La marine marchande au jour le jour...

Petits reportages
Page précédente  
Survolez un numéro
de page pour voir
les dates concernées
10 décembre 2018
Dunkerque - Christophe De Langhe. Sortie de forme 6 pour la Samuel De Champlain le 5 décembre. Les travaux liés au passage au GNL se poursuivent au quai de Panama.
7 décembre 2018
Sète - Régis Zaïa. Escales récentes. L'année 2018 continue avec les nombreuses escales de minéraliers comme les FEDERAL SCHELDE et FEDERAL ASAHI, le deuxième remplaçant le premier au même poste, ils viennent tous les deux de Thunder Bay avec une cargaison de graines de soja. Deux lackers, ou laquiers comme disent les Québecois, mais légèrement différents. Le ASAHI ayant la largeur maximum pour les écluses donnant accès aux lacs. Le Schelde a quatre sister ships dont deux chez Fednav les Rhine et Saguenay. Le Asahi en a huit, tous Fednav, construits entre 1999 et 2001. Nous en avons aperçu plusieurs, parfois ici à Sète, les Federal Hudson, Kivalina, Oshima, Rideau, Yukon
      
Federal Schelde
        
Federal Asahi
 
FEDERAL SCHELDE
Bridgetown
IMO 9118147 - 199,99 x 23,50 x 14,90 - TE 10,73 - JB 20 837 - TPL 34 167 - 3 grues de 30 t - P 8 562 kW (B&W 6S50MC) - V 14 nds
Constr. 1997 Jiangnan Shipyard Shanghai (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Fednav (Canada) - Pav BRB
FEDERAL ASAHI
Majuro
IMO 9200419 - 199,99 x 23,76 x 14,85 - TE 10,75 - JB 20 659 - TPL 36 563 - 3 grues de 30 t - P 7 878 kW (B&W 6S46MC-C) - V 13,5 nds
Constr. 2000 Oshima, Saikai (Japon) - Propr/Gérant/Opér. Fednav (Canada) - Pav MHL
 
Un autre minéralier, le GLORY DINA (Belize) est arrivé d'Itaqui (Brésil) avec du tourteau de soja M. On voit bien la différence de proportions avec les laquiers. Plus large de 4 m, plus court de 30 m !
Il s'est appelé HANJIN MARUGAME de 2008 à 2016, puis GLORY MARUGAME jusqu'en 2017.

IMO 9464522 - 169,37 x 27,20 x 13,60 - TE 9,82 - JB 17 018
TPL 28 343 - 4 grues de 30 t - P 5 850 kW (MAN B&W 6S42MC) - V 14 nds
Constr. 2008 Imabari, Marugama (Japon)
Propr ? Gérant/Opér. Alma Shipmanagement & Trading (Grèce) - Pav BLZ

 

Deux paquebots sister ship se sont succédés à deux jours d'intervalle les VIKING SKY et VIKING SUN. Tous deux font des croisières en Méditerranée, au départ de Barcelone, vers la France et l'Italie. Régis pense se souvenir qu'ils auraient dû être construits à Saint Nazaire, mais les chantiers auraient perdus ce marché à cause du financement. Ils sont pour le moment cinq sister ships en service tous construits par Fincantieri, un beau marché. Le premier est sorti en 2015, le dernier né en juin 2018. Un sixième a été lancé, et deux autres sont en commande. Ce sont des paquebots de luxe, toutes les cabines sont extérieures avec balcon, les enfants ne sont pas acceptés.
        
Viking Sky

Viking Sun
VIKING SKY
Bergen
IMO 9650420 - 228,30 x 28,80 x 14,73 - TE 6,67 - JB 47 842 - TPL 4 826 - 944 pax, 472 cabines, 444 équip.
P 23 520 kW (2 MAN B&W 12V32/44CR, 2 MAN B&W 9L32/44CR, 2 mot. élec, 2 hélices) - V 20 nds
Constr. 2017 par Fincantieri Ancône (Italie) - Propr/gérant Viking River Cruises (Suisse, USA), Opér. Viking Ocean Cruises (Bermude) - Pav NOR
VIKING SUN
Bergen
IMO 9725433 - 228,33 x 28,80 x 14,73 - TE 6,67 - JB 47 842 - TPL 4 797 - 944 pax, 472 cabines, 444 équip.
P 23 520 kW (2 MAN B&W 12V32/44CR, 2 MAN B&W 9L32/44CR, 2 mot. élec, 2 hélices) - V 20 nds
Constr. 2017 par Fincantieri Ancône (Italie) - Propr China Merchants Bank, Gérant/Opér Viking Ocean Cruises (Bermude) - Pav NOR

Le minéralier NEMO est arrivé de Montoir, avec une cargaison de coke de pétrole. Il est reparti pour charger à Djen Djen (Algérie) et se dirige maintenant vers Algesiras. Presque du cabotage, ça le change des traversées océaniques.
NEMO
Majuro
IMO 9188623 - 189,90 x 32,20 x 16,50 - TE 11,70 - JB 28 073 - TPL 49 361 - 4 grues de 25 t - P 7 700 kW (Sulzer 6RTA48T) - V 14 nds
Constr. 1999 par IHHI, Tokyo - Propr/Gérant/Opér. AM Nomikos Transworld Maritime (Grèce) - Pav MHL
Ex EILHARD SCHULTE (2008-2014), ex IMME OLDENDORFF (2003-20028), ex ROYAL CHANCE

Un beau cargo, avec du vrac lui aussi, le LIBERTA est arrivé du Congo chargé de phosphate. Au quai M3 le chimiquier HAFNIA TAURUS, arrivé de Mostaganem, décharge de la mélasse. Le gros voiturier HOEGH SHANGHAI lui débarque des voitures Hyundai, il vient de Corée avec escales à Athènes et Livourne, avant de continuer sa tournée vers l'Europe du nord.
    
Liberta

Hafnia Taurus

Hoegh Shanghai
LIBERTA
St John's
IMO 9370094 - 138,07 x 21,00 x 11,00 - TE 8,00 - JB 9 556 - TPL 13 446 - 2 grues - P 5 180 kW (MAN B&W 7S35MC) - V 14 nds
Constr. 2007 par Jiangsu Yangzijiang Shipbuilding (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Peter Döhle (Allemagne) - Pav BHS
HAFNIA TAURUS
Valletta
IMO 9461673 - 183,16 x 32,20 x 18,20 - TE 12,60 - JB 30 241 - TPL 50 385 - 14 cuves, 7 produits - P 9 480 kW (MAN B&W 6S50MC-C) - V 14 nds
Constr. 2011 par Guangzhou Shipyard (Chine) - Propr Hafnia Tankers (Singapour), Gérant/Opér. Hafnia Management (Danemark) - Pav MLT
Ex FREJA TAURUS (2011-2014)
HOEGH SHANGHAI
Oslo
IMO 9312482 - 228,74 x 32,26 x 32,59 - TE 10,00 - JB 68 871 - TPL 21 178 - 7 800 voitures - P 14 280 kW (MAN B&W 7S60MC) - V 20,5 nds
Constr. 2007 par Daewoo, Geoje (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Hoegh (Norvège) - Pav. NIS
Le PAVINO a succédé au Hafnia, lui aussi avec de la mélasse. Venant de Gênes il a fait des ronds dans l'eau pendant une semaine avant d'avoir une place à quai. C'est un peu étonnant cette compagnie chinoise de Hong Kong, qui possède un seul navire et le fait gérer par une compagnie russe consacrée à ce seul navire.  
PAVINO
Vladivostok
IMO 9310381 - 105,50 x 16,80 x 7,40 - TE 6,39 - JB 3 983 - TPL 5 707 - 12 cuves, 12 produits - P 2 880 kW (MAN B&W 6L32/40) - V 14,5 nds
Constr. 2005 par Torlak (Turquie) - Propr Sea Trader International (Hong Kong), Gérant/Opér. Pavino-Tanker (Russie) - Pav RUS       Ex OZAY-4 (2005-2012)
5 décembre 2018
Le Havre - Photos Fabien Montreuil. Le cargo à colis lourds HAPPY BUCCANEER a fait une escale forcée en Seine. Il était parti de Gdynia le 21 novembre, avec une pontée de six portiques à conteneurs destinés à Norfolk, "the port of Virginia". Le 25 en Manche Est il y avait un peu de vent de NE force 6. Il devait y avoir un problème d'arrimage, et les prévisions météo n'étaient pas bonnes, car le cargo est venu mouiller devant Saint-Vaast-la-Houghe. Deux jours plus tard le vent avait viré au S force 9, et le 29 il avait viré SW et forci jusqu'à force 10 en rafales. Dans la journée, au plus fort de la tempête le Happy Buccaneer a appareillé pour monter en Seine, jusqu'à Caudebec. Il en est reparti le 2 décembre, le temps s'est amélioré. Mais il devrait rouler dans le Golf de Gascogne avec cette cargaison !
4 décembre 2018
Goulet de Brest - Michel Floch . Résumé d'une partie de l'activité maritime de novembre. - 7 novembre : En route de Portsmouth vers Bilbao le ferry BAIE DE SEINE, de la Brittany Ferries s'est dérouté sur Brest, où il est arrivé vers 2 heures du matin à la passerelle Ro-Ro, pour l'évacuation sanitaire d'une passagère. Il a ensuite dû quitter le quai pour aller mouiller en grande rade, les conditions météo ne permettant pas son maintien à quai. Il est ensuite revenu à la passerelle Ro-Ro vers 13 h pour y débarquer ses passagers et environ 80 véhicules transportés, qui ont dû rallier l'Espagne par la route, les conditions météo exécrables dans le Golfe de Gascogne rendant la traversée incertaine. Vers 16 h, il a repris la route de Portsmouth avec 15 passagers ayant préféré annuler leur voyage.
- 13 novembre : Le cimentier CEMVALE, visiteur régulier, appareille vers Dublin une fois déchargé sa cargaison de 3 930 tonnes de ciment.
          
Baie de Seine

Cemvale
14 novembre : Un nouveau feeder, le MSC JENNY, arrive à la mi journée de Vigo pour sa première escale à Brest.
  16 novembre : Le chimiquier STI PIMLICO se dirige vers Vysotsk (Russie) après avoir déchargé sa cargaison de gazole de même provenance.       
STI Pimlico
 
19 novembre : Une nouvelle fois, un ferry de la Brittany Ferries, l'ETRETAT dont la ligne habituelle est Le Havre-Portsmouth a fait à Brest une escale plutôt inhabituelle. Affrété par le Ministère de la Défense, il est en effet venu pour embarquer 150 militaires jouant le rôle de passagers dans le cadre d'un exercice Armor.
C'est un exercice régulier de contre-terrorisme maritme (CTM) organisé par le COS (Commandement des Opérations Spéciales) et mettant en œuvre des commandos-marine et membres du GIGN ainsi que des navires et aéronefs divers. Le CTM consiste à reprendre de vive force un bateau qui aurait été détourné par un groupe terroriste.
21 novembre : En fin d'après-midi, le remorqueur MULTRATUG 17 sort par le goulet avec en remorque l'ex-frégate Aconit qu'il a prise en charge directement au cimetière marin de Landévennec. Le convoi prend la route du chantier Galloo à Gand (Belgique) où la vieille coque sera livrée aux chalumeaux des démolisseurs.
22 novembre : On liquide ! Rebelote le lendemain ! Cette fois-ci c'est le MULTRATUG 20 qui part pour la même destination avec en remorque l'ancien bâtiment de soutien mobile Rhin.
     
Multratug 17 et Aconit
     
Multratug 20 et Rhin
MULTRATUG 17
Terneuzen
IMO 9481752 - 35,70 x 11,50 x 5,60 - TE 4,35 t JB 498 - Traction 70 t - P 3 372 kW (2 Caterpillar 3516B-HD, 2 Z drives) - V 12 nds
Constr. 2008 par ? (Turquie) - Propr/Gérant/Opér. Multraship Towage &Salvage (Pays-Bas) - Pav NLD

29 novembre : Encore un nouveau feeder opérant pour MSC, l'ATHENA, appareille en direction du Havre alors que le dernier coup de vent s'est un peu calmé. A 7 heures les rafales de suroit atteignaient 60 nœuds, là c'est devenu plus maniable avec 30 nœuds, force 7 quand même !
1er décembre : Arrivée en début d'après-midi en provenance du Havre du voiturier HERITAGE LEADER, dans une visibilité quasi-nulle. Il va s'amarrer au QR1 pour y faire réparer une panne de turbo par Damen Shiprepair Brest.
        
Athena

Heritage Leader
ATHENA
Panama
IMO 9275361 - 234,80 x 32,20 x 18,80 - TE 12,52 - JB 34 610 - TPL 43 093 - 2 762 evp, dont 300 reefers - P 28 880 kW (B&W 8K80MC-C) - V 22,6 nds
Constr. 2003 par Koyo Dockyard, Mihara (Japon) - Propr. Poseidon Containers Holdings (Iles marshall), Gérant Conchart (Grèce), Opér. MSC (Suisse) - Pav PAN
Ex OOCL XIAMEN (2003-2011)
HERITAGE LEADER
Nassau
IMO 9441556 - 199,95 x 32,26 x 35,00 - TE 10,00 - JB 58 767 - TPL 20 434 - 6 500 voitures - P 14 280 kW (MAN B&W 7S60MC-C) - V 20,5 nds
Constr. 2011 par Hyundai Mipo (Corée) - Propr/Gérant Ray Car Carriers (Ile de Man), Opér. NYK Line (Japon) -

Le 27 novembre, Erwan Guéguéniat a saisi le CENTAURUS en relâche mauvais temps à Brest, il remorque le PROTEUS vers Algesiras, où il doit subir des transformations. Le convoi est parti de Liverpool. Le PROTEUS est en colis mort, c'est l'ancien TOISA PROTEUS, on peut d'ailleurs lire le nom complet au niveau de la passerelle.
Navire assez récent, construit en 2002. Il a effectivement été vendu aux enchères à Micoperi (Italie) après une période de désarmement de plusieurs mois. Ses certificats sont périmés ce qui explique la nécessité de le remorquer jusqu'au chantier. Ces navires très spécialisés, celui ci a une grue de 400 tonnes, ont peu d'emploi par les temps qui courent.
 

Il a appareillé le 3 décembre à 9 h, il était environ 11h30 lorsque le convoi à passé la pointe du Minou. En effet le remorquage dans le goulet ne fut pas une partie de plaisir, le Proteus ne voulant pas suivre la même route que le remorqueur et n'arrêtant pas de zigzaguer dans son sillage. A sa vitesse actuelle de 5 à 6 nœuds le convoi va mettre huit jours pour rallier Algésiras. Pendant trois jours il aura un peu de vent et pas mal de houle dans le golfe de Gascogne, passé Finisterre il devrait être au calme.

Le 5 décembre il était au Nord de Gijon, à vitesse réduite, attendant sans doute un bon créneau météo pour passer Finisterre.

   
PROTEUS
Monrovia
IMO 9247522 - 132,95 x 22,00 x 9,50 - TE 6,76 - JB 8 402 - TPL 8 710 - P 11 700 kW (4 Wartsila 9L26, 2 mot. élec., 2 azipods) - V 14 nds
Constr. 2002 par YVC Ysselwerft (Pays-Bas) - Pav LBR
26 novembre 2018
Saint Nazaire et l'estuaire. Quelques escales vues par Gilbert Cailler.
Le GLADYS W était venu charger de l'essence le 5 octobre, pour Lagos. Il a attendu une semaine devant Lagos puis a finalement déchargé à Lomé. Il en est reparti le 3 novembre et le revoici à Donges pour le même chargement de 30 000 tonnes
Le méthanier BW TULIP, lui, était venu le 11 pour recevoir une cargaison du Christophe de Margerie. Il a passé ensuite une semaine au large de Saint Nazaire pour revenir le 20, où il a déchargé. Peut-être a-t-il servi de stockage flottant, faute de capacité à terre ? Il est maintenant en route, sur ballast, en affichant comme destination Honningsvaag, petit port norvégien plutôt fréquenté par des paquebots ?
En réalité il est allé au mouillage à Belfast où il est encore le 5 décembre, sans emploi donc.

Nous avons vu le MONIKA déchargeant des cavaliers au Havre le 10 novembre. Il en est reparti le lendemain pour Cuxhaven où il a chargé des embarcations de sauvetage destinées au paquebot en construction MSC BELLISSIMA. Il les a déchargées le 21. La nuit suivante il a changé de quai pour aller à Grands Puits charger des tourteaux de tournesol. Pas de voyage lège, c'est une bonne affaire.

En route de Cuxhaven à Saint-Nazaire il a fait un détour sous l'île de Wight où il a passé une dizaine d'heures à faire des zigzags à vitesse réduite. Pour quelle raison ???

Le 21 après-midi le vieux remorqueur polonais ODYS est arrivé de Gdynia avec la barge CRIST-2, qui a été prise en charge par deux remorqueurs locaux. Elle porte des élements du paquebot en construction CELEBRITY APEX. Le remorqueur est équipé d'un moteur Fiat, ce n'est pas très fréquent, il a accompli sa mission en douze jours en passant par le canal de Kiel.
ODYS
Gdynia
IMO 7937965 - 35,67 x 9,34 x 5,06 - TE 3,80 - JB 329 - Traction 34 t - P 1 839 kW (Fiat B300.12SS) - 1 hélice - V 13 nds
Constr. 1980 par Stocznia Marynarki (Pologne) - Propr/Gérant/Opér. Fairplay Towage Polska (Pologne) - Pav POL

Page précédente  

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande