La marine marchande au jour le jour...

Petits reportages
Page précédente
Survolez un numéro
de page pour voir
les dates concernées
27 mai 2020
Brest - Michel Floch. La vigie du goulet a repris son activité et nous montre des passages récents
13 mai : Le remorqueur LINGESTROOM remorquant la barge ABEKO SERVER I, en route d'Algésiras vers les pays-Bas, est arrivé le 9 mai pour se mettre à l'abri à cause de vents violents de nord-est en Manche.
Le 15 il reprend son périple vers les Pays-Bas le vent ayant molli.

  14 mai : Le pétrolier PYXIS THETA arrive de Vysotsk (Russie) avec une cargaison de 25 000 tonnes de gazole.      
Pyxix Theta
 
LINGESTROOM
Hardinxveld
IMO 9819404 - 34,75 x 12,00 x 4,30 - TE 3,35 - JB 476 - TPL 285 - Traction 55 t - Grue 25 t - P 2 910 kW (3 Caterpillar C32 ACERT, 3 hélices) - V 11,5
Constr. 2017 par Damen (Pays-Bas) coque Pologne - Propr/Gérant/Opér. Van Wijngaarden (Pays-Bas) - Pav NLD
PYXIS THETA
Valletta
IMO 9657064 - 183,00 x32,20 x 19,10 - TE 13,32 - JB 30 159 - TPL 51 462 - 14 cuves, 6 produits - P 7 574 kW (MAN B&W 6S50ME-B9) - V 15,2
Constr. 2013 par SPP Shipbuilding, Tongyeong (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Pyxis Maritime (Grèce) - Pav MLT
17 mai : Le sablier COTES DE BRETAGNE venu débarquer du sable coquiller repart vers Lorient par la passe sud. Dans le goulet, il croise le cargo SUOMIGRACHT qui arrive par la passe nord en provenance de Pointe à Pitre pour débarquer une cargaison plutôt inhabituelle à Brest. Il s'agit de 22 voiliers en provenance des Antilles qui une fois remis à l'eau sur rade seront répartis entre le port du Château et le port du Moulin Blanc. Sur l'arrière tribord on remarque une structure avec un tuyau d'échappement, relié à la cheminée, sans doute un laveur de fumées.

Côtes de Bretagne


Suomigracht
SUOMIGRACHT
Amsterdam
IMO 9288057 - Cargo divers - 185,40 x 25,30 x 14,60 - TE 10,59 - JB 19 321 - TPL 23 660 t - 3 grues 120 t - P 13060 kW (Watsila 6L64) - V 19 nds
Constr.2004 Stocznia Szczenska, Szczecin (Pologne) - Propr/Gérant/Opér. Spliethoff (Pays Bas) - Pav.NLD - Sister ship SAIMAAGRACHT

20 mai : Un autre navire de l'armement Spliethoff de passage à Brest, ce n'est pas courant. Le ELANDSGRACHT arrivant, lui, de Palma de Majorque pour débarquer unyacht à moteur. Le débarquement sera également effectué au mouillage en rade. Arrivé vers 16h00, il sera reparti pour 19h00.

IMO 9081332 - 136,34 x 18,90 x 11,65 - TE 8,52 - JB 8 448 - TPL 12 754
P 5 430 kW (Wartsila 6R46) - V 14,5 nds
Constr. 1995 par Merwede Shipyard, Herdinxveld (Pays-Bas)
Propr/Gérant/Opér. Spliethoff (Pays-Bas) - Pav NLD

 

     
Elandsgracht
 

2 mai : Le chimiquier USICHEM arrive pour charger de l'huile de soja pour l'Algérie.

IMO 9344344 - 119,10 x 16,90 x 8,40 - TE 6,77
JB 4 798 - TPL 7 124 - 14 cuves, 14 produits
P 3 840 kW  (MaK 8M32C) - V 14 nds
Constr. 2005 par Selah Makina Sanayi (Turquie)
Gérant/Opér. Densa Tanker Isletmeciligi (Turquie) - Pav MLT
Ex ACACIA (2005-2016) 

 

23 mai : Le vent d'ouest s'est levé force 6 à 7, mais la pilotine HERMINE passe bien dans le clapot pour aller déposer le pilote sur le porte-conteneurs MASTERY D qui arrive de Montoir.
Pilotine Hermine
Mastery-D
  Il croise le cargo LEONIE venu décharger 2 500 tonnes de phosphate brut de Kokkola (Finlande) et qui part vers les Pays-Bas.     
Leonie
 
MASTERY D
Monrovia
IMO 9301201 - 154,85 x 21,50 x 9,30 - TE 6,97 - JB 8 971 - TPL 10 744 - 917 evp, dont 200 reefers - P 7 999 kW (MaK 8M43C) - V 18
Constr. 2006 par Damen Ukraine (coque) et Volharding (Pays-Bas) - Propr/Gérant Drevin Bereederungs (Allemagne), Opér BG Freight (Pays-Bas) - Pav LBR
Ex X-PRESS HOOGLY (2011-2015), BELUGA MASTERY (2008-2011), DELTA ROTTERDAM (2006-2008), BELUGA MASTERY
LEONIE
Spijk
IMO 9331361 - 89,99 x 12,50 x 8,00 - TE 5,25 - JB 2 528 - TPL 3 638 - P 1 800 kW (Wartsila 9L20) - V 13
Constr. 2007 par Peters (Pays-Bas), coque Leda Doo (Croatie) - Propr/Gérant van Dam, Opér. Wagenborg (Pays-Bas) - Pav NLD
26 mai 2020
Sète - Régis Zaïa.
Ce vétéran est toujours actif. Le KINGSTON, construit en 1962, était à Dakar le 6 avril, à Lagos le 25.
Il était à Sète le 13 mai pour prendre en charge la péniche-restaurant "Le Pescalune", et la remorquer à Bordeaux.
Pour le moment il fait escale à Figueira da Fos. Il mériterait un petit coup de peinture.
Alain Jugeau se souvient que cette péniche effectuait des croisières dans les canaux autour d'Aigues-Mortes.
Il l'avait photographiée en octobre 2019.

Le vraquier DESERT HARRIER est venu au quai I, après huit jours d'attente,
pour décharger une cargaison de tourteaux de soja. Sa carène est très propre
après trois ans de service !
Le GEMINI MAESTRO, arrivé le jour du confinement, avrc une cargaison d'engrais
DESERT HARRIER
Majuro
IMO 9756626 - 199,99 x 32,25 x 18,50 - TE 12,92 - JB 34 507 - PL 60 447 - 4 Grues de 30 t - P 7 800 kW (MAN B&W 6S50ME-B9) - V 14,5
Constr.2017 Mitsui Chiba Ichihara (Japon) - Propr/Gérant/Opér. Atlantic Bulk Carriers (Grèce) - Pav MHL
GEMINI MAESTRO
Monrovia
IMO 9350006 - 119,95 x 16,80 x 8,20 - TE 6,28 - JB 5 164 - TPL 7 448 - P 2 500 kW (Daihatsu 8DKM-28) - V 12
Constr. 2007 par Ningbo Xinle (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Vento Deniz Isletmeleri (Turquie) - Pav LBR
Ex- BIDEFORT (2001-2016), GLOBAL HESTIA (2007-2011), TIDE (2007), SIDER TIDE (2006)

Le KATERINA, beau minéralier kamsarmax pourtant pas très jeune,
lui non plus ne cache pas ses origines nippones
Le cargo de divers OSTBENSE livre des fûts d'éoliennes au quai H.
KATERINA
Limassol
IMO 9256884 - 225,00 x 32,30 x 19,30 - TE 14,01 - JB 40 002 - PL 76 015 - P8 550 kW (MAN B&W 6S60MC) - V 14 nds
Constr. 2004 par Tsuneishi (Japon) - Propr/Gérant Safe Bulkers (Grèce, Chypre), Opér. Oldendorff Carriers (Allemagne) - Pav CYP
OSTBENSE
Saint John's
IMO 9566784 - 125,79 x 14,40 x 9,31 - TE 6,50 - JB 5 044 - TPL 7 500 - P  2970 kW (MaK 9M25C) - V 13 nds
Constr. 2011 par Volharding (Pays-Bas), coque Jiangsu Yangzi Changbo (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Briese (Allemagne) - Pav ATG   

ODEEP ONE est toujours à quai depuis le confinement mais ses installations ont permis à l'armateur de fabriquer des flacons de solution hydro-alcoolique. Le chiffre est impressionnant d'après les dires 8 000 flacons jour. Puis il va reprendre sa pêche à l'eau de mer au large des îles Baléares nord . Le port de Sète modifie ses bassins désaffectés par la darse deux, la gare maritime devrait être détruite pour en construire une autre plus actuelle au bout du bassin du midi puis va être aménagée pour la grosse plaisance. Arrivée du premier "gros" avec le MUSASHI.
25 mai 2020
Saint Nazaire et l'estuaire - Gilbert Cailler et Christophe Dedieu. Arrivée du paquebot CELEBRITY INFINITY venant de Miami, 19 ans après son départ de St-Nazaire. Il se rend à Montoir de Bretagne pour embarquer 300 membres d'équipage indiens du CELEBRITY APEX, à rapatrier. Vers 16h50 le paquebot quitte Montoir de Bretagne à destination de Gibraltar puis Le Pirée.

CELEBRITY INFINITY
Valletta
IMO 9189421 - 294,00 x 32,20 x 10,60 - TE 8,30 - JB 90 940 - TPL 11 778 - Capa 2 450 pax (975 cabines), équipage 999 - P 71 242 kW, 2 azipods - V 24 nds
Constr. 2001 par Chantiers de l'Atlantique, (Saint-Nazaire) - Propr. Royal Caribbean Cruises, Gérant/Oper. Celebrity Cruises (USA) - Pav. MLT

Le cargo N.DADAYLI est venu de Turquie décharger des rouleaux de tôles. Nous l'avions vu en 2009 comme TEK BABA, il a changé de nom en 2010, racheté par Dadaylilar Shipping (Turquie). Il appareille le 19 mai remplacé dans la foulée par le CUERA venu de Gijon décharger des tôles.
     
N.Dadayli
    
Cuera
Petit arrêt technique pour le pétrolier SKUTEVIKEN au quai de la prise d'eau. Il pratique le cabotage au départ d'Ambes vers La Rochelle, Lorient et Brest. Ce qui explique son pavillon français.
Le 20 mai retour d'essais du BAC 24 en provenance de NANTES.
Le 21 mai sortie du bateau de support MTS VIKING. Arrivé la veille de Caen il part vers Lorient. Très actif il a travaillé trois semaines à Monaco, puis a touché Lisbonne, Plymouth, et Cardiff.
MTS VIKING
Brixham
IMO 9844227 - 21,50 x 9,00 x 3,00 - TE 2,04 - JB 146 -TPL 130 - P 1 066 kW (2 Caterpillar C18, 2 hélices) - V 10 nds
Constr. 2018 par Neptune Shipyards (Pays-Bas) - Propr. Neptune Shipyards, Gérant/Opér. MTS Group (UK) - Pav GBR
... et arrivée du pétrolier aframax EIKEVIKEN pour décharger du brut à Donges. Nous le voyons passer régulièrement. Là il était venu de Middlesbrough. Il a d'abord accosté au poste 6 le 18 mai, puis est ressorti sur rade pour trois jours au mouillage avant de remonter au poste 7.
 
Le 22 en soirée, le minéralier ELECTRA.GR appareille de Montoir Agro, où il a déchargé 14 400 tonnes de tourteaux de tournesol. Il est l'un des sept navires en service, de cette série commencée en 2019 et qui doit compter 12 unités.

Le 23 en soirée encore, le pétrolier ERICUSA M appareille de Donges 4 où il est arrivé deux jours plus tôt pour charger des produits raffinés  
En sortant il va croiser, devant les quais Agro, un chimiquier tout neuf, le PURPLE RAY, qui vient à Montoir Liquides charger 10 000 tonnes d'huile de colza. On remarque des mannequins en tenue de travail, placés pour dissuader d'éventuels pirates. Ils ne sont pas très convaincants !
ELECTRA.GR
Majuro
IMO 9834844 - 179,90 x 30,00 x 15,00 - TE 10,50 - JB 23 765 - TPL 37 323 - 4 grues de 30 T - P 6 330 kW (MAN B&W 6S46ME-B8) - V 14,5 nds
Constr. 2019 par Saiki Heavy Ind. (Japon) - Propr Hisafuku Kisen (Japon), Gérant M/Maritime Corp (Grèce), Opér. Sea Stalion Pool (Allemagne) - Pav MHL
ERICUSA M
Valletta
IMO 9367372 - 147,50 x 22,40 x 9,75 - TE 9,75 - JB 11 393 - TPL 17 999 - 14 cuves, 12 pompes, 6 produits - P 4 760 kW (MAN B&W 8S35MC) - V 14 nds
Constr. 2009 par Anadolu Tuzla (Turquie) - Propr Mednav, Gérant/Opér. Augusta Due (Italie) - Pav MLT     Ex PROCIDA (... 2019)
PURPLE RAY
Monrovia
IMO 9804899 - 145,05 x 24,20 x 13,20 - TE 9,78 - JB 12 157 - TPL 19 987 - 20 cuves, 20 produits - P 4 900 kW (Mitsubishi 5UEC45LSE-1) - V 14 nds
Constr. 2020 par Kitanihon, Hachinohe (Japon) - Propr Yamamaru (Japon), Gérant Eastern Pacific Shipping (S'Pour), Opér. Ace Quantum (Pays-Bas) - Pav LBR
22 mai 2020
Le Havre - Fabien Montreuil. Le vieux gréement DE GALLANT affrété par la société bretonne TOWT est arrivé le 19 mai au Havre.
Elle a déchargé avec les dockers du Havre, 12 tonnes de café biologique colombien venant du port de Santa Marta.
Si l'on en croit sa trace AIS la goélette est partie de Colombie il y a plus de trois mois. Arrivée à L'Aberwrach le 29 avril elle a vagabondé du coté de Falmouth avant de rejoindre Le Havre. Sa vitesse ne dépasse guère 6 nœuds. Ce n'est pas du café express qu'elle transporte!

DE GALLANT
Port Vila
IMO 5190252 - 36,20 x 6,53 x 2,93 - TE 6,56 - JB 88 - TPL 160 - voiles 415 m2 - P 143 kW (Daf DK1160)
Constr. 1916 par Figee (Pays-Bas) - Propr/Gérant LeBleu J F, Opér. TWT (France) - Pav VUT
Ex GERTRUD (1965-1993), KNAPE (1930-1965), TINE (1926-1930), JANNETJE MARGARETHA
Le lendemain, contraste saisissant, le MOSCOW MAERSK arrive d'Extrême Orient et repart vers Rotterdam après moins de 24 h d'escale. Maersk possède les onze "20 000 boîtes" de cette série. Combien de goélettes faudrait-il pour emplacer un tel porte-conteneurs?
MOSCOW MAERSK
Copenhagen
IMO 9778818 - 399,00 x 58,60 x 33,20 - TE 16,50 - JB 214 286 - TPL 190 326 - 20 568 evp dont 1 000 reefers - P 62 000 kW (2 MAN B&W 7G80ME-C9) - 18,5 nds
Constr. 2017 par Daewoo Geoje (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Maersk (Danemark) - Pav DNK

Bayonne - Philippe Lauga. Le 19 mai 2020. Un après-midi presque estival sur le port de Bayonne, trois navires en mouvement mais trois navires déjà connus.
Je me rends tout d'abord au bout de la longue digue nord de Tarnos pour suivre la sortie du cargo PROSPECT, que nous avions aperçu sous son nom d'origine CFL PROSPECT. Il n'a pas changé de couleurs mais d'armateur en décembre 2018. Il est aujourd'hui géré par Vertom, aux Pays-Bas. Il était arrivé le 14 mai de Arzew pour décharger 4 850 tonnes d'urée.

Le SIYA va prendre sa place. Je vous avais montré ce joli cargo quasiment dans les mêmes conditions le 22 novembre dernier. Il arrive de Marioupol pour décharger 9 779 tonnes de brames d'aciers destinées aux laminoirs des Landes.
Une fois l'amarrage terminé, le pilote et les lamaneurs se précipitent vers la zone Blancpignon pour assurer le départ du IVER ABILITY, arrivé la veille à 22h45 d'Anvers et qui a déjà terminé de décharger 4 028 tonnes de soufre liquide. Évitage en marche arrière et cap vers l'embouchure puis l'Atlantique puisqu'il doit rejoindre le port de Beaumont au Texas.

  Le 20 mai, vu la position de l'astre solaire, je préfère me rendre rive gauche de l'Adour à Anglet, au niveau de la zone du Redon, pour suivre l'évitage du IVORY GULL. Nous l'avons vu arriver le 16, il quitte Bayonne pour Nantes, qu'il rejoindra dans un peu plus de 24 heures.

 

Le pilote débarque pour rejoindre le bitumier CASTILLO DE PAMBRE, d'évidente conception et construction turque, qui arrive de Gijon et qui va décharger 1 500 tonnes de bitume, qu'il peut maintenir à une température maximale de 200°. Son escale ne devrait pas dépasser le temps d'une marée.


Pas de temps mort pour le pilote qui rejoint le ARKLOW DALE. Il était entré le 17, en provenance de Sluiskil, un village des Pays-Bas appartenant à la commune de Terneuzen, pour décharger quai Édouard Castel, sur la zone Blancpignon, 7 500 tonnes d'urée. Il quitte l'Adour pour mouiller au large de Tarnos, en attente d'une nouvelle destination.
CASTILLO DE PAMBRE Valetta IMO 9661857 - 110,00 x 19,50 x 10,60 - TE 7,60 - JB 6 388 - TPL 8 353 - 10 cuves, 2 produits - P 4080 kW (2 MAN 6L27/38) - V 14 nds
Constr. 2013 par Sedef Gemi Insaati. Tuzla (Turquie) - Propr./Gérant/Opér. Empresa Naviera Elcano, Madrid (Espagne) - Pav MLT
19 mai 2020
Montoir - Gilbert Cailler.  Le 15 mai à midi Gilbert assisté à Montoir à l'évitage avant accostage du MARAN GAS HECTOR venu charger par transvasement du GNL fourni par un méthanier brise-glace arrivé peu après. Le "Maran" accoste à GDF 1 où il était déjà venu en Avril 2019, il repartira le lendemain soir.
Le 17 en début d'après-midi, c'est depuis la rive Sud que Gilbert assiste à une autre arrivée à Montoir GDF 1, celle du MARIA ENERGY, pour décharger 65 000 t de GNL. Arrivant ici de Cove Point (USA), ce navire est déjà venu en Avril dernier.

La Solognais
A Montoir Agro le vraquier LA SOLOGNAIS déchargeait 22 000 tonnes de tourteaux de tournesol venant de Roumanie, tandis que le SEA BRONCO était au mouillage.

Le 18 après-midi le MARIA ENERGY appareillait à ordres.
MARIA ENERGY
Monrovia
IMO 9659725 - 289,98 x 46,40 x 26,40 - TE 12,60 - JB 113 664 - TPL 93 300 - Cap. 170 500 m3 - P 38 000 kW (4 Wartsila, 2 mot élec, 2 hélices) - V 19 nds
Constr. 2016 par Hyundai, Ulsan (Corée) - Propr/Gérant/Opér. Tsakos (Panama/Grèce) - Pav LBR
LA SOLOGNAIS
Valletta
IMO 9733258 - 179,99 x 30,00 x 15,00 - TE 10,70 - JB 24 604 - TPL 40 600 - 4 grues de 30 t - P 6 050 kW (MAN B&W 50ME-B9) - V 13,5 nds
Constr. 2015 par Tianjin Xingang (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Louis Dreyfus (France) - Pav MLT

Le BAC 24 est sorti de St Nazaire pour essais, il va remonter la Loire à 7 nœuds jusqu'à Nantes pour y passer la nuit, avant de redescendre.

18 mai 2020
La collection de photos de Laurent Méric

Bayonne - Philippe Lauga Le 16 mai 2020. Pour ma première sortie au port depuis la fin du confinement, je vous présente le IVORY GULL, qui est arrivé le matin à 4 heures de La Pallice où il a déchargé la presque totalité de sa cargaison d'urée. Il n'en reste plus que 6 000 tonnes pour Bayonne. Le vraquier s'est mis au mouillage et a fait son entrée au tout commencement du jusant, en début d'après-midi. Je suis la manœuvre d'accostage en compagnie des lamaneurs que je suis heureux de retrouver,

...puis quitte les quais de Tarnos pour gagner l'extrémité de la digue nord afin de suivre l'entrée du STELLA MARIS. Ce beau chimiquier de chez Tarbit Tankers arrive de Rotterdam et va décharger 3 770 tonnes de bitume. Un spécialiste capable de maintenir la cargaison à une température de 250°, grâce à deux chaudières. Les bateaux de Tarbit sont tous généreusement pourvus en sabords de grandes dimensions, un confort agréable pour l'équipage, dont peu d'armateurs se soucient. La tôle est moins chère que les sabords.
IVORY GULL Monrovia IMO 9475715 - 177,40 x 28,20 x 14,20 - TE 10,193 - JB 19 992 -TPL 32 929 - 4 grues de 30 t - P 7 900 kW (MAN-B&W - 5S50MC-C) - V 14,2 nds
Constr. 2009 par Zhejiang, Ningbo (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Roswell Navigation (Panama/Grèce) - Pav. LBR
Ex DOROTHEA OLDENDORFF (2014-2019) - Ex PEACE TRAFFIC (2009-2014)
STELLA MARIS
Dordrecht
IMO 9297101 - 106,00 x 15,80 x 9,75 - TE 6,30 - JB 4 064 - TPL 4 531 - 8 cuves, 2 produits - P 2 880 kW (MaK 6M32C) - V 14 nds
Constr. 2004 par Zhejiang, Zhoushan (Chine). - Propr/Gérant/Opér. Tarbit Tankers (Pays-Bas) - Pav. NLD      Ex SCIPION (2004-2005)
12 mai 2020
Saint-Nazaire, Montoir - Christian Plagué. Libéré du confinement, Christian n'a pas tardé à retourner sur les quais :

A Montoir 3, le vraquier Kamsarmax GOLDEN EMPRESS (Hong-Kong) venu livrer 40 000 tonnes de tourteaux de soja venant de Paranagua, après un déchargement partiel à Rotterdam il est arrivé le 8 mai.
IMO 9481441 - 229,00 x 32,26 x 20,25 - TE 14,62
JB 43 498 - TPL 79 471 -
P 11 90 kW (MAN B&W 5S60MC-C8) - V 14 nds
Constr. 2010 par Jinhai Heavy INdustries (Chine) -
Propr/Gérant/Opér. Golden Ocean Group (Bermude) - Pav HKG



A Montoir liquides, le chimiquier-pétrolier ORAKAI (Gibraltar) est arrivé de Santander le 10 mai pour repartir le 11 à destination de Dunkerque. Il est très actif et a touché en un mois Gdynia, Karlshamn, Brême, Rotterdam, La Rochelle, Santander et Montoir. Nous l'avions vu ici en 2009 comme ORAROSE, il a changé de nom et de propriétaire en 2014.
A Saint-Nazaire, quai des Charbonniers, le cargo RMS WANHEIM (Monrovia) est là depuis le 27 mars ???.

Orakai
         
RMS Wanheim
RMS WANHEIM
Monrovia
IMO 8920268 -82,51 x 12,50 x 6,50 - TE 4,47 t - JB 1 985 - TPL 2 260 - P 1 200 kW (MaK 6M332AK) - V 12 nds
Constr. 1990 par Damen Bergum (Pays-Bas) - Propr ? Gérant/Opér. Sky Mare Navigation (Grèce) - Pav LBR    Ex COSMEA (...2007)
Egalement à Saint-Nazaire, quai de la Prise d'Eau, le cargo BURHAN DISMAN 2, venu livrer 4 200 tonnes d'ébauches en rouleaux pour tôles, coïls
RMS WANHEIM
Monrovia
IMO 8920268 -82,51 x 12,50 x 6,50 - TE 4,47 t - JB 1 985 - TPL 2 260 - P 1 200 kW (MaK 6M332AK) - V 12 nds
Constr. 1990 par Damen Bergum (Pays-Bas) - Propr ? Gérant/Opér. Sky Mare Navigation (Grèce) - Pav LBR    Ex COSMEA (...2007)

Le Bac 24 est joliment peint, prêt à prendre son service.
5 mai 2020
Le Havre - Gwénaëlle Guedez. Le 4 mai le VB GUARDIAN, l'un des nouveaux remorqueurs que nous avons vus arriver le 24 avril, faisait des essais, en particulier des ses capacités Fifi. Les deux nouveaux n'ont pas encore leur numéro mais, ils auront le 19 pour le VB Guardian et le 17 pour le VB Longchamp. Les remorqueurs ont traditionnellement un numéro, rien à voir avec le PAH, mais plutôt avec les Abeilles! Au Havre, on continue d'appeler les remorqueurs uniquement par leur numéro. D'ailleurs, on parle de "la 26" au féminin.

1er mai 2020

Saint Nazaire - Erwan Guéguéniat, Chef Mécanicien de la drague Samuel de Champlain nous montre des mouvements récents

En semaines 15 et 17 j'étais de garde sur la drague Samuel de Champlain, désarmée pour cause de Covid 19.
Pas mal de photos et beau soleil en semaine 15, par contre en semaine 17 très peu de trafic dans les bassins.
Ne jamais négliger les petits bateaux! Qui s'en souviendra dans 30 ou 40 ans?
 
Le BELEM est désarmé dans les bassins, le voici avec en arrière plan le V.B. Saint-Marc servant le MANISA KATE. Il devrait bientôt rejoindre Brest, à l'arrivée de deux nouveaux remorqueurs construits par "Piriou Vietnam".        Une vue du désagrégateur de la drague FOURAS, et le VILLE D'ARLES, tout deux de chez EMCC.
Egalement les MILO et JLD AMBRE, qui je crois travaillent à la pose d'un câble électrique venant de l'éolienne ancrée au sud de Belle-Ile. L’atterrissage du câble est du côté de Saint Marc je crois, les nazairiens me corrigeront. Et le joli SEA BRONCO qui assiste la barge GAVERLAND. Il me semble qu'ils travaillent aussi à la pose du câble électrique reliant l'éolienne à la terre.

Milo

JLD Ambre
   
Sea Bronco et Gaverland

Quelques photos du MANISA KATE en chargement de blé, puis en appareillage pour Lisbonne.
 

Escale économique pour le TINSDAL. Il a déchargé des coils d'acier chargés à Nemrut en Turquie, puis a déhalé pour charger du blé pour Lisbonne, comme le MANISA KATE. Très court voyage sur lest, c'est tout bon pour l'amateur. A noter que les aciéries de Nemrut sont toutes proches du chantier de démolition d'Aliaga. Il y a donc fort à parier que l'acier livré soit du recyclé.
Hélas le marché de la croisière va prendre un coup, ce qui fait que ces gens vont se retrouver au chômage, à condition qu'il existe dans leurs pays d’origine.
Tout le monde pensait que seule une grande catastrophe maritime avec des milliers de victimes pourrait mettre en péril l’activité de la croisière. Eh bien non, c'est un tout petit et méchant virus qui la met en danger. Meyer Werft, un autre "grand" de la construction de paquebots, a déjà annoncé que la prochaine décennie serait difficile
En arrière plan le CELEBRITY APEX, il y a eu jusqu'à 217 cas de Covid 19 à bord. L'équipage quitte petit à petit le navire.

Toujours impressionnants les embarquements de colis lourds. Le "Class 161A" GRIETJE de chez S.A.L. est venu charger deux moteurs M.A.N.
Il était de retour d'une tournée africaine, puis a fait route vers Rotterdam. Les moteurs sont destinés au Bangladesh pour une centrale électrique.
Ce sont des prototypes, des 20V45/60 qui développent 26 000 kW. Ce sont donc les 4 temps les plus puissants au monde.
Leur masse totale est de 305 tonnes, mais ici ils n'étaient pas équipés de leurs 3 turbo-soufflantes, on peut donc enlever 20 tonnes.
Pour la sortie le GRIETJE était servi par le V.B. SAINT-MARC. J'étais sur la passerelle supérieure et j'ai eu le droit a un sympathique coup de corne. Sous notre étrave le bac de Seine "BAC 24" en cours de finitions peinture.
24 avril 2020
Le Havre - Fabien Montreuil.  Arrivée le 24 avril du cargo à colis lourds PAUWGRACHT, parti de Saigon le 22 mars, avec sur son pont deux nouveaux remorqueurs destinés au Havre, les VB Guardian et VB Longchamp construits au Viet Nam par Piriou. En contrepartie la plus ancienne coque, la VB La Hève partira très rapidement à Nantes et la dernière arrivée, la VB Tornade partira, elle, pour Dunkerque fin Mai. Ces deux nouveaux sont des sister-ships des VB Acheron, Concorde, Mirage et Surprise, mis en service en 2019.

Le PAUWGRACHT fait partie d'une série de  six  cargos à colis lourds construits pour Beluga en 2010 et 2011 et revendus à HHL en 2011. Quatre d'entre eux sont maintenant chez Spliethoff.
PAUWGRACHT
Amsterdam
IMO 9448308 - 168,57 x 25,20 x 13,85 - TE 9,50 - JB 17 644 - TPL 19 328 - 2 grues de 700 t, 1 de 180 t - P 9 800 kW (MAN 7L58/64CD) - V 17 nds
Constr. 2010 par Hudong-Zhonghua (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Spliethoff (Pays Bas) - Pav NLD
Ex HHL RICHARDS BAY (2011-2019), ex BELUGA LONDON
20 avril 2020

Bayonne - Philippe Lauga. Le 17 avril 2020, entrée du vraquier JADE I dans l'estuaire de l'Adour. Arrivé le matin à 8h45 de Sillamäe, une ville portuaire située dans le Virumaa oriental, dans le Nord de l'Estonie. C'est un sistership du ERMOUPOLIS, issu du même chantier. Ce n'est pas un très bon bateau au point de vue Memorandum de Paris. Il a été détenu plusieurs fois pour quelques jours en raison de défauts divers concernant plusieurs domaines: sécurité, documents, conditions de travail, salaires...

Le remorqueur BALEA le prend en charge à hauteur des quais en eau profonde de Tarnos tandis que le SAINT-BERNARD a déjà pris une aussière à l'arrière.
Je rattrape le convoi à hauteur de la courbe que dessine le fleuve, au niveau de la cale du Boucau. Pendant que les remorqueurs se mettent au travail pour l'évitage, je fais le tour par le pont Grenet pour rejoindre la zone de Blancpignon, puisque le JADE I va s'amarrer au poste du quai Edouard Castel, à Anglet, où il déchargera 20 000 tonnes d'urée. Je ne me lasse jamais d'observer le travail de précision des lamaneurs et des remorqueurs qui aident le lourd navire à se poser doucement contre son quai.
 
JADE I
Panama
IMO 9162411 - 159,92 x 26,00 x 13,50 - TE 9,80 - JB 15 609 - TPL 25 012 - 3 grues de 30,5 t - P 6 156 kW (B&W 6S42MC) - V 14 nds
Constr. 1998 par Imabari Shipbuilding (Japon) - Propr. Karlog Shipping, Gérant/Opérat. Sunberry Oceanways (Grèce) - Pav. PAN
Ex GLOBAL CHALLENGER (2004-2013) - Ex GLORY CHALLENGER (1998-2004)
 
Mis à part le JADE I, il n'y a qu'un autre navire à quai, le chimiquier AUTUMN , que Michel Floch nous avait montré dans le Goulet de Brest il y a trois ans presque jour pour jour, arrivé la veille au soir de La Pallice. Il décharge 5 066 tonnes de produits pétroliers. Il a bien sûr les sister ships Spring, Summer et Winter.
 
14 avril 2020
Bayonne - Philippe Lauga. Le 13 avril 2020, c'est à 10h06 précises que le pétrolier-chimiquier FRANK double l'extrémité de la digue nord et au même instant, le remorqueur BALEA me gratifie d'une jolie figure de style en venant faire demi tour juste devant mes yeux. Le FRANK, nous le connaissons déjà puisque Gwénaëlle Guedez nous l'avait présenté au Havre en juin 2009. Il arrive d'Amsterdam pour livrer 11 143 tonnes de produits pétroliers raffinés.

Le port de Bayonne tourne un peu au ralenti en ce moment. Trois autres bateaux y sont en ce moment en opération. A Tarnos, on aperçoit le caboteur EEMS TRAVELLER, arrivé hier matin de Hambourg pour décharger 2 750 tonnes de potasse. Derrière lui, le cargo ADNAN N est entré avec la même marée pour décharger 7 706 tonnes de phosphates en provenance de Casablanca.
 

Au Boucau, amarré au silo de Maïsica, le ARKLOW FAITH (Arklow), va charger 4 600 tonnes de maïs. Cette série compte dix-huit navires donct dix Arklow F. Nous avons déjà vu : Falcon, Fame, Field, Flair, Forest, Fortune, Freedom, Future. Il ne manque plus que le Fern qui nous échappe depuis 2015.

IMO 9361718 - 89,95 x 14,40 x 7,35 - TE 5,79 - JB 2 998 - TPL 4 500
P 1 980 kW (MaK 6M25) - V 11 nds
Constr. 2006 par Astilleros de Murueta ( Espagne) - Propr/Gérant/Opér. Arklow Shipping (Irlande)
 


4 février départ en essais

CELEBRITY APEX  Ce doit être une première dans l'histoire de la construction navale: Celebrity Cruises a pris officiellement possession de son paquebot neuf Celebrity Apex par visio-conférence avec les dirigeants des Chantiers de l'Atlantique. Suivant la tradition le Commandant Dimitris Kafetzis a procédé au changement de pavillon tandis que les hymnes nationaux étaient joués en sourdine.
Le navire devait être livré le 20 mars et partir pour Southampton, mais il a été bloqué par l'épidémie de coronavirus. Depuis l'équipage de près de 1 500 personnes est confiné à bord. Plusieurs cas d'infection ont été déclarés et certains ont dû être transférés à l'hôpital. D'autres membres de l'équipage ont été rapatriés.
Il semble que Celebrity Cruises envisage le début des croisières en mai. Le souteur WHITDAWN est venu de Rotterdam lui livrer du carburant le 2 avril, pour un départ éventuel le 30.


2 avril soutage
Christian Plagué, qui a suivi régulièrement les progrès de la construction, nous montre une série de ses photos.

1 mars 2019

20 mars 2019

23 mars 2019
 

29 mars 2019

9 avril 2019

16 avril 2019
 

24 avril 2019

4 mai 2019

9 mai 2019

17 mai 2019
            
2 mars 2020
   
6 avril 2020
Christian Plagué nous montre une nouvelle série
de bateaux de pêche

Martinique - Yvon Perchoc. Déroulement d'un transbordement en Baie du Robert. En fin d'après-midi du 2 avril, le cargo espagnol SONREIRAS entre dans la Baie du Robert après avoir embarqué son pilote au delà de la barrière. Le navire a mouillé dans la zone n°17. Dès l'ancre crochée, il évite et vient se positionner dans le lit des alizés, cap à l'ENE. Immédiatement, la barge DE SAL 1, qui attendait à l'appontement Reynoir, se dirige vers le navire, menée par deux remorqueurs de la Somara, le TOUAREG le remorqueur de la barge, et le LADY DEBBIE venu en renfort. Malgré les embardées du cargo, l'accostage de la barge sous les grues est facilité par la puissance des deux remorqueurs. Le déchargement va de dérouler dans la nuit.
Dans la nuit, l'alizé s'est calmé et le matin au petit jour, le cargo a évité, montrant la barge et ses deux remorqueurs. Pas pour longtemps. L'alizé souffle bientôt et le cargo revient cap à l'Est. Photo 6 : la pilotine s'est dirigée vers le mouillage. Le pilote a embarqué sur l'un des remorqueurs pour reconduire la barge à l'appontement, où elle sera déchargée. Le cargo a déjà lancé sa machine et l'hélice tourne au pas zéro, dans l'attente du retour du pilote. Le cargo a ensuite fait route au sud-est vers le port de Georgetown, au Guyana. Nous l'avions vu à Lorient en 2009 comme OCS VICTORIADIEP, il est devenu VICTORIADIEP tout court en 2011, et a pris son nom actuel en juin 2019. Il appartient maintenant à Atlantico Naviera, géré et exploité par Naviga (Espagne).
 
 La barge DE SAL I, 100 x 20 m, peut charger 6 500 t, via une rampe roro. Elle est dotée un local contenant un groupe électrogène pour l'énergie des treuils et la manœuvre de la rampe. C'est très pratique aux Antilles pour servir les sites sans quai ou peu outillés, et pour faire du transbordement sur rade.
3 avril 2020
Bayonne- Philippe Lauga. Le 2 avril à 12h20, entrée du cargo turc AREL 1, en provenance de Marioupol en Ukraine. Un beau voyage que j'aurais bien aimé faire, via la mer noire, le détroit du Bosphore, celui des Dardanelles, la Méditerranée d'Est en Ouest, et la remontée vers le Golfe de Gascogne après le détroit de Gibraltar. De quoi croiser plein de bateaux intéressants. La compagnie AREL Shipping, d'Istanbul, est forte d'une flotte de neuf cargos de tonnage différents, qui comporte quelques petits cargos gréés à l'ancienne tout à fait ravissants. Le AREL 1 est l'une de leurs unités les plus récentes. Il vient à Bayonne pour décharger 9 703 tonnes de brames d'acier destinées aux laminoirs des Landes. Bernard Pasini nous l'avait présenté sous son ancienne identité ESPADA 1 en novembre 2011 à Port le Nouvelle. Il a été acquis par la compagnie AREL en août 2014.

Le AREL 1 vient s'amarrer au poste le plus en aval de l'estuaire de l'Adour, à Tarnos, juste devant le KAZIM DEDE, que nous connaissons également. Christian Plagué nous l'avait montré à Saint-Nazaire en novembre 2017. Cet autre cargo turc, même s'il bat pavillon du Panama, est entré le 30 mars pour décharger 7 000 tonnes de phosphates et 1500 tonnes de DAP. Bertrand, l'un des trois pilotes du port de Bayonne est à bord. Il me salue de l'aileron bâbord. Un peu plus tard, il m'a fait parvenir cette photo de la passerelle. En voyant la tenue des membres d'équipage, on se demande si on est à bord d'un cargo, ou à l'intérieur d'un laboratoire pharmaceutique.

Page précédente  

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande