La marine marchande au jour le jour, ...

Petits
reportages


Page précédente
Page suivante

Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Adeline Delmas - Alex D. Chisholm - Arnold Ikkonen - Aro - Autosky - Benguela Stream - Chrisopigi Lady - Cold Stream - Coral Sea - Daphne - Demirhan - Deo Volente - Eeklo - Elise - Elton Hoyt II - Enisei - Erato IV - Esso Guyenne - Eviacement IV - Fairlane - Fairplay XI - Fidelio - FS Mila - Général Gassouin -  Gloric - Goede Hoop II - Gorch Fock (II) - Ham 311 - Handy Bonita - Hanseatic Scout - Hercule - Hermod - Hervig - Hildur - Hinrich Popp - Jascon 26 - John Lethbridge - Jorden Madsen - Jovian Lotus - Kanok Naree - Kil-158 - Maasbank - Mar Bonita - Marbella - Matera - Mayombe - Medusa Challenger - Mirfak - Mount Fuji - Multratug 5 - Ndji-Ndji - Northern Horizon - Ocean Boomer - Paul Radmann - Petr Strelkov - Président Hubert - Prince Henri - Produce - Proef 11 - Reina del Mar - Sanko Symphony - Santa Catharina - Santa Lucia - Santa Maria - Sebastopol - Skareholmen - Southdown Challenger - St. Marys Challenger - Stream Express - Sulu Warrior - Tairyu Maru - Tayrona - Timor Stream - Tona - Tovarishch - Uta - Valkyr - Walkure - Warlock - William P. Snyder - World Produce - Yue Shan - Xin Beijing -


12 janvier 2008

Christian Plagué — Le FS MILA vient régulièrement à Saint-Nazaire pour des opérations commerciales. Là, il y est...
pour carénage (Forme 1 de Penhoët).
FS MILA
FS MILA
FS MILA
FS MILA

Régis Zaia — Trois navires en escale à Sète ces deux derniers jours : le voiturier suédois FIDELIO (Stockholm), de construction récente, le cimentier grec EVIACEMENT IV (Chalkis), à la tour bien caractéristique et, visite rare, la drague hollandaise HAM 311 (Rotterdam), avec cinq conteneurs à l'arrière.
FIDELIO
EVIACEMENT IV
HAM 311

FIDELIO - IMO 9332937 - 227,80x32,26x14,30 m - TE 11,3 m - JB 71 583 - JN 33 546 - PL 30 137 t - P 15 820 kW - V 19 nds - Cap. 8 000 véh. - Constr. 2007 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, Geoje, Corée) - Gérant Wallenius Marine (Stockholm) - Pav. SWE.

EVIACEMENT IV - IMO 7903249 - 92,00x15,70x8,01 m - TE 6,87 m - JB 3 271 - PL 5 278 t - P 2 942 kW - V 12,2 nds - Cap. 4 048 m3 - Constr. 1979 (Koyo Dockyard, Mihara, Japon) - Gérant Irios Shipmanagement (Chalkis, Grèce) - Pav. GRC. Ex TAIRYU MARU (1979-2001).

HAM 311 - IMO 9100700 - 94,0x17,0x6,3 m - TE 5,1 m - JB 3 423 - JN 1 055 - P 2 300 kW (mot. Deutz-MWM) - V 11 nds - Cap. 3 500 m3 - Constr. 1994 (IHC Holland NV Engineering, Kinderdijk, Pays-Bas) - Gérant Van Oord Ship Management (Gorinchem, Pays-Bas) - Pav. NDL.

Jacques Draoulec — J'aurais besoin d'aide pour identifier de façon exacte ces quatre navires russes...
Inconnu 1
Inconnu 2
Inconnu 3
Inconnu 4
Philippe Lauga — Le premier est l'ENISEI (souvent traduit IENISSEI en français, nom du célèbre fleuve qui nait en Mongolie et qui se jette dans l'océan Arctique). Le cargo rouge est le PETR STRELKOV de la NSC (même réponse d'Alain Déchorgnat). Le troisième est le KIL-158 (c'est, je crois, un navire de soutien de la marine ukrainienne). Le dernier, même si son nom est incomplètement visible, semble être le SEBASTOPOL (réponse confirmée par François Brose).

Jean-Claude Sinnesael — Sur la Seine, toujours au bac de Jumièges, le chimiquier/pétrolier PRINCE HENRI (Luxembourg) fin 2007..
PRINCE HENRI
PRINCE HENRI
PRINCE HENRI
PRINCE HENRI
IMO 8917170 - 110,0x12,5x7,0 m - TE 5,45 m - JB 2 522 - JN 1 716 - PL 4 686 t - P 2 160 kW - V 12 nds - Cap. 6 125 m3 - Constr. 1991 (Scheepswerf Lanser, Sliedrecht, Pays-Bas) - Gérant Exmar Shipmanagement (Belgique) - Pav. LUX.
11 janvier 2008

Christian Plagué — Photographié le 07-01 à Saint-Nazaire, dans le bassin de Penhoët, au quai des Grands Puits 5, le cargo de divers HANSEATIC SCOUT (Saint John's) venu livrer 2 611 t de graines oléagineuses: Puis son appareillage en soirée du même jour.
HANSEATIC SCOUT
HANSEATIC SCOUT
HANSEATIC SCOUT
HANSEATIC SCOUT

IMO 9229130 - 89,25x13,30x7,86 m - TE 5,66 m - JB 2 896 - JN 1 613 - PL 4 338 t - P 1 800 kW - V 12 nds - Cap. GRN 5 829 m3 - Constr. 2002 (Scheepswerf Peters, Kampen, Pays-Bas) - Gérant Hanseatic Schiffahrt, Bremen) - Pav. ATG.


Benoît Dehaine — Quel serait le plus vieux cargo encore en service ?
Yvon Perchoc — Pas facile de répondre à cette question ! Sauf erreur de ma part, les recherches par l'année de construction ne sont pas disponibles sur les grandes bases de données en ligne. Personnellement, le plus vieux que j'aie rencontré et qui soit toujours en service est le TONA, construit en 1906, un ancien chalutier norvègien transformé en caboteur. C'était à Port of Spain (Trinité-et-Tobago) en 1992, mais son statut est toujours "en service". Second au hit-parade, le HILDUR de 1916, vu aussi à Trinidad. Troisième, le beau MIRFAK (Saint George's), un ancien cargo à voiles hollandais lancé en 1916. Il est photographié à Castries en 1989. Mais il existe probablement des navires plus anciens, je crois qu'il existait encore récemment un cargo turc en service construit à la fin du XIXe siècle.
TONA
HILDUR
MIRFAK
MIRFAK
TONA (Port of Spain, 13.10.1992)
HILDUR (Port of Spain, 13.10.1992)
MIRFAK (Castries, 1989)
TONA (en service sous le nom de TAYRONA depuis 2003) - IMO 7829144 - 42,40x6,71 m - JB 249 - JN 113 - P 368 kW (500 ch) - Constr. 1906 (Schiffswerft, Maschinenbau und Trockendok G Seebeck, Bremerhaven) - Pav. VCT. Ex TONA (?) - Ex SKAREHOLMEN (19??) - Ex PROEF 11 (19??) - Ex HINRICH POPP (19??) - Ex PAUL RADMANN (1906).
HILDUR (depuis 1966) - IMO 5175202 - 37,95x6,63 m - TE 2,90 m - JB 197 - JN 128 - PL 244 t - P 88 kW (120 ch) - V 8,5 nds - Cap. 382 m3 - Constr. 1916 (D. & Joh. Boot Scheepswerf De Industrie, Alphen aan den Rijn, Pays-Bas) - Pav. ? Ex HERVIG (1963-1966) - Ex JORDEN MADSEN (1955-1963) - Ex ELISE (?) - Ex ERATO IV (1916 -?).
MIRFAK (depuis 1984) - IMO 5375826 - 36,43x6,56x2,98 m - TE 2,74 m - JB 199 - JN 98 - PL 235 t - P 147 kW (200 ch) - V 8,5 nds - Cap. 396 m3 - Constr. 1916 (J. Boot, Woubrugge, Pays-Bas) - Pav. GRD. Ex CATO (1966-1984) - Ex VALKYR (1958-1966) - Ex WALKURE (? -1958) - Ex GOEDE HOOP II (1916- ?).

Françoise Massard — Pour ma part, le plus vieux que je connaisse est également de 1906, il s'agit du "laker" américain ST MARYS CHALLENGER (Philadelphia) que j'ai croisé en juin 2007 sur le lac Michigan, au droit du port de Milwaukee. Il a eu plusieurs propriétaires... rien d'étonnant vu sa longue vie, mais est resté longtemps fidèle à chaque armement.

IMO 5009984 - Transporteur de ciment (autodéchargeant) - 167,97x17,07x9,45 m - TE 6,6 m - JB 6 969 - JN 5 386 - PL 10 748 t - P 2 611 kW (3 500 BHP) - Machine à vapeur - - V 12 nds - Constr. 1906 (Great Lakes Engineering Works, River Rouge, Michigan) - Pav. USA. Ex SOUTHDOWN CHALLENGER (1999-2005) - Ex MEDUSA CHALLENGER (1966-1999) - Ex ALEX D. CHISHOLM (1952-1966) - Ex ELTON HOYT II (1926-1952) - Ex WILLIAM P. SNYDER (1906-1926).

ST. MARYS CHALLENGER
Je cite Franz A. VonRiedel dans Commercial Ships on the Great Lakes :"She also has a rare high-pressure, 4-cylinder Skinner Uniflow Marine Steam Engine, of which only a handful remain in the world. The 552 foot-riveted steel vessel was converted to haul cement in 1967."
Raoul de la Roche Aymon — Au cours de mes voyages au Québec, j'ai eu l'occasion d'admirer quelques exemplaires de navires des Grands Lacs, les "Lakers", ces bateaux aux lignes très particulières et au design peu commun qui naviguent rarement au-delà de l'embouchure du St Laurent. Il se trouve que le plus vieux cargo naviguant encore en eau douce est l'un d'eux, le St Mary's Challenger, lancé en 1906, près de 102 ans ! Il fonctionne encore à la vapeur ! On peu même écouter la sirène du St Mary's Challenger sur YouTube !
Si un lecteur a connaissance de cargos encore en service plus anciens, merci de nous contacter

Recherche...  
GENERAL GASSOUIN

Guy Justaffre — Qui aurait des informations sur ce pétrolier photographié à La Pallice (très vieux cliché, mais je ne saurais dire l'année) ?

Roland Grard et Philippe Gimbret — Il s'agit du pétrolier français GENERAL GASSOUIN (Rouen) construit en 1926 par les 'Chantiers & Ateliers de la Gironde à Bordeaux pour la Société Auxiliaire de Transports (Paris) qui deviendra en 1938 la Standard Française des Pétroles. Il a surtout effectué le service U.S.A. / France.

Le 16 janvier 1943, à Marseille, la 'Standard Française des Pétroles l'a remis aux Autorités Allemandes. Il a ensuite été transféré à l'Italie et a été rebaptisé MATERA. Par la suite, il est revenu sous pavillon allemand. Coulé lors d'un bombardement aérien sur Gênes le 4 septembre 1944,.il a été relevé en novembre 1945 et réparé sur place (nouveau moteur Fiat à six cylindres). Il est remis en service en octobre 1950 comme ESSO GUYENNE. Vendu en 1953 à l'armement R&A. Sadikoglu O.K.S (Istanbul), il est rebaptisé DEMIRHAN. Il est converti en cargo en 1954 (JB 4 984 - JN 2 424 - PL 7 525 t). Il est revendu en 1961 à un autre armement turc, Lufti Yelkenci Vapurlari Donatma Istiraki, et prend le nom de DOGU. Démoli à Istanbul en novembre 1966.
Sources : "La Flotte des Navires Citernes Français" par Hans Pedersen et Paul Bois et ''Annuaire de la Marine Marchande 1936''.
IMO 5509143 - 115,07 x15,70x8,78 m - TE 6,45 m - JB 5 011 - JN 1 966 - PL 6 331 t - P 1 362 kW (1 850 ch) - Moteur Sulzer à quatre cylindres 2SCSA - V 11 nds - Cap. 7 360 m3 - Equipage : 35 - Constr. 1926. Pav. FRA.

Fabrice Lacroix — Trois photos remontant à fin 2007 : celle du chimiquier/pétrolier MOUNT FUJI (Limassol) accosté à l'appontement SHMPP (Société Havraise de Manutention des Produits Pétroliers), bassin Henri Deschênes, en amont de l'écluse François 1er au Havre, le 28/12/07, et deux un peu plus anciennes, celles du remorqueur WARLOCK (Madeira) amarré au quai Hermann du Pasquier dans le bassin Bellot du Havre depuis le 27/11/07.

MOUNT FUJI
WARLOCK
WARLOCK

MOUNT FUJI - IMO 9260079 - 181,78x27,42x16,90 m - TE 11,94 m - JB 22 515 - JN 11 314 - PL 40 055 t - P 7 980 kW - V 14,5 nds - Cap. 43 249 m3 - Constr. 2003 (Saiki Jukogyo K.K., Saiki, Japon) - Gérant Donnelly Tanker Management (Limassol, Chypre) - Pav. CYP.

WARLOCK - IMO 8519590 - 37,42x11,02x5,52 m - TE 4,75 m - JB 609 - JN 182 - PL 358 t - Ptot 3 846 kW (deux mot.) - V 14 nds - Traction au point fixe 62 t - Constr. 1987 (Scheepswerf De Waal, Zaltbommel, Pays-Bas) - Gérant Nuova Naviservice (Naples) - Pav. PRT. Ex MAASBANK (1987-2005).

10 janvier 2008
CHRISOPIGI LADY
CHRISOPIGI LADY
Fabien Montreuil — Le pétrolier libérien CHRISOPIGI LADY (Monrovia) arrivé sur rade du Havre ce 10.01 à un peu plus de 1 h du matin, signalait un malade à bord et demandait assistance. Une évacuation médicale ayant été préconisée, l'hélicoptère de la sécurité civile "Dragon 76" a été missionné (météo sur zone : vent de S-O 27 nds - mer force 4). Le tanker a pu finalement accoster au quai de la CIM en début d'après-midi et son ETD est prévue pour le 12.01 à midi.

Françoise Massard — Ce pétrolier avait déjà fait parler de lui en mai 2005, peu de temps après sa mise en service, car il avait été victime d'une collision avec un vraquier panaméen, le YUE SHAN (IMO 9182710 - JB 86 192 - Devenu en 2007 le DAPHNE sous pavillon GRC), dans le détroit de Singapour (01º 11.1N - 103º 50.3E). Cette collision n'avait fort heureusement causé ni blessé parmi les équipages, ni dégâts matériels importants.

CHRISOPIGI LADY - IMO 9288681 - 228,00x32,24x20,40 m - TE 13,85 m - JB 42 058 - JN 21 101 - PL 71 810 t - P 11 240 kW - V 15,2 nds - Cap. 82 500 m3 - Constr. 2005 (STX Shipbuilding, Jinhae, Corée) - Gérant Western Shipping (Singapour) - Pav. LBR.

Guy Justaffre — Pour les anciens de l'URO, voici le ST QUAY venant de servir un grand voilier, mais quel est ce voilier ?
ST QUAY & GORCH FOCK
Philippe Gimbret — Le pavillon semblant être allemand, il s'agit sans doute du voilier-école (trois-mâts barque) GORCH FOCK de la Bundesmarine. Il a été construit en 1958 par les chantiers Blohm & Voss à Hambourg.
GORCH FOCK
GORCH FOCK
 
Yvon Perchoc — Voici, en effet, deux photos du superbe GORCH FOCK (Kiel) arrivant à Fort de France le 16 mai 2007.
 

GORCH FOCK - IMO 5133644 - 81,46x12,01x7,29 m - TE 4,86 m - JB 1 499 - JN 882 - Mot. aux. 647 kW - Constr. 1958 (Blohm & Voss AG, Hamburg) - Gérant Germany Govt Marine Schüle (Flensburg) - Pav. DEU.

 
Françoise Massard — Les plans de ce GORCH FOCK (II) sont directement inspirés de ceux du premier navire de ce nom, lancé en 1933 par le même chantier, et qui navigua ensuite sous le nom de TOVARISHCH (IMO 7027681 - 73,64x12,02x7,55 m - TE 5,23 m - JB 1 392 - JN 230), comme voilier-école du Kherson Marine College (Port d'attache Kherson - Pav. UKR), avant d'être racheté par les Allemands en 2003 et avoir retrouvé son nom d'origine GORCH FOCK (que l'on désigne désormais souvent comme "GORCH FOCK (I)" pour le différencier de son successeur).
 

Christian Plagué — Petit come back en 2007... Le 22.12, le vraquier thaïlandais KANOK NAREE (Bangkok) était venu à Montoir 3 livrer 30 950 t de maïs, tandis qu'à Donges 6, le chimiquier/pétrolier maltais GIANNUTRI chargeait 33 000 t de fuel-oils lourds: Enfin, le 27,12, photographié à Donges 4, le LPG belge EEKLO (Antwerpen):
GIANNUTRI
EEKLO
KANOK NAREE - IMO 8307519 - 174,70x27,00x14,80 m - TE 10,63 m - JB 19 340 - JN 12 311 - PL 33 024 t - P 5 686 kW - V 14 nds - Cap. GRN 45 071 m3 - Constr. 1985 (Mitsubishi Heavy Industries, Shimonoseki, Japon) - Gérant Great Circle Shipping (Bangkok) - Pav. THA. Ex SULU WARRIOR (1996-2004) - Ex HANDY BONITA (1994-1996) - Ex MAR BONITA (1990-1994) - Ex REINA DEL MAR (1989-1990) - Ex JOVIAN LOTUS (1985-1989) - Ex SANKO SYMPHONY (1985).

Ci-contre, toujours l'EEKLO, mais vu en navigation, photographié au Havre, le 05.01, par Fabien Montreuil.

EEKLO - IMO 9102198 - 179,00x27,36x18,20 m - TE 11,60 m - JB 23 519 - JN 8 052 - PL 29 458 t - P 10 224 kW - V 16 nds - Cap. 36 770 m3 - Constr.1995 (Kawasaki Heavy Industries, Sakaide, Japon) - Gérant Exmar Shipmanagement (Anvers) - Pav. BEL.

EEKLO
EEKLO

Françoise Massard — Deux nouveaux navires en escale inaugurale au Havre : le porte-conteneurs XIN BEIJING (Hong Kong) au Terminal de France (Port 2000), le 29.12.2007, et le tanker GLORIC (Piraeus) au Havre-Antifer, le 01.01.2008.
XIN BEIJING
XIN BEIJING
GLORIC
XIN BEIJING - Photos Fabien Montreuil
GLORIC - Photo PAH
XIN BEIJING - IMO 9314246 - 336,7x45,6x27,2 m - TE 13 m - JB 108 069 - JN 57 365 - PL 111 889 t - P 68 520 kW - Vmax 25,2 nds - Cap. 9 572 evp (dont 700 reefers) - Constr. 2007 (Samsung Heavy Industries, Geoje, Corée) - Gérant China International Ship Management (Shanghai) - Pav. HKG.
Nombreux sister-ships dont le CSCL LE HAVRE, le XIN LOS ANGELES, le MSC PAMELA ou encore le MSC SUSANNA.

GLORIC - IMO 9326067 - 329,99x60,00x29,70 m - TE 21,52 m - JB 156 933 - JN 98 886 - PL 298 495 t - P 25 090 kW - V 16,5 nds - Cap. 324 710 m3 - Constr. 2006 (Universal Shipbuilding, Ariake, Japon) - Gérant Nereus Shipping (Le Pirée) - Pav. GRC.

Un bilan portuaire très positif au Havre pour l'année 2007 : près de 80 Mt (+ 6,6 %) et une croissance de 25,3 % pour les conteneurs / 2006

L'activité conteneurisée a représenté plus de 26,4 Mt et 2,6 millions d'evp. Depuis février 2007, le trafic mensuel de conteneurs est supérieur à 200 000 evp, avec un pic de 250 000 evp en octobre. Les nouvelles infrastructures de Port 2000 ont effectué une très belle montée en puissance en 2007 avec 760 000 evp traités au Terminal de France, tandis que le Terminal Porte Océane, entré en service fin novembre, en est au stade du démarrage avec 11 300 evp manutentionnés sur ses cinq semaines d'activité en 2007.
Belle performance aussi pour les vracs solides, avec une progression de 31 % à 4,8 Mt (tous secteurs confondus), le trafic de charbon représentant à lui seul la moitié de ces tonnages (+34 % en 2007 par rapport à 2006) . En revanche, les vracs liquides ont accusé un léger retrait (- 3,1%) à 46,0 Mt, en raison principalement de l'arrêt quinquennal (deux mois) de la Raffinerie de Normandie. Le trafic de pétrole brut a ainsi enregistré une diminution de 3,7 % à 33 Mt fin 2007. Les autres marchandises diverses (essentiellement le trafic roulier) ont représenté 1,6 Mt en 2007, en très légère baisse par rapport à 2006 (- 0,7 %). Enfin, l'activité passagers (ferries et paquebots de croisière) a connu une embellie en 2007 avec plus de 433 000 passagers accueillis, dont 78 000 croisiéristes (+ 33 % par rapport à 2006) et 355 000 usagers transmanche (+ 34,2 %). Infos PAH.

Régis Zaia — Arrivée à Sète, hier après-midi, du pétrolier/chimiquier PRODUCE (Monrovia) venant livrer 8 000 t d'huile, assisté des remorqueurs CHAMBON BISO et CHAMBON LAGARDE. Au bassin Colbert, le UTA dechargeant des colis lourds (fret d'éoliennes), sister-ship des FRIDA et ANNA, autres habitués de Sete. Enfin, le cargo de divers ARNOLD IKKONEN (Valletta) opérant 2 800 t d'urée.
PRODUCE
UTA
ARNOLD IKKONEN
CHAMBON LAGARDE
PRODUCE
UTA
ARNOLD IKKONEN
CHAMBON LAGARDE

Yvon Perchoc — Ci-contre, le PRODUCE à la CIM au Havre alors qu'il portait encore le nom de WORLD PRODUCE, le 25 juillet 1989.

PRODUCE - IMO 8007236 - 170,69x26,01x14,46 m - TE 10,74 m - JB 17 277 - JN 11 784 - PL28 885 t - P 8 826 kW - V 15,5 nds - Cap. 40 139 m3 - Constr. 1984 (Hellenic Shipyards, Skaramanga, Grèce) - Gérant International Marine Services (Le Pirée) - Pav. LBR. Ex WORLD PRODUCE (1984-2003).

ARNOLD IKKONEN - IMO 8874495 - 117,38x16,60x6,71 m - TE 4,8 m - JB 4 110 - JN 1 327 - PL 5 025 t - Ptot 1 940 kW (deux mot.) - V 11 nds - Cap. GRN 5 087 m3 - Constr. 1994 (Sudostroitelnyy Zavod Krasnoye Sormovo, Nizhniy Novgorod) - Propr./Gérant Midland Shipping (Toronto) - Pav. MLT.

WORLD PRODUCE
WORLD PRODUCE

Jean-Claude Sinnesael — Quelques photos de nuit du FAIRLANE (Rotterdam), cargo porteur de colis lourds (ici câbles sous-marins semble-t-il), amarré au quai de Saint-Wandrille à Caudebec en Caux, non loin du pont de Brotonne surplombant la Seine.
FAIRLANE
FAIRLANE
FAIRLANE
FAIRLANE
FAIRLANE
FAIRLANE
FAIRLANE
FAIRLANE
IMO 9153654 - 110,49x20,50x13,50 m - TE 7,7 m - JB 7 971 - PL 7 051 t - P 4 900 kW - V 15 nds - Constr. 2001 (Madenci Gemi Sanayii Ltd. Sti, Karadeniz Eregli, Turquie) - Gérant Jumbo Shipping (Genève) - Pav. NDL.
Ci-contre, photos Vedran Mlacic du 04.05.2007 et Brian D. Switzer du 21.04.07

9 janvier 2008

Cargos réfrigérés de la Geestline... suite
BENGUELA STREAM
Nous avons parlé, il y a quelques jours, des cargos réfrigérés de la Geestline dont les KLIPPER STREAM et GEETSCAPE. En voici un autre, le BENGUELA STREAM (Groningen) photographié à Fort-de-France le 7 janvier 2008 par Benoît Dehaine (photo de gauche) et au Terminal de l'Atlantique du Havre (poste 2/3, bassin René Coty) le 28 décembre 2007 par Fabrice Lacroix (photo de droite).
BENGUELA STREAM

BENGUELA STREAM - IMO 9158549 - 150,0x22,0x13,3 m - TE 9,26 m - JB 9 298 - JN 4 983 - PL 11 016 t - P 12 620 kW (mot. B&W-Hitachi) - V 20,3 nds - Cap. 14 539 m3 (15 cales) / 260 evp - Constr. 1998 (Kitanihon Zozen, Hachinohe, Japon) - Gérant Seatrade (Groningue, Pays-Bas) - Pav. NDL.

Pour compléter, Fabien Montreuil nous montre les deux précédents "en route" et nous en présente cinq autres, sous des cieux et lumières variés.
KLIPPER STREAM
BENGUELA STREAM
TIMOR STREAM
COLD STREAM
KLIPPER STREAM
BENGUELA STREAM
TIMOR STREAM
COLD STREAM
TIMOR STREAM (Monrovia) - IMO 9172947 - 150,0x22,0x13,3 m - TE 9,25 m - JB 9 307 - JN 4 983 - PL 11 014 t - P 12 620 kW (mot. B&W-Hitachi) - V 20,5 nds - Cap. 15 152 m3 (15 cales) - Constr. 1998 (Kitanihon Shipbuilding, Hichinohe, Japon) - Gérant Triton Schiffahrts (Leer, Allemagne) - Pav. LBR. Ex STREAM EXPRESS (1998).
COLD STREAM (Willemstad) - IMO 9051791 - 140,0x22,0x13,4 m - TE 9,3 m - JB 8 414 - JN 4 542 - PL 10 086 t - P 11 010 kW (mot. Akasaka) - V 21 nds - Cap. 12 745 m3 (15 cales) - Grues 2 x 20 t - Constr. 1994 (Kitanihon Shipbuilding, Hichinohe, Japon) - Gérant Seatrade (Groningue, Pays-Bas) - Pav. ANT.
SANTA LUCIA
SANTA CATHARINA
SANTA MARIA
 
 

8 janvier 2008

Thomas Quehec — Deux navires vus hier dans le port de Brest : le CORAL SEA (Urk), cargo de divers, et le JOHN LETHBRIDGE (Panama), navire de recherche déjà vu à Brest en septembre 2006.
CORAL SEA
CORAL SEA
JOHN LETHBRIDGE

CORAL SEA - IMO 9218234 - 90,60x13,75x5,55 m - TE 4,35 m - JB 2 137 - JN 1 164 - PL 2 850 t - P 1 440 kW (mot. Wärtsilä) - V 13 nds - Cap. 5 283 m3 - Constr. 2000 (Tille Shipyards, Kootstertille, Pays-Bas) - Gérant Wagenborg Shipping (Delfzijl, Pays-Bas) - Pav. NDL. Ex DEO VOLENTE (2000-2005).

JOHN LETHBRIDGE - IMO 6525131 - 69,22x12,20x7,90 m - TE 4,98 m - JB 1 835 - JN 550 - PL 605 t - Ptot 2 398 kW (deux mot.) - Constr. 1966 (Goole SB. & Repairing, Goole, Angleterre) - Gérant Brooklyn Shipping (Ellon, Grande-Bretagne) - Pav. PAN. Ex OCEAN BOOMER (2004-2005) - Ex NORTHERN HORIZON (1979-2004) - Ex MARBELLA (1966-1979).

Yvon Perchoc — Quelques vues prises à Pointe Noire (République démocratique du Congo) m'ont été adressées hier matin par Jan Plug, marin à l'offshore. Sur la photo du NDJI-NDJI, c'est le petit remorqueur, coque orange au fond à gauche, qui a retenu mon attention. Il me semble voir là un ancien "1 000 ch" de la Marine Nationale. Un lecteur saurait-il quelque chose sur ce petit tug ? (voir zoom). Un remorqueur sans nom est accosté près du MAYOMBE, toute information sur lui sera la bienvenue. Merci par avance. Enfin, particulièrement pour les amis belges, le beau remorqueur PRESIDENT HUBERT immatriculé à Anvers.
NDJI-NDJI
MAYOMBE
PRESIDENT HUBERT
NDJI-NDJI
TUG inconnu (zoom)
MAYOMBE et "sans nom"
PRESIDENT HUBERT

NDJI-NDJI (Pointe Noire) - IMO 6404076 - 30,6x7,5x3,4 m - TE 2,8 m - JB 178 - JN 53 - P 1 250 kW - V 12 nds - Constr. 1963 (Schulte & Bruns Schiffswerft, Emden, Allemagne) - Propr./Gérant Port Autonome de Pointe Noire - Pav. COD. Ex MULTRATUG 5 (1990-2005) - Ex FAIRPLAY XI (1964-1990) - Ex ARO (1963-1964).

MAYOMBE (Pointe Noire) - IMO 7347859 - 34,5x8,8x4,8 m - TE 4,5 m - JB 324 - JN54 - PL 279 t - Ptot 1 324 kW (deux moteurs / une hélice) - V 13 nds - Constr. 1974 (Ateliers Français de l'Ouest, Saint-Nazaire) - Propr./Gérant Transcongolaise (Pointe-Noire) - Pav. COD.

PRESIDENT HUBERT (Antwerp) - IMO 8117471 - 80,46x15,02x7,04 m - TE 6,25 m - JB 1 738 - JN 521 - PL 1 745 t - Traction au croc 160 t - Constr. 1982 (Niestern Sander BV, Delfzijl, Pays-Bas) - Propr./Gérant URS Ocean Towage NV (Anvers) - Pav. BEL.

Michel Bougard — Le Président Hubert était un ancien officier de pont à bord d'un caboteur, un héros de la Seconde Guerre Mondiale, qui devint après ce conflit le Commandant d'armement puis finalement le PDG du Groupe CMB, alors principal actionnaire de l'Union de Remorquage et de Sauvetage (U.R.S.), membre du Groupe néerlandais Smit.
Erwan Guinguéniat — Il y déjà un "1 000 ch" à Saint-Nazaire chez EMCC.
HERCULE
André Le Mens — Oui, il s'agit de l'HERCULE.
JASCON 26

Yvon Perchoc — Celui de Saint-Nazaire est bien l'HERCULE (voir photo ci-contre à droite). Le PRESIDENT HUBERT effectuait la relève d'équipage de la plateforme grue HERMOD (Panama / IMO 7710214), dotée de deux grues de 5 000 et 4 000 t de capacité de levage !!! On la devine à l'horizon sur la photo montrant le supply/remorqueur JASCON 26 (à gauche)..

JASCON 26 (Kingstown) - IMO 9406283 - 59,25x14,95x8,10 m - TE 4,95 m - JB 1 678 - JN 503 - PL 1 392 t - Ptot 4 060 kW (deux moteurs / deux hélices) - V 13 nds - Constr. 2006 (Fujian Southeast, Fuzhou, Chine) - Gérant Walvis International (Lagos, Nigéria) - Pav. VCT.
Afin de réduire le champ de recherches à propos du tug inconnu (coque orangée), seuls cinq des douze remorqueurs de la série seraient à ce jour en activité. Les autres ont été coulés comme cibles au large, sauf le ROBUSTE démoli à Lorient (source: Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre, tome 2, par le LV Jean-Michel Roche). Il s'agit des remorqueurs HERCULE - LE FORT - LUTTEUR - TRAVAILLEUR - VALEUREUX.
HERMOD
NDLR — Voir ici deux photos, signées Roland Grard, du TRAVAILLEUR à Abidjan.
André Le Nay — J'ai aperçu le MAYOMBE en 1983, lors d'une brève escale à Pointe Noire, je ne l'avais jamais plus revu jusqu'à aujourd'hui sur les photos ci-dessus. Il semble encore correctement entretenu. A l'instar des ses "frères" URO (dont mon père fut capitaine à leur neuvage), les BREHAT et PORNIC, dont il présente beaucoup de traits de famille, il doit être équipé d'un moteur Crépelle installé par les établissements Perraud, concessionnaire local de la marque à cette époque.
NDLR — Le PORNIC navigue maintenant sous le nom d'OSEMA II (cf. photo et caractéristiques).
HERMOD à Malabo (Guinée éq.)
Roland Grard — Une autre photo ici du NDJI-NDJI et du MAYOMBE.
     Photo Maxime Sallé (2005)
en 2005.
Jean-Claude Sinnesael — Quelques gros plans de l'ADELINE DELMAS au bac de Jumièges, sur la Seine, le 31.12.2007.
ADELINE DELMAS
ADELINE DELMAS
ADELINE DELMAS
ADELINE DELMAS
ADELINE DELMAS

Philippe Lauga — A propros de navires en escale à Pasajes, nous avions évoqué l'étroitesse du chenal d'accès au port. Je retrouve une photo qui en est une parfaite illustration : l'AUTOSKY (Madeira) entrant dans la passe. Si les cargos classiques entrent avec un et souvent deux remorqueurs pour parer à tout problème, les Ro-Ro de l'UECC entrent seuls avec le pilote à bord.

IMO 9206774 - Voiturier - 140,0x22,7x13,7 m - TE 7,35 m - JB 21 010 - JN 6 304 - PL 6 670 t - Ptot 16 800 kW (deux moteurs / deux hélices, d'où sans doute sufisamment de sécurité et de manœuvrabilité) - V 21 nds - Cap. 1 900 véh. - Constr. 2000 (Tsuneishi Shipbuilding, Numakuma, Japon) - Gérant UECC Unipessoal (Funchal, Madère) - Pav. PRT.

AUTOSKY

Fabrice Lacroix — Fouillant dans mes archives, j'ai retrouvé par hasard une photo "plongeante" sur le polytherme POINTE LA ROSE appartenant initialement à la Compagnie Générale Transatlantique. Il avait été photographié au Havre, accosté au quai de l'Europe, en juin 86. On peut voir, au second plan, le site harfleurais des ACH où un paquebot à voiles est en cours de construction.
POINTE LA ROSE

Benoit Donne — Vue originale du POINTE LA ROSE sur lequel j'ai navigué en 1985. Le paquebot à voiles en construction sur la photo est très probablement le WIND SONG, deuxième de la série et mis en service en 1987. Il a malheureusement brûlé en Polynésie en 2002 et repose maintenant par 2 000 m de fond entre Tahiti et Moorea.

Françoise Massard — La construction des trois paquebots à voiles de l'armateur américain Windstar Sail Cruises : WIND STAR (livraison oct. 1986) - WIND SONG (avril 1987) et WIND SPIRIT (mars 1988) fut une véritable épopée aux ACH, qui préluda à la construction des CLUB MED (déc. 1989) et CLUB MED 2 (sept. 1992). Pour plus de détails, lire La Grande Traversée des ACH (Anabole, 2001).

POINTE LA ROSE - 155,35x21,06 m - TE 8,2 m - JB 6 561 - PL 8 600 t - Ptot 13 248 kW (deux moteurs SEMT-Pielstick) - V 20,5 nds - Cap. 15 774 m3 / 144 evp / dix citernes à rhum - Grues 5 x 35 t - Constr. 1973 (Chantiers Dubigeon, Nantes) - Propr. CGT. Passe en 1975 sous le contrôle de la CGM. Il devient le HORNWIND en 1986 et passe alors sous pavillon libérien, après sa vente à la Horn Linie (Hambourg). Démoli à Aliaga (Turquie) fin 1992. D'autres navires polythermes ici.

Jacques Draoulec

Grâce au Cdt Cozanet, nous avons déjà visité le NORDNORGE en avril 2006 lors d'une escale brestoise. Le voici en des eaux qui lui sont plus familières, celles de l'Antarctique, le 15.12.2007.

NORDNORGE
NORDNORGE


Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande