La marine marchande au jour le jour...


Vendredi  7 février 2014

Marseille - Emmanuel Bonici.
Le vénérable paquebot AZORES a appareillé lundi en direction de Lisbonne, où il est bien arrivé ce matin. Nous l'avions vu arriver comme ATHENA et se faire réparer en juillet 2013.  Il avait été saisi à Marseille en septembre 2012 pour impayé de carburant. L'Azores, vendu entre temps à Cale SGPS et reconditionné par Chantier Naval de Marseille, a passé prés de 17 mois dans le port Phocéen, une issue heureuse pour ce navire à la carrière longue et mouvementée commencée en 1948 sous le nom de STOCKHOLM. C'est sans doute le plus vieux paquebot en service au monde.
AZORES
(Madeira)
IMO 5383304 - paquebot - 160,80x21,04x11,74 - TE 7,620 - JB 16 144 - TPL 2 020 - 580 pax - P totale 11 000 kW (2 Wartsila 16V32)
Constr 1948 par Gotaverken (Suède), converti en 1994 - Propr Cale SGPS, Gérant SCMA, Opér Portuscale Cruises (Portugal) - Pav PRT   

Dunkerque - Rudy Philippo et Christophe De Langhe.   Le chimiquier maltais "KEY FIGHTER" connu sur le site sous son ancien nom de "JACOBUS BROERE" est arrivé à Dunkerque le 4 février vers 11h00 pour accoster à midi au Fr.6/3 Nord. Il a déchargé 900t d' huile de poisson.  Il est arrivé de Salthella (Norvège) et reparti pour Liverpool . A signaler que S.T.C. sur sa cheminée veut dire Sea-Tank Chartering, gérant Norvégien.
Le transporteur de colis lourds "PALABORA"est arrivé le 2 février de Rotterdam et reparti le 5 pour BremerHaven. Il a été vu à St-Nazaire le 8 juillet 2013 et Erwan Guéguéniat nous l'avait aussi montré en mer.
KEY FIGHTER
Valletta
IMO 8712166 - chimiquier - 104,30 x17,00 x 8,71 - TE 6,140 - JB 3 693 - TPL 4 999 - 16 cuves inox, 16 produits - P 3 375 kW (Wartsila 9R32D) - V 15 nds
Constr 2009 par Verolme, Heusden (Pays Bas) - Gérant/Opér Sea Tank Chartering (Norvège) - Pav MLT    Ex JACOBUS BROERE (1989-2011)
PALABORA
Saint John's
IMO 9501875 - colis lourds - 132,93x23,00x11,40- TE 7,800 - JB 11 473 - TPL 10 052 - 1 cale, 2 grues de 45O t - P 6 120 kW (MAN B&W 6L48/60B) - V 16,2 nds
Constr 2010 par Taizhou Kouan (Chine) - Propr Finanzpartner, Gérant Harren & Partner (Allemagne), Oper Combi Lift (Danemark - Pav ATG

Le matin le caboteur hollandais ESPRIT (Harlingen) était au quai Freycinet 10 Sud, déchargeant 4 400 t de ciment en vrac. C'est un cargo de divers, et le ciment est aspiré par les flexibles, dirigé vers l'entrepôt HolCim qui est sur le quai F 10. Vingt-trois navires de cette série sont en service, trois chez cet armateur.

 

IMO 9479943 - 89,95 x 14,40 x 7,85 - TE 5,800 - JB 2 984 - TPL 4 450 - une cale
P 1 980 kW (MaK 6M25) - V 11,5 nds - Constr 2011 par Chowgule, Goa (Inde)
Propr/Gérant/Opér. JR Shipping (Pays Bas) - Pav NLD

Jeudi  6 février 2014

Naufrage à Bayonne. Le LUNO était un caboteur espagnol, que nous avions déjà vu à Bayonne. C'était un joli petit cargo déjà un peu ancien, 20 ans, mais en bon état apparent. Classé par le Lloyds, il était sur la liste blanche du Memorandum de Paris et n'avait pas fait l'objet d'une détention au cours des trois dernières années. En septembre dernier il avait été inspecté par les autorités maritimes du Portugal, sans problème. Bref c'était un cargo normal, mais aucune machine n'est à l'abri d'un incident de fonctionnement. Quand cet incident se produit au mauvais moment les conséquences peuvent être lourdes. C'est ce qui est arrivé hier matin. Philippe Lauga raconte :
" Le régulier LUNO, un petit cargo battant pavillon espagnol, s'est planté sur un épi rocheux proche de l'embouchure de l'Adour après que sa machine est tombée en panne alors qu'il entrait au port à vide vers 10h ce matin. Georges Strullu le pilote était à bord. Le remorqueur BALEA a été appelé et a essayé de passer une remorque pour éviter le naufrage. Pris dans le bouillon, le tug a manqué chavirer, il a été couché sur le flanc par une grosse lame mais s'est fort heureusement redressé et a pu se sortir de là. Une vidéo montre l'intervention. On imagine la frayeur de l'équipage. Le LUNO, lui, est allé se planter sur l'épi et s'est rapidement brisé en deux. Vers 12h30 l'hélitreuillage des 13 membres de l'équipage a pu commencer. C'est à ce moment là que je suis arrivé sur les lieux et que j'ai essayé de trouver un passage au travers de tous les barrages de police qui interdisaient de s'approcher. J'ai essayé divers endroits de prise de vue. L'arrière est planté dans l'épi et on craint évidemment la fuite de son combustible. L'avant est pratiquement sur la plage tandis qu'une embarcation de sauvetage retournée est arrivée sur la plage. Les hélicoptères balayaient le ciel. Un naufrage, c'est toujours triste mais le plus important bien entendu, c'est que tous les membres de l'équipage aient pu être sauvés. On imagine cependant la peur qui a du être la leur!!!
Il faut se souvenir qu'en décembre 1969, un autre navire s'était cassé en deux à quelques centaines de mètres de là, contre la digue Nord. C'était le cargo Romulus, ancien français Île Grande. Le commandant Mazzolini et trois hommes d'équipage avaient péri dans le naufrage."

 
LUNO
Santa Cruz de Teneriffe
IMO 9072329 - Cargo de divers - 100,65x14,80x7,80 m - TE 6,01 m - JB 3 446  - PL 4 635 t - P 1 492 kW (Wartsila 6R32D) - V 11,6 nds 
Constr. 1994 - Propr. Nabilbo Shipping (Chypre) - Propr/Gérant/Oper. Murueta Naviera  (Espagne) - Pav. ESP

L'AIS et les sites Internet spécialisés permettent de suivre les évènements minute par minute. En particulier Localizatodo.com permet de montrer une animation. Hier matin le Luno arrive de Pasajes, sur ballast. Le cargo Andrea Anon sort à 9h00, son pilote débarque et va servir le Luno vers 9h15 . Un autre cargo, le Star Curacao, sort du port et passe le brise-lames à 9h20, c'est au tour du Luno de rentrer. A 9h50 il fait route vers l'entrée et passe le brise-lames à 10h00, à 4,5 noeuds. Ensuite il se passe quelque chose, on parle de disjonction générale, le redouté "black-out". Les choses se sont mal passées, on voit que le navire s'est écarté puis qu'il a stoppé et a été rapidement drossé sur la côte, malgré les efforts du vaillant Balea ! La trajectoire du navire avant l'accident peut paraître erratique, mais dans une mer formée un bateau peut zizaguer pour ajuster son heure et son cap de présentation au pilote, plutôt que de stopper.
Ce qui est remarquable ensuite c'est de lire et d'entendre les commentaires des medias. Tout le monde comprend qu'un journaliste doit faire vite et publier sur des sujets dont il ignore tout, en se fiant à des sources plus ou moins compétentes. On a eu cette fois ci encore un florilège de bêtises, magnifique et affligeant. C'est lamentable quand cela vient d'"autorités" dont on attend un minimum de compétence.


Marinetraffic.com
La réaction quasiment générale démontre tout de suite un manque complet de compassion pour les marins. Les titres disent tous "Naufrage, pas de risque de pollution!", on aurait préféré lire "Naufrage, les marins sont sains et saufs !". Cela commence avec notre ministre des transports à qui on prête ce commentaire "Les risques de pollution massive sont à priori écartés." C'est une évidence qu'un navire vide, contenant quelques tonnes de gasoil, ne risque pas de provoquer une pollution massive. Cependant le maire d'Anglade se déclare "pas totalement rassuré". Il est vrai qu'un membre d'une association de surfeurs se plaint que cela sente le gasoil. Pauvre chéri, il risquerait de salir sa combinaison s'il allait surfer tout de suite à cet endroit là.
Les grands journaux rivalisent :
Libération nous informe que le Luno quittait le port de Bayonne.
Le Nouvel Observateur s'est inquiété en apprenant le naufrage mais a été soulagé qu'une pollution massive ne soit pas à craindre. Il plaint cependant les spécialistes de dépollution dont le travail va être rendu difficile. (En effet ça va être difficile de trouver quelque chose à nettoyer !)
L'Express craignait aussi la pollution mais avait été rassuré par "le site internet spécialisé bateaux-fécamp.fr"
Il faut lire un journal d'un grand pays maritime comme la Suisse pour voir en titre "Un navire espagnol avec onze marins à bord s'est coupé en deux mercredi après s'être échoué sur une digue à Anglet . Un marin a été blessé dans le naufrage"
Bref comme toujours en cas d'accident de mer c'est l'indignation générale, et il faut vite trouver des coupables et si possible obtenir des dommages & intérêts. Le dernier souci c'est le sort des marins.

Mardi  4 février 2014

Saint Nazaire et l'estuaire - Gilbert Cailler et Christophe Dedieu.

Le terminal "Elengy" a reçu ce week-end un beau méthanier à membranes, le SOYO (Nassau), arrivé le 31/01 après-midi il est reparti le 02/02 en soirée. Cette série de méthaniers, commencée en 2008, compte dix-sept unités en service, une quinzaine sont en construction. Sept sont à Gaslog (Grèce), neuf à Golar (Norvège), deux à Teekay, celui ci et le LOBITO. Angola LNG Supply & Services n'est pas une société angolaise, mais américaine, appartennant à des intérêts japonais ! L'Angola a commencé en 2013 à exporter du méthane, l'unité de liquéfaction est située près de Soyo. Sept méthaniers de la classe du SOYO sont affrétés à long terme pour exporter la production.

IMO 9475208 - 285,36 x 43,40 x 26,40 - TE 12,150 - JB 100 723 - TPL 82 858 t - Cap. 160 000 m3
Diesel électrique, P totale 39 900 kW (3 générateurs Wartsila 12V50DF, 1 Wartsila 6L50DF, 2 moteurs élec., une hélice) - V 19,5 nds
Constr. 2011 par Samsung, Geoje (Corée) - Propr. Teekay (Canada), Gérant/Opér. Angola LNG Supply & Services (USA)

Le 31 janvier après midi, appareillage du TMDC de Montoir du HS CHOPIN (Monrovia) .
Gwénaëlle l'avait rencontré à Hambourg en 2009.

 

AG Vartholomeos

Nous avions vu le vraquier AG VARTHOLOMEOS arrivant le 11 décembre. Sous le coup d'une saisie depuis, il a changé de quai le 29 janvier.

A Saint-Nazaire, le HOLSTENTOR chrge du blé.


Holstentor
Le 25/01 arrivée au TMDC de Montoir du porte-conteneurs de 3 400 evp DIMITRIS C (Valletta).
Nous l'avions vu à Abidjan en 2008 sous le nom de SANTA CATALINA, il est devenu CATALINA STAR en 2011 puis, racheté par Danaos Shipping (Grèce) en novembre 2013, il a pris son nom actuel. Ses quatre sister ships sont chez un autre armateur grec, Metrostar Management.
 

Lundi  3 février 2014

Dunkerque - Rudy Philippo .

Le 31 janvier après-midi, le chimiquier BRØVIG VINDUR (Gibraltar)
venu décharger 5 000 t d' huile de poisson en provenance de Fécamp,
il est reparti le soir pour Esbjerg (Danemark).
Nous l'avions vu à Montoir en avril 2011.
L'équipage compte 14 marins tous Birmans (Myanmar).
Sur les photos, il était en cours de soutage par camion.

BRØVIG VINDUR
(Gibraltar)
IMO 9318216 - Chimiquier - 99,81 x 15,00 x 7,40 - TE 6,05 - JB 3 178 - TPL 4 653 - 14 cuves peintes, 14 produits - P 2 720 kW (MAN-B&W 8L27/38) - V 14 nds
Constr 2006 par Gisan Gemi (Turquie) - Propr Gezina, Gérant/OPér. Brovigtank (Norvège) - Pav GIB   Ex LIDER YAMAN (2006-2007)

Bayonne - Philippe Lauga. Philippe avait posté ceci il y a quinze jours et j'avais oublié de publier !
 
Le 17 janvier 2014.
A 17h15, j'ai suivi l'arrivée du cargo GAGLIARDA, arrivé de Ravenne en Italie pour décharger de grosses conduites de gaz. Avec l'assistance du tug BALEA et l'aide des lamaneurs du port, il s'est amarré au quai Saint-Bernard de Bayonne. Moderne de ligne et... pas très beau...
 
GAGLIARDA
(Valletta)
IMO 9546045 - Cargo de divers - 139,95 x 21,00 x 10,60 - TE 7,780 - JB 9 286 - JN 4 398 - PL 14 904 t - 2 cales - P 4 350 kW (WARTSILA, 6L38) - V 14,10 nds
Constr. 2010 par Gemak Industry & Trading, Istanbul (Turquie) - Propr./Opér Setramar (Italie) - Gérant. Jolane SA (Suisse) - Pav. MLT
Le 18 janvier 2014.
A 14h15, on continue avec les cargos pas très jolis, mais a-t-on vraiment le choix aujourd'hui, c'est l'arrivée de l'espagnol ALBIZ (déjà montré page 243 du site) qui vient décharger de la ferraille. Alors qu'il était amarré au poste le plus en aval à Tarnos, le BBC OHIO a du être déhalé plus en amont hier matin. En effet, à cause du ressac, il avait cassé dix amarres, rien que ça !
A 15h30, alors que la pluie tombe et que ciel et mer ont pris une vilaine couleur de plomb, le LYDIA quitte le port, non sans être secoué lors du franchissement de la barre de l'Adour...  
BBC OHIO
(St. John's)
IMO 9435129 - Cargo de divers - 138,45 x 21,00 x 11,00 - TE 8,000 - JB 9 620 - TPL 12 780  - 2 grues 150 t - P 5 400 kW (MaK 6M43C)  - V 15,0 nds
Constr. 2009 par Jiangdong Shipyard (Chine) - Propr/Gérant Bockstiegel Reederei, Opér. BBC Chartering & Logistics (Allemagne)- Pav. ATG
LYDIA
(St. John's)

IMO 9125657 - Cargo de divers - 99,98 x 16,50 x 7,50 - TE 5,890 - JB 3 821 - TPL 4 766 - 2 cales - P 3 520 kW  (Mak 8M32) - V 15,0 nds
Constr. 1995 par Estaleiros Navais de Viana do Castelo, S.A. Viana do Castelo (Portugal) - Gérant/Opér. Afalita Shipping, Klaipeda (Lithuanie) - Pav. ATG
Ex KARIN (1995-1996) - HSM PORTUGAL (1996-2006) - KARIN (2006-2012)


Jeudi  30 janvier 2014

Fort de France - Yvon Perchoc. Quelques photos de paquebots récemment accueillis à Fort de France sur une semaine. A eux cinq ils totalisent une capacité de 12 952 passagers !
   
Costa Magica  (3 470)
   
Costa Mediterranea   (2 680)
   
Horizon  (1 752)

Jewel of the Seas  (2 500)

MSC Musica (2 550)

Mercredi  29 janvier 2014

Lorient - Charlie Walter. Sur l’anneau de réparation navale de Lorient Keroman, le remorqueur CAPITAINE LOUIS THOMAS se refait une beauté
C’est la saison du carénage pour les vedettes à passagers.

Jules Verne
     
Mor-Bihan

Pont d'Yeu

Sterne
  
Suscinio
Le TARA est aussi sur le terre-plein. On voit bien d'en haut pourquoi on appelle cet endroit l' "anneau" de réparation navale.
   
Talhouant

Tara

  

Sète - Régis Zaïa . Le trafic vrac n'arrête pas depuis un bon moment.
Le vraquier DRAWSKO est au quai I pour une cargaison de tourteaux. Il est élégant, pourtant d'origine chinoise. D'habitude ces vraquiers ont un bau d'environ 30 m, le sien est de 23, ce qui lui donne de l'élégance, surtout les ailerons du château qui sont plus courts. Même les marques du bulbe sont stylisées. Il fait partie d'une petite série de huit navires tous pour cet armement.
 
Derrière lui le caboteur le MITTELPLATE, il a la particularité d'être construit au Vietnam, et je me demande si ce n'est pas la première construction de ce chantier, il porte le N°001 ! La construction semble être très simple et économique, vu les montants des coursives extérieures fait avec des tubes. Curieusement il a six cabines pour passagers. Là aussi une série de huit navires, tous pour le même armement.
DRAWSKO
( Nassau )
IMO 9393450 - Vraquier - 190,00 x 23,60 x 14,60 m - TE 10,219 - JB 20 603 - JN 9930 - TPL 30 000 - 6 cales, 3 grues de 30 t - P 7 420 kW (Wartsila 6RTA48T-B) - V 14,5 nds
Constr 2010 par Nantong Mingle Heavy,Tongzhon(Chine) - Propr/Gérant/Opér. Polska Zegluga Morska (Pologne) - Pav. BHS
MITTELPLATE
( Gibraltar )

IMO 9501203 - Cargo Divers - 85,90 x 12,40 x 6,70 - TE 5,300 - JB 2 415 - TPL 3 184 - 1 cale - P 1 800 kW (MaK 6M25) - V 12,5 nds
Constr. 2009 par Lisemco N°001 à Haiphong (Vietnam) - Propr/Gérant/Opér.Briese Schiffahrts à Ostfriesland (Allemagne) - Pav. GIB

Entrée d'un nouveau pinardier, enfin pour cette escale, ce chimiquier a été allongé de 14 m en 1998, il est au quai B1 du bassin Orsetti. Nous l'avions vu à Lavéra en 2007 comme DUTCH NAVIGATOR. Un chimiquier tout à fait adapté au transport de vins avec 23 cuves en inox.  
                                    Entrée dans la nuit du  cargo OCEAN GLORY, un bateau à mâts de charge que Philippe Lauga nous avait montré sortant de Bayonne.
   
Vitis
   
Ocean Glory
VITIS
(Panama)
IMO 9000613 - Chimiquier - 118,02 x 17,00 x 8,70 - TE 6,201 - JB 4 297- TPL 6 221 - 23 cuves, 22 produits - P 3 375 kW (Wartsila 9R32D) - V.14 nds
Constr.1991par Verolme, Heudsen (Pays Bas) - Propr Tropicana Shipping (Malte), Gérant/Opér Sicilnavi (Italie) - Pav.PAN     - Ex: DUTCH NAVIGATOR (1991-1998)

L'EDOIL que tous pensaient et affirmaient le découper avant Noël, ça m'avait fait bien sourire. Après avoir débarrassé le pont , superstructure, cheminée, baleinières , rambardes, mâts, dômes etc...maintenant c'est les parties internes. On voit au pied du château les ventilateurs d'extraction d'air pollué, et à la place de la cheminée, un "Algéco" pour dépoussiérer les vêtements pour le désamiantage sûrement.
(A Aliaga il aurait disparu depuis longtemps !)


Mardi  28 janvier 2014

Brest, le goulet - Michel Floch. Notre vigie du Minou n'a pas eu grand chose à photographier cette dernière quinzaine. Les journées sont courtes et le temps affreux.
11 janvier : Le vraquier FEDERAL MAYUMI une fois déchargé fait route vers Sillimäe en Estonie. Nous l'avions vu arriver le 9, il a fait vite.
19 janvier : Le joli chimiquier SCORPIUS venu livrer du carburant dans la base navale appareille alors qu'un nouveau coup de vent s'annonce.
Le ferry CAP FINISTERE que nous voyons réguliérement ces temps-ci arrive à la passerelle Ro-Ro pour embarquer/débarquer véhicules et passagers avant de faire route vers l'Espagne. Des travaux au port de Roscoff Bloscon expliquent ces escales exceptionnelles.
SCORPIUS
Laeso
IMO 9318228 - chimiquier/produits - 129,75 x 19,60 x 10,40 - TE 8,000 - JB 7 636 - TPL 11 249 - 14 cuves, 6 produits - P 4 320 kW (MaK 9M32C) - V 13,5 nds
Constr 2006 par Gisan Gemi, Istanbul (Turquie) - Propr/Gérant/Opér. Sirius (Suède - Danemark) - Pav DNK

Lundi  27 janvier 2014

Saint Nazaire et l'estuaire - Quelques escales vues par Gilbert Cailler et Christian Plagué.
Le 22 après-midi le vraquier MERCURIUS appareillant de "Montoir agro" où il a chargé du blé. Il fait partie d'une série de 56 navires.
 

Le caboteur SKY VITA est amarré bassin de Penhoët. Il doit avoir un gros problème car il est arrivé le 18/01 au soir entre deux remorqueurs nazairiens qui sont allés le chercher au large. Comme il faut bien tuer le temps, un marin a voulu tenter sa chance au lancer. Pas de chance !
Le problème, quel qu'il soit, a été réglé et le bateau est maintenant arrivé à Bordeaux.

MERCURIUS
(Limassol)
IMO 9580091 - vraquier - 180,00 x 30,00 x 14,70 - TE 9,90 - JB 23 456 - TPL 34 537 - 5 cales, 4 grues de 35 t - P 6 715 kW (MAN B&W 5S50MC) - V 14 nds
Constr. 2010 par SPP, Tongyeong (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Frangoulis Ship Management (Grèce) - Pav CYP
SKY VITA
(St John's)
IMO 9014949 - cargo de divers - 88,29 x 13,17 x 7,00 - TE 5,448 - JB 2 497 - TPL 4 195 - 1 cale - P 1 500 kW (Nohab 8V25) - V 11 nds
Constr. 1991 par Ferus Smit (Pays Bas) - Propr/Gérant/Opér. Alpha shipping Riga (Latvia) - Pav ATG   Ex FLEVO (1992-2005), ex WALTRAUD
Le 19 le CATAMARCA arrive à "Montoir agro" pour décharger 27 500 t de tourteaux de soja, il effectue un évitage tribord puis accoste. C'est un beau cargo que l'on a déjà vu faisant route vers Montoir ou en descente.
Le 19-01 à Montoir liquides, le gazier panaméen NORDIC RIVER venu livrer 17000 tonnes d'acide nitrique.
Même jour à Montoir 3, le vraquier chypriote PONTODAMON venu livrer 30 000 tonnes de tourteaux de soja

Le 18/01 après-midi, le CAPELLA sort de St Nazaire où il a chargé 3 400 t de blé . Un nom qui a du succès, il est porté par huit navires !

IMO 9190171  - cargo de divers - 89,25 x 13,30 x 7,15 - TE 5,667 - JB 2 780 - TPL 3 792 - 1 cale
P 1 800 kW (MaK 6M25) - V 12,5 nds
Constr. 1999 par Peters, Kampen (Pays Bas) -
Propr. EEH Elbe Emissionhaus, Gérant/Opér. Heinz Corleis (Allemagne) - Pav GIB    
Ex TRANSMARE



Documents plus anciens
Documents plus récents
Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande