La marine marchande au jour le jour...

 
Survolez un numéro
de page pour voir
les dates concernées
Mercredi 26 juillet 2017
Le Havre - Fabien Montreuil. Escales récentes . Le paquebot ORIANA est un visiteur régulier des ports français. Ici, le 21 juiullet, nous le voyons avec sa nouvelle livrée, plus colorée. Arrivant de Southampton, il est reparti pour Zeebruge le soir.

Le cargo PRIMA DORA arrive d'Anvers lui aussi le 21, avec quatre bateaux de servitude en pontée. Nous l'avions vu en 2014 à Lorient et remarqué que les logos de l'ancien armement étaient masqués. C'est toujours le cas bizarrement. Il y a surement de bonnes raisons pour avoir arrimé les quatre bateaux sur l'avant, mais il y seront davantage exposés aux intempéries. Ce sont des unités appartennant à Maritime Craft Services.

Le CMA CGM MARCO POLO sort de port 2000. On remarque des petits changements dans les couleurs de la compagnie. Les flêches sur la coque, avant et après CMA CGM sont maintenant rouges au lieu de blanches. Sur la cheminée, les virgules entourant CMA CGM, sont toutes deux rouges, au lieu d'une rouge et une bleue. Les flêches blanches sur la coque étaient beaucoup plus visibles et allongeaint la silhouette.

Après tout un tour de la Grande Bretagne le paquebot DISNEY MAGIC était en escale le 23 juillet, avant de continuer vers Lisbonne et Cadiz. Ses formes arrière sont étonnantes !
Mardi 25 juillet 2017
Estuaire de la Loire - Christian Plagué. Le 18-07 à Montoir liquides, le gazier norvégien YARA NAUMA venu d'Arzew livrer 4 800 tonnes d'acide nitrique, ammoniac et acide sulfonitrique.
  Le 20-07 à Montoir GDF2, le méthanier GASLOG SARATOGA (Bermuda) venu lvrer 65 000 tonnes de gaz naturel liquéfié venant du Qatar.
 
Même jour à Donges 5, le chimiquier-pétrolier BW JAGUAR (Singapore) venu charger 38 000 tonnes d'essence de pétrole. BW possède huit navires de cette série de dix, tous portant des noms de félins.

IMO 9635858 - 183,00 x 32,20 x 19,10 - TE 13,30 - JB 29 737
TPL 49 999 - 14 cuves, 7 produits - P 7 240 kW (MAN B&W 6S50ME-B9) - V 14,5 nds
Constr. 2014 par SPP Shipbuilding, Tongyeong (Chine)
Propr BW Group (Bermude), Gérant BW Maritime (Singapour), Opér. Mansel (UK) - Pav SGP
 
Lundi 24 juillet 2017
Bayonne - Philippe Lauga . De mes récentes balades portuaires, je vous ramène quelques navires parmi ceux qui ont fait escale à Bayonne au mois de juillet.
Le 11, j'étais au bout de la digue nord pour la sortie du cargo de chez Carisbrooke VECTIS HARRIER, venu de Douglas, son port d'attache de l'Île de Man, avec un chargement de 3 600 tonnes de ferraille. Il mettait le cap sur Lisbonne. Qu'on aime ou pas, son étrave ne laisse pas indifférent

Le 20, j'étais au même endroit pour l'arrivée du chimiquier-pétrolier RHONESTERN, en provenance de Bilbao avec un chargement de 16 000 tonnes de produits pétroliers raffinés. Depuis la démolition des réservoirs du site Saint-Gobain, au cœur de la ville de Boucau, le port de Bayonne avait perdu ce trafic d'hydrocarbures, assuré jusqu'alors par les navires de chez Fouquet Sacop et Pétromarine. Le déchargement des tankers se fait désormais à Ambès, sur le port de Bordeaux, d'où partent les camions qui assurent le ravitaillement des stations essence de la région. Depuis quelques mois, une nouvelle ligne d'approvisionnement en produits pétroliers raffinés a été mise en place depuis Bilbao. Les produits sont stockés sur le site de Tarnos. Le RHONESTERN est attendu par le BALEA qui se fait assister par la pilotine remorqueur SAINT-BERNARD pour l'accostage.

Le 22 juillet en fin d'après-midi, le RHONESTERN repartait lège vers la Corogne, ce qui m'a permis d'apprécier sa belle étrave de brise-glace.
Le chimiquier danois ERRIA SWAN a immédiatement récupéré le poste «liquides» L2B3 de Tarnos laissé vaquant. Il arrivait du port industriel britannique de Teesport également connu sous le nom de Redcar et Seal Sand, pour décharger les 1 887 tonnes d'essence de papeterie qui restent dans ses citernes. C'était jusqu'en 2012 le Erria Helen .
Mercredi 19 juillet 2017
Saint Nazaire et l'estuaire - Gilbert Caillet et Christian Plagué nous montrent des passages récents :
  Le 7 juillet un "crew boat" tout neuf est venu enrichir la flottille de la société de lamanage Huchet Desmars pour rendre divers services aux futurs parcs éoliens marins de la région : la vedette JLD MAELY (Saint Nazaire)
19 x 4,9 m - P: 2xVolvo 500ch - V: 20nds

Le 10-07 à Donges 6, le chimiquier-pétrolier grec MINERVA TYCHI venu charger 30 000 tonnes de fuels-oils légers à destination de Skikda (Algérie)..
                               Même jour à Donges 5, le pétrolier à produits NORD ORGANISER est venu d'Ambès charger 22 000 tonnes d'essence de pétrole à destination d'Anvers. Il a fait un petit crochet par Brixham, sur la côte du Devon, probablement pour embarquer un pilote de Manche ou du personnel..
  
Minerva Tychi
  
Nord Organiser
NORD ORGANISER
Panama
IMO 9367748 - 182,50 x 32,20 x 18,10 - TE 12,62 - JB 26 900 - TPL 47 399 - 14 cuves, 4 produits - P 8 580 kW (MAN B&W 6S50MC) - V 15,3 nds
Constr 2008 par Onomichi Dockyard (Japon) - Propr/Gérant Fuyo Kalun (Japon), Opér. Handytankers (Danemark) - Pav PAN
  Le 13-07 à Montoir GDF 2, le méthanier LNG LOKOJA venu livrer 65 000 tonnes de gaz naturel liquéfié. Nous l'avions vu ici en 2007. Nous connaissons aussi ses sister ships.  
  Même jour à Saint-Nazaire, quai des Grands-Puits, en provenance de Bayonne le cargo VECTIS HARRIER (Douglas) venu charger 6 600 tonnes de blé pour Lisbonne. C'est un "Carisbrooke" récent pas inconnu, nous avions déjà remarqué ses formes avant originales.
Il a appareillé le 16 au soir
Le 13-07 à Montoir 3, le vraquier TATE J (Majuro/Marshall Islands) venu livrer 19 799 tonnes de graines de tournesol venant de Bulgarie.  Il est toujours à quai.

IMO 9482770 - 180,00 x 30,00 x 14,70 - TE 9,92
JB 23 456 - TPL 34 439 - 4 grues de 35 t
P 7 900 kW (MAN B&W 5S50MC-C) - V 14 nds
Constr.2012 par SPP Shipbuilding, Tongyeong (Chine) Propr/Gérant/Opér. Apex (USA)
  Le 13 aussi le chimiquier HAFNIA KARAVA (Singapore) décharge 20 000 t  d'essences spéciales à Donges. Après trois jours passés au poste 5, il a appareillé dans la soirée. Hafnia possède sept des navires de cette série de dix.

IMO 9360427 - 182,05 x 27,42 x 16,90 - TE 12,00 - JB 22 521 - TPL 40 020 - 14 cuves, 6 produits
P 7 149 kW (Mitsubishi 6UEC52LS) - V 14,5 nds
Constr. 2007 par Saiki Heavy Industries (Jaapon)
Propr Hafnia Tankers Shipholding (Singapour), Gérant/Opér. Hafnia Handy Pool Management (Danemark)

 

Le 15 à St Nazaire, le pousseur Algérien OUED MEKERRA que l'on a vu en construction, est chargé à bord du cargo algérien SEDRATA (Alger) .
Nous le connaissions comme CLIPPER GALAXY, la CNAN l'a acheté en 2014.

En soirée le SEDRATA quitte St Nazaire, le quai des Charbonniers où il était va recevoir un autre cargo, leurs routes se croisent devant St Marc. Le nouveau venu n'est pas un inconnu, c'est l' OCEAN DREAM,
ex BBC KONAN.
Il a été acheté en 2014 par une société ukrainienne, Kaalbye Shipping. Sa nouvelle couleur de coque lui va mieux !

Le 17 il est déchargé par la bigue du port de quatre moteurs Wartsila
destinés au paquebot dont la construction vient de commencer.

    
Adnan N

Non loin de là, quai "GP 6" chargement de 6 600 t de blé à bord du ADNAN N (Avatiu), vu sous le nom de CECILIA en 2008. Il a été racheté en 2016 par l'armement turc Menas Trading.

A"Donges 7" le VLCC français HAKATA décharge 100 000 t de brut.


Hakata

 
En soirée le pétrolier Aframax ALFA BALTICA appareille de "Donges 6" où il a déchargé 80 000 t de brut. Son étrave verticale dépourvue de bulbe et aux écubiers très à l'extérieur est originale pour un navire de ce type, mais bien peu esthétique.
On remarque sur son pont un local de taille imposante, peint en gris. C'est le local de traitement des eaux de ballast. La Convention rendant obligatoire cet équipement entre en vigueur le 8 septembre. On voit que ce n'est pas une petite affaire, pour un navire qui utilise plus de 37 000 m3 de ballast.
ALFA BALTICA
Nassau
IMO 9696773 - 228,60 x 42,03 x 21,45 - TE 14,80 - JB 56 300 - TPL 104 280 - 113 285 m3 - P 10 8360 kW (MAN B&W 6S60ME-C8) - V 14 nds
Constr 2015 par Sumitomo, Yokosuka (Japon) - Propr/Gérant/Opér. Lundqvist Rederierna (Finlande) - Pav BHS
Mardi 18 juillet 2017
Brest - Thomas Quéhec. Arrivée du câblier PIERRE DE FERMAT, le 16 juillet, de retour d'une mission au large de Dakar.
Lundi 17 juillet 2017
Goulet de Brest - Michel Floch . La drague LANGE WAPPER, déjà venue à Brest pour arrêt technique, vient cette fois-ci pour le travail. Le 20 juin c'est la première d'une vingtaine de rotations entre les approches du Havre, où la drague doit aspirer près de 20 000 tonnes de graviers, et le port du Ponant, où elle les déchargera afin de créer un tapis qui servira de base pour la construction du future quai des Energies Marines Renouvelables (EMR) au niveau du polder du port de commerce. Sur la première photo on aperçoit le cargo INDUSTRIAL GUIDE au mouillage devant Le Toulinguet.

Lange Wapper en sortie le 1/7
Le 21 juin Le paquebot à voiles WIND SURF, un habitué, appareille dans la boucaille à destination des Iles Scilly.      
Wind Surf
22 juin : Le cargo INDUSTRIAL GUIDE, qui avait quitté Brest le 17 après une réparation à l'économie au niveau garnitures d'étambot, et qui était resté depuis au mouillage, revient chez Damen, cette fois-ci pour résoudre complément son problème. 1er juillet : le gros feeder de MSC, le POHORJE prend la direction du Havre.
     
Industrial Guide
    
Pohorge

8 juillet : Le pétrolier navette ELISABETH KNUTSEN, sorti de forme 2 la veille, et ayant passé la nuit au mouillage en rade, appareille pour des essais, mais procéde d'abord à la traditionnele compensation de compas à l'ouvert du goulet. Le lendemain il a pris la route du golfe de Guinée.

9 juillet : Le cargo transporteur de charges lourdes HHL FREMANTLE, qui avait quitté Brest fin janvier dernier, avec les chasseurs de mines Andromède et Cassiopée à destination du golfe Persique revient à Brest, cette fois-ci il les ramène.
: Le lendemain il commence le débarquement de ses deux gros colis.
Le 13 il reprend la mer vers Portland (UK).

13 juillet : le nouveau navire polaire français (Polar Logistic Vessel : PLV) L'ASTROLABE, arrive de Concarneau où il a été baptisé la veille. La coque a été constuite en Pologne et il a été achevé et armé au chantier Piriou à Concarneau. Qualifié brise-glaces, il peut loger 60 personnes. Ce navire a été financé par l'administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) et l'Institut Paul-Emile Victor (IPEV), il assurera durant l'été austral le soutien logistique des bases scientifiques Dumont D'Urville et Concordia en Antarctique.
Ce nouveau navire remplace également l'ancien chalutier de grande pêche transformé en patrouilleur austral "L'Albatros" désarmé en 2015. C'est pourquoi il est armé par un équipage de la Marine Nationale pour laquelle il assurera des missions de surveillance et de protection des ZEE françaises en océan Indien et dans l’océan Austral.
  IMO 9797539 - 72,00 x 16,00 x 6,80 - TE 5,50 - JB 2 028 - TPL 3 000 - P totale 6 400 kW (4 Wartsila 8L20, 2 hélices) - V  ?
Constr. 2017 par Chantiers Piriou (Concarneau) - Propr/Gérant/Opér. TAAF - Pav FRA
Vendredi 14 juillet 2017
Sète - Régis Zaïa . La part de l'éolien prend de plus en plus de place dans le trafic, pas une semaine sans au moins trois livraisons.
le DITZUM au quai H avec les fûts d'éolienne.

Frezya
Le FREZYA S, lui,
charge de la graine de soja au poste J.
    
Sukran C
Devant lui le SUKRAN C, chimiquier récent dont on reconnait les origines turques, livre de l'huile au diester .
Plus plaisant pour les touristes le LADY SERRA porte une belle pontée de
catamarans fabriqués en Afrique du Sud.
SUKRAN-C
Panama
IMO 9280196 - 96,20 x 14,20 x 8,00 - TE 6,10 - JB 2 798 - TPL 4 200 - 12 cuves, 6 produits - P 2 012 kW  (MAN B&W 6L/27/38) - V 12 nds
Constr 2004 par Torlak, Tulza (Turquie) - Propr/Gérant/Opér. Selay Denizcilik Nakliyat (Turquie) - Pav PAN
LADY SERRA
Majuro
IMO 9449883 - 178,70 x 28,00 x 14,00 - TE 9,81 - JB 19 999 - TPL 20 124 - 4 grues de 30 t - P 5 227 kW (MAN B&W6S42MC) - V 14 nds
Constr 2011 par Tsuji, Zhangjiagang (Chine) - Propr Deval Transport, Gérant/Opér. Devbulk Gemi Isletmeciligi (Turquie) - Pav MHL

Un vilain petit canard le MAPLE que j'avais vu en 2007 sous le nom de SIMON B, qui a changé en 2008, au rachat par VW Nyki Shipping (Pays-Bas) . Il est au quai J pour charger de la graine. Il était plus beau de couleur grise et semblait plus moderne. Une curieuse percée dans le château, entre la passerelle et le deuxième pont, semble servir de salon d'été pour l'équipage.
Au poste i le SIMBA avec une cargaison de charbon , Le SIMBA, ex ABUK LION, jusqu'en 2015, il fait partie d'une grande série dont certains sont gréés de deux grues.
   
Simba 2017
Ce cargo n'a rien à voir avec celui qui s'était échoué avec deux autres
cargos à Port la Nouvelle en fin 2000, puis remorqué à Sète après avoir été dégagé du sable. Il était resté dix mois puis remorqué pour la démolition.

Simba 2000
Jeudi 13 juillet 2017
Estuaire de la Loire - Christian Plagué .
Le 04-07 à Montoir liquides, le chimiquier-pétrolier libérien MS SIMON (Monrovia) venu livrer 11 800 tonnes de mélasse. Sa cargaison chargée au Salvador et au Nicaragua a été transférée directement sur un chimiquier plus petit, le ORAVITA, ex VITTA THERESA, qui l'a livrée à Silloth (Ecosse). Le 08-07 à Montoir liquides, le chimiquier maltais BESIKTAS PERA venu charger 3 150 tonnes d'huiles diverses à destination de Liverpool..
MS SIMON
Monrovia
IMO 9247493 - 175,97 x 31,00 x 17,20 - TE 11,00 - JB 25 400 - TPL 40 219 - 14 cuves, 6 produits - P 8 562 kW (MAN B&W 6S50MC) - V 15 nds
Constr 2004 par ShinA Shipbuilding, Tongyeong (Corée) - Propr Karl Heinz Kramer, Gérant Chemikalien Seetransport (Allemagne), Opér Handytankers (Danemark) - LBR

Le même jour, de retour de Nantes, le minéralier ARDENNES qui va s'amarrer à Montoir 3 pour charger 2 500 tonnes de blé à destination de Cuba.
Il était accompagné des remorqueurs VB Ouragan et Croisic.
C'est un modèle Seahorse-35, conçu par Odense Maritime Technology, dont environ cinquante exemplaires sont en service, tous construits dans des chantiers chinois.
 
ARDENNES
Majuro
IMO 9646699 - 180,00 x 30,00 x 14,70 - TE 10,30 - JB 24 247 - TPL 36 062 - 4 grues de 30 t - P 5 250 kW (Wartsila 5RT-flex50D) - V 14 nds
Constr 2013 par Jinling Shipyard (Chine) - Propr Ariston Navigation (Grèce), Gérant Bolten, Opér. Sea Stallion Pool (Allemaghne) - Pav MHL

  Le 10-07, à Montoir GDF 2, le méthanier LNG RIVER NIGER (Bermuda) qui semble fraîchement repeint, venu livrer 62 692 tonnes de gaz naturel liquéfié. Client régulier du chantier brestois du temps de Sobrena, nous nous étions gaussé de l'état de sa peinture en 2011, après un carénage en Espagne.
Mercredi 12 juillet 2017
Dunkerque - Christophe De Langhe . Le conro ATLANTIC SUN est arrivé le 10 juillet en provenance de Shangaï, où il vient d'être construit.
C'est le cinquième d'une série, après les Atlanti Star, Atlantic Sail, Atlantic Sea, et Atlantic Sky.
La compagnie ACL a entrepris en 2013 un renouvellement de sa flotte. Les "C" Atlantic Cartier, Atlantic Compass et Atlantic Companion faisaient partie de la classe G-3, pour "troisième génération" de conros. Les nouveaux S sont donc baptisés les "G-4", la quatrième génération.
  IMO 9670614 - 296,00 x 37,60 x 22,95 - TE 11,50 - JB 100 430 - TPL 55 547 - 3 817 evp, 1 307 voitures - P 22 000 kW (Wartsila 8RTflex-68D) - V 18 nds
Constr 2017 par Hudong Zhonghua, Shangaï (Chine) - Propr Grimaldi Group (Italie), Gérant/Opér Atlantic Container Line (USA) - Pav GBR
La première génaration a commencé en 1966 avec le Atlantic Span, long de 223 m, TPL 21 193, 700 evp. Les G-2 en 1969-70 sont six, portant 900 evp. Les G-3 arrivent en 1984-85, et remplacent les G-2. Ils sont cinq, d'une capacité de 2 160 evp. Rallongés à 292 m en 1986 et leur capacité portée à 3 100 evp. Ce sont à cette époque les plus gros navires de ce type. Les G-4 comme le Atlantic Sun, sont les plus grands conro du monde. Avec ses 296 m de long, il peut embarquer en plus des conteneurs 28 900 m² de fret roulant, par une rampe de 420 tonnes de charge utile. . En 2008 nous avions vu un autre Atlantic Sun à Sète, rien à voir avec celui ci ! Quatre navires de par les mers portent actuellement ce nom.
Vendredi 7 juillet 2017
Estuaire de la Loire - Gilbert Cailler . Quelques passages vus depuis le début du mois de juillet.
  le 01/07,le SKAWA appareille de Montoir agro pour Rouen, nous l'avions vu en 2014 arriver au même quai.  
Le 02 après-midi le vraquier tout neuf BULK HOLLAND , dernier né d'une série de près de 300 unités, remontant la Loire pour décharger 28 200 t de tourteaux de soja à Montoir Agro. Il accostera à Montoir non loin du PENEY un sister-ship qui décharge du charbon au TCH.
BULK HOLLAND
Singapore
IMO 9746700 - 228,99 x 32,26 x 20,00 - TE 14,43 - JB 43 016 - TPL 81 712 - P 9 660 kW (MAN B&W 6S60ME-C8) - V 14,5 nds
Constr. 2017 par Tsuneishi, Balamban (Philippines) - Propr Mitsui (Japon), Gérant/OPér. C Transport Maritime (Monaco) - Pav SGP
En soirée, le VOORNEDIEP (Groningen) se rend lui aussi à Montoir Agro pour décharger 6 200 t de gypse, en provenance de Garrucha (Espagne)..

IMO 9229087 - 118,55 x 15,20 x 8,43 - TE 7,03 - JB 5 052 - TPL 7 750 - 2 grues de 60 tonnes
P 3 840 kW (MaK 8M32C) - V 12 nds
Constr. 2002 par Royal Boedwes (Pays-Bas)
Propr ? , Gérant/Opér. Groningen BV (Pays-Bas) - Pav NLD
Le 04/07 à midi, un petit vraquier au nom exotique le MANISA COCO (Schoonhoven) accoste à Montoir agro pour décharger 7 100 t de gypse, venant lui aussi de Garrucha. A son approche je reconnais un ancien "série C" de chez Peter Dohle, le CREMONA. Il a changé de nom fin 2016 quand il a été affrété par Manisa Bulk (Royaume Uni). Il repart le lendemain soir. Le 05 après-midi, le pétrolier HAFNIA SOYA descend de Donges où il a déchargé 30 000 t de gazole. Hafnia possède les six navires de cette petite série. En soirée un PC descend de Montoir TMDC, le CMA CGM AMERICA.

Manisa Coco

Hafnia Soya

Cma Cgm America
HAFNIA SOYA
Singapore
IMO 9729271 - 184,26 x 27,40 x 17,60 - TE 11,92 - JB 24 120 - TPL 39 067 - 14 cuves, 6 produits - P 7 290 kW (MAN B&W 6S50ME-B9) - V 14,4 nds
Constr 2015 par Hyundai Mipo (Corée) - Propr Hafnia Tankers (Singapour), Gérant, Opér. Hafnia Handy Pool Management (Danemark) - Pav SGP
  Suivant de peu le PC, un petit cargo russe que l'on a connu avec une coque rouge descend de Nantes où il a déchargé du bois scié : le MEKHANIK BRILIN
Mercredi 5 juillet 2017
Donges - Christian Plagué A quai dans le Port de Donges, le BARBARICA, le Belle-Ile et l'ANATIFE
Dimanche 2 juillet midi, arrivée à Donges 7 du pétrolier GEORGE S, venu livrer 129 247 tonnes de pétrole brut
A Donges 4, le chimiquier-pétrolier MARE BALTIC (Majuro) venu livrer 21 000 tonnes d'essence de pétrole en provenance d'Immingham.
MARE BALTIC
Majuro
IMO 9384095 - 183,00 x 27,40 x 16,80 - TE 11,60 - JB 24 112 - TPL 38 402 - 12 cuves, 6 produits - P 8 058 kW (MAN B&W 6S50MC-C) - V 14,2 nds
Constr. 2008 par Guangzhou Shipyard (Chine) - Propr Marenave Schiffahrts (Allemagne), Gérant/OPér Hafnia Management (Danemark) - Pav MHL
Mardi 4 juillet 2017
Sète - Régis Zaïa . la saison des croisières est bien partie , en effet nous devons recevoir cette année 48 escales, surtout des unités approchant les 300 m .

Brilliance of the Seas
Entrée du BRILLANCE OF THE SEAS Il sera remplacé par le CELEBRITY CONSTELLATION un nazérien dont c'est un plaisir d'admirer l'accostage, sans remorqueur.    
Celebrity Constellation
Puis un autre nazérien le TUI DISCOVERY. Construit en 1996 pour Royal Caribbean sous le nom de SPLENDOUR OF THE SEAS, il a changé plusieurs fois de propriétaire ou d'opérateur en gardant le même nom. Puis en 2016, racheté par Schoeller Holdings (Chypre) et géré par Columbia Shipmanagement, il est opéré par Thomson Cruises sous ce nouveau nom plus modeste.

Le EEMS DUISBURG, un cargo hollandais sans grues, livrant des têtes motrices d'éoliennes et des coquilles, quelques pales aussi. Pour info chaque aile pèse 10 t.
Nous le connaissions comme ABIS DUISBURG, il a changé de nom et de propriétaire en février 2017. Amasus (Pays Bas) qui en était l'opérateur l'a racheté et en assure maintenant la gérance.

  Un nouveau laker
le FEDERAL EMS, au poste i pour décharger du tourteau
Sur l'avant le GURES portugais venu de Sines avec une cargaison de charbon, dont une partie est déchargée sur des péniches du Rhône à couple. Il s'est appelé VOSSDIEP jusqu'en 2015, puis TIP LEER jusqu'en janvier 2017. Il est maintenant géré et exploité par Neria Maritima (Espagne) le propriétaire n'est pas connu.
Lundi 3 juillet 2017
Bayonne le 30 juin - Philippe Lauga . Depuis trois jours, le golfe de Gascogne est parcouru par un coup de vent d'ouest inhabituel pour la saison. On se croirait en février ! Le port de Bayonne est néanmoins ouvert à la navigation ce matin.
  Lorsque j'arrive à Tarnos, vers 9h30, le cargo spécialisé dans le transport de colis lourds DEO VOLENTE est déjà à quai, deux bateaux de plaisance arrimés en pontée. Un camion spécialisé s'arrête le long de son flanc tribord et immédiatement, l'équipage entreprend le chargement d'un volumineux colis métallique.  

L'arrivée imminente du BBC MAGELLAN m'empêche de suivre la manœuvre jusqu'à son terme. Le cargo arrive de Inkoo, un port du sud de la Finlande, avec 5 054 tonnes de ferraille. Pas très joli son gaillard d'avant. Il est recouvert d'une sorte de capot qui doit servir à éviter que les paquets de mer ne submergent le pont. L'équipage, lui, doit apprécier de travailler à l'abri des éléments. BBC possède huit des onze cargos de cette série : Adriatic, Atlantic, Baltic, Carribean, Magellan, Marmara, Ocean, Pacific .
BBC MAGELLAN
Saint John's
IMO 9569528 - 115,46 x 16,49 x 7,95 - TE 5,70 - JB 5 344 - TPL 6 264 - 2 grues de  60 t - P 2 550 kW (MaK 6M32C) - V 13 nds
Constr. 2010 par Dalian Fishing Vessel Co (Chine) - Propr/Gérant/Opér.Briese Schiffahrts (Allemagne) - Pav ATG
Vingt minutes plus tard, le ARKLOW RAIDER quitte Bayonne. Il avait terminé de charger ses 4 500 tonnes de maïs hier mais son commandant a préféré attendre que la mer se calme un peu. La grosse pilotine de mauvais temps SAINT-BERNARD est bien secouée. Les marins du caboteur irlandais ne perdent pas une miette du spectacle. Au passage de la barre, ce sont eux qui se font copieusement chahuter ! Même si le vent mollit, le voyage jusqu'à Waterford en Irlande, ne sera pas une partie de plaisir.

Page précédente  


Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande