La marine marchande au jour le jour,
pièces jointes diverses...

Petits
reportages


Documents plus anciens
Documents plus récents

14 juin 2008

Yvon Perchoc — Photographié tout à l'heure dans la baie du Marin (sud Martinique), le navire  semi-submersible SUPER SERVANT 4 en opération de chargement de yachts et voiliers. Ces navires iront passer l'été en Europe. En mai 2007, c'était son frère presque jumeau qui officiait, le SUPER SERVANT 3 (photo prise par le pilote, M. Collombat).
SUPER SERVANT 4
SUPER SERVANT 4
SUPER SERVANT 3

SUPER SERVANT 4 (Willemstad) - IMO 8025343 – Transport de colis lourds semi-submersible – 169,50x32,31x8,59 m – TE 6,26 m - JB 12 642 - JN 3 792 - PL 14 138 t - P 6 552 kW (mot. 2 x Werkspoor 6TM410) - V 13,0 nds - Constr. 1982 (Oshima Shipbuilding Co Ltd, Oshima, Japon) - Gérant Anglo Eastern Ship Management - Pav ANT – Coût à l’achat : 18,4 M$ - Jumboïsé en 1993

SUPER SERVANT 3 (Willemstad) - IMO 8025331 – Transport de colis lourds semi-submersible – 139,10x32,31x8,51 m – TE 6,26 m - JB 10 224 - JN 3 067 - PL 14 138 t - P 6 552 kW (mot. 2 x Werkspoor 6TM410) - V 13,0 nds - Constr. 1982 (Oshima Shipbuilding Co Ltd, Oshima, Japon) - Manager Anglo Eastern Ship Management - Pav ANT.


Régis Zaia — Toujours sous une forte tramontane, arrivée inédite à Sète du voiturier DON QUIJOTE qui lui se bat plus avec le vent qu'avec les moulins, belle image portuaire avec la pilotine BRESCOU, le remorqueur CHAMBON BISO et  les lamaneurs. Il vient décharger des véhicules Huyndai. Puis le cargo de divers ATLANTIC SUN avec une cargaison de colza.
DON QUIJOTE
DON QUIJOTE
ATLANTIC SUN
DON QUIJOTE (Stockholm) - IMO 9138525 - 227,90x32,26 m - JB 67 141 - JN 28 379 - PL 28 142 t - P 16 358 kW (mot. B&W 8S60MC) - V 20,5 nds - Cap. 5 873 voitures / 30 membres d'équipage - Constr. 1998 (Daewoo Heavy Industries, Geoje, Corée) - Gérant Wallenius Marine (Stockholm) - Pav. SWE.
ATLANTIC SUN (Limassol) - IMO 9136137 - 90,46x13,20x7,30 m - TE 5,74 m - JB 2 848 - JN 1 601 - PL 4 258 t - P 1 800 kW (mot. Stork-Wärtsilä 6SW280) - V 11 nds - Cap. GRN 5 798 m3 / 206 evp - Grue 12 t - Constr. 1996 (Bodewes Shipyards, Hoogezand) - Gérant Oost Atlantic Lijn (Pays-Bas) - Pav. CYP. Ex OSTERLAND (2003-2006) - Ex SWEDER (1996-2003).
Erwan Guéguéniat — Le STAR ALTANGER vu hier me fait penser au NORWICH CASTLE que j'ai croisé le 4 juin en Seine, surtout que sur la coque on voit son ancien nom : STAR DRIVANGER... Même préfixe révélateur. Ce n'est pas un sister-ship, mais ils ont en commun le gérant, Masterbulk à Singapour.
NORWICH CASTLE
NORWICH CASTLE
NORWICH CASTLE
NORWICH CASTLE

NORWICH CASTLE (Panama) - IMO 7620603 - 182,91x31,20x16,30 m - TE 12,02 m - JB 27 735 - JN 13 505 - PL 43 052 t - P 9 636 kW (mot. B&W 7K67GF) - V 15,5 nds - Cap. GRN 47 232 m3 / 1 344 evp - Grues 2 x 30 t - Constr. 1978 (Mitsui Eng., Tamano, Japon) - Gérant Masterbulk Pte (Singapour) - Pav PAN. - Ex STAR DRIVANGER (1992-2007) - Ex STAR HONG KONG (1978-1992) - Sister-ship :  CLIFFORD CASTLE.

NDLR — Cf. petit reportage (signé André Le Mens) sur l'embarquement du papier à bord de ce type de navire

13 juin 2008

Régis Zaia — Sous un beau soleil et une forte tramontane, départ du STAR ALTANGER après déchargement de pâte à papier. A noter le pilote et le pacha à l'abri sous le taud sur l'aileron bâbord. Le navire était assisté du CHAMBON LARGADE.
STAR ALTANGER
STAR ALTANGER
STAR ALTANGER

STAR ALTANGER (Singapore) - IMO 8502822 - Cargo polyvalent - 168,51x26,61x16,00 m - TE 10,97 m - JB 20 125 - JN 9 823 - PL 30 382 t - P 7 208 kW (mot. Sulzer 6RTA58) - V 15 nds - Cap. GRN 39 051 m3 / 1 198 evp - Grues 2 x 40 t - Constr.1986 (Kurushima Dock, Onishi, Japon) - Propr./Gérant Masterbulk, Singapour) - Pav. SGP. Ex NORTHERN DAWN (1991-1996) - Ex STAR NEW YORK (1989-1991) - Ex NEW YORK RAINBOW (1986-1989).


Yvon Perchoc — Il y a quelques jours, le voiturier SEA AHMED descendant la Loire avait donné l'occasion de quelques échanges à propos de ses formes arrières. Je me souvenais bien de l'escale à Fort de France d'un navire ainsi configuré, avec une rampe oblique orientée vers l'avant, alors que généralement elle se déplie vers l'arrière.
Les photos ci-contre (enfin retrouvées) montrent le libérien BLUE HAWK.
Sa configuration non annoncée bouleversa l'escale et il fut même nécessaire de casser une portion du chemin de câbles en béton (sur le quai) pour que le poser de la rampe de cet original fut possible. Quelle est donc la raison de ce choix technique qui réduit le volume du hangar et donc le linéaire ro-ro ? Curieux aussi ce mât en treillis métallique si imposant pour porter... le feu de tête de mât arrière.
BLUE HAWK
BLUE HAWK

BLUE HAWK (Monrovia) - IMO 7800370 - Voiturier – 186,01x32,32,03x13,19 m – TE 9,02 m - JB 40 711 - JN 12 214 - PL 14 407 t - P 12 356 kW (mot. B&W 9L67GF) - V 18,25 nds - Cap. 4 520 voures - Constr. 1978 (Tsuneishi Shipbuilding Co Ltd) - Propr. Gratitude Maritime - Gérant Nippon Yusen Kaisha - Pav LBR – Prix à la construction :19,77 M$.


André Le Nay — L'intéret de la rampe inversée vers l'avant est, à mon avis, de raccourcir significativement la longueur du front d'accostage nécessaire aux opérations commerciales du navire. En effet, sur un Ro-Ro classique à rampe oblique, il faut (d'après ce que j'en ai vu) un quai de la longueur du navire ou du moins un front d'accostage composé de ducs d'Albe plus une portion de quai au moins égale à la longueur déployée de la porte. Ces navires Ro-Ro sont conçus pour justement pallier le manque d'équipements et d'infrastructures de certains des ports fréquentés (un "Clark" — chariot élévateur — suffisant alors pour les opérations commerciales). C'est aussi dans ces ports que les quais peuvent être réduits à leur portion congrue. J'ai vu le cas à Port-Villa (Nouvelles Hébrides) où le court quai dû être "réservé"  à l'extrèmité de la porte tandis que la coque ne portait sur rien ou pas grand chose. Une porte inversée aurait eu le mérite de concilier les deux, pour une même longueur de quai : un bon appui du navire et une plate-forme suffisante pour déposer la porte.


SAFMARINE BATA
Erwan Guéguéniat — Nous parlions récemment des navires de la famille "Neptune". En voilà un nouveau, vu à l'appareillage de Rouen le 5 juin dernier (hélas il passe un peu loin de nous). Il s'agit de l'ancien gabonnais L'ABANGA (je ne me souviens plus du nom de la compagnie), naviguant actuellement sous le nom de SAFMARINE BATA.
André Le Nay — L'ABANGA, comme son "frère" LA M'PASSA, appartenait à la Sonatram. C'étaient des cargos exploités sous le pavillon gabonnais avec équipage gabonnais et état-major français issu de ceux de la Delmas.Les locaux de la Sonatram à Port-Gentil étaient partagés par URO-Gabon.

SAFMARINE BATA (Valletta) - IMO 8311027- Cargo de divers - 150,17x21,00x11,30 m - TE 9,05 m - JB 10 100 - JN 5 344 - PL 12 665 t - Cap. GRN 18 432 m3 / 428 evp - mâts de charge 5 x 40 t - Constr. 1983 (Neptun Shipyard, Rostock, Allemagne) - P 6 620 kW (mot. MAN-VEB K9Z60/105E) - V 16 nds - Gérant Oceanstar Management Inc (Grèce) - Pav. MLT - Ex ELISE D (1994-2004) - Ex L'ABANGA (1983-1994).


12 juin 2008

Gilbert Cailler — Voici quelques photos prises hier matin depuis mon "poste de tir" favori à Saint-Nazaire. Arrivée de trois navires dans l'estuaire... le pétrolier ROMANTIC (à gauche), le vraquier KONKAR GEORGIOS (à droite)...
ROMANTIC
ROMANTIC
KONKAR GEORGIOS
KONKAR GEORGIOS
ROMANTIC (Piraeus) - IMO 9303247 - 274,2x48,0x22,4 m - TE 16,02 m - JB 78 922 - JN 47 289 - PL 150 250 t - P 16 640 kW (mot. Sulzer 6RTA72) - V 15,4 nds - Cap. 170 000 m3 - Constr. 2004 (Universal Shipbuilding, Tsu, Japon) - Gérant Nereus Shipping (Le Pirée) - Pav. GRC.
KONKAR GEORGIOS (Piraeus) - IMO 9154012 - 189,8x31,0x16,5 m - TE 11,62 m - JB 27 011 - JN 16 011 - PL 46 670 t - P 7 428 kW (mot. Mitsui 2SA6CY) - V 14,5 nds - Cap. GRN 59 820 m3 - Grues 4 x 30 t - Constr. 1997 (Mitsui Engineering & Shipbuilding, Tamano, Japon) - Gérant Konkar Shipping Agencies (Athènes) - Pav. GRC. Ex LEPTA MERCURY (1997-2003).
et le cargo polyvalent RUSICH-10 (ci-dessous à gauche). Enfin, une photo du PATENT, en face de Mindin (photo prise le 08.06 en soirée), parti de Montoir où il a passé un jour à quai sans opérations commerciales semble-t-il (?).

RUSICH-10 (Valletta) - IMO 9368247 - 128,20x16,74x6,10 m - TE 4,34 m - JB 4 970 - JN 2 214 - PL 5 460 t - Ptot 2 280 kW (deux moteurs Wärtsilä 6L20) - V 11 nds - Cap. GRN 5 418 m3 / 267 evp - Constr. 2006 (Navashinskiy Sudostroitelnyy Zavod Oka, Navashino, Russie) - Gérant Inok NV (Anvers) - Pav. MLT.

PATENT (Valletta) - IMO 9278167 - 176,85x29,40x13,50 m - TE 9,56 m - JB 19 796 - JN 11 034 - PL 31 818 t - P 6 620 kW (mot. Akasaka 2SA6CY) - Cap. GRN 40 960 m3 - Grues 4 x 30 t - Constr. 2004 (Hakodate Dock, Japon) - Gérant Orion Bulkers (Hambourg) - Pav. MLT.

RUSICH-10
PATENT

Régis Zaia — Nouveau venu à Sète, le ferry SCOTIA PRINCE, classé comme navire à passagers et Ro-Ro. Il vient peut-être charger du matériel roulant, les quais s'étant ces jours-ci remplis d'engins de travaux publics. Visite également de L'EUROPE, joli catamaran de l'Ifremer, immatriculé à Sète.

SCOTIA PRINCE
SCOTIA PRINCE
L'EUROPE
SCOTIA PRINCE (Nassau) - IMO 7119836 - 143,06x19,51x11,82 m - TE 5,28 m - JB 12 087 - JN 5 973 - PL 1 321 t - Ptot 13 248 kW (deux moteurs Pielstick 18PC2V-400) - V 21,5 nds - Constr. 1971 (Titovo Brodogradiliste, Kraljevica, Croatie) - Propr. Scotia Prince Ltd - Gérant International Shipping (Miami) - Pav. BHS. Ex STENA OLYMPICA (1971-1982).
NDLR —  Navire au bien curieux parcours... Cf. article Mer et Marine.
Sébastien PRADELLE — Le SCOTIA PRINCE ne vient pas charger des engins de TP, mais va effectuer la liaison passagers entre Sète et Tanger pendant quelques temps, en remplacement du MARRAKECH EXPRESS.

L'EUROPE (Sète) - IMO 9052056 - Navire de recherches - 29,60x10,40x5,20 m - TE 2,96 m - JB 300 - JN 56 - PL 190 t - Ptot 692 kW (deux moteurs Poyaud UD25L6M4 / deux hélices) - V 10,9 nds - Constr. 1993 (Chantier Naval OCEA, Les Sables-d'Olonne) - Propr. Ifremer - Gérant Genavir (France) - Pav. FRA.


11 juin 2008

Photos d'archives
SAINT BARNABÉ
Yvon Perchoc — En me connectant sur Internet, je m'aperçois que le saint du jour est Barnabé. Je ne pense pas connaître de Barnabé... sauf dans un de mes albums, un petit cargo du nom de SAINT BARNABÉ, à la Société Navale de l'Ouest, lancé à Dunkerque en 1913. Il avait surmonté les aléas de la Guerre 14-18, lorsque le 7 octobre 1918, il fut torpillé et coulé au large de l'île de San Pietro (sud-ouest de la Sardaigne). Pas de chance, à un mois près !
Sur la photo ci-contre (carte postale), il se trouve dans un bassin de radoub d'Anvers.
Françoise Massard — Le SAINT BARNABÉ, deuxième du nom (le premier ayant navigué de 1898 à 1908 pour la SNO), fait partie d’une série de 14 navires commandés par la Société Navale de l'Ouest aux Ateliers et Chantiers de France (Dunkerque) dans le cadre d’un renouvellement de sa flotte lancé en 1907. Malheureusement, la moitié d’entre eux seront coulés par les sous-marins allemands lors de la première Guerre mondiale, dont le Saint Barnabé (2) coulé (le 07.10.1918) par l’UB-105. Son port en lourd était de 7 650 t.
Pour l'historique de l'armement SNO (de 1880 à nos jours) et la constitution de sa flotte (environ 80 navires portant presque tous un nom de saint), on peut lire un gros article de Gérard Cornier sur la « Société Navale de l’Ouest » dans le N° 30 (janvier 2007) de Navires & Marine marchande (p.22-39).
YP — Je ne connaissais pas le premier du nom et je me pose maintenant la question de savoir lequel des deux figure sur la photo. D'autant que les lignes de ce cargo pourraient aussi bien correspondre à un navire de 1898. Merci aux lecteurs qui pourront apporter des éclaircissements.

FM — Toujours d’après l'article précédemment cité, le SAINT BARNABE premier du nom aurait été construit en 1883 aux chantiers anglais de Whitehaven sous le nom de BERBICE. Il serait devenu ALGERIE (en ?) et ne prit le nom de Saint Barnabé qu’en 1898 lors de son rachat par la SNO (à la Compagnie Verdeau). Il garda ce nom jusqu’en 1908 où il devint le SISSIE sous pavillon grec. Pas d’infos sur la fin de son parcours. A noter qu'il était déclaré pour 1 258 tpl contre 7 650 tpl pour le deuxième du nom.


Pierre-Yves Bertrand — La photo ci-dessus est probablement celle du premier SAINT BARNABE construit en Angleterre en 1883. En effet, le Lloyd's indique un port en lourd de 1 248 t et un pont (dimensions 221.6x33.3x15.8 ft) pour ce premier navire et 5 184 tpl et deux ponts en précisant "Spar deck" (dimensions 352.3x52.5x28.7 ft) pour le second. Ce dernier avait quatre sister-ships : SAINT VINCENT - SAINT LOUIS - SAINT MICHEL - SAINT OCTAVE (construit après la Première Guerre Mondiale, en 1922, alors que les précédents ont été construits en 1913 et 1914, mais toujours par le même chantier à Dunkerque).
Quelques informations complémentaires, parfois contradictoires (impossible de trancher) : construit en Angleterre en 1883, sous le nom de BERBICE, pour Royal Mail Steam Packet Co. (pavillon anglais), devient ALGERIE en 1891 (Armateur Verdeau & Cie, pavillon français), puis SAINT BARNABE en 1900 (Armateur SNO, pavillon français), ensuite SISSIE en 1908 (Armateur A. Focas, pavillon grec) et enfin FOCATA en 1911 (Armateur AG. Focata, pavillon grec). 1920 indiqué " deleted ".
SAINT VINCENT
Paul Bois — La carte postale originale belge du SAINT BARNABE au bassin a été postée le 26 juillet 1910, mais le cliché peut être notablement antérieur.. Ce n'est certainement pas le navire de 1912, plus grand et doté de mâts à portiques comme on peut le voir sur la photo ci-contre du SAINT VINCENT (de la même série et du même chantier).
Paul Marec — La silhouette générale du navire, la forme du château avec sa barre en plein air, l’embarcation suspendue à l’arrière bâbord, les mâts apiqués et, surtout, les deux ancres à jas à poste évoquent une construction bien antérieure à 1913, voire à 1898.

Roland Grard — Deux nouveaux à l'appareillage ce matin, à Abidjan : les porte-conteneurs MAERSK NEEDHAM et SAN VICENTE. J'ai été surpris de voir le premier cité appareiller avec plus de deux mètres d'assiette négative, une nouvelle façon d'économiser le combustible, qui sait ? Comme les nuages le montrent, la saison des pluies bat son plein.

MAERSK NEEDHAM
MAERSK NEEDHAM
SAN VICENTE
MAERSK NEEDHAM (Singapore) - IMO 9301938 - 210,00x30,10x16,70 m - TE 11,5 m - JB 26 671 - JN 12 679 - PL 34 704 t - P 24 880 kW (mot. STX 8S70mC-C) - Cap. 2 602 evp - Constr. 2006 (STX Shipbuilding,Jinhae, Corée) - Gérant Fort Park Shipping - Pav. SGP.
SAN VICENTE (Monrovia) - IMO 9046227 - 166,6x27,4x13,2 m - TE 9,6 m - JB 15 778 - JN 8 021 - PL 20 278 t - P 12 355 kW (mot. Mitsubishi Heavy Industries 7UEC60LS) - V 19 nds - Cap. 1 435 evp - Grues 2 x 40 t / 1 x 10 t - Constr. 1993 (Thyssen Nordseewerke GmbH, Emden, Allemagne) - Gérant Reederei Claus-Peter Offen (Allemagne) - Pav. LBR. Ex MERCOSUL PALOMETA (2001-2008) - Ex P&O NEDLLOYD ZANZIBAR (1999-2001) - Ex SAN VICENTE (1998-1999) - Ex CGM SANTOS DUMONT (1997-1998) - Ex SAN VICENTE (1993-1997).

François Malgorn — Voici quelques photos prises par mes collègues de l'IRIS, en Méditerranée. Ils ne m'ont pas joint le nom des navires, mais je suis certain que des co-listiers du carré Mar-Mar vont se faire un plaisir de les identifier. D'après un collègue du bord, le "Jumbo" aurait sur le pont le bateau-porte de la forme où se trouve le CDG à Toulon.

JUMBO VISION
MOBY VINCENT
CRIMMITSCHAU
Julien Schepers — Je commence par les plus faciles. Le "Jumbo" est le JUMBO VISION. je suis passé par le site de l'armateur, puis dans "fleet", et dans la série "H800 class" (trouvée grâce aux formes du château). Il n'y en a qu'un sur les deux qui a un nom en deux mots. Pour le ferry, une petite recherche dans Google nous donne le MOBY VINCENT de la compagnie Moby Lines.
NDLR — Nous avions déjà vu au Havre le JUMBO VISION.
MOBY VINCENT (Napoli) - IMO 7360605 - Navire à passagers/Ro-Ro - 120,78x21,52x11,14 m - TE 5,26 m - JB 12 108 - JN 3 632 - PL 2 541 t - Ptot 10 356 kW (deux moteurs 12 cyl. Mak 12M551AK) - V 17,5 nds - Cap. 1 416 passagers (84 couchages) / 50 membres d'équipage / 450 voitures / 55 remorques - Constr. 1974 (Rickmers Reederei, Bremerhaven, Germany) - Propr./Gérant Moby SpA (Italie) - Pav. ITA. Ex St. BRENDAN (1985-1990) - Lancé comme STENA NORMANDICA (1974-1985).
Régis Zaia — Le cargo doit être le CRIMMITSCHAU du type "Neptune" qui vient souvent à Sète. Il est géré par la même compagnie que l'IRIS K (ci-dessous à droite) dont on a déjà parlé et qui est l'ex HEBE de la Société Navale Caennaise.
CRIMMITSCHAU
CRIMMITSCHAU
CRIMMITSCHAU
IRIS K
CRIMMITSCHAU à Sète (la photo de droite a été prise à Pasajes au mois de mai 2005 par Philippe Lauga)
IRIS K à Sète (12.04.2008)
CRIMMITSCHAU (Monrovia) - IMO 7932719 - Cargo/PC - 150,15x21,00x11,30 m - TE 9,05 m - JB 10 520 - JN 5 522 - PL 12 685 t - P 6 624 kW (mot. VEB Maschinenbau Halberstadt K9Z60/105E) - V 16 nds - Cap. GRN 18 432 m3 / 428 evp - Mâts de charge 4 x 40 t / 1 x 20 t - Constr. 1979 (VEB Neptun Shipyard, Rostock, Allemagne) - Gérant Oceanstar Management (Athènes) - Pav. LBR.

Fabien Montreuil — Le dernier inconnu ressemble fortement au roulier SILVER MOON (ci-contre) qui escale de temps en temps au Havre, mais les couleurs ne correspondent pas.Il doit certainement avoir des sister-ships.

SILVER MOON (Valletta) - IMO 8503876 - Cargo/Ro-Ro - 128,21x20,50x15,50 m - TE 6,56 m - JB 9 999 - JN 2 982 - PL 3 585 t - Ptot 8 820 kW (deux moteurs Krupp Mak 9M551AK - deux hélices à pas variable) - V 17 nds - Constr. 1985 (Santierul Naval Galati, Roumanie) - Gérant ABC Maritime (Nyon, Suisse) - Pav. MLT. Ex SANA S (1999-2004) - Ex PERIS (1985-1999).

SILVER MOON
Françoise Massard — Il pourrait s'agir du GRAMOSTI (Panama) de l’armement roumain Pellistera.
IMO 8502200 – Cargo/Ro-Ro – 128,23x20,53x15,51 m – TE 6,56 m - JB 9 160 – JN 2 748 - PL 3 965 t – Ptot 8 826 kW (deux moteurs MAN R6V52/55) – V 17 nds - Cap. 12 passagers (6 cabines) / 200 evp - Constr. 1984 (Santierul Naval Galati, Roumanie) – Gérant Sammarina Shipping & Trading (Constanza, Roumanie) - Pav. PAN. Ex SAMMARINA A (1997-2005) - Ex PALTINIS (1984-1997).

10 juin 2008

Jacques Draoulec — Quelques escales de paquebots sur la Côte d'Azur


LE PONANT
Après une émotion en Somalie avec des passagers "surprise", tout va pour le mieux à bord du LE PONANT. Il a  fait  escale le 9 juin dans le port de Nice pour son ravitaillement. Il est arrivé à 07 h 00 du matin avec un vent est nord-est de 4 à 6 nds, une mer ridée. Son départ était prévu  tard dans la soirée, 23 h 59.
LE PONANT
LE PONANT
Le 8 juin, beaucoup de monde...

Le  MELODY, en escale à Monaco. Ce navire s'était dérouté en décembre 2005, alors qu'il effectuait une traversée de l'Atlantique sud à destination du Brésil. Il s'était porté au secours de 36 Africains qui dérivaient depuis plusieurs jours, sans eau ni nourriture, au large de la Mauritanie. Selon la compagnie, plusieurs appels de détresse avaient été lancés mais aucune réponse n'était venue des autorités de Nouakchott. Le commandant du paquebot, Antonio Di Palma, avait donc décidé d'intervenir au moment où son navire se trouvait en vue des côtes mauritaniennes. Sans l'intervention du Melody, les 36 occupants seraient probablement morts de faim et de déshydratation.

MELODY
MELODY
MELODY

MELODY - IMO 7902295 - 204,81x27,36x17,15 m - TE 7,827 m - JB 35 143 - JN 17 532 - Cap. 1 550 pax - Deux mot. GMT B600.10L - P 22 066 kW - V 23,5 nds - Constr. 1982 (La Seyne) - Gérant MSC Cruises - Pav PAN
Ex ATLANTIC (1982) - Ex STARSHIP ATLANTIC (1988)

Des images du SILVER WHISPER en escale à Nice. Arrivée à 07 h 00, départ à 19 h 00. Comme sur les photos de Jean-Paul Malachane le montrant lors de son escale à Sète en août 2007,  il a les ancres déjà pendantes... sûrement une habitude du navire !
SILVER WHISPER
SILVER WHISPER
SILVER WHISPER
SILVER WHISPER - IMO 9192179 - 186x24,8x11,3 m - TE 6,2 m - JB 28 258 - JN 9 144 - PL 2 980 t - P 11 482 kW - V 21 nds - Capacité 388 passagers - Constr. 2001 - Propr. Silversea New Build Two (Bahamas) - Expl. Silversea Cruises (Fort Lauderdale, USA) - Pav. BHS.

Des images des paquebots AIDACARA en rade de Cannes avec le ROYAL PRINCESS. Le Royal Princess est arrivé à 07 h 00 et prévoyait un départ dans la soirée à 18 h 00. Le Aidacara est arrivé une heure plus tard pour un départ à 20 h 00. Ce matin les croisiéristes avaient un très beau temps pour les escargots, très gris, une pluie soutenue, un après-midi heureusement plus ensoleillé.

AIDACARA
ROYAL PRINCESS
ROYAL PRINCESS
ROYAL PRINCESS

ROYAL PRINCESS - IMO 9210220 - 181x25,46x8,4 m - TE 5,95 m - JB 30 277 - JN 11 481 - Cap. 777 passagers - Deux turbines à gaz GE Marine - P. 25 000 kW - V 18 nds - Constr. 2001 (Chantiers de l'Atlantique, Saint-Nazaire) - Gérant Princess Cruises (USA) - Pav BMU. Ex MINERVA II (2003-2007).

Le VOYAGER OF THE SEAS, de la Royal Caribbean international, est déjà de retour : il affectionne particulièrement  la baie de Villefranche sur mer. Il est arrivé à 10 h 00 pour un départ prévu à 19 h 00. Il devrait revenir le 15.06.08.

VOYAGER OF THE SEAS
VOYAGER OF THE SEAS
VOYAGER OF THE SEAS

Je pense au MILLENNIUM qui lui nous a laissé des pales d’une hélice suite à un petit problème d’ordinateur au départ de sa manœuvre dans la baie avec les rochers...

Le WIND SURF a fait escale dans le port de Nice, départ dans l'après-midi à 15 h 30 pour  une nouvelle escale dans le port de Monaco, puis départ pour la rade de Cannes le 09.06.08. Sur l'une des photos, un officier du navire m'envoie  un grand bonjour sympathique. Des images faites entre deux averses, mais nous avons une mer très calme, pas un souffle de vent, très dur pour les voiles d'Antibes avec leurs merveilleux voiliers (peut-être en avez-vous vu  des images à la télé ?).
WIND SURF
WIND SURF
WIND SURF
WIND SURF
Quelques jours plus tôt, le 3 juin
OCEANIC
OCEANIC

Escale du paquebot  OCEANIC  dans la baie de Villefranche-sur-mer, toujours une très belle allure. Nous l'avions déjà vu en mars.

OCEANIC - IMO 5260679 - 238,44x29,42x14,74 m - TE 8,78 m - JB 38 772 - JN 11 631 - PL 8 738 t - Ptot 39 279 kW (quatre turbines à vapeur CRDA del Laval / deux hélices) - V 27,3 nds - 11 ponts - Cap. max 1 562 passagers (554 cabines) / 600 membres d'équipage - Constr. 1965 (Riuniti del Adriatico, Monfalcone, Italie) - Gérant Pullman Tours - Gérant Pullmantur Cruises Management (Madrid) - Pav. MLT. Ex STARSHIP OCEANIC (1985-1998) - Ex OCEANIC (1965-1985).

et le HEBRIDEAN SPIRIT dans le port de Nice :  arrivée à 08 h 00, départ à 18 h 00. Il y a beaucoup d’animation à bord, ça bouge beaucoup, même les ingénieurs mécaniciens  philippins, avec des moteurs électriques neufs sur le quai, embarquement avec la grue de bord.  Ils ont dû avoir du travail  pour un bon moment, jusque tard dans la soirée.

HEBRIDEAN SPIRIT
HEBRIDEAN SPIRIT
HEBRIDEAN SPIRIT
HEBRIDEAN SPIRIT
Enfin, des paquebots en escale à Monaco


les sister-ships PACIFIC PRINCESS et AZAMARA QUEST.

Une mer d’huile sur la principauté, pas de vent.

PACIFIC PRINCESS
AZAMARA QUEST
PACIFIC PRINCESS (Hamilton)- IMO 9187887 - 181,00x25,46x18,10 m - TE 5,95 m - JB 30 277 - JN 11 481 - Ptot 13 500 kW (quatre moteurs 4T-12cyl. GEC-Alsthom) - Propulsion électrique (2 x 6 750 kW) - V 18 nds - Constr. 1999 (Aker Yards, Saint-Nazaire) - Gérant Princess Cruises (Santa Clara, USA) - Pav. BMU. Ex R THREE (1998).
AZAMARA QUEST (Valletta) - IMO 9210218 - 181,00x25,46x18,10 m - TE 5,95 m - JB 30 277 - JN 11 748 - PL 2 000 t - Ptot 13 500 kW (quatre moteurs 4T-12cyl. GEC-Alsthom) - Propulsion électrique (2 x 6 750 kW) - V 18 nds - Constr. 2000 (Aker Yards, Saint-Nazaire) - Gérant Celebrity Cruises (Miami, USA) - Pav. MLT. Ex AZAMAR QUEST (2007) - Ex BLUE MOON (2007) - Ex DELPHIN RENAISSANCE (2003) - Ex R SEVEN (2000).

9 juin 2008

Promenade dominicale à Dunkerque avec Bernard Torchy le 8 juin
Aux appontements pétroliers Total et Polimeri Europa : OCEAN PRIMA, KING ERIC et SHINY DEE. Et au Break, le RUBY et la barge AR MENEZ.
Ocean Prima
King Eric
Shiny Dee
Ruby
OCEAN PRIMA (Londres) - IMO 9346902 - Gazier – 94,70x15,50x8,00 m – TE 6,50 m - JB 3 827 - JN 1 148 - PL 4 026 t - Mot. Alpha 7L27/38 - P 2 380 kW - V 14,3 nd - Constr. 2007 (Cant. Nav. Di Pesaro, à Pesaro) - Gérant: Schulte Shipmanagement (Chypre) - Pav GBR – Ex OCEAN PEARL sur cale

KING ERIC (Majuro) - IMO 9228849 - Chimiquier – 182,55x27,38x16,70 m – TE 11,22 m - JB 23 217 - JN 10 113 - PL 37 000 t - Mot. B&W 6S50MC-C - P 9 480 kW - V 14,5 nd - Constr. 2001 (Hyundai Mipo Dockyard Co Ltd, à Ulsan) -Gérant Scorship Tankers (Allemagne) - Opérateur El Paso Energy - Pav MHL – Ex ASHLEY (2001-07)
Nota : D’une série de 90 navires déjà construits (juin 2008) + 21 en commande et en construction ! Et sister-ship du FREJA POLARIS

SHINY DEE (La Valette) - IMO 9377030 - Chimiquier – 107,34x15,80x8,25 m – TE 6,58 m - JB 3 999 - JN 1 904 - PL 6 167 t - Mot. MaK 6M32 - P 2 990 kW - V 11,0 nd - Constr. 2007 (Torgem Gemi Insaat sanayiive Ticaret a.s, à Tuzla) - Expl. Chemfleet (Turquie) - Pav MLT – Ex ISIL D sur cale
Quai Morillon, la drague SAND FALCON. Quai multivrac Est, l'ANN ROUSING. Quai multivrac milieu, le SCHUITENDIEP et quai BP, le FREJA POLARIS  (le TEXEL qui passe devant lui est le nouveau bateau promenade de l'office de tourisme de Dunkerque).
Sand Falcon
Ann Rousing
Schuitendiep
Freja Polaris

SAND FALCON (Southampton) - IMO 9151553 – Drague aspiratrice – 117,70x19,69x10,00 m – TE 7,78 m - JB 6 534 - JN 1 960 - PL 9 154 t - Mot. 2 x Wartsila 6R32E - P 4 920 kW - V 12,5 nds - Constr. 1998 (BV Schps. & Mfbk. « de Merwede » v/h van Vliet & Co, à Hardinxveld) - Gérant Cemex UK Marine - Expl. RMC Group  - Pav GB

ANN ROUSING - IMO 9037903 - Cargo – 84,90x12,92x6,30 m – TE 4,44 m - JB 2 326 - JN 1 333 - PL 2 752 t - Mot. Deutz SBV8M628 - P 1 330 kW - V 11,0 nds - Capacité GRN 4 685 m3 / 157 evp - Constr. 1991 (Detlef Hegemann Rolandwerf à Berne) - Gérant DRAXL (Allemagne)- Pav DNK – Ex BALMUNG (1999-2008), ex PANDA II (1991-99), ex EDITH sur cale
SCHUITENDIEP (Groningen) - IMO 9194086 - Cargo – 98,94x13,80x7,40 m – TE 5,75 m - JB 3 170 - JN 1 876 - PL 4 646 t - Mot. MaK 6M32 - P 2 880 kW - V 14,0 nd - Capacité GRN 6 255 m3 / 282 evp - Constr. 2000 (Rousse Shipyard JSC, à Rousse) -Gérant Feederlines - - Pav NLD

FREJA POLARIS (Copenhague) - IMO 9302669 - Chimiquier – 182,55x27,34x16,70 m – TE 11,22 m - JB 23 244 - JN 10 126 - PL 37 217 t - Mot. B&W 6S50MC-C - P 9 488 kW - V 14,5 nds - Constr. 2004 (Hyundai Mipo Dockyard Co Ltd, à Ulsan) - Gérant Lauritzen Singapore - Pav DIS – Ex KERMARIA (2004-07) géré par la Socatra
Nota : D’une série de 90 navires déjà construits (juin 2008) + 21 en commande ! Et sister-ship du KING ERIC

Enfin, le MYKOLA BOBROVNYKOV, sortie du STOLT KESTREL  par l'écluse Wattier, F13 /1 Sud  le MAHINABANK, F13 /1 Nord l'ANTHEA.
Mykola Bobrovnykov
Stolt Kestrel
Mahinabank
Anthea
MYKOLA BOBROVNYKOV (Kherson) - IMO 9281487 - Cargo – 127,30x16,84x6,70 m – TE 4,86 m - JB 5 197 - JN 2 796 - PL 6 315 t - Mot. MAN 9L21/31 - P 1 935 kW - V 11,2 nds - Capacité GRN 9 980 m3 / 331 evp - Constr. 2005 (VAT Sudnobudivnyi Zadov « Okean », à Mykolayiv) - Gérant Ukrrichflot - Pav UKR – Ex BUG-1 sur cale
STOLT KESTREL (George Town) - IMO 9009528 - Chimiquier – 99,90x16,80x8,60 m – TE 6,73 m - JB 3 853 - JN 1 557 - PL 5 742 t - Mot. Mitsubishi 6UEC37LA - P 2 574 kW - V 13,75 nds - Constr. 1992 (Fukuoka Zosen K. K, à Fukuoka) - Gérant Stolt Tankers BV - Pav CYM
MAHINABANK (St John’s) - IMO 8013077 - Cargo roro – 174,00x24,55x15,20 m – TE 11,30 m - JB 18 663 - JN 10 372 - PL 22 942 t - Mot. 2 x Sulzer 142V40/48 - P 15 446 kW - V 17,0 nd - Capacité GRN 30 284 m3 / 583 evp don’t 50 ref - Constr. 1983 (Valmut Oy, à Helsinki) - Gérant Andrew Weir (UK) - Expl. China Navigation Co Ltd - Pav ATG – Ex SPEYBANK (1995-2006), ex OKHA (1983-95)
ANTHEA (Monrovia) - IMO 9112973 - Cargo – 196,24x32,25x19,50 m – TE 12,50 m - JB 34 885 - JN 13 983 - PL 49 370 t - Mot. Sulzer 7RTA52U - P 10 920 kW - V 16,7 nd - Capacité GRN 64 000 m3 / 1 865 evp dont 27 ref - Constr. 1996 (Jiangnan Shipyard Co Ltd, à Shanghaï) - Gérant NSC Schiffahrts (Allemagne) - Expl. Skaugen Holding - Pav LBR – Ex SKAUBOARD (1996-2006)

Documents plus anciens
Documents plus récents

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande