La marine marchande au jour le jour,
pièces jointes diverses...


18 juillet 2006

Yvon Perchoc — Un correspondant sud-africain m’a fait parvenir les photos du porte-conteneurs libérien SAFMARINE AGULHAS (Lbr_95_16800_9122021), échoué sur la jetée de East London (Afrique du Sud).

Le 26 juin 2006, ce navire quittait le port et venait de débarquer son pilote, lorsque son moteur est tombé en avarie. Le porte-conteneurs, incontrôlable, a rapidement été drossé sur l’extérieur de la grande jetée (voir Google), très exposée à la grosse houle du large. Le remorqueur SMIT AMANDLA (Zaf_76_2918_7385215, ex-JOHN ROSS), l’un des plus puissants du monde, est venu de Capetown et maintient une remorque en tension permanente. La pontée de conteneurs a pu être déchargée à l’aide d’une grue à terre, relayée par les grues du bord. Malheureusement, la coque s’est fissurée par endroits et, aux dernières nouvelles, la salle des machines et les cales sont inondées (cliquer sur 17 July pour photo). C’est l’hiver dans l’hémisphère sud et les prévisions météo sont peu favorables.
Sur le site du quotidien local, le Daily Dispatch, on peut suivre l’évolution de l’échouement jour par jour, à partir du 27 juin.

Photos Robert de Lange

Christian Plagué — Le 10.07 arrivait, à Donges 7, le pétrolier norvégien WILANA (Oslo) venu décharger 113 580 t de pétrole brut. Le lendemain 11-07, il repartait, assisté des remorqueurs Belle-Ile, Croisic, Guérande et Saint-Denis, une belle brochette. Sur la dernière photo, le tanker passe hors de portée des portiques "menaçants" du terminal charbonnier (Montoir charbons).
WILANA
WILANA
WILANA
WILANA
WILANA
WILANA

IMO 9123075 - 270,45x44,6x24,2 m - TE 17,5 m - JB 79 494 ums - JN 47 975 ums - PL 149 706 t - P 17 973 kW - V 14 nds - Capacité 159 436 m3 - Constr. 1997- Propr. Elea Maritime - Pav. NIS

Et puis, toujours le 10-07 à Donges 5, le navire danois EURO SWAN (Middelfart) venu charger 13 000 t d'essence de pétrole (ci-dessous, à gauche). Et, à Montoir 4, le navire RIVER BLYTH (St John's/Antigua et Barbuda) venu livrer 4 683 t de ciment.
EURO SWAN
RIVER BLYTH

EURO SWAN - Chimiquier/Pétrolier - IMO 8810918 - 138x23x11,8 m - TE 8,4 m - JB 10 420 ums - JN 4 490 ums - PL 14 800 t - P 6 054 kW - V 14,2 nds - Capacité 16 268 m3 - Constr. 1991.

RIVER BLYTH - Cargo de divers - IMO 9211078 - 89x13,6x7,2 m - TE 6,4 m - JB 2 858 ums - JN 1 546 ums - PL 4 850 t - V 12,2 nds - Capacité 5 618 m3 / 183 EVP - Constr. 2000

André Le Nay — J'ai appris hier le naufrage accidentel d'un remorqueur de la société Thomas en service au port de Bordeaux : le remorqueur RM MARGAUX, victime d'un abordage ayant occasionné une importante voie d'eau, puis son naufrage. Cf. l'article du journal Sud-Ouest (Photos transmises par Philippe Daumas).

Françoise Massard — A signaler deux nouveaux petits "reportages" maritimes : "Le QUEEN ELIZABETH 2 à Cherbourg, le 2 juillet 2006" et "Cherbourg et ses Gares transatlantiques".
QUEEN ELIZABETH 2
QUEEN ELIZABETH 2
Gare transatlantique de Cherbourg
Cité de la Mer
16 juillet 2006

Christian Plagué
Voici, dans le Bassin de Penhoët, au quai des Charbonniers à Saint-Nazaire, le navire PORTHOS (Kingstown/St-Vincent et Grenadines) venu livrer 1 950 t de tubes, tuyaux et accessoires, ainsi que deux unités de pêche déjà immatriculées aux Sables d'Olonne (cliché du 13-07). Hier, j'ai retrouvé "La Licorne" et "Le Léviathan" à l'entrée du Port, prêts à rejoindre la Vendée.
PORTHOS
PORTHOS - Cargo de divers - IMO 7639616 - 86x13x7,6 m - TE 4,9 m - JB 2 351 ums - JN925 ums - PL 2 378 t - P 1 546 kW - V 12,5 nds - Capacité 4 500 m3 / 160 EVP (16 reefers) - Constr. 1977 - Pav. VCT
NORDIC SVENITA
NORDIC SVENITA
Ci-contre, à Donges 7 le 14 juillet, un pétrolier imposant, le NORDIC SVENITA (Nassau, Bahamas), venu livrer 62 000 t de pétrole brut
IMO 9127411 - 249,93x42x21,3 m - TE 14,8 m - JB 58 269 ums - JN 31 560 ums - PL 106 506 t - P 13 138 kW - V 14,6 nds - Capacité 119 498 m3 - Constr. 1997 - Pav. BHS
15 juillet 2006

Fabien Montreuil

Nous évoquions récemment le transbordeur NOMADIC à propos de son convoyage vers Belfast. Le voici photographié au Havre, la veille de son départ (programmé pour le 12/07/06), bien calé sur la barge de transport.

NOMADIC

Françoise Massard

Mais le NOMADIC ne s'est pas toujours appelé ainsi. Il fut aussi un temps l'INGÉNIEUR MINARD, comme on le voit sur la photo ci-contre. En effet, l'ancien transbordeur fut racheté en 1934 par la "Société Cherbourgeoise de Sauvetage et de Remorquage" tout juste créée, et renommé à cette occasion. Son nouveau patronyme rend hommage à Paul Minard, architecte et maître d'œuvre du port en eau profonde de Cherbourg, construit entre 1923 et 1929.

Photo Coll. F. Vanhoutte

JOLLY ZAFFIRO

Claude Castanier

Hier, à Sète, darse est, le JOLLY ZAFFIRO de Naples.

IMO 7705958 - Ro-Ro - Ex PORGY(1998) - Ex CGM RACINE (1988) - Ex RACINE (1988) - Ex KOLSNAREN (1987) - 216,70x32,26x20,65 m - TE 10,82 m - JB 21 722 ums - JN 11 753 ums - PL 28 098 t - P 22 190 kW (moteur Sulzer 2T 9 cyl.) - Constr. 1978 (Mitsubishi, Nagasaki) - Propr./Expl. Ignazio Messina & Co (Gènes) - Pav. ITA


Marc Laroche

Voici le CMA CGM MATISSE en Australie, dans le détroit de Bass, de Melbourne à Sydney. Photos prises depuis le CAPITAINE COOK : traversée Adélaïde Suva, il y a deux mois.
CMA CGM MATISSE
CMA CGM MATISSE
CAPITAINE COOK
CAPITAINE COOK (photo de droite) dans un "dry dock" d'Auckland en mai 2006 - Cargo de divers - IMO 7632876 - 134,5x20,5 m - JB 8 967 ums - PL 14 528 t - Trois grues de 15 t - Constr. 1978 - Expl. Neptune Shipping (Auckland, Nouvelle-Zélande) - Pav. DMA.

14 juillet 2006

Françoise Massard — Ci-dessous trois vues (prises le 01/07/06) du CROSS Jobourg, c'est-à-dire du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage situé à la Pointe de la Hague. Dossier complet ici.
CROSS Jobourg
CROSS Jobourg
CROSS Jobourg
Et, bien sûr, je ne pouvais pas quitter Jobourg sans aller faire un tour jusqu'au petit port de Goury abritant l'une des plus anciennes stations de la SNSM, laquelle s'appelait alors (nous étions au milieu du XIXe siècle) la "Société Centrale des Naufragés". Son premier canot fut l'ESPERANCE, construit par les Chantiers Augustin Normand.
Bibliographie : Goury et sa station de sauvetage de 1834 à nos jours, par Roger Le Huel, Editions Isoète, 1998.
SNSM Goury
SNSM Goury
MONA RIGOLET
MONA RIGOLET
Deux photos publiées dans l'ouvrage cité supra : forme particulière (octogonale) de cette station abritant le canot, afin de permettre deux accès : cale côté port et cale basse mer
Le canot tout temps, le MONA RIGOLET, tout juste repeint, sur son chariot de lancement monté sur rails circulaires (photographié dans son abri)
Le même canot, en pleine action (photo SNSM). Lancé en juin 1989 par les Constructions Mécaniques de Normandie.
MONA RIGOLET - Insubmersible - Autoredressable - Coque polyester - Longueur 17,60 m - Largeur 4,40 m - Tirant d'eau 1,30 m - Déplacement 25 t - Jauge brute 22 tx - Deux moteurs diesel Iveco de 350 ch (257 kW) chacun - Vitesse 17 nds - Autonomie 450 M - Trois pompes épuisement / incendie


RENÉ DESCARTES
RENÉ DESCARTES

Jacques GirardLe câblier France Telecom RENÉ DESCARTES quittant Toulon ce matin devant le Cap Cépé, puis partant pour le large.



Christian Herrou

Deux Abeilles hier soir 13 juillet à Camaret !
La BOURBON était juste de passage pour dire bonjour à la LANGUEDOC avant de continuer sur Ouessant pour la nuit.

BOURBON & LANGUEDOC
BOURBON & LANGUEDOC


ANTHENOR
DELOS EXPRESS

Yvon Perchoc Le journal Marine News de juillet rapporte le naufrage du navire MARIAM EXPRESS au large de Dubay (Golfe Persique), le 2 mai dernier. Le naufrage est dû au mauvais temps. L'épave gît par 25°28'N et 055°07'E.
Ce navire est l'ancien roulier français ANTHENOR, lancé à La Pallice en 1978 pour Marseille Fret (Marfret). Il est devenu ANTHENOR EXPRESS en 1986, puis DELOS EXPRESS en 1997 (voir photo à Mascate le 20/10/1999), AFRICA EXPRESS en 2002, et enfin MARIAM EXPRESS en 2004.

ANTHENOR
DELOS EXPRESS

Françoise Massard — L'ANTHENOR était je crois, en juin 1978 (date de sa livraison), le premier navire neuf de la Marfret. Construit comme les rouliers ARDECHE (livré aussi en juin 1978) et AUDE (livré en octobre 1978) de la SNCM, il fut construit comme eux aux ACH, sur le modèle des AURELIA (livré en avril 1977 à l'UIM) et MATHILDA (septembre 1977, Barry Rogliano Salles).

Michel Pelé — Plusieurs navires de ce type ont été construits à la Société Nouvelle des Ateliers et Chantiers de La Rochelle - La Pallice sur le modèle d'AURELIA de l'UIM qui a servi de prototype. A l'UIM il y avait AURELIA et MATHILDA, cinq autres ont été construits pour cinq sociétés différentes. Ces navires étaient exploités sur les lignes de la Méditerranée, ce n'étaient pas des navires "confortables" par gros temps et, pour aller à Alger, lorsque c'était le cas nous prenions "la route des petits poissons", ceux qui ont pratiqué les cartes marines comprendront.
Le MATHILDA, sous le nom de ISLE DE LA GOMERA, a eu melheureusement le même destin que ANTHENOR, mais lui au large de Casablanca.

Françoise Massard — Moult excuses, pour être précis, ces navires n'ont pas été construits par les ACH comme je l'ai dit précédemment, mais bien par la "Société Nouvelle des Ateliers et Chantiers de La Rochelle-La Pallice", société créée lorsque les "Ateliers et Chantiers du Havre" ont absorbé (1970) les « Ateliers et Chantiers de la Rochelle-La Pallice » (ex. Chantiers navals Delmas-Vieljeux créés en 1923).

Yvon Perchoc

Quelques mouvements dans le port
de Fort de France : le cargo réfrigéré
SANTA CATHARINA
et le feeder KARINA.

NDLR : cf. dossier complet

SANTA CATHARINA
KARINA

Documents plus anciens
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande