
(photo X)


Jean-Claude Cornier
— Oui, je crois qu'ils étaient "Conair".

Yvon Perchoc En recherchant sur le LR de 1979-80, il est effectivement signalé que sur le S.A. WINTERGERG, 892 des 1 540 conteneurs EVP en cales peuvent être connectés à une installation froid du bord. Il est donc possible que l'augmentation de capacité en conteneurs soit due à l'abandon du système "Conair". Sur le FORT DESAIX, porte-conteneurs Conair, la capacité était de 1 509 EVP. Lorsqu'il devint CMA CGM TAGE avec abandon du "Conair", la capacité passa à 1 645 (+ 8 % contre +20 % pour le S.A. WINTERBERG).


29mars 2006

Françoise Massard A la veille de l'inauguration de Port 2000, voici trois documents envoyés ce jour par le PAH
PORT 2000 - PAH
PORT 2000 - PAH
PORT 2000 - PAH

Hervé Cozanet

Petit tour d'observation de ce malheureux IVORY TIRUPATI. La vie à bord ne doit pas être très confortable avec une gîte pareille. Il est vrai qu'après le danger encouru ce n'est pas trop important.

Ivory Tirupati
Ivory Tirupati

La peinture de coque fait un bandeau publicitaire dont se serait passé l'armateur

Ivory Tirupati
Ivory Tirupati
Ivory Tirupati
Le conteneur éventré contient encore quelques pamplemousses, les autres jonchent les plages des environs, où de nombreux amateurs font leur marché.
28 mars 2006
   
V. Claquin : à bord de l'ABEILLE BOURBON, escortant le navire vers la rade de Brest
     

Christian Herrou

Voici quelques photos prises hier 27 mars lors de l'arrivée du IVORY TIRUPATI à Brest, escorté par l'Abeille Bourbon

IVORY TIRUPATI
IVORY TIRUPATI
IVORY TIRUPATI
IVORY TIRUPATI
IVORY TIRUPATI

Yannick Le Bris

J'arrive à l'instant du port de commerce où j'ai pu prendre au téléobjectif (420 mm) le IVORY TIRUPATI au mouillage en rade de Brest.

Hervé Cozanet

Un nouveau ripage de cargaison
On apprend par la presse qu'un reefer venant d'Ashdod, en route vers Zeebrugge, avec une cargaison de pommes de terre a dû relâcher à Brest. Il est arrivé hier soir sur rade de Brest avec une gîte importante, mais par ses propres moyens. La Préfecture Maritime avait ordonné une escorte par l'Abeille Bourbon. Un ripage de cargaison se serait produit alors que le navire subissait du mauvais temps dans le golfe de Gascogne. A l'occasion, il a perdu trois conteneurs d'oranges et pommes de terre.
Il s'agit d'un navire de 1989, géré par Amer Shipping de Chypre, sous pavillon Libérien.

IVORY TIRUPATI

IVORY TIRUPATI - IMO 8819213 - 150x22,5x13,2 m - TE 9,1 m - JB 10 368 ums - JN 5 265 ums - PL 10 695 t - P 11 410 kW - V 20,7 nds


Jean-Claude Cornier En matière de nucléaire, il y a eu le SAVANNAH américain. Il y a eu aussi l'allemand OTTO HAHN (qui, après avoir été "dé-nucléarisé", est devenu un porte-conteneurs). Je crois que les soviétiques avaient également construit un porte-barges nucléaire : je ne sais plus si c'était un projet ou si c'est devenu une réalité - peut-être l'ALEXANDER KOSYGIN ?
Jean-Claude Lanery — Les soviétiques ont également réalisé plusieurs brise-glaces nucléaires. Il y eut aussi dans les années soixante-dix un vraquier japonais.

André Le Mens J'ai trouvé trace du navire de commerce japonais à propulsion nucléaire. Il s'appelait le MUTSU, mis en service en 1974. Il a eu de nombreux incidents et, en fait, ne navigua pratiquement jamais. Il fut dénucléarisé et converti en navire de recherche océanographique en 1997, sous le nom de MIRAI.

Yvon PerchocUne vue du NORASIA HELGA prise à Marseille en 1985. Il s'agit de l'ex OTTO HAHN après transformation en porte-conteneurs et re-motorisation classique.Son château central originel a été découpé et soudé à l'arrière.
Il est doté de deux grues latérales sur bâbord masquées par les conteneurs.
Il navigue actuellement sous le nom de MADRE (Mlt_68_16291_6416770).

IMO 6416770 - Ex OTTO HAHN (1968) - Ex NORASIA SUSAN (1983) - Ex NORASIA HELGA (1985) - Ex HUA KANG HE (1989) - Renommé MADRE (1989) - 172x23,4x14,51 m - TE 11 m - JB 16 291 ums - JN8 859 ums - PL 23 190 t - P 8 096 kW - V 17 nds - Capacité 1 181 EVP (50 reefers) - Constr. 1968 - Propr. Thalatta Shipping (La Vallette) - Expl. Alon Maritime (Athènes) - Pav. MLT

Christian Plagué
MSC IRIS
KALININGRAD
KALININGRAD
KALININGRAD
Passage du MSC IRIS sous le Pont de Saint-Nazaire, le 27-03
Voici, ci-dessus, trois clichés pris cet après-midi à l'occasion du départ du navire russe KALININGRAD, assisté du remorqueur CROISIC.

Christian Plagué

Hier, à Saint-Nazaire, dans le bassin de Penhoët, un petit chimiquier en provenance de Novorossis, au doux nom d'ANNA battant pavillon géorgien, venu décharger 3 500 t d'huile de tournesol - Construit en 1985 avec pour port d'attache Batumi, long de 104,76 m et d'un port en lourd de 7 264 t - IMO 8325743 - JB 4 312 - JN 2 260 - TE 9 m - P 2 460 kW - V 11 nds

Fabien Montreuil

Le 21 mars, il était évoqué le changement de pavillon du POINTE DE CORMORAN (cf. p. 43). Le voici en effet avec sa nouvelle robe rouge...sa couleur maltaise

POINTE DE CORMORAN

.POINTE DE CORMORAN

Christian Plagué Départ tardif, le 16-03, du CAPE KENNEDY (arrivé le 14.03, cf. en bas de page), assisté de quatre remorqueurs : Guérande, Saint-Denis, Belle-Ile et Aturri (je voyais pour la première fois ce dernier remorqueur en action)
CAPE KENNEDY
CAPE KENNEDY
CAPE KENNEDY
CAPE KENNEDY
André Le Nay — Le remorqueur ATURRI est en principe basé à Nantes avec l'Abeille Bihan, et il n'intervient "à l'aval" qu'en renfort des remorqueurs qui y sont affectés ou en suppléance suite à une indisponibilité, ce qui me semble-t-il était le cas ce 16 mars, le Pouliguen étant en arrêt technique. L'ATURRI, du nom basque de l'Adour sur lequel est situé le port de Bayonne, était auparavant justement affecté à ce port, d'où cet étrange nom, avant que les Abeilles ne renoncent à y opérer et réaffectent le remorqueur à Nantes. C'est un double Voith-Schneider, deux Crépelle 6PSN de 1 000 ch (736 kW) chacun, construit à la fin des années 70 aux chantiers dunkerquois Ziegler sous le nom de "BRAVE" pour le compte de la Société Dunkerquoise de Remorquage et de Sauvetage (SDRS), incluse dans la société Les Abeilles. Ses sister-ships ont tous été retirés du service et revendus à des armements étrangers, l'ATURRI ne devrait d'ailleurs pas tarder à être remplacé par une unité plus récente.
Mathieu Cozanet — Les navires de la Mar-Mar n'ont plus à le craindre...
et pourtant Surcouf arrive à Paris, ou plutôt son RENARD (dossier complet ici)
Dernier cotre armé par Robert Surcouf, le RENARD fut lancé en 1812. Il se rendit célèbre en combattant victorieusement la goélette anglaise HMS Alphea les 9 et 10 septembre 1813. Longueur HT 30 m - Déplacement 70 t - Voilure 250 m2
RENARD
RENARD
RENARD
Devant le parc André Citroën
Dernier check-up
Prêt pour la promenade
(avec le Thalassa en arrière plan)
27 mars 2006

Fabrice Lacroix Il y a foule près de l'écluse François 1er... Plus sérieusement, quelques photos du REPUBBLICA ARGENTINA s'apprêtant à passer l'écluse après avoir déhalé du quai de Bougainville (Le Havre).

REPUBBLICA ARGENTINA
REPUBBLICA ARGENTINA
REPUBBLICA ARGENTINA
REPUBBLICA ARGENTINA
REPUBBLICA ARGENTINA
REPUBBLICA ARGENTINA
REPUBBLICA ARGENTINA
REPUBBLICA ARGENTINA

Ro-Ro - IMO 9138410 - 208x30,4x12,3 m - TE 9,7 m - JB 51 925 ums - JN 16 084ums - PL 23 882 t - P 17 760 kW - V 21,7 nds - Constr. 1998 (Fincantieri's Sestri yard) - Pav. ITA


Yvon Perchoc

Voici une vue du remorqueur SABLE CAPE qui a pris en charge l'ex Clémenceau, en remplacement du SUMATRAS. Photo prise dans le canal de Suez le 26 novembre 1999.

SABLE CAPE
IMO 7626841- Ex HOKO MARU 6 (1976) - Ex HYUNDAI 109 (1977) - Ex CHUNG RYONG 1 (1981) - Ex HYUNDAI 1 001 (1984) - Devient SABLE CAPE en 1998 (International transport Contractors BV, Pays-Bas) - 72x13x6 m - TE 5,4 m - JB 1 714 - JN 514 - PL 1 741 t - P 6 715 kW - V 13,7 nds - Traction au point fixe 110 t - Constr. 1976 (Miyoshi Zosen K.K., Uwajima, Japon) - Pav. VCT
AMBA BHAKTI
AMBA BHAKTI

Christian Plagué

Hier à Donges 7, le tanker indien AMBA BHAKTI (Mumbai) venu décharger 90 000 t de pétrole brut. Construit en 1997 - IMO 9144770.

Ex THERASSIA - Ex STENA COMMODORE - 243x42x20,7 m - TE 14,7 m - JB 56 127 - JN 32 751 - PL 106 597 t - P 14204 kW - V 14,9 nds - Capacité 115 727 m3 - Constr. 1997 - Propr. Varun Shipping Co Ltd -

Hervé Lagatu

Christian Plagué nous a montré une photo du TORM GUNHILD en déchargement le 24.03. En voici une autre photo, ainsi qu'un petit cargo venant à Roche Maurice charger du blé : le ARAS 6 (de Georgie), IMO 7614654, construction 1979.
ex- LADOGA 16 - 81x11,9x5,6 m - TE 4 m - JB 1 590 - JN 673 - PL 1 855 t V 12,2 nds - Pav. RUS

TORM GUNHILD
ARAS 6
NGV LIAMONE
J'ai reçu cette photo du NGV LIAMONE, montrant son T-foil. J'ignorais jusque là l'existence de ces appendices, nécessaires pour ces navires à grande vitesse, 42 nds pour ce NGV. Voir un exposé intéressant sur la question.
SEBAROK SPIRIT
Yvon Perchoc s'interrogeait sur les excroissances des ailerons de passerelle du SEBAROK SPIRIT.
Pour ma part, il me semble qu'ils sont seulement destinés à rabaisser les feux de route, pour respecter les règles. L'alternative aurait été de les poser sur des mâtereaux soudés au pont embarcations, comme on le voit assez souvent.

Philippe Variot — Voici les photos de trois remorqueurs de la société Maltaise Tug Malta Ltd, en train de servir un PC de la CMA-CGM , dans le port de Marsaxlokk, important hub du sud de l'ile de Malte (documents réalisés en juin 2005).
SEA SALVOR, construit en 1998
55 t de traction au point fixe
MARI (ex UME MARU), construit en 1983
47 t de traction au point fixe
LIENI, construit en 1991
35 t de traction au point fixe

26 mars 2006

Christian Plagué

Quel est ce navire ("maquillé")?
Je vous donne un indice de taille :
"Son homonyme, beaucoup plus célèbre que lui, hante régulièrement le petit écran".

Second indice :
"Ce navire est français et est la propriété d'un Conseil Général de la façade Atlantique, son nom (en 2 mots) commence par F et se termine par D.

Félicitations à André Le Nay qui a répondu dès le début ainsi qu'à Alain Zimmer qui nous a appris le lieu de construction, Chantier Merré à Nort-sur-Erdre en Loire-Atlantique.
FORT BOYARD
Pierre Launay
Photo prise à La Pallice
le 15.03.2006

Il s'agit de la drague du Conseil Général de Charente-Maritime, dénommée FORT BOYARD, photo prise sur la Vilaine près du Barrage d'Arzal dans le Morbihan. Cette drague extrait les sédiments, trie la vase et le sable, puis recrache ce dernier à l'aide d'un canon (que l'on aperçoit à l'avant, sur le pont) ; elle a oeuvré tout le mois de février pour désenvaser la Vilaine , ainsi que la plage de Bétahon à Ambon, plage que je fréquente chaque été. J'y suis allé après son passage, c'est époustouflant, la vase a complètement disparu, volatilisée, pour laisser sous les pieds un sable dur parsemé de coquillages broyés.

NDLR :
42,00x10,50x3,50 m - TE 2,80 m - PL 540 t - P 2x317 kW - V 9 nds - Capacité du puits à déblais 400 m3
(PS. Sa largeur dépassant celle des portes de l'écluse St-Félix, il a dû être transporté par route en sortie du chantier Merré)

Informations complémentaires et photo de la drague en action : cliquez ici


Fabrice Lacroix
Fabien Montreuil
HNLMS ROTTERDAM
HNLMS ROTTERDAM
HNLMS ROTTERDAM
HNLMS ROTTERDAM
Un navire de la Marine Royale Néerlandaise, le HNLMS ROTTERDAM, en escale au Havre du 16 au 20 mars
Le HNLMS ROTTERDAM est le premier transport de chalands de débarquement de la Marine Royale néerlandaise. Son rôle est de soutenir les opérations amphibies qui consistent à transporter un bataillon de 611 fusiliers marins et à le débarquer avec son matériel pour des opérations militaires. De plus, ce bâtiment peut également être mis à contribution dans d'autres domaines, tels que les opérations de gestion des crises et l’assistance en cas de catastrophes naturelles ou d’évacuations. Ce bâtiment est en effet équipé de deux tables d’opérations, dix lits de réanimation, de salles de soins et d’une infirmerie d’urgence pour 100 patients.
Le HNLMS ROTTERDAM mesure 166 m de long pour 26 m de large et présente un tirant d’eau de 5,9 m. Il est propulsé par quatre moteurs diesel-électriques de 14 575 kW à 20 nds. Il embarque 130 hommes d’équipage et possède des moyens de défense contre les cibles aériennes constitués de huit mitrailleuses lourdes.
Amarré au quai Roger Meunier, il était en escale pour repos d'équipage.

Yvon Perchoc

Cette photo du GASCOGNE au poste de chargement en baie du Lamentin paraît voilée. En fait, il y a ces jours-ci sur les Antilles des passages de nuages de sable venant du Sahara. Cela n'a certes pas la densité de la brume mais la visibilité s'en trouve réduite. Les capots de voiture sont recouverts d'une fine pellicule de particules qui pénètrent partout. Ce phénomène est concomitant à des alizés très faibles.
Une photo satellite, à droite, montre le départ de ces particules sur les côtes d'Afrique. On peut voir que les nuages en bordure du littoral sont très denses et occasionnent probablement une gêne à la navigation.


25 mars 2006

Yannick Le Bris

En attendant la devinette dominicale de Christian, je vous propose de trouver où a été prise cette photo !

Réponse : cette réplique d'un ferry de 1910 fait des croisières dans la baie d'Halong

 

Images prises au début du mois de mars :

Port du Havre

Le TORONTO, LCTC (Large Car Truck Carrier) d’une capacité de 6 700 véhicules, a fait escale au Havre au Centre Roulier première quinzaine de mars.

Lancé le 22 juillet 2005 par les chantiers Mitsui Heavy Industries, le TORONTO est un navire nouvellement entré dans la flotte de l’armateur Wallenius Wilhelmsen qui procède depuis 2005 à une remise à neuf ambitieuse de sa flotte de navires spécialisés dans le transport roulier. C’est ainsi que, selon le plan d’investissement de l’armateur suédois, deux navires de 228 m de long pour une capacité de 8 000 véhicules seront mis en service en 2007. La même année, une unité de 192 m pouvant recevoir 6 700 VL sera également mise en service, puis enfin 5 de 8 000 véhicules en 2008/2009.

TORONTO (rouge) & MORNING LIGHT
TORONTO (rouge) & MORNING LIGHT
(Photo F. Montreuil)
NDLR : IMO 9302205 - 200x32,26x10,50 m - JB 61 321 ums - JN 22 650 ums - P 13 3240 kW - V 20 nds - Pav. GBR

24 mars 2006

Fabien Montreuil

Voici deux photos supplémentaires du CAPE KENNEDY, ce minéralier de 289 m de long qui a récemment escalé au Havre pour la première fois.

L'AUDACE, en escale inaugurale au Havre le 24/03/06. Roulier de 141,25 m de long, 21 m de large, 6 m de tirant d'eau max.. Deuxième navire de la nouvelle ligne qui vient d'ouvrir entre le Havre et Casablanca de l'armement Flota Suardiaz. Le premier navire était le GALICIA qui avait fait escale le 17/03/06.


Yannick Le Bris Le RENE DESCARTES, navire amiral de la flotte FT MARINE vient d'accoster à Brest.
RENE DESCARTES
RENE DESCARTES
RENE DESCARTES

Christian Plagué

Aujourd'hui à Donges 5, sous un ciel brumeux et humide, le navire danois TORM GUNHILD (Copenhague) venu charger 37 000 t d'essence de pétrole - Construit en 1999, long de 171 m (LPP) et d'un PL de 45 457 t (IMO 9172193).
180x32,2x18,8 m - TE 12,2 m - JB 28 909 ums - JN 11 775 ums - V 14,5 nds - Capacité 52 259 m3

TORM GUNHILD


Fabien Montreuil Petit retour sur l'escale inaugurale à Rouen, hier, du paquebot norvégien MIDNATSOL

MIDNATSOL
MIDNATSOL
MIDNATSOL

Gérard Rost
Françoise Massard
BROTONNE

Toujours le 23 à Rouen, ce qui me semble être une drague mais je n'ai rien trouvé comme info. Son nom : BROTONNE

Ne s'agirait-il pas plutôt d'un "ponton-grue" ou d'une "grue-flottante" comme celle ci-contre ? il s'agit ici de la grue FRANÇOIS LEVEQUE en train de relever, le 24.11.1961, le remorqueur ESTIA (Cie Les Tuyaux Bleus), coulé la veille en faisant malheureusement deux victimes.
Source : Les Bateaux de servitude, Jean-Yves Brouard
GR : en la voyant à côté du chantier du nouveau pont, j'ai effectivement pensé à un ponton-grue, mais j'ai constaté ensuite que cette unité se déplaçait sur une certaine distance puis faisait demi-tour pour revenir à son point de départ avant de recommencer le cycle... Par ailleurs, aux deux extrémités, une espèce de buse plonge dans l'eau.
Sur la photo ci-contre, il s'agit de la pièce de couleur rouge brillante, située à l'avant et à l'aplomb du crochet de couleur jaune; une pièce identique existait sur l'autre bord et une conduite part de cette buse en passant par ce que je suppose être une pompe (verte).
BROTONNE - Ponton Bigue - Ponton Niveleur - 38,08 x 14,62 x  2,29 m - JB 530,38 tx - JN 165,46 tx - Constr. 1985 (Chantier ITM, Le Havre) - Nouvelle motorisation en cours d'étude - Un système de nivelage des fonds par injection d'air et d'eau (système AirSet) peut y être maillé, portant alors sa longueur totale à 48,55 m et sa largeur à 16,7 m. Pour les travaux de nivelage, la flèche est démâtée (position horizontale). La capacité de levage peut, en théorie, être augmentée jusqu'à 90 t par la mise en place de haubans. En pratique, vu que les opérations de levage de colis lourds sont rares, elle est en fait limitée à 50 t.
Informations aimablement communiquées par M. Nicolas Poisson, Responsable Exploitation, Service Ateliers et Dragages (Rouen)

23 mars 2006

Hervé Cozanet — Petit tour à Brest cet après midi
En passant sur le port, on peut observer un petit cargo, le BALTIC MERCHANT, déchargeant une cargaison de "grit". Fait intéressant, il est accosté dans la forme de radoub N° 3, où se trouve encore le DIEPPE en arrêt technique. Le temps de ces jours-ci ne doit pas faciliter les travaux de peinture ! Cette cargaison de grit est sans doute destinée à approvisionner l'entreprise qui fera le sablage des ballasts du LNG FINIMA que l'on voit à coté et qui est là pour de très gros travaux.
BALTIC MERCHANT
BALTIC MERCHANT & DIEPPE
BALTIC MERCHANT & DIEPPE
BALTIC MERCHANT

IMO 9138202 - 82x12,3x6,65 m - TE 5 m - JB 2 280  ums - JN 1 244 ums - PL 3 110 t - P 1 360 kW - V 11,8 nds - Capacité 4 187 m3/128 EVP - Constr. 1997 (Onega Arminius Shipbuilding, Petrozavodsk, RUS) - Propr. Baltic Merchant (Drochtersen, Allemagne) - Expl. Baltic Forest Line GmbH (Groupe POHL & Co), Hambourg - Pav. GIB - Sistersships : BALTIC CARRIER, BALTIC SAILOR, BALTIC SKIPPER

Observés aussi, en passant, deux remorqueurs avec des barges équipées de grues et portant de gros tuyaux : les CHARLOTTE W et CLAUDIA B (Stemat, Rotterdam). Je suppose qu'ils attendent une "fenêtre météo" pour continuer leur route. Pensant à celui que j'ai vu à Douarnenez dimanche, je me demande quels sont les travaux qui suscitent toute cette activité.
CHARLOTTE W
CLAUDIA B

Fabien Montreuil

Pour compléter la photo ci-dessous, le voilà à quai.

MIDNATSOL

Gérard Rost

Une petite photo de l'arrivée du MIDNATSOL à Rouen, avec plus de 1h30 de retard sur l'horaire prévu et accostage à un endroit différent de celui annoncé. Difficulté supplémentaire : le nouveau terminal croisières est entièrement clôturé.
J'ai aperçu de loin le paquebot norvégien car le bateau-pompe "Caporal Chef Henri Jean" lui ouvrait la route toutes lances en fonction.

NDLR : IMO 9247728 - 135 (LHT)x21,5x13 m - TE 5,1 m - JB 16 151 ums - JN 6 353 ums - PL 1 184 t - V 18 nds - Constr. 2003 - Pav. NOR

Christian Plagué

Voici deux navires à Montoir Charbon venus décharger leur cargaison :
– le 24-02-06, le navire panaméen JUNO ISLAND avec 68 149 t - Construit en 1997, long de 215 m (LPP) et d'un PL de 72 080 t - IMO 9142978.
– le 14-03-06, le navire chypriote CAPE KENNEDY (Limassol), en provenance du Havre, avec 130 000 t de charbon - Construit en 2001, est la propriété de Pavia Shipping (Limassol) - IMO 9225017.

JUNO ISLAND
CAPE KENNEDY
Vraquier - 223x32,2x18,6 m - TE 13,4 m - JB 37 623 ums - JN 24 161 ums - PL 72 080 t - P 8 710 kW - V 14,5 nds -Pav. PAN

Vraquier - 289x45x24 m - TE 17,8 m - JB 86 743 ums - JN 56 317 ums - PL 170 726 t - P 16 860 kW - V 14,8 nds - Pav. CYP
Documents plus anciens
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande