La marine marchande au jour le jour

Petits
reportages


Page précédente
Page suivante

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Agia Thalassini I - Aiolos - Albatros - Alkividias - Arctic - Arctic Research - Arctic P - Atlantic - Barcarolle - Bjarkoy - British Emissary - Can Gio - Cape Cavo - Captain John NP - Caribic - Catherine Delmas - Charlemagne - Clipper Sky - Corsica Serena II - Corsica Serena Seconda - Ebo - Eleanna - Esso Bergen - Europafarjan III - Greta - Hoji Ya Henda - John Ross - Kamales - Karl Marx - Keila - Kerel - Kifangondo - Kumasi - Lisa-L - Lone Ranger - Lottelith - Lundoge - Magpie - Mar Cristina - Mol Splendor - Moncloa - Monte Umbe - Navigator of the Seas - Ocean Quest - Oceanic - Omer N - Pacific - Panagia.F - Sea Maid - Seefalke - Simson - Smit Amandla - Titan - Toula Z - Wotan -


29 octobre 2007

Franck Delmas — Quelques navires à Port de Bouc ces derniers jours.
MAGPIE
CLIPPER SKY
KEREL
KEREL
MAGPIE (24.10.2007)
CLIPPER SKY (27.10.2007)
KEREL (28.10.2007)
MAGPIE - IMO 9192753 - Chimiquier/Pétrolier - 183(LPP 174,5)x27,4x17,6 m - TE 11 m - JB 23 843 - JN 8 835 - PL 35 931 t - P 8 280 kW (mot. HHI 6RTA48T) - V 14 nds - Cap. 43 244 m3 - Const. 1999 (STX Shipbuilding, Corée) - Gérant Ahrenkiel Shipmanagement (Hambourg) - Pav LBR.
CLIPPER SKY - IMO 9277943 - LPG - 205x32,2x20,2 m - TE 12 m - JB 35 158 - JN 11 146 - PL 44 617 t - P 11 398 kW (mot. MAN B&W 5S60MC-C) - V 16,5 nds - Cap. 59 300 m3 - Constr. 2004 (Kawasaki Shipbuilding, Sakaide Shipyard) - Gérant Solvang, Stavanger, Norvège) - Pav. NIS
KEREL - IMO 9241695 - Chimiquier/Pétrolier - 182,55x27,34x16,7 m - TE 11,21 m - JB 23 232 - JN 10 079 - PL 37 297 t - P 9 480 kW (mot. Hyundai 2T-6cyl.) - V 15,3 nds - Cap. 43 068 m3 (14 cuves) - Constr. 2002 (Hyundai Mipo,Ulsan, Corée) - Gérant Interorient Navigation (Hambourg) - Pav. MLT.

ARCTIC & OCEANIC
Erwan Guegueniat — Puisque nous parlons remorqueurs, en voici quelques "anciens" armés par Bugsier.
ARCTIC
ARCTIC
WOTAN
ARCTIC
WOTAN
Je me rappelle avoir vu le WOTAN (ci-dessus) à Brest en 1987 ou 1988. Il fut déclaré perte totale suite à l'abordage avec le dock qu'il remorquait en mer du Nord le 9/7/1999 (il tentait de reconnecter une remorque cassée). Il fut renfloué, ramené à Bremerhaven pour récupération de pièces, puis fut transféré à Zeebrugge pour démolition, où il arriva le 29/11/1990.(source allemande).
 
ATLANTIC
ATLANTIC
TITAN
CARIBIC
ATLANTIC
TITAN
CARIBIC
L'ATLANTIC fut aussi converti en yacht en 1994, et sauf mauvaise traduction de ma part il servirait aussi de mosquée ?
 
ALBATROS
ALBATROS
SIMSON
PACIFIC
ALBATROS
SIMSON
PACIFIC
Le SIMSON (qui tenta de venir épauler le PACIFIC lors du naufrage de l'Amoco-Cadiz) fut transformé en yacht en 1993 et renommé SIMSON S (même société que l'ARCTIC ?)
 
SEEFALKE
Yvon Perchoc — Voici (à droite) une vue du yacht LONE RANGER, prise à Papeete le 14 avril 2005. Il s'agit de l'ex SIMSON.¨Personnellement, je le trouvais plus joli comme remorqueur.
Pas pratiques ses 5,50 m de tirant d'eau, pour mouiller au plus près des plages et pour accéder aux petits paradis.
LONE RANGER (ex SIMSON)
SEEFALKE
 
LONE RANGER (ex SIMSON)
 

CAPE CAVO


Jacques Draoulec

Ci-contre une vue du cargo réfrigéré CAPE CAVO (Monrovia) en escale à Dakar (Sénégal).

IMO 8911487 - 120,40x18,55x10,16 m - TE 7,9 m - JB 6 420 - JN 3 588 - PL 6 807 t - P 6 656 kW (mot. Shanghai Shipyard & Chengxi 5RTA52) - V 17,5 nds - Cap. 8 498 m3 / 228 evp - Réfrigération – 28°C (Sabroe Refrigeration A/S Marine, Danemark) - Constr. 1991 (Shanghai Shipyard & Chengxi Shipyard, Chine) - Gérant Columbia Shipmanagement (Limassol) - Pav. LBR.

28 octobre 2007

Yvon Perchoc — Shipspotting signale le chavirage du cargo slovaque OMER N ce jour en Baltique, au large de Rostock. Quatre marins ont été sauvés, mais les autres membres sont toujours portés manquants, peut-être bloqués dans la coque retournée.
Ce cargo, d'une série de 8, fut lancé en 1984 par les Chantiers A/S Nordsovaerftet, à Ringkobing (Danemark) sous le nom de LOTTELITH (pavillon DNK). Il devint SEA MAID en 1996 puis CAN GIO en 2004 avant de prendre en mai dernier le nom d'OMER N. Ces petits navires sont affectés au tramping.
La photo ci-contre le montre sous le nom de SEA MAID, à Brest, le 13 décembre 1997, chargeant des pommes de terre pour l'Afrique du Nord.
SEA MAID
IMO 8131154 - Cargo de divers - 72x11,2x6,7 m - TE 4,5 m - JB 1 510 - JN 793 - PL 2 175 t - P 670 kW - V 10,5 nds - Cap. 3 403 m3 / 54 evp - Constr. 1984 - Propr./Gérant San-Mar Shipping (Istanbul) - Pav. SVK.

Franck Delmas — Quelques navires à quai à Lavera les 20 et 21.10.2007.
CAPTAIN JOHN NP
BRITISH EMISSARY
BARCAROLLE
CAPTAIN JOHN NP - IMO 9347504 - LPG - 225,17x36,60 m - JB 47 173 - JN 17 309 - PL 58 691 t - Mot. Hyundai-B&W 6S60MC-C - Cap. 80 595 m3 (8 cuves) - Constr. 2007 (Hyundai) - Gérant Dorian Hellas (Le Pirée) - Pav. BHS.
BRITISH EMISSARY - IMO 9315769 - Chimiquier/Pétrolier - 176(LPP)x27,4x17,2 m - JB 23 270 - JN 9 925 - PL 37 651 t P 9 480 kW (mot. Hyundai-MAN B&W 6S50MC) - Cap.42 463 m3 - Constr. 2007 (Hyundai Mipo) - Gérant BP Shipping - Pav. IOM. Ex AIOLOS - Ex ALKIVIDIAS.
BARCAROLLE - IMO 9116383 - Chimiquier/Pétrolier -183,20x32,20x18,00 m - TE 12,2 m - JB 28 414 - JN 12 646 - PL 45 998 t - P 8 421 kW (mot. Hyundai B&W 6S50MC) - V 14,5 nds - Cap. 51 763 m3 - Constr. 1996 - Gérant Laurin Maritime America (Houston) - Pav. LBR.

Jacques Draoulec — Nouvelle grande mode sur le bassin méditerranéen : des remorqueurs transformés en navire de plaisance (trois à ce jour). La forme ne change pas trop, la transformation se faisant surtout sur l’arrière du navire, plus l’aménagement intérieur et une plate-forme pour l’hélicoptère.
ARCTIC P
ARCTIC P
ARCTIC P

Le navire ci-contre, l'ARCTIC P, navigue en été de Monaco à St Tropez, en location.

IMO 6926024 - Yacht - JB 2 610 - P 2x4 790 kW (moteurs Deutz RBV 12M640) - V 17 nds - Constr. 1970 (Schichau, Bremerhaven) - Pav. BHS.
Ex ARCTIC - Ex ARCTIC RESEARCH.
Sister-ship : OCEANIC.

Ci-dessous, les deux autres remorqueurs transformés.

Erwan Guegueniat — Ci-contre, une photo de l'OCEANIC (Hamburg), sister-ship de l'ARCTIC P, construit en 1969, remotorisé en 1985 avec adjonction de tuyères.
Le JOHN ROSS et son sister-ship basés en Afrique du Sud sont assez ressemblants, mis à part le château. En 1999, j'ai visité le Ross au Cap, et le chef m'avait parlé d'un projet de remotorisation à 20 000 BHP (14 900 kW)... je ne sais pas si cela a été fait ?

OCEANIC - IMO 6901490 - 87,58x14,30x7,30 m - TE 6,31 m - JB 2 294 - JN 688 - PL 1 416 t - P 2x4 853 kW (moteurs Klöckner-Humboldt-Deutz 12M640) - V 17 nds - Traction au croc 178 t - Grue 3 t - Propr./Gérant Bugsier-Reederei (Hambourg) - Constr. 1969 (Schichau, Bremerhaven) - Pav. DEU.

OCEANIC

JOHN ROSS
JOHN ROSS
JOHN ROSS

Jean-François De Bie — Voici des photos du JOHN ROSS que j'ai prises en 1984 á Grand Cayman.

SMIT AMANDLA (ex JOHN ROSS) - IMO 7385215 94x15,9x8,6 m - TE 7,5 m - JB 2 918 - JN 875 - PL 2 055 t - V 20 nds - Traction au croc 185 t - Constr. 1976 - Gérant Smit Amandla Marine (Afrique du Sud) - Pav. ZAF.


Christian Plagué — Le 23-10, en fin d'après-midi, appareillage du tanker OCEAN QUEST (Douglas), après avoir chargé à Donges 6, 33 000 t de fuels-oils lourds, il était aidé du remorqueur Croisic.
OCEAN QUEST
OCEAN QUEST
OCEAN QUEST
Et le 21-10 à Montoir 3, le navire maltais TEAM SPIRIT (Valletta) est venu livrer 30 801 t de tourteaux de soja.
TEAM SPIRIT
TEAM SPIRIT
TEAM SPIRIT
IMO 8306981 - Vraquier - 178(LPP)x28,4x15,3 m - JB 22 215 - JN 12 032 - PL 37 594 t - P 7 296 kW (mot. Ishikawajima-Harima 6RTA58) - Cap. 44 401 m3 - Constr. 1984 (Ishikawajima-Harima Heavy Ind.) - Gérant Team Fuel Corp. (Le Pirée) - Pav. MLT. Ex MARIA I.A.
Enfin, le 19-10 à Montoir 2, le navire chypriote AGIA THALASSINI I (Limassol) est venu livrer 29 609 t de tourteaux de soja.
AGIA THALASSINI I
AGIA THALASSINI I
AGIA THALASSINI I
IMO 8221674 - Vraquier - 189,5x28,1x15,2 m - TE 10,8 m - JB 21 771 - JN 12 448 - PL 36 850 t - P 6 243 kW - V 13 nds - Cap. 46 584 m3 - Constr. 1984 (Japon) - Gérant Marmaras Navigation (Le Pirée) - Pav. CYP.

Jean-Claude Sinnesael — Le GRETA (Hamburg) entrant dans le port de Rostock.
GRETA
GRETA
GRETA
IMO 7012387 - Pétrolier - 73,07x11,50x5,30 m - TE 3,45 m - JB 1 126 - JN 435 - PL 1 326 t - P 1 104 kW (mot. Atlas-Mak Maschinenbau 8M451) - V 12 nds - Cap. 1 864 m3 - Constr. 1970 (Soeviknes Verft, Norvège) - Propr./Gérant Hans Rinck (Allemagne) - Pav. DEU. Ex BJARKOY - Ex ESSO BERGEN.

27 octobre 2007

Recherche...

Jo Kerdraon

J'ai trouvé dans mes archives cette photo marquée "Ouessant 1967" d'un navire... en bon état celui-là. Navire de 4 000 tpl environ. Je n'ai pas d'autres détails .C'était une série de beaux cargos classiques (en grand nombre) qui ont sans doute tous disparu.
Si quelqu'un a des informations ?

KAMALES
Jean-Claude Cornier Je pense que c'est le KAMALES (si j'ai bien lu sa plaque sur le chateau). C'est un navire soviétique construit chez Hollming (Rauma) / Finlande. Livré en 1964. Port en lourd 3 840 t. C'était un type de navire particulièrement utilisé pour le transport du bois (rondins ou bois scié). J'en ai de nombreuses photos prises à Rouen.

NAVIGATOR OF THE SEAS
NAVIGATOR OF THE SEAS

Jacques Draoulec — Deux vues du NAVIGATOR OF THE SEAS (Nassau) sous le phare de Saint-Jean Cap Ferrat.
Ce phare fut construit entre 1949 et 1951 par les Ponts et Chaussées, pour remplacer celui détruit par les allemands en 1944. Haut de 71 m, il a une portée d'environ 45 km. Le cap Ferrat est également doté d'un sémaphore, construit en 1862 sur décision de Napoléon III. Il est aujourd'hui sous le contrôle de la Marine Nationale. Ses missions actuelles comprennent la régulation du trafic maritime.

D'autres photos du Navigator of the Seas ici.

.
Erwan Guegueniat — Quelques photos, prises au début du mois, de la drague CHARLEMAGNE (Luxembourg) en opérations au Havre pour un contrat gravier.
CHARLEMAGNE
CHARLEMAGNE
CHARLEMAGNE
IMO 9243289 - 101,22x20,8x9,2 m - JB 5 682 - JN 1 704 - P 5 400 kW (mot. Wärtsilä 4T-6cyl. - deux hélices à pas variable) - Constr. 2002 (IHC Holland NV Dredgers, Kinderdijk, Pays-Bas) - Gérant Dredging International - Pav. LUX.

Enquêtes...

Jacques Draoulec — En voilà un qui a fini de naviguer...
PANAGIA.F.
PANAGIA.F.
PANAGIA.F.
PANAGIA.F.
PANAGIA.F.
Je pense malheureusement qu’il a choisi une plage sur les côtes de l’Angola. A ce jour, il ne doit pas rester grand-chose de ce malheureux navire. Sur l’avant, on peut lire le nom PANAGIA.F. Je n’ai pas d’autres renseignements (aucune date sur les photos, elles sont anciennes). Peut-être l’un d’entre vous le connaît-il ?
Philippe Lauga — Rien sur le bon site consacré aux épaves de navires (http://www.wrecksite.eu/) et aucune autre photo trouvée sur shipspotting.com. A son allure, on dirait un tanker de facture turque construit dans les années 70.
PANAGIA.F.

JD — Je pense aussi, comme Philippe, qu'il s'agit sûrement d'un tanker. Sur la photo ci-contre, il y a une inscription « Smoking - no fumare » et les tubes sur le pont. Une chose est sûre : le navire devait être lège pour se trouver aussi haut sur la plage. Il manque aussi les deux ancres qui ne sont plus sur les photos ? Il ne reste même pas une chaîne pendante.

Jean-Claude Cornier — Oui bien sûr. Il s'agit d'un tanker. Sans doute dans les 3 500 à 4 000 tpl. Votre dernière photo apporte un élément intéressant, ce logo sous les vitres de la passerelle. Je ne suis pas très optimiste car tel qu'est peint le nom PANAGIA-F, ça ressemble assez à une peinture "dernier voyage"... donc un nom qui laisse peu de traces dans les documents habituellement utilisés pour l'identification. En scrutant les photos, j'ai vu qu'il y a un ancien nom encore en lettres-relief en dessous de PANAGIA-F (il y a d'abord un nom effacé - sans doute de la peinture) puis un nom en relief. Je crois qu'il se termine par ... CA.

Le "no fumare" conduit inévitablement vers l'Italie mais je me demande, à bien regarder votre photo, si ce n'est pas seulement "no fumar".. qui nous mène en Espagne. Les deux pistes me semblent tout à fait compatibles avec la physionomie du navire, avec peut-être une petite préférence pour l'Italie, mais les chantiers espagnols construisent aussi des navires de ce type. Le logo sur le chateau me fait penser à celui d'une compagnie pétrolière : la "Campsa" espagnole... mais je ne retrouve pas d'image du logo de cette compagnie dans les années 80.


Yves-Guy Bertrand
Depuis quelle date environ a-t-on construit des navires avec bulbe, j'ai un gros trou de mémoire. Je pense que Jean-Claude a raison pour le A final. Mais les navires de la "Compania Arrendataria del Monopolio de Petroleos S.A." commencent tous par "CAMP...", et en étudiant la première lettre, je ne pense pas que cela puisse être un "C", je crois voir un B ? et E ou L pour la seconde, mais ce n'est qu'une déduction très hypothétique !!! Qu'en pensez-vous ?

JCC — Je partage tout à fait votre point de vue. J'avais émis l'hypothèse Campsa avec une rédaction "il me fait penser à..." ! Je pense que la piste du logo devrait permettre de retrouver ce navire. Quant au bulbe... oui, tout à fait. Cela situerait un peu mieux le bas de la fourchette des dates de construction. Je pencherai pour les années 75 ?
Eureka... Je pense en effet qu'il s'agit du MONCLOA qui a navigué chez la CEPSA (Compagnie espagnole pétrolière). Le logo est conforme. On trouve une photo sous le lien suivant : http://www.spanishshipping.com/fotos/Moncloa.htm. Ce me semble être le même.

NDLR — Comme l'a fait remarquer François Brose, il semble bien avoir porté le pavillon grec. Il semble avoir également navigué sous pavillon chypriote.
93,3 m - JB 2 053 - JN 1 009 - PL 3 393 t - Constr. 1971 (Astilleros del Cantabrico y Riera SA, Gijón, Espagne). Ex MAR CRISTINA - Ex ELEANNA.


KARL MARX
KARL MARX

Jacques Draoulec — Voici deux autres photos, celles du navire KARL MARX. Encore un qui se retrouve par hasard en un lieu qu’il n’a pas choisi. On constate que la barre a fait son travail.

Jean-Claude Cornier — Là, pas de mystère... C'est le KARL MARX de Linhas Maritimas de Angola (Angonave), l'armement national angolais. Il a été construit en 1959 à Budapest comme KEILA. Il faisait 1 570 t de port en lourd. Il avait été acheté en 1978 par Angonave. Pour sa fin, il suffit de regarder vos photos !


Jacques Draoulec — Encore un navire qui fini sa carrière sur le sable Africain. Je ne vois pas de nom apparent sur le dos des photos, seulement sur l'arrière du navire en éclaircissant le cliché, mais il est incomplet.

Roland Grard — Il s'agit d'un SD14.

LUNDOGE
LUNDOGE
LUNDOGE

Jean-Claude Cornier — C'est en effet l'un des SD-14 de Linhas Maritimas de Angola (évoquée précédemment avec le KARL MARX). Cette compagnie (Angonave) en a eu plusieurs dont un s'est fait tristement un nom dans notre région, le KIFANGONDO (il est resté bloqué au Havre de février 1994 à juin 1999), les marins (sur)vivant de l'aide locale. Quant au navire en photo, je pense que c'est le LUNDOGE. La dernière info que j'ai indique qu'il était en 2002 à Luanda, endommagé. Il y a eu quatre SD-14 chez Angonave. A part les KIFANGONDO et LUNDOGE, ce sont les EBO (arrivé en 1993 à Lisbonne et devenu le LISA-L sous pavillon de la Mongolie -sic- en 2002 ?) et le HOJI YA HENDA démoli à Lisbonne en 2003. Le LUNDOGE a été livré en juillet 1979 par le chantier Austin & Pickersgill, de Sunderland (l'initiateur des SD-14). Son port en lourd était de 15 290 t.

Roland Grard — Voir une photo du LUNDOGE ici.


Yvon Perchoc
— Pour illustrer vos propos, voici les photos des cargos SD14 EBO et HOJO YA HENDA qui sont restés un paquet d'années désarmés à couple à Lisbonne et le KIFANGONDO en 1986 à Rouen du temps de sa splendeur. Rien malheureusement sur le LUNDOGE.
EBO et HOJO YA HENDA
HOJO YA HENDA
KIFANGONDO
EBO et HOJO YA HENDA (Lisbonne 11.06.1996)
HOJO YA HENDA (Lisbonne 13.10.1995)
KIFANGONDO (Rouen 1986)

Yves-Guy Bertrand
— Comme l'a indiqué Jean-Claude, Angonave a armé 4 SD 14 : cf. dossier ci-joint.

Jacques Draoulec — Voilà un beau nichoir Russe pour faire couver les oiseaux... le IGUELA OMBOUE. Maintenant, je pense qu'il est au fond ou sur la plage ?
IGUELA OMBOUE
IGUELA OMBOUE
IGUELA OMBOUE
IGUELA OMBOUE
 

26 octobre 2007

Roland Grard — La "salade" est en train d’envahir la lagune d'Abidjan. Je ne sais pas s’il y a un élève à bord du MOL SPLENDOR, mais j’imagine bien la blague de potache que le Second aurait pu lui faire hier : "zef, tu vas me relever les tirants d’eau avant l’appareillage, il faut que cela soit précis"…Ci-dessous, à droite, le KUMASI (ex-CATHERINE DELMAS) accostant hier en fin d’après-midi, il est reparti dans la nuit.
MOL SPLENDOR
MOL SPLENDOR
MOL SPLENDOR
KUMASI
MOL SPLENDOR
KUMASI
D'autres navires à voir dans la rubrique Navires en escale à Abidjan

Christian Plagué — Le 23-10 à Donges 7, le tanker portugais MONTE UMBE (Madeira) est venu livrer 80 000 t de pétrole brut:
MONTE UMBE
MONTE UMBE
MONTE UMBE
IMO 9167655 - Pétrolier - 246x42x21,3 m - TE 14,8 m - JB 57 949 - JN 31 560 - PL 107 222 t - P 13 316 kW (mot. Mitsui 7S60MCIII) - V 14,6 nds - Cap. 121 891 m3 - Constr. 1997 (Imabari Shipbuilding) - Gérant Ibaizabal Management (Las Arenas, Espagne) - Pav. PRT. Ex TOULA Z.
CORSICA SERENA SECONDA
Jacques Draoulec — Une photo du CORSICA SERENA SECONDA. Il a été construit par les chantiers HDW Nobiskrug GmbH (Allemagne) pour la compagnie Lion Ferry qui lui donne alors le nom de EUROPAFARJAN III. En 1986, Corsica Ferries achète le navire et le rebaptise CORSICA SERENA II. Il prend finalement son nom actuel en 1999.
Lignes desservies : Nice-Calvi et Nice-Ile Rousse.

IMO 7350090 - Navire à passagers/Ro-Ro - 118,6x20,7x6,9 m - TE 5 m - JB 9 089 - JN 2 937 - PL 1 321 t - Ptot. 9 266 kW (4 mot. Atlas-Mak 9M453K) - V 21,5 nds - Cap. 1 076 passagers - Constr. 1974 - Gérant Medinvest (Savona, Italie) - Pav. ITA.

Page précédente
Page suivante

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande