La marine marchande au jour le jour,
pièces jointes diverses...

Petits
reportages


Documents plus anciens
Documents plus récents

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Abeille n°22 - Alcyon - Almak - Altamira - Ardita - Arklow Rebel - Atlas Rex - Benty - Bokul - British Robin - Bro Ellen - Carnival Conquest - Carnival Freedom - Carnival Glory - Carnival Liberty - Carnival Triumph - Carnival Valor - Claudia - Clemenceau - Club Med 2 - Colmar - Corsica Victoria - Cunene - Danica Sunbeam - Dolce X - Dorothy Trader - Dulcinea - Else Cat - Ferlas - Freedom of the Seas - Friendship - Gard 1 - Gotland - Great Circle - Green Eskimo - Ile de Brehat - Independence of the Seas - Isca - Jenka - KML Sirius - Lex Almendro - Liberty of the Seas - Lys Clipper - Marc-André - Marim - MCT Almak - Midgard La Dani - Neidenburg - Nova Australia - Pearl - Pearl I - Plougasnou - Radiance of the Seas - Rangatira - Saint Minver - Sardinia Regina - Secil Cunene - Severn Sands - Seven Seas Voyager - Sirius - Solidarnosc - St. Germain - Strud - Thalassa 1 - Timo - Timour - Touareg - Zafer N -


13 décembre 2007


Gwénaëlle Gourdet

Voici une photo du LS CONCORDE pour la première fois en escale au Havre. Il était amarré au quai faisant face au VILLE DE BORDEAUX sur les flancs duquel est inscrit "A 380 on board"... cela ne s'invente pas ! Je "débarque" en effet d'une mini-croisière à bord du Ville de Bordeaux... Saint-Nazaire- Le Havre; mais, c'est toujours agréable de prendre la mer même en tant que passagère! La mer, les bateaux, les étoiles...

LS CONCORDE (Gibraltar) - IMO 9250050 - Chimiquier - 99,9x15,2x7,4 m - TE 5,97 m - JB 3 057- JN 1 280 - PL 4 692 t - P 2 400 kW - V 13 nds - Cap. 4 683 m3 - Constr. 2003 (Ceksan Tersanesi, Turquie) - Pav. GBR. Ex CONCORDE (2003-2006) - Ex HACI HABIB BAYRAK (2003).

Erwan Guéguéniat — Voici le BRO ELLEN (Marseille) arrivant à Saint-Nazaire le 7.12 et le MARC-ANDRÉ (St. John's) appareillant le 10.12. Puis, le même jour, arrivée du MCT ALMAK (Monrovia) à Donges Arceau pour y livrer 15 727 t de gazole.
BRO ELLEN
BRO ELLEN
MARC-ANDRE
MCT ALMAK
BRO ELLEN
MARC-ANDRE
MCT ALMAK

MCT ALMAK - IMO 9173109 - Chimiquier/Pétrolier - 149,30x23,75x12,65 m - TE 9,27 m - JB 12 358 - JN 6 449 - PL 19 996 t - P 7 175 kW - V 15,5 nds - Cap.  22 540 m3 - Constr. 1999 (Uljanik Brodogradiliste, Pula, Croatie) - Gérant Hanseatic Lloyd Reederei (Bremen) - Pav. LBR. Ex ALMAK (1999-2003).


Arrivée du SOLIDARNOSC (Port Vila) également le 10.12. Ce concept de navire à la construction économique fut mis en place dans un chantier polonais il y a 15/20 ans, pour utiliser un maximum de tôles planes, donc un gain de temps en usinage. Il est vrai que l'étrave est taillée... à coups de serpe. L'hiloire de cales fait toute la longueur du pont. Il existe aussi des OBO construits en Pologne utilisant ce concept.
SOLIDARNOSC
SOLIDARNOSC
SOLIDARNOSC
SOLIDARNOSC
SOLIDARNOSC
IMO 8813934 - Vraquier - 228,55x32,24x19 m - TE 14,12 m - JB 41 252 - JN 23 095 - PL 73 470 t - P 7 995 kW - V 14,2 nds - Cap. GRN 84 960 m3 - Constr. 1991 (Chantier Burmeister & Wain, Copenhague) - Gérant Polish Steamship Co (Szczecin, Pologne) - Pav. VUT.

Le 12.12, c'était au tour du tanker BRITISH ROBIN (photos de gauche) et du DOLCE X (à droite) de fréquenter l'estuaire de la Loire.
BRITISH ROBIN (Douglas) - IMO 9282508 - 250,0x43,8x21,3 m - TE 15,04 m - JB 63 462 - JN 34 210 - PL 113 782 t - P 15 801 kW - V 15,7 nds - Cap. 127 500 m3 - Constr. 2005 (Samsung Heavy Industries) - Pav. IOM.
DOLCE X (Panama) - IMO 8216124 - 123,5x18,5x10 m - TE 7,59 m - JB 6 483 - JN 3 096 - PL 9 611 t - P 3 532 kW - V 1",6 nds - Pav. PAN. Ex DULCINEA (2003) - Ex THALASSA 1 (2002) - Ex THALASSA I (2002) - Ex PEARL I (1998) - Ex PEARL (1994) - Ex LEX ALMENDRO (1990) - Ex ALTAMIRA (1984).

12 décembre 2007

Hervé Cozanet — Revenant d'un petit tour à bord du PROVALYS, j'ai vu arriver à quai l'ALCYON. Il venait décharger trois conteneurs réfrigérés récupérés en mer, dans un piteux état, et ce suite à la perte, par différents navires, d'une partie de leurs cargaisons durant la tempête de ce week-end.
ALCYON
ALCYON
ALCYON
Même détruites, les "boîtes" gardaient un peu de flottabilité. Ces conteneurs-là contiennent des bananes, on a parlé aussi d'ananas, la salade de fruits s'étoffe...

Benoit Donne — Une illustration éloquente du monde de la croisière aujourd'hui.

Avant-hier 10 décembre, à San Juan (Puerto Rico), six paquebots faisaient escale, dans le vent et sous la pluie, en raison de la tempête tropicale tardive Olga qui avait décidé de se déclarer ce même jour.
La capacité totale de ces six navires, passagers plus équipages, était de 21 700 personnes. Je vous laisse imaginer l'encombrement des rues et des magasins de la vieille ville.

Premier arrivé, le CLUB MED 2, avec une capacité de 409 passagers (et 210 membres d'équipage), le plus petit, mais le plus beau... sans chauvinisme, écrasé par la masse de ses voisins.

Arrivaient ensuite, en provenance de Grand Turk (Iles Turques et Caïques, Antilles), le SEVEN SEAS VOYAGER, navire de grand luxe de Regent Cruise Lines, avec 700 passagers (uniquement en suites avec balcons), avec une heure de retard à cause du mauvais temps, puis le RADIANCE OF THE SEAS suivi du LIBERTY OF THE SEAS, actuellement le plus gros paquebot naviguant, tous les deux appartenant à Royal Carribean International (Série Vantage)..
SEVEN SEAS VOYAGER
RADIANCE OF THE SEAS et LIBERTY OF THE SEAS
RADIANCE OF THE SEAS et LIBERTY OF THE SEAS
RADIANCE OF THE SEAS et LIBERTY OF THE SEAS
SEVEN SEAS VOYAGER
RADIANCE OF THE SEAS et LIBERTY OF THE SEAS

• RADIANCE OF THE SEAS (Nassau) - IMO 9195195 - 293,2x32,2x11,5 m - TE 9 m - JB 90 090 - JN 53 812 - PL 10 759 t - P 57 500 kW - V 24 nds - Cap. 2 100/3 360 passagers / 859 membres d'équipage - Constr. 2001 (Meyer Werft GmbH,Papenburg, Allemagne) - Gérant Royal Caribbean Cruises (Miami) - Pav. BHS.
• LIBERTY OF THE SEAS (Nassau) - IMO 9330032 - 339x38,60x11,72 m - TE 8,8 m - JB 154 407 - JN 127 545 - PL 10 600 t - P 75 624 kW - V 22 nds - Cap. 3 634/4 900 passagers / 1 385 membres d'équipage - Constr. 2007 (Aker Yards, Turku, Finlande) - Gérant Royal Caribbean Cruises (Miami) - Pav. BHS. Sister-ships : FREEDOM OF THE SEAS (constr. 2006) et INDEPENDENCE OF THE SEAS (en cours de construction, livrable mi-2008).


Ce fut enfin les deux quasi-jumeaux de Carnival, les CARNIVAL LIBERTY et CARNIVAL TRIUMPH. Le débarquement de ces "monstres" ressemblait plus à un quai de métro un jour de grève qu'à une croisière de rêve. A noter qu'hier les mêmes se partageaient les quais de St Thomas ou de St Marteen, excepté le Club Med 2 au mouillage à St John (Iles Vierges US), seul avec le petit SEADREAM 1 (90 passagers).

CARNIVAL LIBERTY
CARNIVAL TRIUMPH
LIBERTY OF THE SEAS
LIBERTY OF THE SEAS
CARNIVAL LIBERTY
CARNIVAL TRIUMPH (1)
LIBERTY OF THE SEAS : débarquement des passagers et de nuit

(1) Photo prise à San Juan en 2005, car il est arrivé durant la nuit avant-hier.
• CARNIVAL LIBERTY (Panama) - IMO 9278181 - 290,23x35,50x19,77 m - TE 8,3 m - JB 110 320 ums - JN 83 378 - PL 13 294 t - P 75 600 kW - V 19,6 nds - Cap. 2 969/3 360 passagers / 1 150 membres d'équipage - Constr. 2005 (Fincantieri, Chantiers de Monfalcone et Ancona, Italie) - Gérant Carnival Cruise Lines - Pav. PAN. Sister-ships : CARNIVAL CONQUEST (2002) - CARNIVAL GLORY (2003) - CARNIVAL VALOR (2004) - CARNIVAL FREEDOM (2007).
• CARNIVAL TRIUMPH (Nassau) - IMO 9138850 - 272,82x35,50x11,20 m - TE 8,3 m - JB 101 509 - JN 73 744 - PL 10 984 t - P 57 600 kW - V 21 nds - Cap. 2 758/3 473 passagers / 1 150 membres d'équipage - Constr.1999 (Fincantieri, Chantier de Monfalcone, Italie) - Gérant Carnival Cruise Lines - Pav. BHS.


Et, pour finir, quelques gros-plans du LIBERTY OF THE SEAS, qui donnent une idée de sa dimension exceptionnelle (339 m de long). A noter quelques passagers inhabituels au-dessus de la passerelle : il s'agit de quelques manchots, sans doute installés là pour les fêtes de Noël.
LIBERTY OF THE SEAS
LIBERTY OF THE SEAS
LIBERTY OF THE SEAS
LIBERTY OF THE SEAS

Regis Zaia — Rentrée à Sète, le 10.12.2007, du ZERAN (Valletta) aidé des remorqueurs CHAMBON BISO et CHAMBON LARGADE, avec un fort mistral soufflant en rafales sur le tribord.
ZERAN
ZERAN
ZERAN
ZERAN
IMO 8302272 - Ro-Ro - 147,45x23,51x14,91 m - TE 7,05 m - JB 15 685 - JN 4 624 - PL 8 044 t - Ptot 4 800 kW (deux mot.) - V 14,5 nds - Cap. 505 evp - Constr. 1987 (Stocznia im Komuny Paryskiej, Gdynia) - Gérant Pol-Levant Shipping Lines (Gdynia, Pologne) - Pav. MLT.  

Yvon Perchoc — La Somara (Société Martiniquaise de Remorquage et d'Assistance) vient d'acquérir le remorqueur GARD 1 le 30 novembre 2007. Il a été renommé TOUAREG mais conservera son pavillon actuel, Commonwealth of Dominica. Ce remorqueur est l'ex BUGSIER 6 construit à Bremerhaven en 1972. Il est devenu GARD 1 en 2001. Par ailleurs, Monsieur Porry, directeur de la Somara, précise :"d’ici 10 jours environ, nous devrions prendre également livraison du deuxième et dernier remorqueur de cet armateur, Midgard Towing, lequel se retire du marché : il s’agit du remorqueur MIDGARD LA DANI qui sera alors rebaptisé FRIENDSHIP". Ci-dessous, à droite, les MASSAI, ALLIANCE et TAURUS.
GARD 1
TOUAREG
TOUAREG
MIDGARD LA DANI
MASSAI, ALLIANCE, TAURUS
GARD 1
TOUAREG
MIDGARD LA DANI
MASSAI, ALLIANCE, TAURUS

Thomas Quehec — Deux photos du MARIM, resté à quai devant le LEON THEVENIN (Quai des câbliers) hier. Puis, derniers instants de la journée, et peut-être également derniers instants pour ce porte-avions CLEMENCEAU qui doit partir en Belgique pour sa démolition. A l’heure actuelle, il coule des jours paisibles dans le fond du port de Brest, où le beau temps est arrivé. mps est arrivé.
MARIM
MARIM
CLEMENCEAU
CLEMENCEAU

11 décembre 2007

  Souvenirs
Yvon Perchoc — Pour rester sur la rivière de Morlaix (dont la devise est "S'ils te mordent, mord-les" !), évoquée avec le PLOUGASNOU, voici quelques documents plus anciens : le petit navire HIRONDELLE descendant la rivière, puis une carte postale montrant le déchargement du JARLOT, à Morlaix, et enfin une belle photo hivernale, toujours à Morlaix, où figure le fameux ARTIGLIO.
HIRONDELLE
HIRONDELLE
JARLOT
ARTIGLIO
• HIRONDELLE : c'était un ancien anglais, le BROUGHSHANE, construit à Belfast en 1886. Il avait été acheté en 1907 par l'armement Le Guales de Mézaubron (Saint-Brieuc). Il se perdit le 12 octobre 1917 près de l'île de Sark. C'était un de ces nombreux petits caboteurs mixtes qui animaient les côtes et les ports de rivière, à cette époque. Je n'ai malheureusement jamais eu l'opportunité de photographier un caboteur naviguant sur la rivière.
Les caboteurs montent-ils toujours jusqu'à Morlaix ?

• JARLOT : lors du déchargement, les dockers se tiennent par la main. J'ignore si ce geste est posé pour la photo ou si c'est une méthode réelle pour haler la palanquée ?
• ARTIGLIO : bâtiment-base des scaphandriers italiens qui ferraillèrent de nombreuses épaves coulées le long des côtes françaises durant la Guerre (WWI). Le 07 décembre 1930, en baie de Quiberon, alors qu'il participe à l'arasement de l'épave du FLORENCE H à l'aide d'explosifs, il est coulé par une violente explosion. Les cales du FLORENCE H recelaient encore ... 200 t de dynamite.

NOVA AUSTRALIA
NOVA AUSTRALIA
Jo Kerdraon — Deux photos, prises cet après-midi à Brest (... où il ne pleuvait pas), du NOVA AUSTRALIA (Singapore) chargeant des pommes de terre de semence pour le Magreb. Plusieurs navires sont encore chargés avec les classiques palettes.
IMO 8415859 - Cargo réfrigéré - 109,00x16,41x10,01 m - TE 7,66 m - JB  4 427 - JN 2 678 - PL 5 438 t - P 4 781 kW - V 16 nds - Cap. réfrigérées 6 644 m3 - Constr. 1984 (Kitanihon Zosen K.K., Hachinohe, Japon) - Gérant Seatrade Groningen BV (Pays-Bas) - Pav. SGP. Ex GREEN ESKIMO (1996-2000) - Ex ATLAS REX (1984-1996).
Yvon Perchoc — Je suis surpris de voir un si grand navire emporter des pommes de terres à ce poste. Je pensais même que le trafic était totalement passé aux conteneurs. Le mois de décembre à Brest était un bon mois pour les photos parce que de nombreux caboteurs venaient y charger les tubercules. Il y avait des files de camions et même quelquefois le trafic débordait jusqu'au premier éperon. Mais c'était surtout des petits navires, beaucoup des pays nordiques. Leur destination était généralement l'Afrique du Nord. Sur les photos ci-dessous, on voit pas moins de trois caboteurs simultanément en ce 7 décembre 1997 : HERMANN C BOYE, KARINA DANICA et DANICA SUNBEAM. Le 19 décembre 1999, c'était le CUNENE (devenu depuis le BENTY). Ce trafic faisait travailler beaucoup de dockers. Quatorze hommes participaient à la constitution du chargement du JENKA (actuellement RANGATIRA), le 12 janvier 1996.
HERMANN C BOYE, KARINA DANICA et DANICA SUNBEAM
CUNENE
JENKA
DANICA SUNBEAM (Nakskov) - IMO 8701260 - Cargo de divers - 66,81x10,22x5,62 m - TE 3,5 m - JB 1 087 - JN 446 - PL 1 787 t - P 588 kW - V 10 nds - Cap. GRN 2 067 m3 / 49 evp - Constr. 1988 (Sakskobing Maskinfabrik og Skibsvaerft, Sakskobing, Danemark) - Pav. DIS.
BENTY (Kingstown) - IMO 8110588 - Cargo de divers - 67,32x11,20x6,20 m - TE 3,52 m - JB 1 287 - JN 430 - PL 1 307 t - P 798 kW - V 11 nds - Cap. GRN 2 705 m3 - Constr. 1983 (Sakskobing Maskinfabrik og Skibsvaerft, Sakskobing, Danemark) - Pav. VCT. Ex CUNENE (1999-2003) - Ex KML SIRIUS (1999) - Ex COLMAR (1998-1999) - Ex SIRIUS (1998) - Ex SECIL CUNENE (1989-1998) - Ex ELSE CAT (1983-1989).
RANGATIRA (Timaru) - IMO 7022928 - Cargo de divers - 49,71x8,31x4,93 m - TE 3,47 m - JB 520 - JN 241 - PL 710 t - P 507 kW - V 10 nds - Cap. GRN 1 312 m3 - Constr. 1970 (A/S Nordsovaerftet, Ringkobing, Danemark) - Ex JENKA ((1984-2002) - Ex GREAT CIRCLE (1979-1984) - Ex BOKUL (1970-1979) - Pav. NZL.

10 décembre 2007

Yvon Perchoc— Puisque nous parlions de sabliers hier, voici quelques photos du PLOUGASNOU.
PLOUGASNOU
PLOUGASNOU
PLOUGASNOU
Morlaix - 1989
Morlaix - Janvier 1992
Brest - Mai 1995
Il avait été construit aux Pays-Bas (Delfzijl) en 1939 comme caboteur, sous le nom de STRUD avant de devenir TIMO en 1950. Il est transformé en sablier en 1970 et passe sous pavillon français comme TIMOUR, à Jacques Roudot (Marennes). En 1976, il coule tragiquement en entraînant un de ses marins. Il est remis à flot et renommé PLOUGASNOU, à la Société Armoricaine d'Entreprise Maritime. Il séjourne dans la forme n°1 de Brest en 1995 pour y refaire ses fonds. A cette occasion, un intervenant du chantier m'avait expliqué que les plans n'étant pas disponibles, il avait fallu tailler des gabarits en bois (voir photo) pour reconstituer en atelier les formes. Le PLOUGASNOU profitera peu de sa nouvelle carène, car le 17 janvier 1996 à 07h30, après avoir chargé 200 t de sable, il talonne par temps de brume sur une roche au large de Primel (Baie de Morlaix) et coule par 20 m de fond à la position 48°43,72'N et 003°48,12'W. L'équipage est récupéré sain et sauf par le palangrier ALCYD. Il sera remplacé par le DON PANCHO.
Jean-Luc Déan — Ce PLOUGASNOU évoque la commune du même nom (Baie de Morlaix) a la particularité d'avoir fourni un nombre très important de marins à la compagnie de remorquage Les Abeilles puisque le premier est référencé dans le rôle d'équipage de l'ABEILLE n°2, remorqueur lancé en 1862. Plusieurs autres marins, natifs de cette commune, pèrirent noyés lors des quelques accidents mortels qui endeuillèrent la compagnie (naufrage de l'ABEILLE n°9 en 1892 ou celui de l'ABEILLE n°4 en 1954). De nombreux capitaines des Abeilles sont aussi originaires de cette commune, dont le plus connu, Laurent Loussot, commanda le remorqueur de sauvetage ABEILLE n°22 (une trentaine de sauvetages de navires en détresse à son actif - cf. photo ci-contre) avant-guerre et dirigea la branche renflouement après la deuxième guerre mondiale.
ABEILLE n°22
41,14x8,84 m - JB 433 - P 1 200 ch (883 kW) - Constr. 1919 (Southampton) - Saisi par les Allemands en 1940 (à Bénodet) - Retrouvé à Bordeaux à al fin de la guerre, mais jugé irrécupérable - Vendu et démoli en 1950 aux Pays-Bas (New Lekkerland) - Ex SAINT MINVER.

Miguel Rodriguez — Tout d'abord une vue de l'entrée du port de Bayonne hier, journée de tempête sur une bonne partie de la France. Puis mouvement de déhalage : le ARDITA (Ravenna) qui était à quai à Tarnos, s'est retrouvé à St Bernard, soit beaucoup plus en amont (en prévision de la tempête peut-être ?). Alors, je ne sais pas si c'est fréquent (j'avais déjà vu le FS MILA déhaler, assisté du BALEA), mais là le ARDITA a manœuvré tout seul. Les lamaneurs ont largué les amarres, puis il a viré sur son ancre tribord pour se dégager du quai, et ensuite navigation ordinaire.

ARDITA
ARDITA
ARDITA
ARDITA
IMO 9347023 - Cargo de divers - 139,95x21,0x10,6 m - TE 7,7 m - JB 9 286 - JN 4 398 - PL 14 650 t - P 4 350 kW - P 4 350 kW - V 14 nds - Cap. GRN 16 300 m3 / 1 200 evp - Constr. 2007 (Niestern Sander, Delfzijl Yard, Turquie) - Gérant Setramar Navigazione (Ravenne, Italie) - Pav. ITA. Lancé sous le nom de GAGLIARDA.

Jacques Draoulec — Voici quelques photos du CORSICA VICTORIA de la compagnie Corsica Ferries, en escale à Genova.

Construit en 1973, sous le nom de GOTLAND, par les chantiers Jozo Lozovina - Mosor Shipyard (Yougoslavie) pour la compagnie Rederi AB Gotland. En 1974, il est racheté par TT Line, mais en 1988 il réintègre la flotte de Rederi AB Gotland. Durant cette année là, il sera vendu à différents armateurs en conservant son nom. En 1989, Corsica Ferries rachète le navire et le rebaptise sous son nom actuel. En 1990, il est rallongé de 22,75 m (chantier I.N.M.A., Italie). La capacité des couchettes passagers passe de 379 à 1 040, la capacité du garage passe de 300 voitures à 480 et les passagers de 1 670 à 1 800. Il navigue sous pavillon italien depuis mi -1999 (avant cette date, il naviguait sous pavillon panaméen). Lignes desservies : Civitaveccia - Golfo Aranci. Plus souvent Savona - Bastia et Livorno - Bastia (toute l’année) et Savona – Île Rousse (en saison).

CORSICA VICTORIA
CORSICA VICTORIA
CORSICA VICTORIA
CORSICA VICTORIA

IMO 7305253 - 146,55x20,50x12,20 m - TE 5,01 m - JB 13 005 - JN 5 973 - PL 2 643 t - Ptot 10 590 kW (six moteurs / propulsion classique par hélices) - V 19,5 nds - Deux propulseurs d'étrave - Stabilisateurs anti-roulis - Porte-rampe avant et arrière - Cap. 222 cabines / 1 040 couchettes / 760 passagers "unberthed" / 41 membres d'équipage / 300 VHL - Constr. 1973 sous le nom de GOTLAND (Brodomosor, Trogir Yard, Croatie) - Pav. ITA. Sister-ship du SARDINIA REGINA.


9 décembre 2007

Christian Plagué — Avant-hier, dans le bassin de Penhoët à Saint-Nazaire, trois navires à quai : respectivement, le navire irlandais ARKLOW REBEL venu charger 4 250 t de tourteaux de tournesol, puis le tout récent MARC-ANDRE venu lui aussi charger des tourteaux de tournesol (2 450 t) et, enfin, le slovaque ZAFER N venu livrer 2 356 t de tôles d'acier, avec derrière lui le St. GERMAIN.
ARKLOW REBEL
MARC-ANDRE
ZAFER N & St GERMAIN
ARKLOW REBEL (Arklow) - IMO 9291731 - Cargo de divers - 89,99x14x7,15 m - TE 5,68 m - JB 2 999 - JN 1 639 - PL 4 390 t - P 1 800 kW (mot. 4T-6cyl. Caterpillar) - V 11,5 nds - Cap. 5 928 m3 (deux cales) - Constr. 2005 (Barkmeijer Stroobos, Pays-Bas) - Gérant: Arklow Shipping Ltd - Pav. IRL.
MARC-ANDRE (St. John's) - IMO 9374698 - Cargo de divers - 89,99x12,50x8,0 m - TE 5,25 m - JB 2 528 - JN 1 053 - PL 3 568 t - P 1 800 kW - V 13 nds - Cap. GRN 4 927 m3 / 157 evp - Constr. 2007 (Scheepswerf Peters B.V. - Kampen Yard, Pays-Bas) - Gérant: Wieczorek A (Hambourg) - Pav. ATG.
ZAFER N (Bratislava) - IMO 8518156 - Cargo de divers - 82,47x10,80x6,0 m - TE 4,73 m - JB 1 680 - JN 845 - PL 2 100 t - P 676 kW (mot. Motoren-Werke Mannheim TBD444L6) - V 10 nds - Cap. GRN 2 985 m3 / 72 evp - Constr. 1986 (Martin Jansen GmbH & Co. KG Schiffswerft und Maschinenfabrik, Leer, Allemagne) - Gérant: San-Mar Shipping Ltd (Istanbul) - Pav. SVK. Ex DOROTHY TRADER - Ex CLAUDIA - Ex LYS CLIPPER - Ex NEIDENBURG.

   Thomas Quehec

Photographié hier, voici le câblier ILE DE BREHAT en train de faire des essais avec son ROV (Remote Operated Vehicle) dans le port de Brest.

Pour une visite complète de ce câblier, cliquez ici

ILE DE BREHAT

CÔTES DE BRETAGNE


Alain Déchorgnat
— Puisque nous parlons de sabliers, voici une photo faite à Saint-Malo du CÔTES DE BRETAGNE (Cie Armoricaine de Navigation), sous un autre angle que celui figurant déjà sur le site. La présence de la Timac à Saint-Malo fait que l'on y voit très souvent le CÔTES D'ARMOR, son frère d'armement.

ISCA

Yvon Perchoc
— Voici (ci-contre, à gauche) une photo que vient de me transmettre un correspondant, Frank Soetermeer (Utrecht). Il s'agit de l'ISCA (Bristol), sablier qui a porté ce nom de 1960 à 1977, avant de devenir le FERLAS (Paimpol) de 1977 à 1995 (photo de droite). C'est le père de ce correspondant, M.C.J. Soetermeer (1913-1979), ingénieur des constructions navales, qui en avait fait les plans Il travaillait pour le Bureau voor Scheepsbouw Groenendijk & Soetermeer, Rotterdam, fondé en 1946 et qui existe toujours.
FERLAS

Cette drague suceuse a retrouvé le pavillon britannique, en 1995, sous le nom de SEVERN SANDS (port d'attache Newport).
IMO 5164174 - 51,67x9,01x4,02 m - TE 3,68 m - JB 515 - JN 154 - PL 676 t - P 485 kW - V 9 nds - Constr. 1960 (N.V. Scheepswerf "Westerbroek" v/h J.G. Broerken, Pays-Bas) - Pav. GBR.


Documents plus anciens
Documents plus récents

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande