La marine marchande au jour le jour...

Vendredi 30 octobre 2015 
Dunkerque - Christophe De Langhe. Le supply VN SAPEUR ex-NORMAND JARL, remplit depuis le mois de mai les fonctions de Bâtiment de Soutien d'Assistance et de Dépollution. C'est un navire très puissant, il a été positionné à Dunkerque une dizaine de jours, le temps de surveiller l'évolution de la pollution du FLINTERSTAR au large de Zeebrugge.
Evitage babord/tribord du SEVEN SISTERS en cours de maintenance chez Damen Dunkerque. Le Clairvoyant est croché pour la manœuvre. En 2008 c'est à Brest qu'il avait fait son arrêt technique
Un client aussi imposant qu'inhabituel avec l'entrée du RED ZED II pour la forme 6. Ce transporteur de colis lourds, semi submersible est tout neuf . Le chantier Yantai Raffles a livré en juillet les deux sister ships Red Zed I et II, deux autres sont en commande.  Pourquoi un passage en cale sèche ?
Il a été tracté depuis Zeebrugge par le Multratug 4 de chez Multraship. Curieux comme ce remorqueur change souvent de propriétaire !  
RED ZED II
Willemstad
IMO 9633989 - Semi submersible - 216,73 x 43,00 x 13,35 - TE 10,00 - JN 11 121 - P 8 211 kW (MAN B&W 7S46MC-C8) - V 12 nds
Constr. 2015 par Yantai Raffles Shipyard (Chine) - Propr ?, Gérant/Opér. ZPMC-Red Box Energy (Pays Bas) - Pav ANT
MULTRATUG 4
Valletta
IMO 9360582- remorqueur - 34,50 x 11,60 x 4,70 - TE 3,90 - JN 149 - Traction 75 t - P totale 5 276 kW  (MaK 8M25C) - V 13,5 nds
Constr. 2006 par Astilleros Armon (Espagne) - Propr/Gérant/Opér. Multraship Towage & Salvage (Pays Bas) - Pav MLT
Ex FAIRPLAY 28, ex WULF 7, ex LESUM, ex TURM
Arrivée du pétrolier RIVERSIDE pour un déchargement de 96 000 tonnes d'ULSD (Ultra Low Sulfur Diesel) en provenance d'Algeciras. Quatre des cinq remorqueurs aidaient à la manœuvre : Robuste, Aventureux, Triomphant et Clairvoyant
RIVERSIDE
Majuro
IMO 9412464 - Pétrolier - 249,99 x 44,00 x 21,00 - TE 14,92 - JN 35 798 - 793 774 bbls - P 13 560 kW  (MAN B&W 6S60MC-C) - V 15 nds
Constr. 2009 par STX Changwon (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Active Shipping & Management (Singapour) - Pav MHL
Jeudi 29 octobre 2015 
Sète - Régis Zaïa . Escale du vraquier handy DIAMOND ÇANAKKALE, il décharge une cargaison complète de charbon, sur des péniches de 1 800 t et autres sur tribord, et
sur les tapis du quai, noter qu'il est parfaitement entretenu. Il a changé de nom en mai, maintenant géré par Miller & Flama Denizcilik (Turquie) . Nous l'avions vu sous son nom précédent de REFLIOGU en 2009, il en était déjà à son troisième nom. Deux des navires de cet armement celui ci et le Leader Çanakkale portent sur leur cheminée le cheval de Troie, en souvenir de cette ville dont les vestiges on fait la renommée de Çanakkale .
Au quai du môle Masselin escale du MARINA paquebot construit en 2011.
On voit l'évolution de la construction en 25 ans en comparant avec celui qui prendra sa place au même quai le lendemain le THOMSON DREAM. Plus long de 5 m, après son rallongement, il ne jauge que 54 763 ums, contre 66 084 pour le Marina.
Un vraquier appareille il est aussitôt remplacé par un autre. Le SAINT FANOURIS au poste devant, lui, a une cargaison d'urée, c'est rare ce volume pour ce produit. Nous l'avions vu remonter la Seine en 2008 sous le nom de SALVADORA. Il s'est ensuite appelé BULK VALIANT de 2010 à 2014 sous la bannière de Pacific & Atlantic (Grèce), et a pris son nom actuel en décembre 2014. Il décharge lui aussi dans les péniches et sur le quai dans les trémies pour charger les camions, les péniches du Rhône attendent patiemment leur tour, celle qui est à couple à un port en lourd de 1 500 tonnes.
Nous avions vu il y a quelques temps l'OTHELLO chimiquier chargeant de l'huile bio, son sister ship le TRAVIATA accoste pour le même fret. Gefo, armateur du Luxembourg a une flotte de 17 chimiquiers dont dix portent des noms d'opéra ou de compositeur.    
Devant lui le AKELA déjà vu sur le site, sous le nom de EMS. Depuis 2012 il appartient à Rohden Bereederung (Allemagne) il a changé de couleur, du bleu au vert ce qui semble être la tendance actuelle.
Un petit cargo, le RUTH au quai i décharge de l’engrais.
Grace à l'AIS on le voit souvent "engolfer" pour l'Espagne en venant de Marseille ou autre .
Retour à Sète de la plateforme TRASCO 1, elle vient pour continuer la pose des tuyaux en caoutchouc immergé a 500 m du Lido pour éviter le désensablement, suivant la réussite des tests effectués il y a deux ans.
24 octobre . Après plusieurs années de présence sur le port, la Cie Maritime Chambon cède la place à Thomas Services Maritimes de Rouen...une page de tournée. Avant de rejoindre Sète le TSM HANS, que l'on voit croisant le Chambon Tramontane, avait passé en carénage à Lorient, ce qui a permis à Philippe Variot de nous montrer ses dessous. Il se nommait encore Hans tout court.
TSM HANS
Rouen
IMO 8111922 - 26,37 x 8,81 x 3,61 - TE 4,40 - JN 61 - Traction 27 t - P totale 1280 kW (2 Deutz F5L912, 2 propulseurs Z) - V 11 nds
Constr. 1982 par Muetzelfeldtwerft (Allemagne) - Propr ? , Gérant/Opér Thomas Services Maritimes - Pav FRA  Ex HANS (1982-2015)
Mercredi 28 octobre 2015 
Lorient - Philippe Variot . Le 19 matin, arrivée sur rade de Lorient, du petit vraquier SIRIUS en provenance du port roumain de Constanta avec à son bord une cargaison de 5 130 T de tournesol à destination du port de commerce de kergroise. Dés son arrivée sur rade, le pilote embarquera à bord depuis la pilotine Korvenn. Nous l'avions vu à Brest en 2012, il a depuis changé d'armateur, mais ni de nom ni de pavillon. Racheté en 2014 par Norvik Naka (Lituanie), il est maintenant géré et opéré par Mestex Shipping & Trading (Ukraine) .

Escale à Kergroise du pétrolier SEYCHELLES PRELUDE en provenance de Donges, il déchargera à Lorient 20 000 T d'hydrocarbures. Nous l'avions aperçu en construction à Kiel. Le Seychelles Pride plus petit, était venu ici en 2010. Le Prélude est avec le Patriot le plus gros de la flotte  de Seyxhelles Petroleum.

  IMO 9365623 - pétrolier/produits - 189,00 x 32,20 x 17,05 - TE 11,81 - JN 13 057 - TPL 45 680 - 12 cuves, 5 produits - P 9 452 kW (MAN B&W 8L58/64) - V 16 nds
Constr. 2007 par Lindenau Schiffswerft (Allemagne) - Propr/Opér Seychelles Petroleum, Gérant GTS Shipmanagement (Allemagne) - Pav SYC

Tahiti - Louis Laplane. Le paquebot L'AUSTRAL est venu nous rendre visite deux fois. Pendant quelques heures le 25 il a partagé le môle avec un concurrent, le SILVER DISCOVERER .Selon la presse locale la compagnie Ponant songe à établir un navire de façon permanente dans cette zone .
SILVER DISCOVERER
Nassau
IMO 8800195 - 102,96 x 15,40 x 6,20 - TE 4,31 - JN 1 565 - TPL 938 - 128 pax, 73 équip. - P totale 4 414 kW (2 Wartsila 16V22HF) - V 18 nds
Constr. 1989 par Nippon Kokan (Japon) - Propr Sunstone Ships, Gérant FleetPro Ocean, OPer. Silver Cruises (USA) - Pav BHS
Une escale exceptionnelle : un navire hôpital, et chinois par-dessus la marché. Il a franchi les passes en route vers le Chili le samedi 24 octobre vers 10h35 locales. 
Le HAWAIKINUI qui assure la navette Papeete - Bora Bora.
Lundi 26 octobre 2015 
Activité au chantier de réparations naval de Brest.
Erwan Guéguéniat
Vendredi 23 octobre 2015 
Marseille - Fos - Emmanuel Bonici .
Mercredi matin le remorqueur monégasque PALETUVIER que nous connaissons déjà, sort de cale sèche après réfection de son moteur et de sa ligne d'arbre. Visiblement cet élément est sensible puisque en 2012, il avait déjà eu un problème à ce niveau là. Lorsque j'arrive sur le quai il est en train d'effectuer des essais de poussée, puis réalise divers essais de manœuvres. Ce remorqueur construit à Cherbourg en 1968 a servi au sein de la Marine Nationale, il ressemble fortement au niveau de la carène à l'ancien remorqueur Fioupellan de MSM à Port de bouc, lui aussi ancien de la MN.
 
Le roulier SUPER-FAST BALEARES, est relativement nouveau dans le paysage portuaire marseillais, mais il fait des rotations très régulières entre le port de Rades en Tunisie et Marseille et ce depuis plusieurs mois. En général ce type de navire charge beaucoup d'engins de travaux publics en tout genres que ce soit neufs ou d'occasion.
IMO 9398527 - ro-ro - 209,43 x 26,50 x 23,55 - TE 7,10 - JB 30 998 - TPL 10 140 - 10 vl, 210 remorques - P totale 43 200 kW (4 MAN B&W 9L48/60B, 2 hélices) - V 26,5 nds
Constr. 2010 par Navantia, Puerto Real (Espagne) - Propr/Gérant/Opér. Acciona Trasmediterranea (Espagne) - Pav ESP

Toujours mercredi mais dans les bassins ouest ce coup ci, en darse 1 au terminal minéralier Carfos, un petit cargo de chez Arklow, le ARKLOW BEACH. Arklow a fait construire six de ces bateaux en 2014 et 2015. Nous avons déjà vu les trois premiers : le BANK (janvier 2014) à Bayonne, BAY (mai 2014) à St Nazaire, BEACON (octobre 2014) à Bayonne également. Il nous manque les deux derniers BRAVE et BREEZE sortis en janvier et mai 2015.
Nous ne l'avons pas encore vu, il est récent puisque il date de juillet 2014, il arrive chez Carfos en fin d'après midi pour livrer
8 000 tonnes de clinkers.
Il évite par ses propres moyens, pour se mettre tribord à quai, le mistral commence à souffler, il s'est d'ailleurs bien renforcé ce jeudi.
ARKLOW BEACH
Rotterdam
IMO 9638783 - Cargo de divers - 119,49 x 14,99 x ... - TE 7,160 - JB 5 065 - TPL 8 400 - P 2 244 kW (MaK 8M25C) - V 13 nds
Constr. 2014 par Ferus Smit, Westerbroek (Pays Bas) - Propr/Gérant/Opér. Arklow Shipping (Irlande, Pays Bas) - Pav NLD
Chez Carfos, le déchargeur continu P+ est arrivé en fin de vie. Il est en cours de démantèlement. Pour cela deux grues sont utilisées dont une Liebherr LR1600, un monstre de 600 tonnes de capacité à flèche treillis. L'opération devrait durer une quinzaine de jour pour descendre les différents éléments qui composent cet engin de prés de 2 000 tonnes. Puis encore quelques semaines, avant de découper ces éléments en morceaux transportables, avant recyclage. Rappelons que ce déchargeur avait la capacité de deux grosses grues avec 2 600/2 800 tonnes par heure, il fut conçu et construit au début des années 80, par la feu prestigieuse société, Fives Cail Babcock.
Jeudi 22 octobre 2015 
Bayonne le 21 octobre - Philippe Lauga . 10 heures, tout le monde est prêt pour le départ du vraquier MEL VISION. Arrivé le 12, il a mis onze jours pour décharger 21 000 tonnes d'engrais. Les lamaneurs ont du mal pour décapeler les lourdes aussières, certaines étant coincées sous celles du HC MELINA. De son côté, le BALEA prend sa remorque puis commence doucement à écarter la proue du vraquier. Le léger courant descendant fait le reste. Le convoi prend lentement la direction de la zone d'évitage du Redon où j'ai le temps d'aller l'attendre. Parfaite manœuvre dans le silence le plus total. Le MEL VISION semble prendre toute la largeur de l'Adour
Cap vers l'embouchure maintenant. Pour la troisième partie de mon reportage, je rejoins l'extrémité de la digue nord, l'un de mes spots préférés. La drague HONDARRA s'écarte un instant pour laisser passer le vraquier désormais libre, qui une fois le pilote débarqué prend la direction de La Pallice où il est attendu le lendemain à midi.
"Voyage au bout de la digue". Le 19 octobre lorsque je grimpe sur le mur océanique qui s'avance un kilomètre en mer, il est presque 16h00. Je découvre alors au nord de la digue un attroupement de près d'une centaine de canots à moteurs. A bord de leurs embarcations, professionnels et amateurs lancent leurs lignes au dessus d'un banc de calmars, que l'on appelle ici de leur nom espagnol chipirons. Le calmar se pêche à la turlute, un équipement composé d'un leurre qui imite la forme d'un petit poisson et d'une couronne d'hameçons.
Le vraquier NAVIN OSPREY qui a terminé de décharger ses 6 049 tonnes d'engrais phosphatés prend la mer, accompagné par la Saint Bernard.
Une fois le pilote récupéré, la pilotine-remorqueur met le cap vers le cargo HC MELINA dont je vous avais juste montré la silhouette et qui se présente à la bouée d'atterrissage. Ce navire aux formes modernes avec sa coque anguleuse et son étroit château tout à l'arrière arrive de Houston pour décharger 1 498 tonnes de coke de pétrole
Je rejoins les quais de Tarnos pour suivre la fin de la manœuvre d'amarrage. 17h30, fin des opérations.
HC MELINA
St John's
IMO 9415052 - Cargo de divers - 129,40 x 17,30 x 10,00 - TE 7,10 - JB 6 577 - TPL 9 200  - 2 cales, 2 grues de 80 t - P 4 000 kW (MaK 8M32C) - V 14 nds
Constr. 2011 par Ben Kien Shipyard, Hai Phong (Vietnam) - Propr. Hanse Capital Gruppe, Gérant/Opérat. IMM International Maritime (Allemagne) - Pav. ATG
Ex FLINTERSCHELDE (2011)
Mercredi 21 octobre 2015 
Sète - Régis Zaïa. Grâce au nouveau quai du môle Masselin, escale de deux paquebots le 13 octobre. Arrivant d'Italie le BERLIN est un joli petit paquebot que nous avons pu visiter à Brest en 2009, quand il s'appelait Spirit of Adventure. Il appartenait alors à Peter Deilman. Il a été revendu à FTI Cruises en 2012, et s'est appelé FTI Berlin, puis Berlin tout court en 2014.
Le SEVEN SEAS VOYAGER, que nous avons vu sortir de Brest le 3 octobre, est à l'opposé par ses dimensions mais surtout certainement par la convivialité. Le BERLIN rendait visite avec le deuxième pont arrière occupé par 280 vélo, ses passagers ont parcouru 60 km autour le l'étang de Thau, encadrés bien sur par les motos de gendarmerie et suivis par un véhicule du Samu, mettant la pagaille dans les villages traversés.
 
Au bassin Colbert un nouveau roulier, le MAESTRO SEA, sister ship des autres Maestro pour embarquer des véhicules routiers et TP d'occasion .

IMO 8401145 - Ro.Ro - 160,51 x 20,75 x 12,35 - TE 6,73
JB 15 375 - TPL 9 200 - roulage 2171 m - P 4 897 kW (MaK 8M552AK) - V 15 nds
Constr. 1986 par Fredeikshavns Vaerft (Danemark) -
Propr/Gérant/Opér. Maestro Shipping (Suisse) - Pav MHL

Ex EXPRESS (2001-2009, ex CROWLEY EXPRESS (2000-2001),
ex SEABOARD CARIBE (1992-2000), ex MERCADIAN SEA II


    
Entrée du cargo de colis lourds ou encombrants le ANNEMIEKE, il débarque des longues pales d'éolienne. Nous le connaissons bien, pour l'avoir vu livrer le Jacques Cartier à Saint Malo en 2007. Depuis quelques jours on observe des escales fréquentes de ces cargos.
Et un caboteur classique, le SEABEE déchargeant de l'urée, puis il passera au quai i pour embarquer du grain. Yvon Perchoc l'avait vu à Roscoff sous le nom de VEDETTE en 1997.
  IMO 8909185 - Cargo Divers - 85,75 x 14,00 x 6,64 - TE 5,29 - JB 2 033 - TPL 3 502  - P 1 320 kW (MaK 6M452AK) - V 9,7 nds
Constr. 1990 par Bodewes, Hoogesand (Pays Bas) - Propr ?, Gérant/Opér. Nismar Shipping (Turquie) - Pav COK
Ex ALARA (2010), ex VEDETTE (1990-2010 )
Mardi 20 octobre 2015 
Bayonne - Philippe Lauga . Vendredi 16 octobre. À 17h00, le soufrier SULPHUR GENESIS a déjà presque terminé sa manœuvre d'évitage lorsque je débarque sur la zone Blancpignon, rive gauche et il se profile déjà le long du quai. C'est vraiment un beau bateau. On appréciera tout particulièrement la peinture de sa coque et surtout son château tout en longueur au look très rétro. Il ne va rester que quelques heures, juste le temps de décharger 3 800 tonnes de soufre liquide qui ne viennent pas de très loin puisque le navire vient de Bilbao. Moins de 100 milles de route. Il repartira demain à 9h00, au début du jusant et je serai là, c'est certain!
Les marins du bord, tous philippins, prennent la pose. Avec peu de mots mais beaucoup d'efficacité, lamaneurs et membres d'équipage réalisent la manœuvre d'amarrage, sous l'autorité du commandant conseillé par le pilote Georges Strullu .
Samedi 17 octobre. 8h50. Avant la sortie du SULPHUR GENESIS, je fais un passage sur les quais de Tarnos, ouverts ce matin, puisque le déchargement du NAVIN OSPREY se poursuit . Ce vraquier est arrivé mercredi soir de Varna en Bulgarie avec 6 049 tonnes d'engrais phosphatés. Nous lui connaissons un sistership, le SALTINA que j'avais photographié à Pasajes et qui a pris le nom de NAVIN FALCON. Ils sont gérés par le même armement suisse.
Le MEL VISION, arrivé le 12, est toujours là. Il ne repartira pas avant mardi, et peut-être restera-t-il davantage si la pluie vient contrarier son déchargement d'urée.
         
Navin Osprey

Mel Vision
NAVIN OSPREY
Majuro
IMO 9492933 - Vraquier - 112,80 x 17,20 x 9,10 - TE 6,90 - JB 5 087 - TPL 7 300 - 3 cales, 2 grues de 25 t - P 2 500 kW (Daihatsu 8DKM-28) - V 11 nds
Constr. 2009 par Universe Shipbuilding, Yangzhou (Chine) - Propr./Gérant Massoel Meridian (Suisse) - Pav. MHL
Ex SELEINA (2011-2015), Ex ONEGO SELEINA
J'ai juste le temps de gagner l'extrémité de la digue Nord pour photographier la sortie du SULPHUR GENESIS tandis qu'au large, le HC MELINA attend son tour pour rentrer au port.
Lundi 19 octobre 2015 
Goulet de Brest - Commençons la semaine par le rapport de Gedour ar Minou. Michel Floch a constaté un regain d'activité.
Le 12 octobre passage de coques connues, comme le CEMVALE venu décharger du ciment, le navire océanographique Beautemps-Beaupré et la goélette Etoile, tous en sortie.
14 octobre : Arrivée du petit pétrolier SIKINOS qui vient ravitailler le méthanier POLAR SPIRIT qui vient de sortir de la forme 2. L'après-midi le cargo MUROS arrive pour charger de la ferraille, il repart le 16 à destination de Bilbao.

Dans la soirée, au coucher du soleil départ du MSC ZLATA R. un des plus gros feeders de MSC vu ces derniers temps à Brest, 281 m et 4 112 evp. Malgré sa capacité il est bien peu chargé, surtout des conteneurs frigo. Son chateau semble un peu isolé au milieu de ce pont presque vide. Le bateau en est à son cinquième nom, on ignore qui est M. ou Mme Zlata R, sans doute pas la contorsionniste célèbre russe. On voit que l' "armateur" est bien représentatif de notre époque.

MSC ZLATA R
Monrovia
IMO 9227314 - 281,00 x 32,20 x 20,00 - TE 12,50 - JB 45 803 - TPL 53 452 - 4 112 evp, dont 1 300 ref - P 51 434 kW (Sulzer RTA96C) - V 25 nds
Constr. 2002 par Samsung, Geoje (Corée) - Propr Ship Finance International (Bermude), Gérant MSC (Chypre), Opér Hapag Lloyd (Allemagne) - Pav BHS
Ex SANTA RICARDA (2013-2015), ex CAP RICARDA (2010-2013), ex MAERSK DUNAFARE (2005-2010), ex P&O NEDLLOYD BOTANI (2002-2005),
ex SANTA RICARDA

Il est suivi peu après par l'ELISABETH plus de deux fois plus petit, 118 m, 658 evp. avec une pontée curieusement répartie.

Le navire océanographique THALASSA
arrive en relâche

15 octobre : Le cargo porteur de colis lourds ABIS DUSAVIK arrive de Cherbourg pour décharger dans la base navale un élément d'hydrolienne pour DCNS. Il ressort le 16 pour aller mouiller à Morgat en attente d'ordres, il y est encore au moment où ceci est publié.
16 octobre : A la mi-journée, le méthanier ARCTIC PRINCESS arrive pour se refaire une beauté au chantier Damen. Il a attendu plusieurs jours au large, dans le sud-ouest de Penmarc'h, en effectuant des rails nord-sud, qu'un quai soit prêt à le recevoir en attendant que le NORWEGIAN EPIC libère la forme 3.
La dernière fois qu'il est venu à Brest, c'est en septembre 2010. Mais nous l'avions vu aussi en 2008 pour une visite complète.
Dans l'après-midi, le remorqueur KINGSTON appareille enfin vers le sud après avoir attendu un bon créneau météo. Il fait route vers Las Palmas aux Canaries, avec en remorque la péniche Vajara. Il convoie ce pétrolier fluvial jusqu'en Afrique. En tout cas le nouveau propriétaire doit être un fervent supporter de l'Olympique de Marseille !
17 octobre : Petite incursion à Brest du côté de la zone de réparation navale et du chantier Damen. C'est l'occasion de voir le méthanier Sonangol Sambizanga dans le forme 2 (il était arrivé de nuit), l'Arctic Princess au QR 1 et le Norwegian Epic dans la forme 4.
Le même jour le méthanier POLAR SPIRIT, qui avait quitté en fin de semaine le QR1 en toute discrétion dans le noir,  pour des essais à la mer, se trouvait de nouveau à l'ouvert du goulet. Il a effectué une compensation de compas puis mis le cap sur la rade pour y mouiller pour la nuit. Il est maintenant en route vers Point Fortin (Trinidad), terminal méthanier de LNG Atlantic. Nous avions vu ici en 2013 son sister ship ARCTIC SPIRIT, sa venue confirme que Teekay a été satisfait du chantier Damen.
POLAR SPIRIT
Nassau
IMO 9001772 - 239,00 x 40,00 x 26,80 - TE 11,025 - JB 66 174 - TPL 48 857 - 4 cuves, 87 305 m3 - P 15 446 kW (Turbo-electrique Mitsubishi) - V 18,5 nds
Constr. 1993 par IHHI, Chita (Japon) - Propr/Gérant Teekay (UK), Opér. Conoco Phillips (USA) - Pav BHS    Ex POLAR EAGLE (1993-2007)
Page précédente
Page suivante

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande