La marine marchande au jour le jour...

Petits reportages
Page précédente
Survolez un numéro
de page pour voir
les dates concernées
7 mai 2021
Le Havre - Gwénaëlle Guedez nous montre l'arrivée de la coque du pétrolier VARZUGA au Port du Havre.
Le CHRISTOS XXVI avait le Varzuga en remorque pour l'emmener depuis Murmansk à Aliaga pour démolition . Dans le DST des Casquets, la remorque a cassé à cause du mauvais temps et le convoi est resté à la dérive quelques jours. Dans un premier temps, le Mustang est venu pour pallier le Christos XXIV, puis l'Abeille Liberté a été envoyée sur zone pour assurer le convoi.
Le convoi est finalement arrivé au Havre ce matin repris par quatre remorqueurs portuaires, les VB 11, VB 12, VB 17 et VB 18.
Départ normalement demain matin pour Aliaga.

VARZUGA
Arkhangelsk
IMO 7500401 - 164,47 x 22,22 x 12,02 - TE 9,50 - JB 11 290 - TPL 16 038 - P 13 618 kW (4 groupes MaK, 2 mot élev., 2 azipods) - V 14 nds
Constr. 1977 par Nobiskrug (Allemagne) - Propr/Gérant/Opér. Murmansk Shipping (Russie) - Pav RUS
6 mai 2021
Le Havre - Roland Grard a saisi l'arrivée du COTENTIN le 5 mai. Il arrive de Portsmouth qu'il a quitté à minuit. Le ciel est chargé, la mer agitée par un grand frais de noroît. Avec le Brexit et la covid-19 le maintien de la ligne doit être compliqué
Gwénaëlle Guedez photographiait aussi : Le Cotentin a fait son évitage dans l'avant-port juste avant le grain qui lui est tombé dessus au moment de culer. Le vent est monté jusqu'à 40 nds à ce moment là. Le ferry a remis en avant toute et s'est dégagé des quais qui se rapprochaient! La manœuvre a été superbe!



La veille, il est rentré par 45 nds de vent avec l'aide d'un remorqueur, c'était très sympa à voir aussi! Vu du quai Roger Meunier. Plus sympa à voir qu'à vivre sans doute.
Par hasard Christian Herrou se trouvait justement sur le quai Roger Meunier le 4 mai, et a pu lui aussi observer la manœuvre.

Goulet de Brest - Michel Floch nous fait le résumé d'une partie de l'activité maritime à Brest et dans le goulet au mois d'avril.
2 avril : Départ vers Florø (Norvège) du minéralier NORDTIGRIS venu débarquer des tubes d'acier fabriqués à Busan en Corée, et destinés à la construction
des jackets d'éoliennes dans l'usine Navantia du polder. Nord possède les six navires de cette petite série.

NORDTIGRIS
Madeira
IMO 9741700 - 189,99 x 28,30 x 15,00 - TE 10,49 - JB 23 974 - TPL 37 964 - 4 grues de 30 t - P 6 575 kW (MAN B&W 5G50ME-B9) - V 13 nds
Constr. 2015 par Zhejiang Ouhua (Chine) - Propr/Opér. Nord Gmbh, Gérant Hanseatic Unity Chartering (Allemagne) - Pav PRT
 
Quelques temps plus tard, le cargo AKDENIZ S part vers Nemrut (Turquie) avec un chargement de ferraille. Il en est a son quatrième nom. Nous l'avions vu comme MARTI PRINCESS en 2008. Il est devenu SIDER PAMINA en 2013, puis CC DELGADA en 2017, et a pris son nom actuel en 2020, racheté par l'armement turc Oras Denizcilik.
     
Akdeniz S
 

Dans ses eaux, le cargo BBC BELEM s'en va vers Le Ferrol (Espagne) avec le premier chargement d'éléments préfabriqués de jackets d'éoliennes dont l'assemblage sera complété avec ceux fabriqués en Espagne.


9 avril : Le chimiquier MAINLAND arrive d'Anvers pour décharger 1 200 t d'ester méthylique, un biocarburant..
  Dans le goulet, il croise le pétrolier SEYCHELLES PROGRESS qui a déchargé 30 000 t de gazole de Vysotsk (Russie).
     
Mainland
     
Seychelles Progress
  11 avril : Le feeder JSP RIDER appareille pour Dunkerque avec un nombre de boites plutôt réduit. Nous l'avions vu comme JORK RIDER au Havre en 2014. Il a changé de nom en 2016, à son rachat par l'Allemand Jebsen Shipping Partners (JSP). L'opérateur est BG Freight Lines (Pays-Bas).
     
JSP Rider
 

21 avril : Le paquebot NORWEGIAN BLISS arrivé le 10 avril pour une recertification par l'organisme de classification et un très léger arrêt technique repart à destination d'un mouillage devant Portland (Grande Bretagne). Ils sont quatre jumeaux : BLISS, ENCORE, ESCAPE et JOY mis en service entre 2015 et 2019.

NORWEGIAN BLISS
Nassau
IMO 9751509 - 333,20 x 41,40 x 11,60 - TE 8,72 - JB 168 028 - TPL 11 700 - 2 124 cabines, 4 004 pax, équipage 1 651
P 76 800 kW (5 groupes MAN, 2 moteurs élec., 2 azipods) - V 22 nds
Constr. 2018 par Meyer Werft (Allemagne) - Propr/Gérant/Opér. Norwegian Cruise Line (USA) - Pav BHS

    
Pechora Star
24 avril : Le chimiquier PECHORA STAR ayant débarqué 1 200 t d'ester méthylique d'Amsterdam (Pays-Bas) prend la route de La Pallice par la passe nord.

Il croise le 3 mâts barque LE FRANCAIS arrivant de Concarneau par la passe sud. André Le Mens nous l'a montré à quai.

Le Français
28 avril :Arrivant de Southampton, le navire de travaux maritimes WILLCHALLENGE vient embarquer une bouée, sa chaîne et son corps mort pour aller les mouiller dans le sud de Groix. Il n'aura passé qu'à peine 4 heures à quai. Il a une douzaine de sister ships dont les JIF Mairi et Worker. Tout neuf il est encore la propriété du chantier de construction. Il a commencé son service le 20 février et il ne chôme pas. Il est déjà allé travailler à Londres, Southampton, Poole et Jersey.
     
Will Challenge


29 avril : Le remorqueur MTS TAKTOW arrivé le matin dans la base navale quitte Brest à la mi-journée avec l'ex-remorqueur-ravitailleur REVI de la Marine Nationale en direction du Havre où nous l'avons vu arriver.

MTS Taktow
30 avril : Le porteur de colis lourds MERI arrivé la veille dans la nuit appareille vers Anvers (Belgique). Il est venu débarquer une grue mobile de 650 tonnes achetée d'occasion à Salerne (Italie) par la CCIMBO. Elle remplacera momentanément la grue de 150 tonnes de la réparation navale endommagée dernièrement, jusqu'à la réparation de celle-ci.
WILLCHALLENGE
Southampton
IMO 9909261 - 20,25 x 9,00 x 3,00 - TE 2,04 - JB 145 - TPL 130 - P 894 kW (2 Caterpillar C18, 2 hélices) - V 10 nds
Constr. 2021 par Neptune Shipyards (Pays-Bas) - Propr Neptune Shipyards, Gérant/Opér. Williams Shipping Marine (UK) - Pav GBR
MERI
Turku
IMO 9622502 - 105,40 x 18,80 x 6,55 - TE 4,90 - JB 3 360 - TPL 4 835 - P 3 600 kW (3 Wartsila 6L20, 2 mot elec, 2 props) - V 13 nds
Constr. 2012 par STX Finland - Propr VG-Shipping, Gérant/Opér. Meriaura (Finlande) - Pav FIN
4 mai 2021
Saint-Nazaire et l'estuaire - Gilbert Cailler. Quelques navires vus dans l'estuaire récemment:
Le 26 mai en soirée, descendant lège de Montoir Agro, le cargo
Y.DADAYLI. Nous l'avions connu comme SCL ELISE, il a été racheté en 2015 par Dadaylilar (Turquie)
  Le 28 en soirée, se rendant à Montoir TMDC, le minéralier RIVA WIND
    
Y.Dadayli
   
Riva Wind
RIVA WIND
Majuro
IMO 9301196 - 189,99 x 32,26 x 17,20 - TE 12,51 - JB 31 261 - TPL 53 533 - 4 grues de 35 t - P 9 481 kW (MAN B&W 6S50MC-C) - V 14 nds
Constr. 2005 par Zhejiang, Ningbo (Chine) - Propr/Gérant/Opér. Seamax Marine (Grèce) - Pav MHL   Ex PRIMNO (2005-2007), ex BEYAZIT BEY

Même soir, entrant dans St Nazaire, un "work boat" qui va travailler dans la région:
le VOE JARL (Lerwick)
VOE JARL
Lerwick
IMO 9429974 - 26,00 x 11,50 x 3,50 - TE 2,05 - JB 161 - TPL 220 - P 1 902 kW (3 Cummins KTA-38-MO, 3 hélices) - V 10 nds
Constr. 2007 par Damen Hardinxveld sur coque polonaise - Propr/Gérant/Opér. Delta Marine (UK) - Pav GBR

Le 30 avril en soirée, appareillant du quai de la prise d'eau ou il a passé 48 heures, le petit cargo VERENA (Limassol) vu au Havre comme AVALON
Il a changé de nom et de pavillon à son rachat par Lohmann H en 2020.
 

Le 2 mai tôt le matin, arrivéee à Montoir du méthanier BW PARIS en provenance de Cove point (USA). Gilbert nous l'avait montré tout neuf en 2009, il s'appelait
BW GDF SUEZ PARIS, il a changé de nom en 2018.
Il a subi en 2019 une grosse modification avec l'ajout d'une petite "usine à gaz" qui fait de lui un FSRU (Floating Storage Regasification Unit). Il peut maintenant contenir 162 400 m3 de gaz liquide et a une capacité de regazification de un million et demi de m3 de gaz par jour.
 
3 mai 2021
Brest - André Le Mens .

En escale pour quelques jours à Brest, le trois-mâts barque "Le Français". L'ex-danois "Kaskelot" a été construit en 1948 et a été exploité pendant de longues années comme cargo entre le Danemark et le Groenland avant de devenir en 1960 un navire de soutien pour les pêcheurs des îles Féroé.

LE FRANÇAIS
Saint Malo
IMO 5183120 - 38,38 x 8,01 x 3,74 - TE 3,25 - JB 261 - TPL 335 -
Constr. 1948 par Ring-Andersen (Danemark) - Propr/Gérant/Opér. France Armement - Pav FRA
Ex KASKELOT (1984-2018), ex ANE MARIE GRENIUS (1981-1984), ex SANNA MARIA (1972-1981), ex ARCTIC EXPLORER (1968-1972), ex KASKELOT

Le Havre - Fabien Montreuil . Le remorqueur MTS TAKTOW est arrivé de Brest le 1er mai avec le REVI, destiné à la casse. Cet ancien navire de soutien a été retiré du service en 2016.

Venant d'Ostende, le navire scientifique GEO OCEAN V a fait une escale rapide de quelques heures pour appros, avant de rejoindre sa zone de travail au large de Fécamp. Il a changé d'identité au mois de mars, jusque là il était le BOURBON TERN.
GEO OCEAN V IMO 9668544 - 53,80 x 13,00 x 6,30 - TE 4,80 - JB 1 358 - TPL 1 250 - Traction 50 t - P 3 000 kW (2 Caterpillar 3512C, 2 hélices) - V 12,5 nds
Constr. 2014 par Grandweld, Dubai - Propr GEOxyz (Belgique), Gérant/Opér. Geo@Sea  (Luxembourg) - Pav LUX

Page précédente  

Cette page appartient à www.marine-marchande.net, le site français de la marine marchande