La marine marchande au jour le jour...

Petits reportages
Page précédente Page suivante
Survolez un numéro
de page pour voir
les dates concernées
30 août 2019
Saint-Nazaire - Photos Christian Plagué. Le 28 août le paquebot neuf MSC GRANDIOSA a épousé la mer pour effectuer ses premiers essais en mer au large de Belle-Ile . Le temps était très couvert et une légère bruine est venue rafraîchir un nombreux public composé d'habitués et de touristes. Ce navire est un quasi sister ship du MSC MERAVIGLIA, en un peu plus grand, et avec 700 passagers de plus, c'est énorme ! Le coût de la construction serait de près de 800 millions d'euros.
Les premiers essais sont un plaisir pour le personnel qui y participe, mais aussi un travail important. Ils représentent le chantier, l'armateur, la société de classification, les fournisseurs de matériels,.. et il y a des centaines d'éléments à tester en vraie grandeur. A commencer par les capacités d'évolution, d'arrêt d'urgence etc. Un sister ship est déjà commencé le Virtuosa, prévu pour octobre 2020, et un troisième est commandé mais pas encore en construction. On comprend que l'affluence de touristes devienne un problème pour beaucoup de destinations, une véritable catastrophe dans beaucoup d'endroits.
IMO 9803613 - 331,00 x 43,00 x 12,5 - TE 8,75 - JB 177 000 - TPL 13 610 - 6 300 pax - Motorisation ? - V 22 nds
Constr. 2019 par les Chantiers de l'Atlantique - Propr MSC (Suisse), Gérant/Opér. MSC Crociere (Italie) - Pav MLT
NDLR: Petites réflexions ecolos, à l'heure où on nous rabâche qu'il faut faire du vélo pour sauver la planète.
On accuse volontiers les monstrueux porte-conteneurs de polluer l'atmosphère. Mais eux ils transportent tout ce que nous consommons, et qui ne risque pas d'arriver chez nous à dos d'âne ou à la voile. Un paquebot de croisière a la même puissance, utilise le même carburant et pollue tout autant, juste pour promener de bons citoyens, ecolos comme tout le monde. Cherchez l'erreur ! Sainte Greta est allée à New-York en voilier elle. Il est vrai que la location d'un voilier de course n'est pas à la portée de tout le monde, et qu'on n'imagine pas 6 000 voiliers promenant des touristes à travers les océans.
D'ailleurs l'équipage de retour du voilier de Greta a fait le voyage à NY en avion, donc le bilan est plutôt négatif.
29 août 2019
Bayonne - Visite du port avec Philippe Lauga. Le 23 août, je n'étais pas présent hélas, mais Patrice Cretinon était bien sur la digue pour l'entrée du cargo turc MUZAFFER  ANA, présenté en 2010 par Gilbert Cailler quand il était tout neuf. Ici il arrivait de Novorossiysk pour décharger 11 274 tonnes de brames d'acier pour les laminoirs des Landes. On remarque le "casque" au dessus du gaillard qui protège les conteneurs arrimés en pontée sur la cale avant. Pour ce qui est du travail de l'équipage lors des manœuvres d'amarrage, je ne suis pas certain que ce soit très agréable, sauf lorsqu'il pleut...

Muzafer Ana
Le même jour, le petit VEENDIJK, que Régis Zaia nous avait montré à Sète au mois de mai dernier, arrivait de Aveiro pour charger 4 200 tonnes de maïs.
      
Veendijk

Le 25, j'étais à mon poste préféré pour l'arrivée du splendide chimiquier NORDIC ACE, qui arrivait de Savannah, aux USA, pour décharger 2 167 tonnes d'essence de papeterie. Les 9 498 tonnes restant dans ses cuves seront destinées au port suédois d'Oskarshamn. Ce navire d'indiscutable conception japonaise est doté d'une étrave à la forme curieuse.
Les japonais sont pour moi aujourd'hui, ceux qui construisent les navires de marchandise les plus élégants. Peut-être aussi les plus classiques. Un château volumineux qui va de bord à bord et un petit air rétro. Rien à voir avec les navires de conception néerlandaise...
Par ailleurs c'est un chimiquier performant capable de ségréguer 24 produits.
NORDIC ACE
Panama
IMO 9800104 - 142,02 x 22,00 x 11,80 - TE 9,11 - JB 9 418 - TPL 16 230 - 24 cuves - P 4 830 kW (MAN B&W 6S35MC-C9) - V 13,5 nds
Constr. 2018 par Usuki Shipyard (Japon) - Propr. Yamato Kisen KK (Japon) - Gérant/Opér MOL Nordic Tankers Trading (Danemark) - Pav. PAN

Le 27 août. Puisque je ne l'ai pas vu rentrer hier soir, je me décide d'aller voir le LITA cet après-midi. Il est amarré à Tarnos.
     
Lita
Mais pour ce faire, j'emprunte la nouvelle navette fluviale, mise en place ce mois d'août, pour conduire les touristes et locaux de la mairie de Bayonne jusqu'au brise-lame d'Anglet, à quelques centaines de mètres à pied des premières plages. Son nom, en basque bien sûr (car ici, rien n'est créé sans qu'on y colle un nom basque) TXALUPA, n'a pas besoin de traduction puisque pour une fois, c'est assez proche du français, "chaloupe".

Txalupa
Passé le pont Grenet, on approche, rive droite, de la zone Saint-Bernard, avec sa belle grue Fantuzzi Reggiane, d'une capacité de 80 tonnes sous crochet. Ce quai est surtout utilisé pour l'import/export de produits forestiers. A quai, deux unités de chez Jif, la jolie vedette d'assistance et de surveillance JIF-PATROL, d'une longueur de 14,50 mètres, qui a un rayon d'action de 60 milles. A ses côtés, l'utilitaire JIF SURVEYOR., 31,60 mètres et équipé de deux moteurs Caterpillar C32 de 1 081 kW chacun.
 
 
Un peu plus loin sur l'autre rive, nous avons la zone Blancpignon. Deux grues pour décharger essentiellement des engrais et du soufre solide, une Duro Felguera d'une capacité de levage de 20 tonnes sous crochet et la nouvelle grue Liebherr LPS 420, qui peut lever 57 tonnes sous crochet. Cette zone dispose aussi d'une forme de radoub de 94x15 mètres, capable d'accueillir des navires jusqu'à 4,30 mètres de tirant d'eau. Aucun navire en opération. La drague HONDARRA attend la fin de la saison estivale pour reprendre du service. C'est aussi zone Blancpignon que se trouvent les deux réservoir de soufre liquide qui maintiennent le produit à 140°C.
Passé la cale du Boucau où se trouve le bureau du lamanage (à l'endroit même où l'Adour bifurquait autrefois vers le nord pour se jeter dans l'Atlantique à Capbreton, puis à Vieux Boucau, jusqu'au détournement ordonné par le Roi Charles IX en 1562 et réalisé par l'ingénieur Louis de Foix en 1578), on arrive au niveau des silos de Maïsica. Le maïs représente une activité importante avec de l'export vers l'Irlande et l'écosse pour la fabrication du Whisky et vers le nord de l'Europe lorsqu'il s'agit de Waxy, un maïs cireux utilisé dans l'industrie textile, papetière, alimentaire, entre-autre.
A quai, le caboteur néerlandais JOHN FRIEDRICH K, arrivé ce matin de Tilbury pour charger 3 600 tonnes de graines dorées. L'opération n'a pas commencé, la cale est encore fermée. Son étrave, digne d'une péniche, ne doit pas améliorer le comportement à la mer.

 
     
John Friedrich
Juste après, toujours au Boucau, on arrive au niveau de l'aciérie de l'Atlantique (ADA), du groupe espagnol Celsa. On y décharge de la ferraille et on y charge des billettes d'acier. A quai, le bien connu ARKLOW FALCON est arrivé hier de Glasgow pour décharger 4 500 tonnes de ferraille. Nul doute qu'il repartira chargé de maïs.
Alors que nous arrivons au terminus, un cargo fait son entrée. C'est le régulier SIDER RODI, ex SIDER LIJUN C. Il a changé de nom et de pavillon en 2018. Le nouveau propriétaire est anonyme. Il vient, comme il le fait une à deux fois par semaine de La Corogne, pour charger 7 700 tonnes de billettes au quai de l'aciérie de l'ADA. Du coup, au lieu de rentrer à bicyclette, ce que j'avais prévu, je fais le retour à bord de la navette pour profiter du spectacle.
26 août 2019
Estuaire de la Loire. Escales vues par Gilbert Cailler, Christophe Dedieu et Christian Plagué.
Le 23 août, le méthanier LNG CROSS RIVER est venu de Bonny livrer  62 935 tonnes de gaz à Montoir GDF2. Christian nous l'avait déjà montré ici, il y a douze ans !!!
     
LNG Cross River

A Montoir 1, le cargo néerlandais EEMS RIVER venu charger 3 000 tonnes d'engrais potassiques.


Eems River
EEMS RIVER
Delfzijl
IMO 9528524 - 90,27 x 12,50 x 8,00 - TE 5,60 - JB 2 767 - TPL 4 066 - P 1 450 kW (A.B.C. 8MDZC) - V 12 nds
Constr. 20121 par Royal Bodewes (Pays-Bas) sur coque polonaise - Propr Amasus Shipping, Gérant/Opér. Kornet & Zonen (Pays-Bas) - Pav NLD
Ex MERWERIVER (... 2017)

Appareillage de Donges 7 du pétrolier Aframax RYMAN, il était accompagné des remorqueurs VB Ouragan, Belle-Ile et Croisic. Il était venu de Primorsk, avec un déchargement partiel au Havre, en passant. Il part vers le terminal Massongo, au Cameroun, constitué d'un stockeur et d'une bouée de chargement..

 

Le 24 en soirée, le joli petit cargo SFAX arrive de Caen et se rend à Nantes pour y charger 5 650 t de blé. Nous l'avions vu à Sète en 2011 comme FRIENDSHIP. Il est devenu AMARSIA en 2014, puis FORTUNATOS en 2015 et a pris son nom actuel en 2016, racheté par Metalship (Tunisie), dont il est l'unique navire.

     
Sfax
 

Le méthanier SERI BALHAF est arrivé le 25 en provenance de Séville, où il avait déchargé une cargaison de gaz nigérien. Il vient charger du gaz apporté de Sabetta par le méthanier brise-glace tout neuf VLADIMIR VORONIN. Lui est arrivé vers minuit et doit décharger en tout 73 000 tonnes, dont une partie à terre.
 
Evitage et accostage cap à l'aval, avec l'aide de trois remorqueurs.
     
Vladimir Voronin

Le SERI BALHAF est reparti le 26 en direction de l'Océan Indien, sans précision du port.

On remarque l'énorme puissance d'un méthanier brise glaces par rapport à un méthanier normal.

SERI BALHAF
Port Klang
IMO 9331660 - 294,60 x 46,50 x 25,80 - TE 12,40 - JB 107 663 - TPL 91 201 - 154 567 m3 - P 39 900 kW (4 Wartsila, 2 mot. elec., une hélice) - V 19,5 nds
Constr. 2009 par Mitsubishi Nagasaki - Propr MISC, Gérant Eagle Star (Malaisie), Opér. Yemen LNG (Yemen) - Pav MYS
VLADIMIR VORONIN
Nassau
IMO 9750737- 299,00 x 50,00 x 26,50 - TE 13,00 - JB 128 969 - TPL 96 840 - 169 156 m3 - P 63 900 kW (4 groupes Wartsila, 2 mot. élec, 2 hélices) - 19 nds
Constr. 2019 par Daewoo, Geoje (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Teekay (Canada, UK) - Pav BHS

Le 27 après-midi à Montoir, deux vraquiers se croisent au terminal agro. Le COFCO 1, que nous avons vu le 18 août, a terminé le déchargement de soja brésilien et repart vers Rotterdam.

 
Il va être remplacé à quai par le minéralier GENCO PREDATOR qui arrive d'Ukraine avec 44 000 tonnes de graines de colza. Drôle d'idée de qualifier son bateau de prédateur!

IMO 9316165 - 189,90 x 32,26 x 17,80 - TE 12,52 - JB 31 069 - TPL 55 407
4 grues de 30 t - P 6 970 kW (B&W 6S50MC-C) - V 14 nds
Constr. 2005 par Nantong Cosco (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Genco (USA) - Pav MHL        Ex PREDATOR (...2008)
       
Genco Predator
26 août 2019
Goulet de Brest - Michel Floch. Quelques images du port et du goulet de Brest ces dernières semaines.
24 juillet : Le paquebot AIDAaura quitte Brest vers Honfleur au terme de sa troisième escale de l'été, avec une nuit à quai.
 
25 juillet : Escale inaugurale à Brest, et première escale dans un port hors des îles britanniques pour le tout nouveau paquebot SPIRIT OF DISCOVERY de la compagnie Saga Cruises, baptisé à Douvres tout juste 20 jours plus tôt. Long de 236 mètres, ce navire de 58.250 GT, livré fin juin par les chantiers allemands Meyer Werft à Papenburg (Allemagne) embarque 999 passagers, pas un de plus, servis par 517 membres d'équipage. En fin de journée il reprend le cours de sa mini-croisière débutée à Douvres, avec des escales à St Peter Port (Guernesey), Brest, Portland (Royaume-Uni) et qui se terminera à Douvres. Il a fait ensuite un petit tour en Méditerranée, nous l'avons vu à Sète, avant de remonter dans le Nord et la Baltique. Le chantier Meyer Werft devrait lancer son sistership, le Spirit of Adventure, à l'été 2020.

On est loin de la croisière de masse comme à bord des navires géants construits à Saint Nazaire ou dans les autres chantiers européens. Et ceci sur un navire spacieux à l'ambiance feutrée et au confort très cosy tout à fait britannique.
  Le VN PARTISAN se trouvant dans la forme 2, le paquebot offre une vue plongeante partielle sur celui-ci  

2 août : Le pétrolier chimiquier PLUTO arrive en provenance de Vysotsk (Russie) pour décharger 33 000 tonnes de gazole. C'est l'ex CPO ITALY. Racheté en mars par LS Assets (Guernsey), gérant Trafigura Maritime Logistics (Singapour), Opér. Norient Products Pool (Danemark).
      
Pluto
5 août : Une force navale de l'OTAN composée de 3 frégates (norvégienne, belge et portugaise) exceptionnellement en escale au port de commerce, a été ravitaillée en gazole, à couple, par le petit chimiquier WHITSTAR venu tout spécialement de Falmouth.

Whitstar

12 août : Le cargo BANDURA arrivant de Portsmouth, NH (USA), va s'amarrer au quai est du 5ème bassin. Le câblier Pierre de Fermat viendra à couple de celui-ci afin de procéder au transfert d'un navire à l'autre de 521 tonnes de câbles de télécommunication. Manœuvre assez rare, mais permettant de gagner du temps et d'éviter de faire transiter le câble par l'entrepôt d'Orange Marine.
     
Bandura
19 août : Le vraquier FORTUNE LADY arrivé de la Nouvelle Orléans, après déchargement partiel à Bilbao, attend au mouillage une place au quai sud du 6ème bassin pour décharger du soja. Mais il n'attendra pas que cette place soit libérée le lendemain, car il prendra la direction d'Amsterdam pour aller y décharger sa cargaison.

Fortune Lady
Le clipper STAD AMSTERDAM arrive à Brest pour une semaine. A l'ouvert du goulet il croise le Pierre de Fermat qui part vers Dakar poser son câble fraîchement embarqué. En raison d'un petit problème sur son moteur de propulsion j'ai la chance de le voir arriver avec une partie de sa voilure. Il sera rejoint au Minou par le Saint Denis qui lui passera une remorque pour chenaler le goulet. Mais il devra passer la main à la vedette Elorn de la Société Coopérative des Lamaneurs de Brest, car le voilier ne possédant pas de chaumard axial en raison de la position de son mât de beaupré, le remorquage s'avérait trop délicat avec le remorqueur. Pendant son séjour brestois, il a effectué deux sorties à la mer avec passagers, une à l'ouvert du goulet et l'autre dans la rade.

20 août : Le vraquier laker FEDERAL EMS ayant terminé le déchargement de 21 389 tonnes de graines de soja américain dont il avait déjà déchargé une partie à Kristiansand (Norvège)
        
Federal Ems
21 août : Passage au port de Commerce pour voir la nouvelle pilotine brestoise arrivée le 1er août en soirée. C'est l'Aigrette de la station de pilotage de Rouen-Le Havre qui a été rachetée par la station de pilotage de Brest. Encore baptisée Aigrette sur les photos, je viens de constater ce samedi, qu'elle vient tout juste de prendre son nom brestois, "Hermine". Elle a été construite en 2012 par le chantier Sibiril à Carantec sur un design du cabinet d'architecture navale Pantocarène de Port Navalo.
De type ORC 143 elle est dotée d'une coque à rostre en polyester et mesure 14,87 m sur 5,45 m pour un déplacement de 19 tonnes (jauge brute : 18,68 tx). Elle est équipée d'une motorisation Volvo D13 2 x 331 kW lui offrant une vitesse de 23 noeuds. Elle devrait remplacer La Vandrée qui va remplacer à Roscoff La Méloine.
23 août 2019
Estuaire de la Loire le 18 août - Gilbert Cailler et Christian Plagué.

A Montoir 2, un vraquier kamsarmax chinois, à bonne distance des évènements qui secouent Hong Kong, le COFCO 1 venu de Paranagua livrer 61 975 tonnes de tourteaux de soja. C'est un modèle Kmax82 dont on a construit 252 unités! China Shipping en possède deux exemplaires. Pourquoi nommer celui ci COFCO 1, il n'y a pas de 2, ça viendra peut-être ?

A Montoir 3, le bulker GLORY DINA lui, est venu de Yuzhny (Ukraine) livrer 25 000 tonnes de graines de colza.
COFCO 1
Hong-Kong
IMO 9611709 - 229,00 x 32,26 x 20,20 - TE 14,45 - JB 45 263 - TPL 81 531 - P 10 260 kW (MAN B&W 5S60MC-C8) - V 14 nds
Constr. 2014 par Guangzhou Longxue (Chine) - Propr/Gérant/Opér. China Shipping (Hong-Kong/Chine) - Pav HKG
A Donges 6, le chimiquier-pétrolier STI BATTERSEA est venu de Lisbonne pour charger 24 000 tonnes d'essence à destination de Skikda.
A Montoir GDF 1, le méthanier algérien TESSALA venu d'Arzew livrer du gaz naturel liquéfié. Notons que le propriétaire Sonatrach, société nationale algérienne, est domiciliée aux Iles Vierges britanniques. Comme si EdF était domicilée aux îles Cayman !!!


TESSALA
Oran
IMO 9764243 - 291,40 x 46,40 x 26,40 - TE 12,62 - JB 112 867 - TPL 94 575 - 168 634 m3 - P 32 200 kW (4 groupes Wartsila, 2 mot. élec., 2 hélices) - V 21 nds
Constr. 2016 par Hyundai, Ulsan (Corée) - Propr Sonatrach (UK), Gérant/Opér. Hyproc Shipping (Algérie) - Pav DZA
22 août 2019
Bayonne - Philippe Lauga. Quelques images de Bayonne ces derniers jours. Je me trouvais en Espagne le 7 août lors de l'arrivée du BBC FUJI, venant de Rostok avec un chargement tout à fait spécial pour le port de Bayonne, deux nouvelles grues électriques Liebherr qui vont équiper les installations portuaires de chaque côté de l’estuaire de l’Adour. Heureusement, les lamaneurs et Patrice Cretinon, que j'ai rencontré quelques jours plus tard, étaient là et m'ont adressé leurs photos. La plus petite des deux grues, d’une capacité de levage de 20 tonnes sous crochet, a été débarquée sur les quais de Blancpignon le 9.
 
J'étais rentré le 13, lorsque la plus importante, d'une capacité de levage totale de 124 tonnes, a été posée sur les quais de Tarnos. Une opération délicate, l'engin pèse plus de 600 tonnes, la capacité des grues du navire, jumelées, est de 700 tonnes. En position de travail les réas de tête sont à environ 30 mètres au dessus du pont. Quand les grues tendent leurs câbles pour soulager la charge, c'est comme si le poids était tout à coup transféré à 35 m environ au dessus du centre de gravité du navire. On voit que le couple de chavirement est énorme. Il faut donc maintenir le bateau exactement droit pendant tout le transfert du colis au dessus du quai. Pour cela on transfère du ballast au fur et à mesure, c'est ce qui explique la lenteur de la manœuvre, on n'a pas le droit à l'erreur.
Une fois le colis posé à terre, il faut de même rétablir le ballast au fur et à mesure que la tension des câbles est relachée. C'est généralement le capitaine qui dirige les grutiers et gère le ballastage. Certains font même évacuer tout le personnel non nécessaire à la manœuvre pendant l'opération.

Je n'étais équipé que de mon téléphone portable le 16 août, pour l'arrivée du cargo d'indéniable conception néerlandaise GURES, en provenance de Jorf Lasfar avec un chargement de 2 200 tonnes de DAP (phosphate diammonique), 3 615 tonnes de phosphates et 1 100 tonnes d'autres engrais. Le 21, le déchargement n'était pas encore terminé. Nous l'avions vu en 2009 comme VOSSDIEP. En 2015 il est devenu TIP LEER sous pavillon de Malte, pui en 2017 il a pris son nom actuel sous pavillon portugais. Le propriétaire est anonyme, il est géré et exploité par Neria Maritime (Espagne).
Idem le 18 pour l'entrée du caboteur BUTES, en provenance de Brightlingsea, un port situé dans le comté d'Essex en Angleterre, avec un chargement de 2 838 tonnes de ferrailles.
J'étais par contre bien équipé de mon réflex le 21 à 9 heures, pour l'arrivée du beau vraquier ST. GREGORY, qui arrive de Ust Luga, en Russie, avec 10 650 tonnes de DAP dans ses cinq cales. Il est issu d'une série de quarante unités, des "Large Handy" type JNS 32BC, construits entre 2008 et 2013. Celui ci est équipé pour le transport de grumes en pontée. Tri Bulk Shipping en exploite quatre.
ST GREGORY
Nassau
IMO  9414759 - 179,90 x 28,40 x 14,10 - TE 10,15 - JB 20 809 - TPL 31 800 - 4 grues de 30 t - P 6 480 kW (MAN-B&W-STX 6S42MC) - V 13,7 nds
Constr.2010 par Jiangmen Nanyang Ship Engineering, Jiangmen (Chine) - Propr. anonyme Gérant/Opér. Tri Bulk Shipping (Grèce) - Pav. BHS.
 
En milieu d'après-midi, j'étais de nouveau au bord de l'Adour pour le départ du caboteur ISARTAL, qui est arrivé le 17 de Poti, en Géorgie, mais n'est entré que le 19 pour décharger 2 203 tonnes de ferrosil manganèse.
 
19 août 2019
Sète - Régis Zaïa
 
Nous connaissons le GRAND URANUS pour l'avoir vu au Havre en 2015. Depuis il a changé un peu de couleur de coque, mais n'a pas pris celle de l'opérateur Wallenius Wilhemsen. C'est un gros voiturier avec une capacité de 8 010 véhicules. Ils sont une trentaine dans le monde à atteindre ce chiffre. Venant de Corée par le canal de Suez, puis Derince (Turquie) et Livourne, il a ensuite continué sa tournée vers l'Europe du Nord.
      
Grand Uranus
 

Le cargo HAYA est venu de Tarragone pour décharger des containers de 20 pieds, puis il a changé de quai pour charger du blé à destination de Gabès. Belle opération, pas de traversée sur ballast. Le minéralier MARITIME FAITH est arrivé de Richards Bay, avec escale à Valence, pour décharger des blocs de granit. Il est ensuite allé à Milos. Cette petite île grecque n'est pas seulement la patrie de la célèbre Vénus, c'est aussi un site minier important, avec des mines à ciel ouvert. L'exportation se fait par le petit port de Voudia.
     
Haya
     
Maritime Faith
HAYA
Moroni
IMO 9155420 - 100,62 x 16,20 x 8,20 - TE 6,39 6 JB 4 115 - TPL 5 199 - P 3 960 kW (MaK 9M32) - V 14 nds
Constr. 1998 par Jiangsu Yangzijiang (Chine) - Propr anonyme, Gérant/Opér. Cedar Marine Services (Liban) - Pav COM
Ex AMIRA AMINA (2016-2018), ex JANSUM (2008-2016), ex OPDR CASABLANCA
MARITIME FAITH
Panama
IMO 9491575 - 177,00 x 28,60 x 14,35 - TE 10,03 - JB 21 483 - TPL 33 166 - 4 gbrues de 30 t - P 6 550 kW (Mitsubishi 6UEC45LSE) - 14 nds
Constr. 2011 Par Kanda, Kawajiri (Japon) - Propr Orix, Gérant/Opér. Faith Marine (Japon) - Pav PAN

Le chimiquier NORTHSEA ALPHA est arrivé de Cartagène (Espagne) pour décharger du FAME. Propriétaire anonyme, armateur libanais, immatriculé sous un des pavillons les plus complaisant, celui des Comores, tout pour plaire! Cependant l'historique de ses inspections MOU n'est pas catastrophique. Sa silhouette fait penser à une construction turque, mais il est sorti d'un chantier chinois. Le chimiquier PAVINO lui est bien de fabrication turque. Il est venu de Séville pour charger de l'huile diester à destination de Gand.
     
Northsea Alpha
       
Pavino
 
NORTHSEA ALPHA
Valletta
IMO 9547764 - 110,00 x 18,60 x 10,00 - TE 7,81 - JB 5 256 - TPL 8 645 - P 2 312 kW (MAN 8L27/38) - V 14 nds
Constr. 2010 par Yangzhou Kejin (Chine) - Propr/Gérant Pyxis (Grèce), Opér. North Sea Tankers (Pays-Bas) - Pav MLT    
 Ex PYXIS ALPHA
PAVINO
Vladivostok
IMO 9310381 - 105,50 x 16,80 x 7,40 - TE 6,39 - JB 3 983 - TPL 5 707 - P 2 880 kW (MAN 6L32/40) - V 14,5 nds
Constr. 2005 par Torlak, Tuzla (Turquie) - Propr Sea Trader International (Chine), Gérant/Opér Pavino Tanker (Russie) - Pav RUS
Ex OZAY-4 (2005-2012)

   
La croisière s'amuse avec un très joli paquebot de 1 000 passagers le SPIRIT OF DISCOVERY. Ce bateau, construit en Allemagne, a été mis en service en juin, et ne possède que des cabines balcons. Le pilote ne s'est pas servi de remorqueur à l'entrée ni à la sortie. Il faut dire que le navire est équipé de deux propulseurs d'étrave de 2 000 kW et d'un propulseur transversal à l'arrière. Saga Cruises n'avait jusqu'à présent qu'un seul vieux paquebot le SAGA SAPPHIRE, que Régis a bien connu sous son nom de BLEU DE FRANCE.
     
Spirit of Discovery
SPIRIT OF DISCOVERY
London

IMO 9802683 - 236,71 x 31,20 x 10,40 - TE 7,60 t - JB 58 119 - TPL 5 120 - 999 pax, 517 équipage
P 21 600 kW (4 MAN 9L32/44CR, 2 mot. élec, 2 azipods) - V 20 nds
Constr. 2019 par Meyer, Papenburg (Allemagne) - Propr/Opér Saga Cruises (UK), Gérant V Ships (Monaco) - Pav GBR


 

Le ULTRA PROSPERITY, arrivé le 6 août de Montréal avec du clinker et de la graine de colza est toujours en chargement.

IMO 9426702 - 199,98 x 32,26 x 18,33 - TE 12,84 - JB 33 922 - TPL 61 645 -
P 8 208 kW (MAN B&W 6S50MC-C) - V 14,5 nds
Constr. 2010 par Oshima, Saikai (Japon) -
Propr/Gérant Nagasaki Shipping (Japon), Opér. Ultrabulk (Danemark) - Pav PAN
Ex U-SEA Prosperity (2011-2012), Ex SIBULK PROSPERITY

 

     
Ultra Prosperity

Page précédente Page suivante

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande