La marine marchande au jour le jour,
pièces jointes diverses...

Petits
reportages


Documents plus anciens
Documents plus récents
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Alberto - Atlantic Island - Aurora - Baltic Monarch - Boe Gulf - Bourbon Peridot - Bright Moon - Brigitte - BW Suez Boston - Cap Canaille - Cap Lardier - Ciboney - CMA CGM Colibri - CMA CGM Grenadines - Cologny - CSAV Genova - Daysummer - Deike Rickmers - Dock Express 10 - Eleni K III - Europa - Evin - Fairplay X - Falesia - Forest Sovereign - Golden Trader - Grande Atlantico - Gyptis - Halden - Jean de Bethencourt - Jean Luc - K-Spirit - Kish - Labech - Lady Sybil - Leguan - Libeccio - Libra Rio Grande - Lipsk N/Biebraza - Llanddwyn Island - Mado - Mimosa Dream - Mina - Multimax Dover - New Halcyon - Niewiadow - Nordertor - Oriental Sovereign - Otava - P&O Nedlloyd Kowie - Panatlantic - Pasteur - Rodos - Scorpio Callenger - Scorpio Challenger - Sea Trust - Seafowl - Silver Shadow - Stolt Kite - Tanaro 2 - Toulonnais XII - Toulonnais XVI - Tour Pomerol - Ustjuzhna - Vendée - Wehr Koblenz - Westerscheldeborg - Yayasan Lapan - Yuan Li - Zhen Hua 11 - Zuetina

20 septembre 2007
ZHEN HUA 11 (Photos Fabien Montreuil)
Le Port du Havre nous avait annoncé l'arrivée de ce chargement exceptionnel, voir ci- dessous.
Fabien Montreuil a pu prendre ces belles images le 16 au matin. On a un peu de mal à imaginer les problèmes de stabilité avec une telle pontée, et le comportement dans du mauvais temps.
La compagnie chinoise Zhenhua construit toutes sortes de grues et portiques, et les livre avec ses propres navires spécialement conçus pour cet usage.
Zhen Hua 11
Zhen Hua 11
Zhen Hua 11
Zhen Hua 11
Zhen Hua 11

Ronan Dolain — J'ai eu la chance de m'approcher du navire et de voir la méthode de déchargement le 18 après-midi. Des rails sont soudés sur le quai dans le prolongement de ceux du navire, sur lesquels reposent les portiques. Ma seule interrogation est sur le laps de temps pour pouvoir procéder au déchargement. En effet, le navire est au terminal de France (Port 2000), donc tributaire des marées. Je ne pense pas qu'il soit possible de jouer sur le ballastage par rapport à la stabilté. Nous sommes actuellement en mortes eaux, je suppose que cela n'est pas un hasard?

Zhen Hua 11
Zhen Hua 11

François Gerboin
avait rencontré lui aussi le ZHEN HUA 11, en 2005 à Hambourg. Cette fois-là, la pontée était complète avec cinq portiques. Impressionnant.

NDLR — On remarquera au passage que même les Chinois ont recours aux pavillons de complaisance !

Yvon Perchoc— Ces manutentions sont assez fascinantes. Après la vente en 2005 des trois portiques à conteneurs du quai de l'Hydrobase à Fort de France, j'avais pu assister à leurs embarquements, en deux fois, sur le DOCK EXPRESS 10. Les deux petits allaient à Québec, le grand à Bejaia (Algérie). Le principe était différent de celui du ZHEN HUA 11 puisqu'ici le navire semi-submersible positionnait ses deux poutres arrières sous quatre semelles soudées aux jambes du portique. Lorsque le navire déballastait, ces semelles-patins se posaient sur deux bandes graissées et le portique se trouvait décollé du sol. Deux palans frappés aux pieds du portique entrèrent alors en action pour faire glisser l'ensemble jusqu'au poste de saisissage. Je me souviens que le ballastage se faisait rapidement. Le navire ajustait aussi l'assiette en déplaçant le gros portique roulant (du moins pour le premier portique). Le marnage moyen n'est que d'une quarantaine de centimètres à FdF.
Dock Express 10
.Le navire affourche et approche ses poutres (prongs) du chantier.
Dock Express 10
Dock Express 10
Dock Express 10
Dock Express 10
Le navire est affourché. J'ai cru comprendre qu'en position finale un pieu, situé au niveau du château, se fiche dans le sol, pour aider au maintien de l'avant.
Déballastage. Le navire s'écarte du quai avant d'ouvrir la porte du radier et de commencer la translation du portique.
Les poutres se glissent peu à peu sous les semelles du portique. L'arrière est maintenu en position par deux fils d'acier en traversiers et deux pointes.
On notera que le portique a été renforcé pour le transport (poutres supplémentaires et haubans).

Yvon Perchoc (en réponse à la question à propos du MIMOSA DREAM le 18 sept.)
Ce vraquier est un navire spécialisé dans le transport de pulpe de bois, cargaison à faible densité, d'où ce volume de cales plus important et donc ce franc-bord plus élevé que sur les vraquiers classiques.
Les protubérances à l'avant sont les points de connexion pour le déchargement. Elles sont dotées d'une porte où vient se poser un tapis roulant du terminal. Tout comme pour les aluminiers, ces navires disposent d'un système à fond de cale permettant de remonter la cargaison à ce point de déchargement. Le petit croquis ci-contre décrit sommairement le principe.
Voici un autre "wood chip carrier" en escale à Brest avec du soja, le 17 avril 1998, FOREST SOVEREIGN (on aperçoit un peu la porte bâbord sur la photo de gauche).
IMO 7377294 - 209,51x32,24x22,48 m - TE max 11,02  m - JB 41 305 - PL 47 152 t - Mot. 10 304 kW - V 14,25 nds - Pav LBR
Lancé comme ORIENTAL SOVEREIGN en 1975 par Sasebo Heavy Industries Co, à Sasebo
1986 - Devient FOREST SOVEREIGN
1999 - Démoli en Inde.


Navires en opérations à Adamas (Photos Joëlle Bonniec)
Où se trouve le port d'Adamas? C'est une question super-banco ! Réponse : dans l'ile de Milos, une des Cyclades, à 80 milles dans le SSE d'Athènes. L'île exploite des carrières de bentonite, perlite et barite, ce qui justifie des escales de vraquiers en chargement.
Joëlle, en vacances là-bas au début du mois, devait être la seule touriste à s'intéresser aux cargos. Les installations portuaires et les conditions d'amarrage semblent rudimentaires. Il est vrai qu'avec un temps comme cela on ne force pas beaucoup sur les amarres. Le petit pétrolier décharge par l'arrière, ce qui est devenu assez rare.
USTJUZHNA (ou USTYUZHNA)
IMO 7713266 - 104x16,5x9,70 m - TE 7,5 m - JB 4 415 - PL 7 081 t - Constr. 1978 en Espagne - Gérant Donbass - Pav UKR
Ex BRIGITTE.
USTJUZHNA
USTJUZHNA
BOE GULF , que nous avions vu le 2 janvier à Montoir :
IMO 8602373 - JB 6 425 - JN 3 320 - 118,99x18,6x10,4 m - TE 7,71 m - Mot. Sulzer 4 738 kW - V 13,4 nds - Constr. 1988 par Xingang - Gérant Wem Lines (Grèce) - Pav MLT
Ex ZUETINA - Ex MULTIMAX DOVER - Ex GOLDEN TRADER - Ex OTAVA.
BOE GULF
BOE GULF
MINA
RODOS
RODOS
MINA
IMO 7631338 - 84,18x13,93 m - TE 5,35 m - JB 1 961 - P 1 840 kW - V 14 nds - Constr. 1978 (Stocznia Gdanska, Pologne) - Gérant Seascape Mme - Pav MLT - Ex PAN - Ex NIEWIADOW - Ex KISH - Ex HALDEN
RODOS
IMO 7916820 - 74x12x3,2 m - JB 998 - PL 2 067 t - Constr. 1979 - Gérant Trust I Maritime - Pav GRC - Ex SEA TRUST.

Yvon Perchoc
A propos du MINA, j'avais rencontré son sister-ship LIPSK N/BIEBRZA sous le nom de CIBONEY à La Pallice le 11 mars 1996.

CIBONEY - IMO 7631626 - 84,33x13,62 m - TE max 5,360 m - JB 1 933 - P 1 840 kW - V 14 nds - Constr. 1978 - Pav. VCT.

CIBONEY

Jean-Yves Brouard — Pour ce qui est des MINA et CIBONEY, je trouve le pont de ce dernier bien bas sur l'eau, plus bas que certains pétroliers... Et en cas de tempête, même petite, que se passe-t-il...? En outre, je ne crois pas voir de passavant par-dessus ce pont.
Yvon Perchoc — L'un de la série, le KORONOWO, a sombré le 17 mars 1979 à 8 milles au NW de Bornholm (Ref. Comecon Merchant Ships), mais je ne connais pas les circonstances.
Yves-Guy Bertrand — Il
était vraiment tout neuf quand il a coulé puisque construit en 1978. Les circonstances répondent bien à la crainte de Jean-Yves, je cite : "KORONOWO 1593/78, owned by Polsko-Norweskie Przedsiewziecie - Zeglugowe - Poland, foundered 17/03/79 about eight miles west of Bornholm during severe weather while on a voyage from Gdansk to the Tyne". Pas d'information concernant l'équipage. Source : "Marine News" May 1979 (Journal of The World Ship Society).


19 septembre 2007

La ronde des méthaniers à Brest (Photos Jacques Loiseau).

Le chantier de réparations Sobrena attire à Brest une noria régulière de ces grands navires. Ils viennent ici pour carénage et entretien périodique. Le port est bien placé, dispose de grandes formes de radoub, et le chantier a une grande expertise pour le traitement de ces navires
Ici, au mois de juillet, l'un sort et croise son collègue qui entre.

En sortant de réparations, le navire profite généralement pour effectuer une compensation de son compas magnétique.

Récemment celui-ci, arrivé sous le nom de BERGE BOSTON, est reparti comme BW SUEZ BOSTON. Il arbore les marques BW, pour BW Gas, nouveau nom de la compagnie Bergesen Worldwide.
On voit maintenant des navires portant ces grandes marques sur la coque et le château, en plus de la cheminée.

BW Suez Boston

18 septembre 2007

EVIN
TOUR POMEROL


Miguel Rodriguez
— Aujourd'hui à Bayonne, le cargo de divers EVIN (Bratislava) et le chimiquier/pétrolier TOUR POMEROL.

EVIN - IMO 8211590 - 113,00X18,40X9,00 m - JB 5 106 - JN 3 117 - PL 8 027 t - V 12 nds - Constr. 1984 (Sabah Shipyard, Labuan, Malaisie) - Propr. Summit Navigation - Pav. SVK - Ex DAYSUMMER - Ex BRIGHT MOON - Ex YAYASAN LAPAN.



Histoire de remorqueurs... (suite)


Guy Justafre — Au début de ce mois, nous nous posions des questions à propos du TANARO 2, ex TOULONNAIS XII:
L'ex TOULONNAIS XII est peut-etre l'ex JEAN DE BETHENCOURT II qui était à Dieppe pour le compte de la CCI. Celle-ci avait dû l'acquerir vers 1968, à la fin du chantier d'agrandissement du mole d'escale de La Pallice, aiprès de la Sté Dumez. Il s'appelait alors VENDEE et remplacait le remorqueur JEAN LUC qui avait fait naufrage. Ce remorqueur venait de Hambourg et s'appelair je pense FAIRPLAY X
VENDEE
VENDEE & BAYARD II

Jacques Draoulec — Ce même reportage montrait le TOULONNAIS XVI. Le voici (ci-dessous à gauche) en manœuvre dans le port de Toulon lors de la parade des grands voiliers de cet été. Ce remorqueur appartient à la Ste Arnal (transport à passagers) de Toulon.
TOULONNAIS XVI
En ce qui concerne le remorqueur JEAN DE BETHENCOURT, il existe dans les documents de la Chambre de commerce de Dieppe et aurait été féraillé en 1970 à Fécamp, France. (cf. photo et explications ici).

Pour le FAIRPLAY X (n° 672.37.95. de 1967 à 1968), je n'ai pas de trace de son passage à La Pallice sur mes listes. Il part de Hambourg à St. Ives Bay, puis rejoint l'Espagne. Ce remorqueur est équipé de moteurs MAN.G9V30/45ATL. Je ne sais pas s'il est encore en service aujourd'hui ? Il existe un deuxième FAIRPLAY X (de 1988) (photo de droite), à Rotterdam, équipé de moteur Ruston 6AP230M (ex LADY SYBIL). .
FAIRPLAY X (de 1988)

Yvon Perchoc — Selon le Lloyd Register, le TOULONNAIS XII (IMO 8226595 - JB 135) a été lancé à La Spezia en 1982 sous le nom d'ALBERTO (France) affecté, semble-t-il, au sealine de Sète, devenu LABECH à l'Armement Services et Transports (Sète) en 1986, puis TOULONNAIS XII en 1989.

Christian Herrou — Il y a eu deux TOULONNAIS XII, d'où sûrement une certaine confusion... Les deux ne se ressemblent pas du tout.
TOULONNAIS XII
Le premier TOULONNAIS XII, que j'ai photographié en 1988, est un remorqueur plutôt "moderne". C'était l'ex-italien LABECH qui est d'abord arrivé à Toulon sous le nom d'ALBERTO puis est devenu Toulonnais XII avant de repartir apparemment vers l'Italie en 1989 ou 90 si j'en crois les infos que j'avais notées à l'époque.
Ci-contre, deux photos prises à Toulon, en 1988, de l'Alberto puis du même remorqueur devenu Toulonnais XII.
Le second TOULONNAIS XII, à l'allure plus ancienne, est celui qui navigue encore aujourd'hui. Je l'ai vu pour la première fois en 1991 et c'est bien l'ex JEAN DE BETHENCOURT de Dieppe et auparavant un ex FAIRPLAY, le nom de Fairplay était toujours visible en relief mais je n'avais malheureusement pas noté le numéro
     


NDLR —
Une exposition originale au Seamen's Club du Havre

L'auteur, Roger Legrand, y présente toute une série de portraits de marins en escale au Havre durant l'été 2006. Son intention est de révèler photographiquement la présence des marins qui ne font que "passer" dans les différentes villes portuaires et de contribuer ainsi à une compréhension des flux humains engagés dans le monde maritime contemporain.
L'exposition se tient jusqu'au 30 septembre (16 h/22 h, heures d'ouverture de l'accueil des marins, sauf le samedi - entrée libre) dans le lieu même où furent effectuées les prises de vue , au Foyer des marins qui accueille annuellement quelque 10 000 marins sur les 150 000 qui escalent au Havre.

 
Hôtel des Gens de mer, 44 rue Voltaire, 76000 Le Havre
Contact : Roger Guillou 02 35 47 29 77 / Roger Legrand 02 35 46 02 24 - legrand.roger1@gmail.com
 

Alain Déchorgnat — Voici le SILVER SHADOW vu en escale d'une journée le samedi 15 septembre 2007 à Saint-Malo. Ses 186 m ne lui permettant pas de rentrer dans le port, il resta donc amarré sur coffre dans la rade. Les navettes faisaient des allers-retours pour débarquer les passagers. Ce paquebot avait déjà fait escale à Saint-Malo en juin 2007.
Question : ces embarcations ont-elles un nom particulier ? Sur le côté, on peut lire : "150 person lifeboat - 80 person tender".
SILVER SHADOW
SILVER SHADOW
IMO 9192167 - 186x24,8x11,3 m - T 6,2 m - JB 28 258 - JN 9 144 - PL 2 980 t - P 15 800 kW - V 21 nds - Passagers 396 - Equipage 295 - Constr. 2000 (Mariotti Shipyard, Gènes, Italie) - Gérant Silversea Cruises (Fort Lauderdale, USA) - Pav. BHS

Roland Grard

Pour changer, un navire offshore venu faire un tour hier au terminal d'Abidjan pour bénéficier d’un rapide coup de grue. Le BOURBON PERIDOT (Fosnavag) est un «multifonctional plateform supply vessel» de type P105.

BOURBON PERIDOT
IMO 9339428 - 91,10x19x8 m - TE 6,5 m - JB 4 375 - JN 1 423 - PL 5 000t - P tot. 7 300 kW (4 moteurs Caterpillar 3516 TA) - V 12 nds - Constr. 2005 (Maritim Ltd, Gdansk, Pologne & Ulstein Verft AS, Ulsteinvik, Norvège) - Gérant Bourbon Offshore Norway - Pav. NOR. Caractéristiques complètes

Christian Plagué — Le 15-09 à Montoir 3, le navire philippin MIMOSA DREAM (Manila) est venu livrer 46 500 t de tourteaux de soja
Question : un lecteur peut-il expliquer le rôle de la protubérance en haut de l'étrave, bien visible sur la photo de droite ?
MIMOSA DREAM
MIMOSA DREAM
MIMOSA DREAM
IMO 9140566 - 199,9x32,2x18,5 m - TE 11,27 m - JB 40 169 - JN 20 283 - PL 48 309 t - P 7 943 kW (mot. Mitsubishi 2SA6CY) - V 14,4 nds - Cap. 102 218 m3 - Constr. 1996 (Tsuneishi Shipbuilding, Japon) - Gérant Neom Maritime (Singapour) - Pav. PHL.
MADO
MADO
Et à Donges 4, le LPG panaméen MADO venu livrer 12 477 t de propane

IMO 9262948 - 156x25x16,5 - TE 9,77 m - JB 16 770 - JN 5 031 - PL 19 621 t - P 8 090 kW (mot. MAN-B&W) - V 18,5 nds - Cap. 22 940 m3 - Constr. 2003 (Namura Shipbuilding, Japon) - Gérant Naftomar Shipping & Trading Co (Athènes) - Pav. PAN.

17 septembre 2007

Miguel Rodriguez — Le port de Bayonne est vraiment calme en ce moment. Samedi 15, par un beau soleil matinal, arrivée du chimiquier/pétrolier STOLT KITE
STOLT KITE
STOLT KITE
STOLT KITE
IMO 8920555 - 96,35x15,33x8,05 m - TE 6,21 m - JB 3 206 - JN 1 356 - PL 4 735 t - P 3 038 kW - V 12 nds - Cap. 4 845 m3 - Constr. 1992 - Gérant Stolt-Nielsen Transportation (Pays-Bas) - Pav. CYM.
ATLANTIC ISLAND
ATLANTIC ISLAND
et départ du cargo ATLANTIC ISLAND.

IMO 9259044 - 91x14x7,9 m - TE 6,2 m - JB 3 164 - JN 1 587 - PL 4 500 t - V 14,5 nds - Cap. GRN 4 969 m3 / 180 evp - Constr. 2002 - Pav. CYP - Ex WESTERSCHELDEBORG.

André Le Mens — Débutée en fin d'année dernière, la construction du nouveau port de plaisance de Brest, qui s'appellera Port du Château, se poursuit à un rythme régulier, malgré quelques difficultés rencontrées, dont une bombe découverte dans la vase dès les premiers mois des travaux. Le chantier est approvisionné par une barge, la NAONNED, tractée par le LLANDDWYN ISLAND (Beaumaris) de l'armement gallois Holyhead Towing .
Cet armement, basé dans l'île d'Anglesey, au nord du Pays de Galles, a été créé en 1962 et est déjà intervenu lors des travaux de dragage du premier port de plaisance de Brest, le port du Moulin Blanc. A cette époque, c'est la marie-salope (Twin screw split hopper barge, en anglais) AFON CADNANT qui effectuait les navettes en vue de décharger les sables et autres sédiments, au large. Ce qui m'interpelle un petit peu, c'est qu'en faît on ne voit pas beaucoup, dans le paysage maritime français, de compagnies spécialisées dans les travaux maritimes, contrairement aux Anglais et aux Néerlandais qui, bien souvent, sont présents sur nos côtes. Tant mieux pour eux.
LLANDDWYN ISLAND
LLANDDWYN ISLAND
IMO 8880315 - Remorqueur/Pousseur - 21(LPP)x7,6x2,4 m - TE 1,55 m - JB 113 - JN 36 - P tot. 1 402 kW (deux mot. 6 cyl. Cummins K19M) - V 9 nds - Traction au point fixe 14 t - Grue 1 x 65 t - Equipage : 4 - Constr. 1994 (Holyhead Boatyard, Grande-Bretagne) - Pav. GBR.

16 septembre 2007

La rubrique Navires à Abidjan
de Roland Grard
vient d'être mise à jour

Ci-contre, le WEHR KOBLENZ


     Journées du patrimoine...


Yvan Letellier

Nos "Cathédrales" sans pierres.....sont argentiques ou numériques. Ci-contre, une photo du PASTEUR confiée par un ami. Aucune indication au verso

Caractéristiques
: 212,60x27,52x14,57 m - TE 8,30 m - JB 29 253 tx - JN 12 894 tx - PL 9 800 t
(d'après Le Pasteur 1938-1980 de Jean-Yves Brouard) 


Guy Mien

Petit écart à la Mar-Mar en cette période de découverte de nos "vieilles choses". En effet, j'ai retrouvé une photo d'un bateau échoué sur la rive gauche de la rivière d'Etel. Elle doit dater de 85/86 : derrière c'est la roche sèche, Erdeven, puis plus loin la presqu'île de Quiberon. Je pense que c'est une cible pour les tirs de la marine nationale, mais je n'en suis pas sûr. Quelqu'un pourrait-il me renseigner ?
Jo Kerdraon — Cela ressemble aux vedettes de 32 m, construites chez Amiot à Cherbourg. A l'époque de la guerre d'Algérie, elles étaient utilisées pour les patrouilles côtières Ci-contre, à droite, celle des Douanes du même type.
Yannick Le Bris — Il s'agit de la vedette côtière P751 du même type que le document envoyé par Jo K. Elle a été construite aux chantiers Lürssen en Allemagne et admise au service actif le 7 juin 1957. Condamnée le 29 décembre 1971, elle est reconvertie en "navire-cible" au profit du polygone de Gâvres dépendant de la DCAN Lorient.
Ce polygone (appelé actuellement GERBAM : Groupe d'Etudes et de Recherches Balistiques sur les Armes et Munitions) a deux vocations : l'une, d'expérimentation et de tests de munitions et pièces d'artillerie ; l'autre, d'entrainement des forces (fusiliers marins, bâtiments de combat de Brest et Lorient, avions de la base aéronavale de Landivisiau). Ci-dessus, un dessin que j'ai réalisé la semaine dernière (pour www.netmarine.net) de cette même vedette, mais en version douanes françaises et qui portait le nom de Directeur Général Pallain (affectée à Brest dans les années 70). Un dossier sur ce type de navires est en préparation par l'équipe Netmarine. D'après nos recherches, votre photo daterait de 1977 ou 1978. A confirmer..
 

15 septembre 2007

Le dossier Navires en escale à Dunkerque de Bernard Torchy vient de s'enrichir
ATLANTIC COMPANION
ARCTIC STREAM
OSTEDIJK
ESHIPS BARRACUDA
URSINE
ATLANTIC COMPANION
ARCTIC STREAM
OSTEDIJK
ESHIPS BARRACUDA
URSINE

Christian Plagué — Dans le Bassin de Penhoët, darse 4 à Saint-Nazaire, le navire libérien BALTIC NAVIGATOR (Monrovia) venu livrer 1 000 t de bananes.
BALTIC NAVIGATOR
BALTIC NAVIGATOR
BALTIC NAVIGATOR
IMO 8304531 - 155,10x22,80x13,75 m - TE 8,82 m - JB 11 335 - JN 4 383 - PL 10 572 t - P 12 600 kW (mot. Burckhardt Compression Ag 2SA7CY) - Cap. 15 253 m3 - Constr. 1985 (Van Der Giessen-De Noord) - Gérant Aquaship Ltd - Pav. LBR.

EUROPA

Yannick Le Bris

Voici quelques photos du paquebot de croisières EUROPA (Nassau) en escale à Brest hier, Brest, la ville que les photographes aiment pour sa lumière !...

IMO 9183855 - 198,52x24,00x18,00 m - TE 6,10 m - JB 28 890 - JN 9 205 - PL 3 252 t - P 2 x 6 650 kW (moteurs ABB Oy Turboahtimet 7100 MP) - V 21 nds - Cap. 408 passagers / 200 membres d'équipage - Constr. 1999 (Kvaerner Masa-Yards Oy, Helsinki) - Propr./Gérant Hapag-Lloyd - Pav. BHS.

EUROPA
EUROPA
EUROPA
EUROPA

CMA CGM GRENADINES
CMA CGM GRENADINES

Yvon Perchoc

La CMA-CGM se sépare de son feeder affrété CMA CGM GRENADINES (ci-contre). Le petit porte-conteneurs, rendu à ses propriétaires, a été renommé aujourd'hui K-SPIRIT (ci-dessous) pour un nouvel affrétement, toujours sous pavillon libérien (port d'attache : Monrovia).

 
Il avait fait son escale inaugurale à Fort de France pour la CMA CGM, le 17 décembre 2005, sous le nom de LEGUAN (à gauche), peu avant de devenir CMA CGM GRENADINES.
 
K-SPIRIT
K-SPIRIT
Il était positionné sur la ligne Cagema. Son remplaçant devrait être un nouvel affrété, le NORDERTOR (IMO 9141675 - JB 5 025 - Constr. 1998 - Pav. ATG). L'absence de pontée mettait en évidence l'incroyable petitesse de son château, à peine plus long qu'un vingt pieds, ainsi que la hauteur démesurée de ses deux grues !
IMO 9196668 - Cargo de divers - 100,58x18,80x8,40 m - TE 6,65 m - JB 4 450 - JN 2 141 - PL 5 581 t - P 3 960 kW (mot. MAN B&W - 9L32/40) - Cap; GRN 7 177 m3 / 505 evp - Grues 2 x 40 t - Constr. 1999 (Wenzhou Eastern Shipyard, Chine) - Propr. Erste K&K Schiffahrtsges. mbH & Co. K (Hamburg) - Pav. LBR.

14 septembre 2007

Franck Delmas — Quelques nouvelles de Port-de-Bouc : appareillage d'ELENI K III (Valletta) du canal de Caronte chez Sea Invest. A quai, les FALESIA (Palermo) et AURORA (Palermo).
ELENI K III
FALESIA
FALESIA
AURORA
ELENI K III
FALESIA
AURORA
Et le BALTIC MONARCH (Limassol).
BALTIC MONARCH
ELENI K III - IMO 9367841 - Cargo de divers - 80,60x13,60x6,90 m - TE 5,50 m - JB 1 972 - JN 1 227 - PL 3 367 t - Constr. 2006 (Taizhou Zhongyuan Shipyard) - Gérant Kagiafas Marine Co (Le Pirée) - Pav. MLT.
FALESIA - IMO 9217890 - Chimiquier - 99,9x15,4x7,8 m - TE 6,11 m - JB 3 616 - JN 1 436 - PL 4 785 t - P 3 060 kW (mot. MAN B&W) - V 14,1 nds - Constr. 2001 (Morimi) - Pav. ITA.
AURORA - IMO 9323807 - Chimiquier/Pétrolier - 171,2(LPP)x32x16,2 m - JB 25 600 - JN 8 300 - PL 37 500 t - P 9 480 kW (mot. STX MAN B&W 6S50MC-C) - Constr. 2007 (STX Shipbuilding) - Propr./Gérant Motia (Italie) - Pav. ITA.
BALTIC MONARCH - IMO 9314818 - Chimiquier/Pétrolier - JB 23 240 - JN 10 110 - PL 37 273 t - Cap. 45 580 m3 - Constr. 2006 (Hyundai Mipo Dockyard) - Gérant Interorient Navigation - Pav. CYP.

PAH — Arrivée des portiques du Terminal Porte Océane (TPO) à Port 2000

Les quatre portiques ZPMC, commandés pour le Terminal Porte Océane (joint-venture entre les groupes Perrigault et A. P. Moller - Maersk) sont attendus dimanche ou lundi à Port 2000. Partis mi-juillet de Shanghai sur le navire ZHEN HUA 11 (Kingstown) de l'armement chinois ZPMC, ces portiques super post-panamax font partie des plus gros au monde et sont pré-équipés d'un mode de levage en tandem, c'est-à-dire pouvant opérer simultanément deux conteneurs 40’, et ont une capacité totale de levage de 100 t. Avec un empattement de 35 m et un poids unitaire de 1 750 t, chacun de ces portiques peut traiter des navires de 22 conteneurs de large. Leur débarquement sur la terre ferme aura lieu dans les jours qui suivront avant la période de rodage nécessaire pour leur mise en service.

Avec l'arrivée de son équipement de bord à quai, le Terminal Porte Océane s'apprête à démarrer, d'ici la fin de l’année, son activité sur les deux postes à quai situés à l'ouest du Terminal de France à Port 2000. Rappelons que le chantier d'aménagement des terre-pleins de TPO, démarré en juillet 2006, est en cours d'achèvement sous la maîtrise d'œuvre du groupement constitué du bureau d'études Beture et du Port Autonome du Havre (service des Chaussées, Terre-Pleins et Bâtiments).

ZHEN HUA 11
Départ de Shanghai (photo TPO)
ZHEN HUA 11 - IMO 7917446 - 243,80x39,35x13,50 m - TE 8,50 m - JB 37 743 - JN 11 323 - PL 45 403 t - Constr. 1981 (Astano S.A. EL Ferrol de Caudillo) - Propr./Gérant Zhen Hua 11 Shipping(SVG) Co. (Kingstown, Saint Vincent) - Opérateur Shanghai Zhenhua Shipping Co (Chine) - Pav. VCT.

Roland Grard — Une série de navires construits en Pologne fréquentent assidûment notre port d'Abidjan. Hier nous avions le NORDRIVER et l’OCEAN PROSPER, aujourd’hui c’est le tour du DEIKE RICKMERS (avec près de 1 200 mouvements), demain ce sera celui du WEHR KOBLENZ.
DEIKE RICKMERS
DEIKE RICKMERS
DEIKE RICKMERS
DEIKE RICKMERS
DEIKE RICKMERS - IMO 9105994 - PC - 183,80x25,30x13,50 m - TE 9,89 m - JB 16 801 - JN 8 672 - PL 22 900 t - P 13 320 kW (mot. H. Cegielski-Poznan 6RTA62U) - V 19 nds - Grues 3 x 40 t - Cap. 1 694 evp - Constr. 1996 (Stocznia Szczecinska, Szczecin) - Gérant Rickmers Reederei GmbH (Hambourg) - Pav. MHL - Ex LIBRA RIO GRANDE - Ex P&O NEDLLOYD KOWIE - Ex CSAV GENOVA - Ex SCORPIO CHALLENGER - Ex SCORPIO CALLENGER - Ex PANATLANTIC.

Ci-dessous, accostage du CMA CGM COLIBRI, un habitué, photographié du haut de notre grue mobile Gottwald.

Le JULIE DELMAS, pressé, travaillera cette nuit au quai 22, il sera remplacé demain par le TAASINGE MAERSK. Au départ du DEIKE RICKMERS, nous accueillerons le MOL SUNSHINE, à celui du COLIBRI le WESTERMUHELEN. Viendront ensuite, dans la foulée, le WEHR KOBLENZ qui déchargera près de 1 000 conteneurs en transbordement, et un «gros» NICOLAS DELMAS, etc.

Yvon Perchoc — Un beau ro-ro à Fort de France, le CAP CANAILLE (Marseille). Il est en escale depuis le 7 septembre 2007 pour quelques réparations. Ses cheminées, blanches à l'arrivée, sont passées aux couleurs de la CMA-CGM ce week-end. Ce roulier assure la ligne Leeward de CMA-CGM, entre Pointe à Pitre et les îles du nord des Antilles jusqu'à San Juan de Puerto Rico.
II avait débuté sa carrière comme CAP LARDIER aux Chargeurs Réunis, construit en 1977 par la Société Nouvelle des Ateliers et Chantiers du Havre, au Havre. En 1987, il devint GYPTIS chez Daher, puis brièvement durant 1992, SEAFOWL pavillon des Bahamas puis LIBECCIO sous les couleurs de Delom, avant de prendre le nom de CAP CANAILLE toujours en 1992.
CAP CANAILLE
CAP CANAILLE
CAP CANAILLE
IMO 7500736 - 109,77x17,5 m - TE 5,233 m - JB 5 619 - JN 1 685 - PL 2 743 t - P 4 924 kW (mot.2 x MAK9M453) - V 15 nds - Cap. 133 evp (54 reefers) - Pav. FRA.

13 septembre 2007

Jean-Claude Sinnesael — Quelques vues du GRANDE ATLANTICO prises à Hambourg le mois dernier.

IMO 9130951 - Navire roulier - 213,9x32,25x12 m - TE 9,4 m - JB 56 642 - JN 16 992 - PL 26 170 t - P 15 645 kW (mot. Sulzer) V 20 nds - Constr. 1999 (Fincantieri Cantieri Navali Italiani S.P.A., Palermo, Italia) - Gérant Grimaldi (Naples) Pav. ITA.

GRANDE ATLANTICO
GRANDE ATLANTICO
GRANDE ATLANTICO
GRANDE ATLANTICO
GRANDE ATLANTICO
D'autres navires du Grimaldi Group

COLOGNY
COLOGNY

Christian Plagué — Le 12-09 à Montoir charbons, le vraquier panaméen COLOGNY venu livrer 133 000 t de charbon

IMO 9035773 - 269,96x43,0x23,9 m - TE 17,32 m - JB 77 372 - JN 47 534 - PL 149 477 t - P 12 429 kW (mot. Kawasaki 2SA5CY) - V 13,9 nds - Constr.1993 (China Shipbuilding Corporation, Keelung Shipyard) - Gérant Pacific King Shipping (Shanghai) - Pav. PAN - Ex YUAN LI - Ex NEW HALCYON.


Documents plus anciens

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande