La marine marchande au jour le jour...


25 mars 2011

Saint Nazaire - Nous connaissons bien le NORMAN BRIDGE et nous l'avions vu inaugurer l'autoroute de la mer Montoir - Gijon en septembre 2010. Erwan Guéguéniat n'avait pas encore eu l'occasion de lui tirer le portrait en route et dans de bonnes conditions. C'est chose faite depuis le 23 mars, alors qu'il dépassait la Samuel de Champlain dans le chenal de Saint Nazaire.
IMO 9147306 - 179,95 x 24,30 x 8,70 m - TE 6,50 m - JB 22 152 - PL 6 300 t - Cap. 96 passagers assis, 57 cabines, 114 couchettes, 142 remorques - Ptot 23 760 kW (4 mot Wartsila 9R38, 2 hélices) - V 22,5 nds - Constr. 1999 par Astilleros de Sevilla - Pav GBR
Le même jour Erwan a aussi photographié d'autres navires : le SICHEM AMETHYST arrivant à Montoir pour décharger 2 200 tonnes d'acide sulfurique . C'est Gilbert Cailler qui a assisté à l'accostage, un peu laborieux dit-il, cap à l'aval, donc après évitage. NDLR : je ne sais pas si c'est la raison ici, mais on amarre souvent des navires aux cargaisons dangereuses cap à l'aval, pour faciliter un éventuel appareillage d'urgence.
Nous connaissons également le FLINTERMAAS, qui est en train de livrer de la tourbe pour la cimenterie
Le CARLAest inconnu sur le site, toutefois nous lui connaissons pas mal de sister ships, puiqu'il s'agit d'un des nombreux mini-bulkers de chez Peter Doehle, tels que les CASSANDRA ou CELINA. Allure très caracéristique. Carisbrooke en possède aussi, mais en version "gréé".

IMO 9306304 - 108,40x18,20x9,00 m - TE 6,70 m - JB 5 581 - PL 7 616 t
P 2 380 kW (MAN-B&W 7S26MC) - V 12 nds
Constr 2005 par Jiangsu Eastern Heavy Industry (Chine) - Propr/gérant Peter Doehle - Pav ATG
Et un joli vraquier de facture chinoise, le ERTEA (Monrovia). Son armateur possède un sister ship, le ERACLEA...Un bien joli navire construit en 2009.

IMO 9546198 - vraquier - 189,98x32,26x18,30 m - TE 12,80 m - JB 32 302 - PL 55 303 t - Grues 4 x 36 t - P. 9 480 kW (Mot. MAN B&W 6S50MC-C) - V 14,6 nds
Constr. 2009 (Zhejiang Yangfang Shipbuilding, Zhoushan, CHN)
Gérant: Medcare Shipping SA, GRC - Pav. LBR
Sister ship ERACLEA (IMO 9583330)

24 mars 2011

Emmanuel Bonici - Comme je vous l'avais indiqué lors de l'escale du MSC LA SPEZIA  un deuxième 14 000 Evp était attendu aux environs de mi-mars. C'est donc le MSC BARI qui est arrivé en escale escale inaugurale à Fos darse 2. Livré le 31 janvier 2011, il est arrivé  le jeudi 17 mars à 19h00,  il a dû attendre au mouillage jusqu'à dimanche matin qu'un poste à quai se libère .
Aprés avoir réalisé 1 200 mouvements, il a appareillé  lundi à 20h00. Son départ était initialement prévu à 18h00, c'était sans compter avec les aléas de l'exploitation, ce qui n'a pas vraiment fait mon affaire, j'avais fait le déplacement spécialement pour l'occasion, mais surtout parce que je pouvais disposer d'un angle de prise de vue privilégié sur un portique en maintenance, bec baissé juste sur son avant.
           
MSC BARI (Monrovia) IMO 9461441 - Porte-conteneurs - 365,82x51,20x29,90 m - TE 16,00 m - JB 153 115 - PL 165 905 t - Cap 14 000 evp - P 72 240 kW (MAN B&W 12K98MC-C) - V 24,1 nds
Constr. 2010 par Daewoo Geoje (Corée) - Propr/gérant Offen C-P (Allemagne) - Pav LIB
Ils sont seize navires de cette série, opérés par MSC : ALEXANDRA, CAMILLE, CLORINDA, DANIT, DEILA, FIRENZE, GENOVA, LA SPEZIA, LIVORNO, MELATILDE, PALOMA, RAVENNA, SAVONA, SONIA, TERESA, VALERIA.

Jacques Draoulec - Le 22 mars, escale sur rade de Villefranche sur Mer du paquebot de croisière OCEAN PEARL. C'est un habitué que nous avions vu l'année dernière presque jour pour jour.

22 mars 2011

Saint Nazaire et l'estuaire - Gilbert Cailler nous montre quelques navires en escale la semaine dernière à St Nazaire où l'exportation de blé bat son plein. Le 16/03 chargement d'un cargo à la curieuse architecture du château, le MAPLE. Nous connaissons deux de ses six sister-ships, les Celtic Challenger et Celtic Pioneer. Lui succédant le 18/03, le JOY, ex SIDER JOY. Le 19 arrivée du SEYIT ALI, un joli cargo turc rouge orangé et son château "décoré" de son indicatif d'appel.

Maple

Maple

Joy

Seyiti Ali

Seyiti Ali
Le 19 encore, après une escale de deux jours, sortie du MN ECLIPSE dont la rampe de chargement saillante oblige à faire un système de remorque arrière un peu compliqué, en patte d'oie.
Le EUROSTAR, quai de la Prise d'Eau, attend son tour depuis plusieurs jours pour aller charger du blé
MAPLE (Gibraltar) IMO 8509844 - Cargo de divers - 87,99x12,80x7,45 m - TE 5,25 m - JB 2 590 - PL 3 645 t - P 875 kW (Deutz SBV6M628) - V 11,5 nds
Constr 1985 par Sietas (Allemagne) - Gérant/oper Nyki Shipping (Pays Bas) - Pav GI     Ex SIMON B, ex PAULA
SEYIT ALI (Istanbul) IMO 9520388 - Cargo de divers - 93,62x14,55x7,60 m - TE 6,07 m - JB 2 976 - PL 4 342 t - P 1 471 kW (MAN-B&W 6L28/32A) - V ..
Constr 2009 par Erdgan Usta (Turquie) - Propr/gérant Denizsan Gemi (Turquie) - Pav TUR
Après les cargos de Penhoët, voici des tankers observés en soirée du dimanche 20/03 à Montoir. A Montoir Liquides chargement d'huile végétale à bord du Maltais déjà connu LYDIAN. Non loin de lui se croisent le ELI KNUTSEN qui monte à Donges 5 remplacer un "inconnu" du site qui vient d'appareiller, le Chypriote MOSKALVO. A Donges 7 appareillage d'un "Suezmax", le grec SESTREA, que j'avais déjà vu il y a quelques mois en "aérien".

Lydian

Lydian

Moskalvo

Montoir et Donges

Sestrea
MOSKALVO (Limassol) IMO 9162502 - chimiquier - 183,00x32,20x18,00 m - TE 12,15 m - JB 28 322 - PL 45 999 t - P 8 562 kW (B&W 6S50MC) - V 14,5 nds
Constr 1998 par Daedong (Corée) - Propr Torm (Danemark) Gérant Prisco Singapore - Pav CYP

Brest - Arrivée samedi vers midi du LAURA SCHULTE, qui est un habitué en ce moment, et en fin d'après midi le chimiquier STEN AURORA qui arrive de Saint Petersburg pour livrer du carburant. Il compte trente deux sister-ships dont treize STEN. Nous avions vu le Sten Hidra à Lorient en 2009.     (photos Michel Floch)
STEN AURORA (Bergen) IMO 9318565 - Chimiquier/Pétrolier - 144,12x 23,00x12,40 m - TE 8,90 m - JB 11 935 - PL 16 596 t - P 6 300 kW  (Wärtsilä 6L46C) - V 14 nds
Constr. 2007 par Qiuxin Shipyard, Shanghai ( Chine) - Gérant Rederiet Stenersen (Bergen, Norvège) - Pav. NIS.

21 mars 2011

Montoir de Bretagne - Christian Plagué a assité à l'appareillage du SAFE VOYAGER, arrivé le 14, qu'Erwan Guéguéniat nous avait montré à quai.

Christophe De Langhe - A Calais le 20 mars sur l'heure de midi, la barge jackup Deep Diver a franchi les jetées, accompagnée du remorqueur danois WESTSUND et du remorqueur calaisien CHAMBON SUROIT. Cette barge appartient au groupe Seacor , mesurant 30 m par 20 m et pesant 850 tonnes, elle peut travailler jusqu'à 25 m de profondeur, en reposant sur quatre pieds.

WESTSUND (Svendborg) - IMO 7822421 - 33,25x9,76x4,91 m - TE 4,18 m - JB 366 - PL 263 t - P totale 2 074 kW (2 mot Ruston 6RKCM)
Constr 1980 par Richards (Angleterre) - Propr/gérant Svendborg Bugser (Danemark) - Pav DIS
Ex STRATHFOYLE, ex CLAUSENTUM

Emmanuel Bonici - Le 17 au soir à la tombée de la nuit le petit cargo LUCKY NED termine son chargement de céréales et appareille, il est bâbord à quai dans le canal de Caronte et doit donc éviter pour sortir, mais les remorqueurs étaient en gréve. Il tente de faire la manœuvre tout seul mais ne s'en sort pas. L'espace étant trés réduit dans le canal et pour éviter un accident, la vedette du pilotage GRACIEUSE se colle sur bâbord arrière et met les gaz à fond pour aider le Lucky dans sa rotation, mais il est chargé au maxi et la GRACIEUSE peine à la tache. Une seconde vedette est appellée en renfort,  quelques minutes plus tard la P105 arrive et se colle sur tribord avant. Etonnant spectacle que de voir ce cargo éviter avec l'aide de deux vedettes du pilotage.
Ce cargo est décidement un habitué des difficultés de manœuvre. Là il a du mal à appareiller, nous l'avions vu accoster péniblement à Bayonne au mois de juin, et à Sète au mois d'août. C'est plutôt UNLUCKY NED !

18 mars 2011

Estuaire de la Loire - Après une mission au Havre la drague Samuel de Champlain est de retour dans la Loire, et avec elle notre ami Erwan Guéguéniat qui nous donne des nouvelles
Le 13 au matin dans la boucaille nazairienne les AMSTELDIEP et FORBIN en montée. Le AMSTELDIEP ne nous est pas inconnu. Quant au FORBIN, il est bien moins joli que l'ancien "explorateur" des chargeurs réunis. C'est un navire récent inconnu sur le site. Il est exploité par GEOGAS à Paris, et est tout neuf puisque mis en service il y a deux mois. Je pense que nous le reverrons assez souvent.

FORBIN (Valletta) - IMO 9559652 - LPG carrier - 99,90x17,60x8,00 m - TE 6,25 m - JB 4 313 - PL 5 072 t - Cap. 5 000 m3 - P. 3 252 kW (Mot. Makita / Mitsui) - V. 13 nds - Constr. 2011 (Kanrei Shipbuilding Co, Naruto, JPN) - Gérants: Geogas - Makikizen, FRA, JPN - Pav. MLT
Et puis un peu plus tard, avec un meilleur éclairage, le petit vraquier PORTO VITILO remonte vers Nantes. Il paraît assez ancien, il a pourtant été construit en Chine en 1996. Comme souvent avec les navires chinois ou turcs, il sont construits avec des plans rachetés à d'anciens chantiers, nous en faisions récemment la remarque avec le BAKU, construit en 2001 sur des plans Est allemands du début des années 1980. Nous lui connaissons un sister ship, vu en 2006, le BIG FISH qui s'appelle maintenant PORTO LEONE.
PORTO VITILO (Majuro) IMO 9118238 - Vraquier - 143,34x22,00x12,20 m - TE 8,85 m - JB 10 421 - PL 17 386 t - Cap. 19 895 m3 GRN - Grues 3 x 30 t - P. 3 900 kW (Mot. B&W) - V. 13 nds 
Constr. 1996 (Tianjin Xingang Shipyard, CHN) - Gérant: G Bros Maritime, GRC - Pav. MHL - Ex EOS IV - Ex OCEAN ELIE
Sister ships: AYYILDIZ 5 (IMO 9085900) - PORTO LEONE (IMO 9039339) - MA CHO (IMO 9118252) - SHENG MU (IMO 9118264) - GORA (IMO 9118226) - JIN HUI (9039341) - OCEAN VITA (9085895)
Le 14 matin à Montoir, le petit VICTORIA C (Cowes) de chez Carisbrooke charge des pulvérulents, à priori des poussières de haut fourneau. Chargement cales fermées, avec des bouches qui servent au chargement, au dégazage et dépoussiérage. Navire appartenant à la série des 5 000 tpl de chez Carisbrooke, les plus petits de cet armement. Il en existe 11, nous en connaissons quelques uns.

IMO 9373539 - Cargo de divers - 89,90x14,50x7,35 m - TE 6,30 m - JB 2 990 - JN 1 686 - PL 5 000 t - P 1 980 kW (Mot. MAK) - V. 13 nds - Constr. 2007 (Construcciones - Navales  Paulino Freire, Vigo, ESP) - Gérant: Carisbrooke, Cowes, GBR) - Pav. GBR
Et le "Kamsharmax * " SAFE VOYAGER, qui vient livrer de charbon. Navire étudié pour pouvoir fréquenter le port de Kamshar en Guinée, grand port d'exportation de bauxite. Mêmes longueur et largeur qu'un Panamax, mais avec un tirant d'eau supérieur, ce qui entraine un port en lourd d'environ 82 000 tonnes, contre 76 000 tonnes pour les plus gros vraquiers panamax. De la construction Tsuneishi. On remarquera que la cale 1 est bien protégée par le gaillard. On revient vers des gaillards, à l'image des TESS 58 du même chantier. (Ndlr : et une belle cheminée pour Gwénaëlle qui en est à 1 293 unités dans la collection)
SAFE VOYAGER (Panama) IMO 9442718 - Vraquier Kamsharmax - 228,99x32,26x20,03 m - TE 14,42 m - JB 43 158 - JN 27 291 - PL 82 514 t - Cap. 97 186 m3 - P. 9 800 kW (Mot. Mitsui)
Constr. 2007 (Tsuneishi, JPN) - Gérant: Kambara Kisen, JPN - Pav. PAN
Et nous avons été survolés pendant 10 minutes par un hélicoptère, l'occasion de faire quelques plans.
Enfin, une vue de "l'épine dans le pied" des chantiers navals, avec le paquebot libyen en construction.
* Frederic Bogaert : Amusante cette histoire de Panamax/Kamsarmax... et pour cause : ce sont des expressions forgées par la pratique et sans portée garantie. Sur le site d'un agent (www.afrimarine.com/ports  puis aller à Kamsar), on trouve les restrictions de ce port :  longueur hors tout : 229 m / largeur : 21 m outreach from the outside face of the fendering, cela confirme les 36 à 38 m de large (au-delà, un peu casse-gueule si le bateau prend de la gite à cause d'une cargaison mal centrée.). Tirant d'eau : 13.50 m mini Quant le chantier parle de Kamsarmax à propos du "Safe Voyager", il entend sans doute (Kamsar + Panama) Max, ce qui est logique de la part de japonais pour lesquels un navire de ce gabarit ne peut que pouvoir passer par le canal de Panama. Dans le passé, les japonais ont construit des charbonniers de 80/90.000 tpl très larges et peu profonds, mais c'était pour des contrats de transport de charbon d'Australie vers le Japon, à vie et sans passer par le canal de Panama.

17 mars 2011

Brest - Nous avions vu le STENA PERROS arriver le 7 mars, il est reparti pour le Nord le 14 au soir, trop tard pour les photos. Il était venu réparer ses deux safrans mis à mal lors d’une furie de temps, avec des vagues de 17 mètres ! Il en a profité pour repeindre les œuvres mortes qui portent fièrement les marques de la compagnie. Par contre l'anti-fouling était encore actif et attendra l'arrêt technique normal, pour la visite des cinq ans, qui n'aura lieu que fin 2012. Peut-être aurons nous le plaisir de le revoir à ce moment là, c'est une possibilité.
Ces pétroliers PMAX, ont des proportions inhabituelles. Ils font 183 m de long, 40 m de large et 13 m de tirant d'eau. Pour le même port en lourd de 65 000  tonnes un pétrolier classique ferait plutôt 227 m de long et 32 m de large. Une largeur de 40 m correspond en général à une longueur de 240 m.

Estuaire de la Loire - Christian Plagué a observé le 8 en fin d'après-midi, l'arrivée de l'imposant pétrolier grec aux ailerons "surdimensionnés", le MINERVA GEORGIA à destination de Donges 7 pour y décharger du pétrole brut. On voit les lamaneurs montant à bord avant l'accostage. C'est une particularité de l'amarrage à Donges. En plus des amarres du bord les navires utilisent plusieurs "amarres de poste". Ce sont de gros fils d'acier, ancrés au fond, et des lamaneurs doivent venir en renfort de l'équipage pour les manipuler.

Nouméa - Philippe Menesguen, en stage à bord du BETICO 2 a eu l'occasion de prendre des photos. Un des quatre moteurs est en avarie et le Betico 2 ira le mois prochain à Brisbane pour réparation. Philippe sera du voyage. Le BETICO, deuxième bateau de la compagnie Sudiles, est en attente. Le PACIFIC PEARL, en escale le 15 mars, a quitté Nouméa le soir pour Lifou. Ce paquebot de 22 ans, porte ce nom depuis 2010, quand il est passé sous la bannière Carnival. Nous l'avions connu comme OCEAN VILLAGE, Yvon Perchoc nous l'avait montré en escale à Fort de France.
L'AREMITI 4, est en panne de moteur et attend donc d'être réparé avant de regagner Tahiti. A coté de lui, en escale le 14, le paquebot PACIFIC DAWN, que Louis Laplane nous avait montré à Tahiti.

15 mars 2011

Le Havre - Pierre-Yves Chauvel : Le 13 mars après midi, le transporteur de colis lourds JUMBO CHALLENGER a fait son entrée au Havre sous la grisaille et la pluie, après être arrivé sur rade vers 06h00. Le remorqueur VB BARFLEUR (18) était croché à l'arrière bien avant le passage des digues. Puis, le convoi à passé l'écluse Quinette avant de rejoindre le Bassin Bellot pour s'accoster au quai du Brésil. Nous connaissons bien ce navire en fin de carrière qu'Emmanuel Bonici nous a montré à Fos récemment.

Quelques minutes plus tôt, le petit cargo RIGA, et le vraquier auto-déchargeant FITNES entrent au Havre. A noter la présence d'une antenne radar placée à l'avant, en haut de la grue pour le FITNES. En 2007 Fabien Montreuil nous avait montré le RIGA lors de sa première escale au Havre.

FITNES (Saint John's) - IMO 9490105 - 175,60x26,00x15,10 m TE 10,82 m - JB 20 234 - PL 33 169 t - P 7 300 kW (MaK 8M43C) - V 14 nds - Constr 2010 par Sietas (Allemagne) - Propr Mibau Holding/gérant HJH (Allemagne) - Pav ATG       Sister ships BELTNES et BULKNES sous les mêmes couleurs.

Goulet de Brest, quelques entrées vues par Michel Floch, notre "vigie" du Minou. Le 9 mars le méthanier LNG BENUE est arrivé de Huelva pour un arrêt technique programmé. Il est entré directement dans la forme N° 2. Depuis sa mise en service en 2006, nous l'avons vu plusieurs fois à Montoir.
Le 11, entrée vers midi du beau vraquier IRON BROOKE qui arrive de Liverpool avec une cargaison de graines de soja. C'est un modèle qui compte une centaine d'unités en service et environ quatre-vingts autres en construction ou en commande. L'après midi le chimiquier ELEOUSA TRIKOUKIOTISA arrive pour charger de l'huile de soja. Nous l'avions vu à Sète chargeant également de l'huile en octobre 2010. Il était suivi de près par le cargo sablier ANDRE L toujours photogénique, dont la visite est présentée ici.
IRON BROOKE (Majuro) IMO 9401491 - vraquier - 228,99x32,26x20,03 m - TE 14,43 m - JB 43 158 - PL 82 191 t - P 9 800 kW (MAN B&W 7S50MC-C) - V 14,5 nds
Constr 2007 par Tsuneishi - Fukuyama (Japon) - Gérant Maryville Maritime (Liberia) - Pav MHL

14 mars 2011

Bayonne - Miguel Rodriguez : Le 12 mars, escale très rapide du SVENJA, cargo récent et rapide lui aussi, venu décharger des grues, ou morceaux de grues. Le EMS décharge 3 800 tonnes de ferraille. Départ du MERITA avec une jolie pontée de..... bois, toujours du bois, 4 000 tonnes cette fois ci. Nous ne connaissions de lui que sa cheminée. Le TIWALA est venu décharger 5 150 t de MOP, et le KAPITAN ABAKUMOV pour charger 4 000 t de ce fameux bois. Nous connaissions un de ses sister ships le KAZAKH.
Comme chacun sait le MOP, en Français MDP, est tout simplement le muriate de potasse, composant d'engrais. Celui ci vient de Ventspils.

Svenja

Ems

Merita

Merita
SVENJA (Hamburg) IMO 9458901 - transport de colis lourds - 160,60x27,50x13,20 m - TE 9,00 m - JB 15 026 - PL 12 975 t - 2 grues de 1 000 t - P 12 600 kW (MAN B&W 9L58/64) - V 20 nds
Constr 2010 par Sietas (Allemagne) - Propr Heinrich P / Gérant SAL (Allemagne) - Pav DEU
EMS (St John's) IMO 9373199 - cargo de divers - 91,66x17,00x8,30 m - TE 6,55 m - JB 3 766 - PL 5 408 t - P 2 460 kW (Wartsila 6R32LN) - V 14,5 nds
Constr - Propr Hansel Schiffahrts/Gérant Werse Bereederungs (Allemagne) - Pav ATG      Ex RHONE
MERITA ( Limassol) IMO 8422034- cargo de divers - 98,71x15,45x8,01 m- TE 5,72 m - JB 3 329 - PL 4 496 t- cap.6673m3 - P 2 222 kW (Wartsila 6R32) - V 14 nds
Constr.1985 par Sietas (Allemagne) - Propr/Gerant. Amisco (Estonie) - Pav. CYP              Ex CIS BROVIG, ex GISELA BARTELS, ex GRACECHURCH HARP
Le 13 mars arrivée du MARIT venu livrer 3 800 t de méthanol . Le KALINA est revenu pour charger un, deux, voire trois conteneurs.

Tiwala

Kapitan Abakumov

Marit

Marit

Kalina
KAPITAN ABAKUMOV (Panama) IMO 9396658 - Cargo de divers - 108,33x16,50x5,50 m - TE 4,79 m - JB 4 182 - PL 5 464 t - P 2 100 kW (Wartsila 6L20) - V 10,5 nds
Constr 2007 par Onega Petrozavodsk (Russie) - Propr/Oper. White Sea Onega Shipping (Russie) - Pav PAN
MARIT (Majuro) IMO 9235464- chimiquier- 153,20x25,00x15,20 m - TE 10,01 m - JB 15 016 - PL 22 820 t - P 7 080 kW (Mitsubishi 6UEC52LA) - V 13 nds
Constr.2001 par Kitanihon Zosen (Japon) - Gerant Marinvest Shipping (Norvège) - Pav.MHL           Ex VEGA SPIRIT, ex IVER SPIRIT
KALINA (Limassol) IMO 9130444 - Porte-conteneurs - 121,35x18,20x8,30 m - TE 6,69 m JB 6 362 - PL 7 663 t - Capa 700 evp - P 5 300 kW (MAN 8L40/54) - V 16 nds
Constr 1996 par Sietas (Allemagne) - Propr/gérant Nagel Schiffahrts (Allemagne) - Pav CYP
Ex RACHEL BORCHARD, ex SOUND

Philippe Lauga : La dernière fois que le beau cargo portugais BLUMARLIN était venu à Bayonne, c'était en janvier 2005. Il était attendu le lundi 1er mars. J'espérais le voir arriver ou repartir. Il est arrivé alors que j'étais face à mes élèves en milieu de matinée. Raté! Le voici à quai, le déchargement d'engrais est terminé mais il va appareiller à trois heures du matin!  Encore raté! Pour nous consoler, une photo de sa précédente visite, il y a déjà 6 ans!
BLUMARLIN (Madeira) IMO 9104809 - Cargo de divers - 126,08x20,00x10,40 m - TE 8,08 m - JB 7 617 - PL 9 412 t - P 4 480 kW (mot. 2T-8cyl B&W-Ciegelski 8L35MC / hélice à pas fixe) - V 13,8 nds
Propulseur d'étrave (375 kW) - Cap. GRN 11 962 m3 (3 cales) / 518 evp (dont 30 reefers) - Equipage 21 - Grues 2x40 t
Constr. 1995 (Varna Shipyard, Varna, Bulgarie) - Propr./Gérant Pan Nautic SA (Lugano, Suisse) - Pav. PRT.

Pour me consoler, le lendemain, deux sorties. Le NEWCASTLE, chargé de maïs et le FLETUM qui transporte du bois des Landes.
NEWCASTLE (Valetta)

IMO 9191931 - Cargo de divers - 99,98x16,50x...m - TE 6,30m - JB 4211 ums - PL 5527 t - cap 357 evp - P 3360 kW (mot MAN 7L 32/40) - V 13,5 nds
Const 2001 (Slovenske Lodenice, Komarno, Slovaquie) - Propr./Gérant Stephenson Clarke / Newcastle GB - Pav MAL - ex NORRBOTTEN, lancé en tant que LOLLAND - SANDY.

FLETUM (St John's)

IMO 9155432 - Cargo de divers - 100,62x16,20x8,20 m - TE 6,39 m - JB 4 115 - PL 5 184 t - Cap. GRN 7 232 m3 / EVP 374 - P. 3 960 kW (moteur: Mak 9M32) - V. 14 nds
Constr. 1998 (Yangzhijiang Shipyard, Jiangyin, Chine) - Gérant Briese Schiffahrts GmbH & CO (Leer, Allemagne) - Pav. ATG - Ex OPDR CARTAGENA (2008)

Le dimanche 6 mars, j'arrive juste pour assister à la fin de la manœuvre d'accostage de l'UBC MONTREAL. Un cargo moderne mais de gueule plutôt sympa. L'équipage doit apprécier de manœuvrer à l'abri du mauvais temps sur le gaillard d'avant couvert.
UBC MONTREAL (Groningen) IMO 9421178 - Cargo de divers - 108,21x18,20x9,00 m - TE 7,01 m - JB 5 630 - PL 7 801 t - Grues 2 x36 t - P 3 000 kW (Caterpillar Motoren GmbH & Co. KG) - V 12,40 nds Constr 2009 par Nanjing Huatai Shipyard (Chine) - Propr UBC Montreal BV - Gérant Feederlines B.V. / Goningen - Pav NLD

Des nouvelles de Tahiti grâce à Louis Laplane - Le 11 mars Tahiti était en alerte en raison du tsunami provoqué par le tremblement de terre au Japon.. Le port s'était vidé de tout ce qui navigue,
sauf les bateaux de pêche et de plaisance qui sont amarrés à des pontons.Il n'y a pas eu de vagues mais une montée des eaux de 60 cm qui n'a pas causé de dégâts majeurs. Le KURA ORA IV attend toujours une autorisation d'exploitation. Nous avions vu arriver en juillet 2010 cet ancien sablier équipé en cargo.
Dans un tout autre genre ce trimaran patibulaire, le GOJIRA, est la dernière acquisition de Sea Shepherd. Sa première mission a été de participer à l'opération "No Compromise" contre les baleiniers japonais en Antarctique. Il devrait sévir en Méditerranée vers fin avril, contre la pêche illégale au thon rouge. Son nom est le japonais pour Godzilla, monstre de cinéma à l'aspect d'un lézard géant préhistorique.
Il s'agit d'un bateau de 35 mètres, construit en 1998, et racheté en 2010 à une société australienne de location de yachts. Il a été rénové, équipé de nouveaux moteurs, hélices, groupes et pilote automatique. Il peut atteindre 24 nœuds. A vitesse économique de 14 nœuds il a une autonomie de deux mois ou 6 000 milles.

Documents plus récents

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande